Nouveau végétarien : pourquoi j’ai tout le temps faim ?

22 janvier 2015

 

Nouveau Végétarien - Pourquoi j'ai tout le temps faim ? | Antigone XXI

 

Depuis que je suis devenue végétalienne, il m’est arrivé d’entendre plusieurs types de remarques de la part de personnes omnivores, végétariennes en transition ou ayant fraîchement arrêté la viande et/ou les produits animaux :

Mais je vais mourir de faim sans viande !

Ah moi, je me dépense beaucoup : manger végétarien, ça ne me suffit pas !

J’ai peur d’avoir faim si j’arrête la viande : par quoi la remplacer ?

Depuis que je suis devenu végéta*ien(ne), j’ai tout le temps faim !

Et en plus, j’ai perdu du poids… déjà que je ne suis pas bien gros(se) !

*
Si vous faites partie des gens qui ont déjà prononcé ce genre de phrase, je vous arrête tout de suite : ce n’est pas normal. 

Si vous avez constamment faim depuis que vous êtes devenu végétarien ou végétalien, c’est que quelque chose ne tourne pas rond et qu’il faut y remédier. De la même manière, il peut être fréquent de perdre un peu de poids quand on devient végéta*ien, surtout en cas de surpoids préalable, mais maigrir à l’excès est anormal. Que les choses soient claires, avoir faim ou perdre du poids n’est pas un problème intrinsèque au végétarisme : c’est le résultat d’erreurs communément faites quand on passe d’un régime riche en viande et produits laitiers à un régime qui fait la part belle aux légumes, produits complets et fruits frais.

C’est pourquoi, aujourd’hui, j’aimerais revenir sur ces erreurs et expliquer comment, en quelques gestes et habitudes simples à mettre en place, on peut les corriger pour bénéficier d’une alimentation végétale saine, complète et équilibrée. 

1

Cela peut paraître un peu bateau, et pourtant… combien de gens sont dans la restriction alimentaire et passent leur temps à avoir l’estomac qui gargouille ? Peur de grossir, stress et anxiété, manque de temps… il existe une ribambelle de raisons qui peuvent nous amener à ne pas manger autant qu’il est nécessaire. Si vous avez régulièrement l’un des symptômes suivants, alors posez-vous quelques questions et remplissez-moi votre assiette dare-dare (avec autre chose que de la salade, bien sûr) :

  • Mon estomac gargouille depuis 1h et je ne fais rien pour combler ma faim
  • J’ai faim depuis 1h et je bois de l’eau / tisane / coca light pour masquer les gargouillis
  • J’ai faim depuis 1h et je mâche un chewing-gum plutôt que manger quelque chose
  • Je me sens faible et ma tête tourne en fin de matinée et d’après-midi
  • Je suis souvent de mauvaise humeur et j’aboie sur tout le monde avant les repas, surtout quand ceux-ci sont retardés
  • J’ai mal à la tête quand je ne mange pas
  • J’ai la tête qui tourne facilement quand je fais du sport
  • J’ai l’estomac qui gargouille avant d’aller me coucher
  • J’ai faim la nuit

Si vous avez peur des calories, malheureusement alors vous aurez faim encore longtemps. Les calories, c’est de l’énergie et c’est exactement celle dont notre corps a besoin pour avancer. Si votre tête lui nie son droit à l’énergie en ne mangeant pas suffisamment de calories, alors votre corps proteste et c’est bien normal. Pourtant, n’ayez pas peur : si vous mangez des aliments sains, complets et adaptés à votre corps, comme ceux que je vais présenter dans cet article, alors il y a peu de chances que vous preniez du poids (sauf si, bien sûr, vous étiez déjà trop mince avant). Allez, si vous mettiez en veilleuse votre cerveau pour mieux écouter votre corps ?

2

Nouveau Végétarien - Pourquoi j'ai tout le temps faim ? | Antigone XXI

*

Une erreur très courante des gens qui veulent manger ‘sainement’ est de bannir les huiles végétales, les noix et graines oléagineuses, ainsi que les fruits gras comme l’avocat, sous prétexte que ceux-ci font grossir. L’équation gras des aliments = gras sur mes hanches est malheureusement aussi fausse que dangereuse.

Pour nourrir nos cellules, notamment celles du cerveau, et réduire les risques cardio-vasculaires, notre corps a besoin d’acides gras, que ceux-ci soient ‘essentiels’ (le corps ne peut pas les fabriquer et doit les trouver dans son alimentation) comme les Omega-3 et les Omega-6, ou ‘non-essentiels’ (que le corps est capable de fabriquer lui-même) comme les Omega-9.

Un repas sans lipides est peu rassasiant par rapport à un repas qui en contient, pour plusieurs raisons. D’abord, les aliments riches en gras (comme les noix, les huiles végétales ou les avocats) ont un indice glycémique faible : contrairement aux aliments riches en sucre, ils ne provoquent pas de pic d’insuline, l’hormone du ‘stockage’ (j’en reparle plus loin). D’autre part, les lipides, tout comme les fibres et les protéines, ralentissent l’absorption des glucides consommés pendant le repas : cela signifie que votre sensation de satiété durera plus longtemps et que votre glycémie fluctuera peu.

Par exemple, si vous consommez le matin un bol de céréales du commerce, à l’index glycémique très élevé (j’en ai parlé ici) avec du lait écrémé ou, pour les végétaliens, du lait de riz (à IG élevé), ou bien des tartines de pain blanc à la confiture, alors ce repas très riche en glucides et à index glycémique élevé pris à jeun va générer une sécrétion intense d’insuline et vous laisser K.O. à 11h.

En pratique, manger suffisamment gras, c’est manger chaque jour :

  • Des huiles végétales vierges (pressées à froid) : veillez à consommer des huiles riches en Omega-3, comme l’huile de noix, de lin, de cameline, de colza ou de chanvre.
  • Des oléagineux : des graines (tournesol, chia, chanvre, courge, sésame…) et noix (amandes, noix de Grenoble, noisettes, noix du Brésil…)
  • Des fruits gras : avocat, olives, noix de coco…

Bien sûr, tous les gras ne se valent pas et il vaut mieux limiter sa consommation d’acides gras saturés (qu’on trouve beaucoup dans les graisses animales, le lard, le fromage, le beurre…) et d’acides gras trans (qu’on trouve dans les viennoiseries, les biscuits du commerce, les chips, les mauvaises margarines, le Nute**a…) qui augmentent le risque d’accidents cardio-vasculaires.

 

3

Nouveau Végétarien - Pourquoi j'ai tout le temps faim ? | Antigone XXI

*

Une autre erreur courante du végétarien débutant, c’est de troquer la viande pour du pain blanc, des pâtes blanches et des produits céréaliers très raffinés. Ce faisant, on absorbe certes un nombre suffisant de calories, mais celles-ci, de par leur index glycémique élevé, sont absorbées très rapidement par le corps… et, au bout de 2h, on a de nouveau faim.

Pour contrer cet effet, rien de mieux que les fibres !

En effet, les fibres ne se contentent pas d’améliorer votre transit et de prévenir les maladies cardio-vasculaires, elles vous aident également à vous sentir rassasié ! Alors, sans attendre, adoptez les bons gestes et remplacez :

Et augmentez votre consommation d’aliments riches en fibres :

  • noix et graines oléagineuses
  • légumineuses (lentilles, haricots, pois chiche…)
  • graines de lin, moulues ou entières
  • farine de coco
  • flocons ou son d’avoine

Attention si vous mangez sans gluten : sachez qu’un très grand nombre de farines et pâtes sans gluten (maïs, riz, fécule…), et de mélanges de farines ou de produits tout prêts sans gluten (pain, pâtes, gâteaux, céréales soufflées…) ont un index glycémique extrêmement élevé. Privilégiez donc des farines à index glycémique bas (sarrasin, pois chiche, soja, lupin, poudre d’amande…) et faites vos propres produits sans gluten maison.

*

4

Nouveau Végétarien - Pourquoi j'ai tout le temps faim ? | Antigone XXI

*

Au risque de me répéter, une erreur fréquente de l’apprenti végé est de troquer sa viande pour de la baguette et des pâtes… et ainsi, de ne pas consommer assez de protéines

Rassurez-vous : il est (vraiment) rare d’être carencé en protéines car nombreux sont les aliments qui contiennent des protéines sous forme d’acides aminés, même en petite dose. L’alimentation classique occidentale est même trop riche en protéines, ce qui peut entraîner des problèmes de santé. Mais ce n’est pas une raison pour faire l’impasse sur ce nutriment clef, car non seulement les protéines sont-elles indispensables au bon fonctionnement de nos cellules, mais elles influent aussi beaucoup sur notre satiété.

Je vous reparlerai des protéines dans un prochain article, je ne vais donc pas développer ici, mais plutôt vous indiquer les sources principales de protéines végétales :

  • légumineuses (pois chiches, lentilles, haricots, cacahuète, soja…)
  • céréales complètes (avoine, blé, seigle, orge, millet…)
  • pseudo-céréales (sarrasin, quinoa, amarante)
  • noix et graines oléagineuses (amande, noix, noisette, chia, chanvre…)
  • légumes et feuilles vertes (brocoli, choux, épinards, ail…)
  • graines germées (alfalfa – ou luzerne -, fenugrec…)

*

5

Nouveau Végétarien - Pourquoi j'ai tout le temps faim ? | Antigone XXI

*

Laissez-moi vous raconter deux petites anecdotes :

A une personne fraîchement végétarienne qui me disait ‘Mais j’ai tout le temps faim ! Et je mange toujours la même chose !’, j’ai demandé ce qu’elle mangeait au déjeuner ou au dîner : ‘Bah, des légumes… les pâtes, ça fait grossir’ . Voyons, c’est étonnant d’avoir faim, de se lasser et, accessoirement, d’avoir des cravings de viande ou de produits sucrés, en ne mangeant que des légumes…

Et une amie, pas du tout végétarienne, qui me disait : ‘Oh, j’aimerais manger sain comme toi, mais cela ne me suffirait pas, j’aurais tout le temps faim à ne manger que des légumes !’ Euh, comment dire ?.. Tu sais que manger végéta*ien, ce n’est pas du tout ne manger que des légumes ?

Ici encore, on touche à une peur et un préjugé : la peur de grossir et l’idée que les végés ne mangent que de l’herbe. Evidemment, en ne mangeant que de la salade à tous les repas, il y a à peu près 100% de chances que 1) vous ayez faim, 2) vous maigrissiez, 3) vous vous sentiez faible, fatigué, en mauvaise santé. On revient sur tous les points abordés précédemment : il ne faut pas manger uniquement des fruits et des légumes, mais des légumineuses, des céréales complètes, des noix et des bons gras, des aliments riches en fibres et en protéines, etc. 

Donc hop, hop ! Vous allez de ce pas m’accompagner vos feuilles vertes d’une belle part de quiche lorraine, de crème d’avocat, d’une bonne soupe riche en protéines, de falafels et de hummus, et de tartines de ricotta végétale, s’il-vous-plaît !

6

Nouveau Végétarien - Pourquoi j'ai tout le temps faim ? | Antigone XXI

*

Le sucre, c’est le maaaaaal… Sans rire, alors qu’on taxe sans cesse le gras des pires des choses, en vrai, c’est plutôt sur le sucre qu’il faudrait lorgner.

Pour faire bref, quand le corps absorbe des glucides, le taux d’insuline fluctue. L’insuline, c’est une hormone qui permet à l’organisme de faire des stocks quand il y a trop de glucose dans le sang : autrement dit, quand on mange trop d’aliments riches en glucides et à index glycémique élevé, l’insuline fait ses petites réserves, sous forme de glycogène, au cas où le sucre viendrait à manquer. Malheureusement, quand nos réserves sont déjà pleines, c’est-à-dire quand le corps ne se dépense pas assez par rapport à ses besoins énergétiques, celui-ci va transformer l’excès de glucose consommé en triglycérides… autrement dit, en graisse sur les hanches.

Petit bonus : les pics d’insuline permettent également à l’organisme de stocker les lipides consommés lors du même repas. Le beurre et l’argent du beurre, en somme – ou plutôt, le sucre et l’argent du sucre…

Donc, contrairement à l’idée reçue, ce n’est pas le gras qui nous fait grossir, mais le sucre à l’excès. Et en plus, manger sucré plutôt que manger gras ou protéiné vous laisse avec l’appétit sur les talons : vous avez faim et donc avez plus de cravings pour… du sucre (ben tiens).

En plus du sucre que vous pouvez mettre dans vos gâteaux, café, chocolat ou biscuits, bon nombre d’aliments tout préparés sont très riches en sucre – oui, même bio, même végé. Méfiez-vous donc des barres toutes préparés ou grains de riz soufflés enrobés de sucre, des biscuits et gâteaux du commerce, des produits ‘light’ (souvent enrichis en sucre) et autres produits riches en sucres et épaississants (sauces toutes prêtes, ketchup…). Ne devenez pas non plus des ayatollahs du non-sucré non plus : les gâteaux, biscuits et autres friandises, c’est aussi beaucoup de plaisir – et donc de sourires ! 🙂

*

7

Nouveau Végétarien - Pourquoi j'ai tout le temps faim ? | Antigone XXI

*

Je sais, ça paraît un brin paradoxal : je viens de vous dire de manger moins de petits biscuits et gâteaux de goûter, et là j’enchaîne sur les snacks ?

Non, en vrai, cela n’est pas si paradoxal car l’idée est de :

  1. manger de meilleurs snacks (pas de crackers ultra-sucrés soufflés vaporettés, mais des noix, des amandes et des fruits secs…)
  2. manger quand on a faim : vous aviez l’habitude de ne pas manger entre les repas, mais depuis que vous êtes vg, vous avez un petit creux à 17h ? Et bien comblez-le ! Ecoutez votre corps et prenez un bon goûter bien équilibré !

☛ Pour tout savoir sur les bienfaits du goûter et pour des idées de snacks sains et délicieux, c’est par ici

8

Pour finir, quelques raisons pour lesquelles vous pouvez avoir faim :

  • Vous ne dormez pas assez : quand le corps est en état de privation de sommeil, il compense pour mieux tenir le coup et, bien entendu, sur quelle gamme d’aliments fonce-t-il pour se doper ? Le sucre !
  • Vous mangez en faisant autre chose : regarder la télé, répondre à ses mails ou lire un magazine en même temps qu’on déjeune empêche le cerveau de bien enregistrer l’acte d’alimentation… le résultat est que, d’une part, on mange plus car on ne s’en rend pas compte et, d’autre part, on a tendance à avoir faim 2h après.
  • Vous êtes stressé : quand on est angoissé ou nerveux, ce n’est plus vraiment le ventre qui dicte ses appétits, mais plutôt le cerveau. Le résultat : vous avez l’impression – erronée – d’avoir faim souvent et vous grignotez, et grignotez, et grignotez…

*

Dans cet article, j’ai essayé de résumer les dix raisons majeures pour lesquelles vous pouvez avoir l’impression, lorsque vous vous lancez dans le végétarisme ou le végétalisme, d’avoir facilement faim.

Il ne faut pas oublier non plus qu’il faut un certain temps de transition pour que votre corps s’habitue à sa nouvelle alimentation. Quand vous avez toujours eu un régime riche en protéines et graisses animales, il faut compter quelques mois parfois pour que votre organisme rompe avec les équations viande/fromage = satiété et légumes/fruits = faim.

Pendant cette période, écoutez vos envies attentivement : vous mangiez beaucoup de fromage ? Dévorez olives et avocats sans compter. Vous raffoliez de viande ? Mangez du tofu, du tempeh, des lentilles et des noix. Ne vous restreignez pas, surtout, faute de quoi la transition se fera mal et vous serez tenté de revenir à une alimentation classique. Et ce serait dommage, quand même, pas vrai ?.. 😉

*

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser !

 

180 commentaires
0

Vous aimerez aussi

180 commentaires

Emilie 24 janvier 2015 at 14 h 53 min

Ce qui m’a fait perdre du poids… ce sont les périodes d’études (blocus en Belgique) pour les examens en 1ère Bac! Moins 4 kg: 2 en janvier, 2 en juin ^^ Depuis 5 ans, en étant végétarienne, je garde mon poids fixe, plus ou moins 1 kg. Je m’écoute toujours : je sais que je vais avoir faim vers 10h donc je prévois le coup (fruits séchés, noix, clémentine, muffin ou croissants vanillés d’une certaine blogueuse 😉 ). Pareil à 16h.
Peu importe la taille de mon petit-déjeuner d’ailleurs, et sa composition (je peux facilement manger 100g de céréales le matin). Mon problème cette année étant les petits-déjeuner à emporter – je dois manger au labo et mon bien-aimé dans train (et encore, quand il ne saute pas un repas…). Alors, si jamais tu as des idées de petits-déjeuners à emporter et bien riches (avec des oléagineux, des légumineuses – le tout bien caché pour que mon chéri ne s’en rende pas compte mais mange quand même équilibré !), je suis preneuse!
Il ne faut pas oublier non plus que le sport peut permettre de gagner en poids aussi en développant les muscles (car oui, si vous prenez du poids en bougeant, ça peut tout simplement être du au fait que les muscles sont plus lourds que la graisse !).
Merci pour ce chouette article Ophélie, c’est un chouette récapitulatif à garder sous la main !

Répondre
Mademoisellevi (@mademoisellevit) 24 janvier 2015 at 18 h 09 min

MERCIII pour cet article
Que je risque de partager pour que tout le monde arrête les préjugés sur ce type d’alimentation
Je ne suis pas totalement végétarienne, je fais de nombreux efforts
Mais parfois j’en ai marre d’entendre des « mais commence pas à manger végé tu vas devenir encore plus maigre c’est pas beau » « en plus tu fais du sport tu vas tomber » NON MAIS LES GARS ahah
Merci encore ! Très chouette article <3
http://www.mademoisellevi.com

Répondre
arteaufeu 24 janvier 2015 at 21 h 34 min

Je te remercie pour ce partage d’information. Tu es un guide précieux lorsqu’on découvre ce nouveau monde. Ta plume est également un régale. Je n’hésiterai pas à te poser des questions.

Répondre
vegan 12 octobre 2015 at 9 h 45 min

Effectivement je partage ton avis ! C’est grâce à ce site que petit à petit je me construis un équilibre alimentaire 🙂

Répondre
Cecile 24 janvier 2015 at 23 h 07 min

Merci pour cet article très complet. Je comprends mieux la notion d’indice glycémique grâce à toi. J’ai un véritable problème avec le sucre en général et le chocolat au lait en particulier. Un suivi avec une kinésiologue + fleurs de bach m’avait aidée pendant un temps. Il faut que je me motive pour venir à bout de ce cercle vicieux !

Répondre
Amélie-Marie 25 janvier 2015 at 5 h 01 min

Très intéressant (et motivant pour ceux qui souhaitent passer au régime végétarien). Je n’ai pas encore réussi à devenir complètement végétarienne, mais tout ce que tu cites me semble être du bon sens général pour l’alimentation. Notamment les snacks « intelligents » (je n’ai jamais été autant en forme que depuis que je prends des snacks de noix, d’amandes et de fruits secs) et d’écouter sa faim. Ce qui m’embête, c’est que je n’ai toujours pas de repère au Japon pour faire des courses bio et surtout pour trouver des légumineuses. C’est vraiment bête, ça doit se trouver, mais les rayons ne sont pas agencés pareil et je ne trouve que du riz x).

Répondre
Claire 27 janvier 2015 at 6 h 28 min

Bonjour,
Merci pour cet article complet et clair, et pour tous les autres (j’ai decouvert le site il y a quelques mois, et je le devore 😉 Je ne suis pas encore completement vegetalienne non plus, mais j’augmente petit a petit le nombres de plats vegeta*ien pour notre famille.
Apres j’ai le meme probleme qu’Amelie-Marie, je suis moi aussi au Japon, et 1) c’est super dur de manger vegetarien a l’exterieur et 2) c’est pas evident de trouver les ingredients nommes dans les recettes ici… Entre autre je suis d’accord, c’est pas evident de trouver des legumineuses, mais je commence a avoir reperer quelques trucs, on pourrait peut-etre faire un echange de bons procedes avec les ‘Japonais’ ici ?

Répondre
Amélie-Marie 30 janvier 2015 at 15 h 57 min

Je me demande si je ne vais pas voir avec ma belle-famille. Je sais qu’ils reçoivent (et font des commandes) des légumes d’autres régions soit par des amis soit par des marchands. Ça se fait apparemment beaucoup. Après réussir à trouver des produits en plus écolo, ça tient du challenge, mais rester en contact pour s’échanger des bons plans pourrait être un bon début :).

Répondre
Marine 25 janvier 2015 at 16 h 30 min

Hier encore j’ai entendu « mais tu ne manges plus de viande??? c’est pour ça que tu es toute flap, toute blanche, c’est pas en mangeant que des légumes que tu vas tenir le coup »…. oui je suis blanche et oui je suis flap… ça s’appelle avoir le rhume, hihihi!!! mais je n’ai pas perdu un gramme depuis que je suis devenue quasi-végé (il m’arrive encore de manger de la viande quand je vais chez quelqu’un…pour ne pas froisser…). et j’ai tout de suite pris le pli de manger équilibré et varié. j’ai découvert le monde merveilleux de la cuisine végé, pour moi qui adore cuisiner c’est juste magique!!! et pour le coup, merci énormément, car c’est en parti grâce à ce blog si j’ai pu réaliser tout ce chemin!!

Répondre
Joëlle 25 janvier 2015 at 19 h 30 min

Cet article me rassure beaucoup, moi qui tend de plus en plus vers une alimentation exclusivement végétarienne, avec peu de produits laitiers ( Je n’ai en fait que conserver les fromages <3 et parfois, le beurre.). J'ai déjà une silhouette assez filiforme de base, j'avoue avoir un peu peur de la perte de poids. Mais comme tu le dis, quand on mange varié et sain, pas de perte drastique à moins d'avoir à perdre au départ! Je n'ai pas encore remarqué de perte de poids (vive les avocats et l'huile d'olive!! xD) et j'en suis très contente! De plus, depuis que j'ai pas mal éliminé les sucres raffinés et la viande de mon alimentation. .je n'ai presque plus de migraines, moi qui en a souffert tellement longtemps! C'est donc un bilan concluant, malgré certaines petites craintes qui persistent un peu! Un gros merci à toi! XxxX

Répondre
Pastor 5 avril 2016 at 18 h 29 min

Et moi qui rêve que cette alimentation me fasse maigrir !

Répondre
Mnêmosunê 26 janvier 2015 at 14 h 37 min

Comme à chaque fois, ton article est très intéressant Ophélie ! C’est vrai que parfois j’ai l’impression de manger comme une ogresse et d’avoir très faim, d’autres je picore et ça va.
C’est un peu à n’y rien comprendre, mais je tends vers une plus grande confiance envers mon corps : c’est lui qui sait ce dont j’ai besoin !
Et puis petit à petit je reprends un peu plus de féculents et de légumineuses, suivant mes humeurs.
En tout cas, merci pour toutes ces informations, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ton article !

Répondre
Valentine 26 janvier 2015 at 17 h 34 min

Bonjour Ophélie;

Je profite de cet encore une fois excellent article pour vous/te remercier pour ton blog. Devenue végétarienne pour des questions environnementales j’ai pu ici trouver des arguments à exposer aux habituelles questions auxquelles on fait face une fois que l’on assume ce choix en société. Tu m’as aussi fait prendre conscience des conséquences éthiques de l’exploitation animale en tous genres et je tends donc de plus en plus vers un régime végétalien (même si je suis freinée par la peur de devoir assumer ce choix devant les autres). Merci mille fois pour ce blog, longue vie à Antigone et vivement le livre, j’espère qu’il sera disponible en Belgique 🙂 !

Répondre
michel 26 janvier 2015 at 19 h 27 min

et pour le manque de fer quelle est la solution…

Répondre
La Julie Verte 27 janvier 2015 at 10 h 41 min

Bonjour Patchouli,

Merci pour ce post qui en dit long sur l’avenir de notre société en effet. J’aimerais avoir votre avis (à tous) sur le précepte suivant : on dit partout que nous avons besoin de protéines pour nous construire. Bon certes, je ne fais pas de bodybuilding, je n’ai peut-être pas besoin d’une quantité importante. Oui mais finalement quelle quantité ?
Sachant que la croissance du corps est la plus élevée entre 0 et un an, je dirais donc que le besoin le plus fort (en pourcentage) est à ce moment là.
L’alimentation parfaite pour un enfant de 0 à 1 an, c’est le lait maternel (du moins jusqu’à 6 mois en exclusif au moins, comme le recommande l’OMS).
Le lait maternel contient 5% de protéines.

Si 5% de protéines suffisent à faire tripler en volume le corps d’un enfant (de 3 à 10kg environ ?), alors nous devrions en avoir besoin de moins, maximum d’autant pour être en forme non (imaginons que nous assimilions moins bien, que les protéines soient moins solubles, et que notre corps soit moins en forme qu’un nourrisson, plus encrassé, …) ?

Et les grands singes, qui ont le même système digestif, ils mangent quoi ? 5% de protéines…

Alors ? Une alimentation végétalienne ne permettrait pas d’avoir des apports suffisants en protéines ?

Répondre
Charlye 27 janvier 2015 at 11 h 35 min

Bonjour Ophélie

Je suis ton blog depuis quelques mois maintenant (j’aime beaucoup) mais là je vais devoir recalibrer l’espèce de tyrannie sur le sucre que tu sembles verbaliser, en tout cas qui peut être interprété comme tel (ouais t’es une fille bien alors je dis que c’est les autres qui peuvent mal comprendre).
Il va falloir un jour penser à arrêter de dire que le Sucre est le mal absolu incarné.
Ok c’est addictif. Pire que la cocaïne (ça a été expérimenté sur des pauvres rats par un prof de ma fac à l’époque où j’étais en master mais je ne vais pas m’étaler, mais si ça intéresse, faites signe).
Et oui je mets un S majuscule pour une bonne raison : y’a plein de sucres.
Enfin globalement 2.
Parce que les céréales, c’est aussi plein de Sucres, comme les cochonneries industrielles, sauf que c’est des sucres lents. Et les sucres lents, c’est vachement bien !
Pas comme les sucres rapides des gâteaux ou autres bonbons.
Et de mémoire, le sucre, on ne sait pas en faire et c’est important pour l’organisme (le cerveau carbure quasiment qu’à ça). Faut juste pas manger n’importe quoi n’importe comment en fait… On en revient aux bases finalement 😉

Et pour ceux qui disent que les végéta*iens sont mous, pâles, malades, il parait que Tyson est végétalien (oui oui le boxeur plein de muscles et de vie), ça fait super contre-exemple non ?

Ceci est un commentaire d’une pseudo-végétarienne (passée à 2j/semaine en bonne résolution) accro au sucre (j’assume 🙂 )

Répondre
Manon 27 janvier 2015 at 17 h 54 min

Super article, comme toujours !
En devenant végétarienne (à tendance végétalienne justifiée par une intolérance au lactose.. oui c’est dur d’assumer devant les autres, une raison médicale ça passe toujours!) j’ai mieux compris comment équilibrer mon alimentation,en grande partie grâce à ton blog ! 😉

J’avais quand même une question: Quid de la B12 ? Je ne prend pas de compléments car je mange quand même une petite tranche de fromage à pâte dure (sans lactose, hihi) par jour et peut être un oeuf bio d’élevage en plein air (oui j’essaye de faire les choses bien quand même !) par semaine dans des galettes de tofu ou de légumes… Qu’est ce que tu en penses ? Est-ce vraiment nécessaire de prendre des compléments de B12 quand on est végétalien ?

Merci <3

Manon

Répondre
Jessica Eagle 27 janvier 2015 at 21 h 44 min

Super article et résumé fort intéressant. À partager et recommander certainement à plusieurs pour faciliter l’éducation sur le végétarisme et certains préjugés. Beau travail complet !!! Merci 🙂

Répondre
Dor 27 janvier 2015 at 22 h 43 min

Bonjour
J’aimerais bien savoir comment se complementer en fer vegetal lorsque l’on est structurellement et fortement anemiee? Tout le monde ne me parle que de steack comme pourvoyeur du maximum de fer, accompagne de vitamines C. Avez-vous d’autres versions, car j’aurais prefere rester vegetarienne…?

Répondre
Antigone XXI 28 janvier 2015 at 8 h 39 min

J’écrirai bientôt un article sur le fer ! 🙂

Répondre
Blancheteau 28 janvier 2015 at 9 h 42 min

Bonjour Antigone,

Je suis végétarienne depuis 2009 presque végétalienne puisque je ne consomme que des oeufs.(je pourrais supprimer les oeufsmais je suis hypersensible au gluten cela complique les choses pour se nourrir). Je me nourris bien et n’ai pas faim mais je suis beaucoup plus sensible au froid. Y a t’il une explication?
Merci d’avance pour votre explication
Cordialement
Béatrice

Répondre
Virginie 28 janvier 2015 at 12 h 01 min

Allez je me lance, je dévore ton blog à chaque post, je l'(t’)adore et grâce à toi je suis devenue végétarienne (officiellement et totalement depuis le 5 janvier!!! annonce à la famille et tout ;-), à tendance végétalienne (je mange seule à la maison le midi, donc végétalien, mais avec mon mari et ma fille le soir c’est végétarien). J’ai depuis longtemps envie de te remercier pour toutes ces informations que tu partages avec nous, je pense que vu les commentaires que j’ai lus tu joues un grand rôle dans les changements alimentaires de beaucoup de personnes, félicitations!
Bref je t’écris avant tout pour te dire merci pour tout cela, et aussi pour te poser une question. Il m’arrive encore de consommer du fromage ou des oeufs, mais plutôt rarement (lors de 4-5 repas par semaine), je me demande si je devrais me complémenter en vitamine B12….
Aussi depuis quelques temps je me sens fatiguée, je dors beaucoup plus qu’avant mais sans me sentir plus reposée, je ne sais pas si c’est dû aux petites maladies que ma fille ramène de la crèche et que mon organisme essaie de combattre ou autre…
Enfin bref tu n’es pas médecin à distance, je m’en doute, mais si je pouvais avoir ton avis sur la B12 ce serait top!
Sinon j’ai maintenant un extracteur de jus (Kuvings) et quel bonheur de se faire des jus verts le matin (les chouchous du moment, chou/concombre/épinards/pomme/citron/gingembre et betterave/brocoli/orange/citron!) ma petite de 2 ans adore, elle boit la moitié de mon verre tous les matins! Si tu as des recettes de jus énergisants ou autres, je suis preneuse.
Bon j’arrête mon roman ici, encore merci et bonne continuation!

Répondre
rese 28 janvier 2015 at 15 h 39 min

pfiou !!!! comme j’aime ce que tu écris !!!!
je m’écoute tellement que je n’ai plus envie de chocolat ……….. si, si c’est possible 😀 😀
bon …… j’ai la grippe .. certes !!!!
(tu es souvent malade en ce moment (ça fais 1 mois que je tousse/guérit/tousse/guérit)tu es sûre que ça n’est pas depuis ta nouvelle alimentation?? ce à quoi j’ai répondu : je vois pas en quoi manger du cadavre plein d’antibio va me faire aller mieux ou me rendre moins malade? toujours pas eu de retour à ce jour) 😀 😀
sinon bravo !! <3

Répondre
Claire 30 janvier 2015 at 16 h 33 min

MERCI pour cet article!
Non pas que j’aie tout le temps faim, mais c’est un super récapitulatif pour s’alimenter correctement quand on est -ou devient- végéta*ien (et même quand on ne l’est pas, d’ailleurs!)
Merci beaucoup, ton blog est absolument génial!

Répondre
Yann 31 janvier 2015 at 9 h 06 min

la médecine conventionnelle occidentale doit se remettre sérieusement en question, s’ouvrir et se détacher des chaînes des lobbies pharmaceutiques et pseudo scientifiques à l’esprit obsolète et borné.
Ca prendra du temps…mais soyons optimistes…

Répondre
lolarubymadison 1 février 2015 at 20 h 58 min

Tes articles sur la nutrition sont toujours hyper intéressants! Merci de me (enfin nous, mais je ne parlerai qu’en mon nom ^^) donner des repères, des nouvelles infos qui me permettent d’apprendre à mieux manger 🙂

Répondre
Martine 2 février 2015 at 16 h 22 min

Je ne connais ce site que depuis peu. Je bataille car je souhaite devenir végétarien mais je ne sais pas comment équilibrer mon alimentation. Ni quoi prendre au petit déjeuner qui peut m’ aider ?

Répondre
Antigone XXI 2 février 2015 at 17 h 53 min

Je vous conseille de parcourir ce blog et ses recettes, et d’aller faire un tour sur le site très complet de l’AVF :
http://www.vegetarisme.fr/

Répondre
Lily 4 février 2015 at 13 h 12 min

Hello Antigone 🙂
En ce moment, je sens que le changement pointe son nez dans ma vie et c’est un peu flippant et vraiment excitant à la fois. Je me rends compte depuis quelques années que la viande me dégoûte, que mes réflexions sont plus fortes que mon appétit et j’en viens presque à manger les yeux fermés. Bon, pour la charcuterie ça passe un peu mieux mais ça devient de plus en plus dur d’en manger. Tant mieux 🙂 En revanche, je suis étudiante et je partage ma cuisine avec 4 personnes donc peu d’espace et de temps pour faire à manger :/ Du coup, je mange pas toujours de façon équilibrée et ça me freine un peu pour me lancer dans le végétarisme. Donc mes questions sont : est-ce une croyance que manger végé ce serait plus cher pour une étudiante ? Est-ce que ça demande du temps de faire un plat végé ou au contraire je peux y arriver rapidement ? Serait-ce plus le début qui demandera du temps, le temps de s’y faire? Voilà pour mes petites questions 🙂 Merci pour ce beau site, j’adore y faire un tour, ça me fait toujours du bien 😀

Répondre
dayliss 5 février 2015 at 14 h 09 min

Salut!
En tant qu’étudiante et végétarienne, je peux déjà te donner mon point de vue… Même si j’ai l’impression de dépenser pas mal pour la nourriture, en comparant à mes amies non-végé, ça n’a pas l’air d’être le cas.
En revanche, je passe pas mal de temps en cuisine, mais c’est plus par goût que par réelle nécessité, je ne pense pas qu’il soit plus long de préparer un repas sans viande qu’avec.
Au début, tu auras peut-être surtout du mal à trouver des idées de repas, ça a l’air d’être le problème de tous ceux qui m’invitent à manger, mais avec internet, de bons bouquins ou un peu d’imagination, tu ne devrai pas avoir de soucis! (:

Répondre
ledruideestunefemme 16 février 2015 at 12 h 59 min

Des conseils de bons bouquins ? 🙂

Répondre
dayliss 17 février 2015 at 19 h 18 min

Ceux des éditions La Plage sont très chouettes, pour commencer « Veggie » de Cléa et « Vegan » de Marie Laforêt sont très bien. « Ma cuisine végétarienne pour tous les jours » de Garance Leureux est chouette aussi, il donne de bonnes bases, avec des ingrédients plus basiques que les deux autres. Ces livres sont intéressants parce qu’ils donnent beaucoup d’infos sur les ingrédients, la façon de composer des menus…

Répondre
Céline 17 février 2015 at 18 h 36 min

Merci beaucoup pour cet article ! J’essaie petit à petit de devenir végétalienne mais je commençais à être perdue avec la masse d’information que je trouvais par-ci, par-là. Voilà la synthèse qu’il me fallait ! Alors, merci, merci, merci… 🙂

Répondre
Didier 23 février 2015 at 18 h 48 min

Bravo pour l’article. Bien étayé, bien argumenté et agréable à parcourir !

J’ai envie d’appuyer votre « alerte » sur les dangers du sucre.
Je ne vais pas m’étendre sur une intuition. Je me contenterai de la citer. Mes enfants sont un peu allergiques (eczéma, etc…). Petits, nous avons constatés que l’absorption de sucres (bonbons, limonades, etc…) entre les repas les faisait réagir. Pas une ration « normale » de dessert à la fin d’un repas.

Pour insister sur le caractère anormal de notre consommation en sucres, j’inviterais tout un chacun à questionner l’Histoire. Alors qu’aujourd’hui cet ingrédient est omniprésent : de l’accouchement (si, si !) jusqu’à la mort, par le passé, il était très rare et utilisé qu’à des fins de conservation.

À vérifier : je pense qu’aucune civilisation n’a consommé de sucre de manière systématique et encore moins les cueilleurs ou les premiers cultivateurs. L’usage que nous en faisons est anormal pour notre constitution. Bien sûr le corps s’adapte… autant qu’il peut. Mais une fois épuisé, l’abus devient prison et transpire par tous nos pores ! ! ! (waouw, pas belle la menace ?) ;^)

Répondre
seb 24 février 2015 at 4 h 21 min

Didier je suis d’accord avec cette remarque sur le sucre.
J’ai d’ailleurs cherché comment est extrait le sucre de canne de nos jours et c’est pas du joli joli…et pour ce qui est du sucre blanc décoloré c’est encore pire biensûr.

Concernant un tout autre sujet, je pense que dans le cadre d’un régime alimentaire végétalien il faut aussi veiller à consommer des aliments fermentés.
Vu qu’on ne consomme plus de fromage, yahourts laitiers…il faut compenser ça par d’autres produits de ce type mais végétaliens car ces aliments fermentés sont très bon pour notre corps et nos papilles^^

Répondre
seb 25 février 2015 at 12 h 11 min

Pour en revenir au sucre je viens de découvrir qu’il y a une grande différence entre sucre roux et sucre complet (je ne le savais pas :/ ).
Le sucre roux est un produit industriel extrait « salement » comme le sucre blanc mais moins raffiné.
Tandis que le sucre complet est extrait de façon naturelle par simple évaporation et non raffiné.
Il est brut et c’est là l’intérêt gustatif et nutritif car il conserve les sels minéraux, vitamines…

J’utilise très peu de sucre mais ce produit m’a tenté.
J’en ai acheté ce matin et je trouve ça super bon même si c’est un peu plus cher ça vaut largement le coût.

De toutes manières les aliments « complets » sont toujours meilleurs.

Répondre
Karine 26 février 2015 at 11 h 39 min

VG depuis peu, je me renseigne, je me documente, je fais en sorte d’avoir les réponses aux questions qui me viennent invariablement : cela me parait nécessaire quand on a été habitué à un régime alimentaire omnivore et qu’on nous a persuadé qu’un régime alimentaire VG est forcement déséquilibré 😉
C’est aussi indispensable pour opérer une transition réussie 🙂
Un grand MERCI donc, pour toutes ces précieuses infos et recettes !!!

Répondre
400ruemarieanneest 10 mars 2015 at 16 h 53 min

Quel bel article très complet ! 🙂
Tout ce que tu dis est tellement juste !

Répondre
Evedevayres 13 mars 2015 at 15 h 19 min

Bonjour, il me semble que je mange très équilibré. En lisant votre article je pense respecter toutes les règles indiquées et pourtant je grossis (contrairement à ce que vous dites, je ne maigris pas loin de là). Je ne sais pas quelles erreurs je peux commettre car je ne mange pas de sucreries, ne bois pas d’alcool, mange végétarien (voire même plutôt végétalien), j’ai supprimé tous les produits laitiers et le pain blanc car je pense être intolérante au gluten et bien malgré tout cela j’ai pris au moins 3 kilos depuis un an. Je ne sais pas quoi faire. Je suis soignée pour hyperthyroïdie depuis de nombreuses années et suis en pré ménopause ceci expliquant peut être cela, mais quand même. J’ai pris rendez-vous chez une diététicienne mais j’ai très peur qu’elle me conseille de faire un régime en reprenant de la viande. Si vous avez des conseils à me donner d’avance merci.

Répondre
Antigone XXI 13 mars 2015 at 15 h 27 min

SI vous êtes soignée pour un hyperthyroïdie, alors il est possible que les médicaments que vous prenez pour ralentir votre thyroïde soient légèrement surdosés et vous conduise à un état d’hypothyroïdie, qui entraîne de fréquentes prises de poids. Je vous conseillerais surtout de faire surveiller vos taux de plus près et de les ajuster au besoin.

Répondre
thomas 26 mars 2015 at 9 h 40 min

Bonjour,
Je voudrais moi même passer végétarien mais je n’y arrive pas à manger ce qu’il faut parceque tous simplement je ne sais pas quoi manger. Alors si vous pourriez me donné quelques conseil sur ce que je doit manger silvouplait. Car ce que vous dites de manger dans votre article je ne sais pas où les trouver si vous pouviez me donner quelques conseils d’aliment facile à trouver je vous en remercierai.

Répondre
Et si ces enfoirés de vegans avaient raison ? | NorthGate 15 avril 2015 at 10 h 27 min

[…] vrai ! Ou pas, crotte. Les végétariens, ne mangent pas que des légumes. Ils doivent varier leur alimentation en incluant des aliments auxquels on ne pense pas : des céréales, des fruits secs, des sources de […]

Répondre
ISA86 16 avril 2015 at 9 h 21 min

Bonjour et merci pour votre blog formidable !
Moi c’est en fait un autre « problème » : depuis que je suis devenue vegetalienne, j’ai pris du poids : évidemment, avant j’étais plutôt « protéines maigres » (poisson, oeuf, volaille) et le fait d’avoir repris une alimentation riche en glucides fut radical (et pourtant, je fais du sport aussi). Bref, si vous avez des idées pour « mincir en étant végétalien » je suis preneuse ^^

Répondre
ISA86 16 avril 2015 at 9 h 26 min

PS : je ne mange pas de sucres et j’ai bien lu déjà dans les autres commentaires (ce que je sais) que le muscle pèse plus lourd et que j’ai peut-être pris du muscle en bougeant, il n’empêche que je ne rentre plus dans mes fringues :/

Répondre
Antigone XXI 16 avril 2015 at 9 h 32 min

Est-ce que tu n’aurais pas des problèmes de thyroïde, par hasard ? Il serait peut-être bon de voir où tu en es au niveau hormonal…

Répondre
isa86 17 avril 2015 at 11 h 44 min

A priori pas du tout (j’ai fait un gros check up de santé l’année dernière) je pense que c’est juste le fait d’etre passée d’une alimentation hyperprotéinée avec quasiment pas de glucides (jamais de pain/pâtes/riz/céréales, quasiment jamais de fructose non plus) à une alimentation végétale où même en limitant maximum le gras j’ai évidemment plus de glucides qu’avant 🙁

Répondre
Antigone XXI 17 avril 2015 at 11 h 52 min

Pourquoi limites-tu le gras ? J’explique justement dans cet article qu’il ne fait pas grossir et peut aider à conserver la ligne !

Répondre
La Julie Verte 17 avril 2015 at 12 h 30 min

Bonjour Isa86,
As-tu des problèmes de digestion ? Constipation ? Je sais que ce n’est pas trés glamour, mais il faut absolument avoir un parcours digestif libre et souvent « ballayé » pour que les toxines sortent.
Une hypothèse que j’émettrais serait que ton corps stocke car tu n’évacues pas correctement.
Quel genre de glucides manges-tu ? Attention au gluten également, qui peut empoisonner lentement l’organisme, et donc l’obliger à stocker, quand on a une digestion trop lente ?
Les graisses aident l’intestin à se reconstituer, à se désinflammer, donc j’irais dans le sens d’Antigone, manger raisonnablement du gras, mais limiter les céréales et miser sur le vert (fibres qui ballaient les intestins) + des fruits ?? En test pendant 3 semaines.
Qu’en penses-tu ?

Répondre
isa86 18 avril 2015 at 12 h 32 min

Merci pour ces réponses.

Ok pour le gras, Antigone : j’essaierai d’être moins phobique, mais quand on a peur de grossir, c’est vrai qu’en comparaison des « protéines maigres » d’avant, là, il y en a partout, même dans le tofu ou l’avocat (oui même si je sais que c’est du « bon gras ») pas facile à accepter quand on veut maigrir.

Aucun problème de constipation, je dirais même au contraire :/ Donc augmenter les légumes et les fruits serait une catastrophe pour moi !

Les glucides, pour te répondre, il y en a dans pratiquement à chaque repas : céréales complètes: riz, quinoa, légumineuses comme lentilles, le seitan, mais aussi les légumes ou fruits que je ne mangeais jamais avant (carottes, maïs…)
Pour le gluten, je ne sais pas, je reste sceptique sur son influence car quand j’ai arrêté pendant un mois je n’ai vu aucune différence ni sur ma digestion ni sur le reste.
Bref, je vais peut-être devoir soit accepter de manger moins et d’avoir faim soit le corps que j’ai :/

La Julie Verte 18 avril 2015 at 23 h 17 min

Salut Isa86,

Si ta digestion est trop rapide, cela peut aussi être le signe d’une constipation car parfois, quand le trajet est trop encombré, l’organisme fait en sorte que cela ne s’encombre pas encore plus !
En ce qui concerne le gluten, si influence il y avait eu, tu l’aurais vu tout de suite, personnellement en 1 semaine de régime strict.

Pour éviter que les fruits et les légumes n’inflammes encore plus tes intestins, tu peux peut-être les prendre en jus. D’une part, ça cale, d’autre part, ça désinfecte (la chlorophyle). Et encore une fois, quand les intestins sont irrités, le gras peut aider à réparer. Comme l’huile de coco par exemple, MIAM !
Et enfin, les légumes verts cuit à la vapeur douce ou à l’étouffée sont beaucoup plus digestes et pourraient éventuellement remplacer une bonne part des céréales ?

Tu dis que ton transit est trop rapide, il y a peut-être une autre piste à explorer : si tes intestins sont devenus poreux, alors des matières qui ne devrait pas s’y retrouver passent dans le milieu intérieur. C’est peut-être ça que ton corps stocke car il ne sait pas le traiter. Et il préfère accélérer le transit de façon à ce que rien de stagne et que le moins de matières inopportunes ne puisse entrer par la paroi.

Faisons l’hypothèse que ce soit vrai, alors si tu essaies de ralentir ton transit en prenant des céréales, tu cherches à étouffer un symptôme qui en réalité à toute sa raison d’être et tu obliges ton organisme à trouver une autre parade.

Es-tu souvent ballonnée ? Si je dis mycose, psoriasis, mauvaise haleine matinale, ça te parle ? QUand les intestins sont poreux, c’est souvent à cause d’une infestation des champignons, notamment le candida albican.

Bref voilà des pistes à explorer, à toi de chercher et de fouiller maintenant, mais accepter un état qui ne te convient pas, je trouve ça dommage. Continuer à chercher ce qui est bon pour toi me semble être une bonne alternative, tu ne crois pas ?

isa86 20 avril 2015 at 13 h 21 min

Merci pour ces pistes, je vais y réfléchir même si j’y pensais déjà…

Peut-être que l’idée des jus est bonne (même si je ne suis pas sûre que cela « cale » plus que de manger vraiment un fruit ou un légume entier…au contraire j’ai l’impression) il faudrait m’acheter une centrifugeuse pour l’instant je n’ai pas les moyens ni la place chez moi mais je vais l’envisager.

C’est vrai que les légumes cuits passent mieux mais oui je trouve que ça « ballonne » trop :/
Pas de problèmes de mauvaise haleine. Mycoses, ça m’est arrivé, oui, mais peut-être pas plus que d’autres femmes.
L’hypothèse des « intestins poreux » était celle d’une naturopathe qui m’avait prescrit tout autre chose que le végétalisme malheureusement et ce « régime » (style paléo-seignalet) ne correspond pas du tout à un respect de la vie animale !
En gros je dois choisir entre mes petits soucis égoïstes d’humaine et les animaux, et ça je ne suis pas trop d’accord et préfère continuer à me « sacrifier » pour l’instant en attendant de trouver un mode d’alimentation qui me convienne et qui ne tue pas…

La Julie Verte 20 avril 2015 at 13 h 34 min

Juste pour info Isa86, j’ai un mode de vie végan moi aussi, même si je consomme les oeufs de mes poules et du fromage à l’occasion à l’extérieur, je mange beaucoup de cru, un peu comme antigone, plus de gluten non plus.
Ce que je veux dire par là, c’est qu’on peut manger mieux (pour sa santé) sans pour autant engendrer de la souffrance.

Laisse germer toutes ses graines, le terreau est bon… Rome ne s’est pas construite en un jour !

Victoria 18 juin 2015 at 15 h 01 min

Salut Antigone,
J’ai l’impression qu’il faut réfléchir à chaque repas qu’on doit faire et qu’il faut faire plusieurs magasins à la fois. Que faire?
merci victoria, jeune lectrice

Répondre
Antigone XXI 18 juin 2015 at 15 h 08 min

Non, pas du tout ! Personnellement, je ne vais qu’à un seul magasin et je ne pense jamais à ce que je vais manger. Je l’ai disséqué ici pour les nouveaux végés qui se posent des questions, mais c’est une question d’habitude et de réflexe : en quelques temps, tu n’y penseras plus jamais ! 🙂

Répondre
Aki 13 août 2015 at 9 h 32 min

J’ai fait une radio de la cheville à la suite d’une entorse et le résultat est surprenant: déminéralisation… Je ne suis pas ménopausée, je fais du sport (course à pied et taekwondo), je suis végétalienne depuis deux ans et je mange beaucoup de tofu et d’amandes (entre autres). Je vais faire une prise de sange pour voir si je manque de calcium mais le dr, qui inculpe de suite mon régime alimentaire, est assuré que même si les résultats de la prise de sange montre un taux de calcium suffisant, je dois en manquer.. 1.2 g/jr je dois avaler de calcium. Je prends des compléments alimentaires vg mais il n’y a que 15% ajr de calcium. Avez-vous rencontré ce type de problème de déminéralisation des os?
Merci !

Répondre
La Julie Verte 14 août 2015 at 12 h 22 min

Bonjour Aki,

Je te propose ici mon point de vue :

Certains corps stockent des graisses pour gérer la toxicité (ils l’encapsulent dans du gras), d’autres neutralisent l’acidité grâce aux minéraux. Le profil schématique (à la louche) de chacun de ces corps est pour le premier : gras et souvent énergique, l’autre est maigre, perd ses cheveux et a peu d’énergie, (addict au café / thé, stressé).

Quand le corps choisit de neutraliser l’acidité via les minéraux, s’il n’en a pas suffisamment dans l’alimentation, il va aller piocher dans le corps pour rétablir l’équilibre. Pour certains, ce sont les tissus qui deviennent fragiles, notamment les artères, pour d’autre ce sont les os.

Les minéraux se trouvent en grande quantité dans les feuilles vertes et les légumes fort colorés.
Il serait intéressant pour toi je pense de boire de grande quantité de jus verts (au moins 1L par jour) pour te reminéraliser massivement. Les compléments alimentaires ne sont pas aussi assimilables que dans les aliments vivants.
Ce qui m’inquiète dans ton cas, c’est la cause de cette déminéralisation. D’après ce que tu écris, j’imagine que tu es jeune et quelle est donc cette source de toxicité si forte que tes os se sont déminéralisés ?

J’irais voir du côté des métaux lourds, dans les amalgames dentaires par exemple, mais aussi l’eau de boisson, la source de ton alimentation. As-tu connu un stress violent ces dernières années ? Ou un stress chronique et fort ?

Il est également possible qu’en réalité tu n’assimiles plus ce que tu manges, les villosités de tes intestins étant réduitent à néant. Comment cela se passe de ce côté là ? Ton transit ? Ta digestion ? Vas-tu à la selle chaque jour ? Retrouves-tu des morceaux non digérés dans tes selles ? As-tu des douleurs régulières ?
Si tu sens que cela pourrait venir de tes intestins, regarde du côté des allergies alimentaires, gluten, caséine…

Voilà à quoi j’ai pensé avec les éléments que tu donnes dans ton message.

Belle continuation

Répondre
Julia 18 août 2015 at 4 h 06 min

Bonjour, je suis devenue vegetalienne il y a de cela 1 mois, j’ai arrêté tout produit animal du jour au lendemain. J’ai découvert beaucoup de produits meilleur à la santé, et au goût !!!
J’en suis arrivée à ne plus avoir aucune envie de manger de la viande, lait et autres. Seulement j’ai un petit problème, j’ai déjà perdu 5 kilos moi qui suis déjà très très fine…
Je mange pourtant à ma faim et assez varié, je grignote beaucoup de gâteaux (sans œufs ni lactose bien évidemment) mais je commence depuis peu à me sentir vraiment « faible » dans ma façon de me tenir, ou de marcher. J’ai peur de perdre encore plus de poids (pourtant je ne me suis jamais sentie aussi bien intérieurement parlant depuis que je suis vegetalienne…) mais je ne remangerais de la viande pour rien au monde !
Comment pourrais-je remédier à la perte de poids? Est ce que je m’alarme pour rien? J’ai besoin de vos conseils 🙂

Répondre
La Julie Verte 18 août 2015 at 13 h 39 min

Bonjour Julia,
Il est possible que dans un premier temps lors d’un changement de régime, l’afflue moins important de toxines permette au corps d’éliminer la toxicité stockée.
Je pense que 5 kg en un mois effectivement ça peut être impressionnant. A voir si votre portion de gras est suffisante (voir huile de coco qui est très digeste et très assimilable). Ne pas négliger les fruits murs et sucrés également. Si vous continuez à perdre du poids au même rythme, il y a quelque chose qui cloche au niveau régime alimentaire.
Bonne continuation !

Répondre
Jojo 19 août 2015 at 0 h 08 min

Bonjour ,
j’ai fait des tests sanguins et je suis anémique je dois prendre des comprimé de fer …. quoi manger a tout les jours pour avoir ma dose de fer au maximum sinon de devrais manger de la viande 2 ou 3 fois semaines et je n’en ai vraiment pas envie ….. a moins de prendre des comprimés de fer a tout les jours .
Besoin de conseil merci à l’avance !

Répondre
Antigone XXI 19 août 2015 at 12 h 54 min

Tu peux regarder ici la fiche ‘fer’ proposée par l’Association Végétarienne de France, elle est très complète : http://www.vegetarisme.fr/infos-actualite/publications-telecharger/

Répondre
Juliette 13 octobre 2015 at 19 h 28 min

Bon eh bien c’est génial j’ai toutes les réponses à mes questions, même si je ne suis pas affamée continuellement j’avais des petits coups de fatigues de temps en temps, surtout vers 17h – 18h, maintenant je sais comment rétablir un meilleur équilibre dans mes repas et comment snacker sans que se soit mauvais pour ma santé !
Merci pour ce super article et tout le reste de ton blog ! 🙂

Répondre
Noémie 4 novembre 2015 at 12 h 56 min

Bonjour, je suis depuis très peu de temps végétalienne, et à l’inverse de votre article, je manque d’appétit … Je sais que je dois manger et parfois je me sens « faible » mais pourtant rien ne me donne envie (j’ai les placards remplis de choses « conseillées » pour végé, des produits que j’aime beaucoup mais rien n’y fait depuis 2 semaines je dois me dire : »il faut que je mange » plutot que « j’ai envie de manger » … je ne sais pas si c’est parce que je ne sais pas encore comment me préparer des repas équilibrés ou si ça a un lien avec le fait que j’ai arreté les produits provenant des animaux …
J’espère que vous pourrez m’aider à y voir plus clair, parce que je ne vois pas ce qu’il se passe par moi même ! ^^
Merci !

Répondre
Fayt 11 novembre 2015 at 2 h 23 min

Merci, c’était vraiment ce que je devais savoir…!

Répondre
Anonymous 8 décembre 2015 at 17 h 26 min

Super article ^^

personnellement aujourd’hui je mange tout cru et donc pas de céréale.

Des fruits, des légumes et des oléagineux ( pas beaucoup ) sans grignotage entre les repas, sans faim et… un pèche d’enfer 😀 Mais c’est sur que la transition ne ce fait pas en 6mois… Sa prends du temps et ton article aidera beaucoup les personnes en transitions bravo et merci !

Répondre
Anouchka 12 janvier 2016 at 11 h 05 min

Bonjour,
J’ai moi aussi tout le temps faim. Je suis à 75% végétarienne, très intéressée par l’alimentation de manière générale et donc attentive à bien manger. Mais je n’avais pas pensé au manque de lipide dans mon alimentation. Je vais faire un test ce mid, en allant chercher un avocat.
A voir si cela change quelque chose à 15H30, heure fatidique pour mon estomac.
A suivre ….

Répondre
Anouchka 13 janvier 2016 at 9 h 26 min

Bonjour
Suite de mon précédent message : je disais que j’avais tout le temps faim mais que j’allais tester vos préconisations : une petite boîte de lentilles + un avocat + un peu de carotte râpée ( impossible d’avaler plus ) => pas faim du tout de l’après midi !!!! yes !!!! Il me manquait donc des matières grasses…
Merci beaucoup pour votre site très bien conçu !!!

Répondre
Shango Yorouba 15 janvier 2016 at 14 h 21 min

Peut-on manger des galettes végétariennes et végétaliennes crues car c’est indiqué qu’il faut les cuire ?

Répondre
Shango Yorouba 15 janvier 2016 at 14 h 22 min

…Je parle de galettes type « galettes de soja ».

Répondre
Shango Yorouba 15 janvier 2016 at 14 h 24 min

Quand j’observe bien, je remarque toujours des galettes végétariennes mais en existe t-il en recettes végétaliennes ?

Répondre
legavre 15 janvier 2016 at 15 h 31 min

Je ne mange plus de viande rouge depuis bien longtemps et du coup pendant deux ans j’étais devenue végétarienne. Je m’étais très bien renseignée, entre autre sur votre blog, mais pas que. Je suis même allée consultée une naturopathe et diététicienne. Certes, je mangeais plus sain, mais il n’empêche que j’avais pris 5 kilos. Sans parler du fait que j’étais carencée en fer et que je perdais mes cheveux. Du coup, je suis allée voir un acupuncteur, ce qui m’a bien aidée. J’ai réappris à manger de la viande uniquement blanche, que je fais griller et beaucoup de légumes (sans gras). Par contre j’ai supprimé tous les produits laitiers et le pain (pour des raisons de problèmes intestinaux). Je n’ai rien contre le végétarisme (lisme) mais quand même pour y retourner il faudra que quelqu’un me concocte des menus équilibrés et qui ne font pas grossir.

Répondre
BEST OF 2015 ♥ HAPPY 2016 ! | Antigone XXI 15 janvier 2016 at 17 h 48 min

[…] Nouveau végétarien-ne : pourquoi j’ai tout le temps faim ? Un article simple et accessible pour expliquer aux végés en herbe les raisons possibles de déséquilibres dans leur nouveau régime alimentaire. Et si vous ne mangiez pas assez de protéines ? de fibres ? de gras ?.. Toutes mes astuces pour bien vous lancer dans une alimentation végé ! […]

Répondre
1 2 3

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :