Comment faire des fromages végétaux : le B.A.-BA

by antigonexxi

 

Aujourd’hui encore, avec l’Atelier Végétal, je vous entraîne dans un fabuleux monde…

 

Fromages de cajou - Antigone XXI

*

Les produits laitiers, on l’a vu, c’est has been ! Souffrance animale, danger pour la santé, impact écologique… Bref, pas besoin d’en rajouter, on le sait : mieux vaut s’en passer. Je vous avais montré la semaine dernière comment le lait et la crème fraîche de cajou pouvaient parfaitement remplacer leurs équivalents laitiers, et bien maintenant, c’est au tour des fromages.

A votre avis, pourquoi les végétariens ont autant de difficultés à devenir végétalien ?…

Je vous le donne dans le mille, c’est la faute aux fromages !

Plus jeune, je mangeais du fromage à chaque repas. Le plat principal était, déjeuner comme dîner, invariablement suivi du fameux plateau de fromages : cinq ou six bêtes au choix, variant du bleu le plus corsé au reblochon le plus crémeux. Bref, le fromage, c’était une étape obligée de mes journées culinaires et plus il y en avait, mieux c’était. Aujourd’hui et depuis plusieurs années, voir un fromage ne me met pas dans des états seconds. Au mieux, il me laisse indifférente, au pire, son odeur me repousse et ses moisissures me dégoûtent. Bref, le fromage, ce n’est plus pour moi… mais comment ai-je fait pour me libérer ?

*

Fromages de cajou - Antigone XXI

*

Pourquoi est-il difficile d’arrêter le fromage ?

*

Si cela peut rassurer les végétariens en transition, ce n’est pas tant de leur faute s’ils ne parviennent à se passer de fromage… mais celle du fromage lui-même ! C’est ce que les Dr. Lisle et Goldhamer appellent le ‘Pleasure Trap’ / Piège du Plaisir.

En effet, le fromage ferait partie des aliments les plus addictifs qui soient. Quand on parle d’addiction, on pense souvent à la cocaïne, l’alcool ou encore le tabac… Et pourtant, les drogues les plus répandues ne sont pas celles que l’on croit : viande, chocolat, sucre et fromage sont celles auxquelles nous sommes le plus dépendant au quotidien, et si nous sommes aveugles à ce caractère addictif, c’est parce que nous en mangeons tout le temps : l’addiction est en permanence satisfaite.

Mettons que vous vous leviez au beau milieu de la nuit, stressé, vous n’arrivez pas à dormir, vous n’avez qu’une idée fixe : manger. Et pas n’importe quoi : vous avez souvent des cravings pour des bâtons de carotte la nuit ? De la salade verte ? Non plus ?.. Des endives, peut-être ? Toujours pas ?.. Très bien, et si je dis : chocolat ou fromage ? Vous savez, un bon fromage bien fondu, coulant, crémeux, sur des pâtes encore fumantes… Ok, vous voyez que, s’il est difficile d’être accro à la mâche ou au brocoli, on peut l’être sans hésiter à la crème glacée au coulis triple chocolat ou à une pizza géante aux quatre fromages.

Ceci n’est pas étonnant. Selon le Comité américain des Médecins pour une Médecine Responsable (PCRM), le fromage est addictif, au même titre que le tabac ou l’héroïne. En 1981, une étude menée par les Wellcome Research Laboratories a découvert que le lait contiendrait de la morphine. Plus précisément, il contient de la caséine, une protéine qui se divise durant la digestion et génère des opiacées (un type de substance contenu dans l’opium ou ayant un effet similaire), les casomorphines. Selon le PCRM, l’une d’entre elles posséderait un dixième du pouvoir analgésique de la morphine. Remis dans son contexte, cela se comprend : ces substances, contenues dans le lait maternel, ont un effet relaxant et réconfortant pour le nourrisson, et pour conséquence l’attachement du bébé à la tétée.

*

Fromages de cajou - Antigone XXI

*

A forte dose, comme c’est le cas pour le fromage (un verre de lait contient 6 g. de caséine, soit 3 à 5 fois plus pour le fromage), ces substances ont un effet d’addiction bien supérieur. Il n’est donc pas étonnant que l’on ait du mal à se passer de fromage ! La dépendance n’est pas seulement psychologique ou culturelle, mais physiologique. Le PCRM cite même des tests au naloxone, un médicament bloquant les effets de la morphine et utilisé pour le sevrage des drogues dures, au cours desquels les participants traités perdent leur envie de fromage.

D’ailleurs, le fromage contiendrait également une substance chimique similaire aux amphétaminesla phényléthylamine, un stimulant physique et psychique qui donne l’illusion de supprimer la fatigue. La consommation d’amphétamines est ponctuée de ‘descentes’ qui induisent un état de découragement ou de dépression. Notons que cette substance est également contenue dans la viande…

Un remède ?..

Se sevrer ! On dit souvent que, pour devenir végétarien ou végétalien, il faut y aller progressivement… et effectivement, pour se défaire d’une dépendance, mieux vaut y aller en douceur. Diminuez petit à petit votre dose d’addiction quotidienne et laissez ensuite votre organisme faire son travail pour perdre toute dépendance physiologique. Pour l’alcool, il suffit de 7 jours ; pour la nicotine, entre 15 et 21 jours. Et pour le fromage ? Au minimum 3 semaines selon le PCRM ! Donc, le mieux, c’est d’arrêter en douceur et puis de ne pas craquer pendant ce temps…

Moi, je crois que le mieux pour s’en passer sans trop souffrir, c’est de se lancer très vite dans les fromages végétaux ! 

*

 Fromages de cajou - Antigone XXI

*

Je vous avais déjà présenté un petit fromage vite fait bien fait, ma ricotta végétale, à base de lait de soja, et c’est au tour maintenant des fromages de cajou ! Vous allez, voir, comme pour mes recettes de laits et crèmes, c’est ultra facile.

Mon but ici est de vous apprendre à faire vos propres fromages de cajou (ou d’autres oléagineux) : je vous propose donc 4 manières de les préparer, avec une infinité de variantes possibles à chaque fois, toujours pour 100 g. de noix. Il y en a pour tous les goûts !

*

*

Fromage frais de cajou

 *    *    *

*

Pour un fromage de 125 g.

*

Ingrédients  :

  • 100 g. de noix de cajou nature (non grillées et salées)
  • 2 à 3 CàS d’eau
  • 1 belle pincée de sel
  • le jus d’un (petit) 1/2 citron
  • accompagnement au choix : herbes (thym, romarin, aneth, basilic, ciboulette…) graines (fenouil, coriandre, pavot, poivre…), fruits & légumes séchés (tomates, raisins, figues, ail, oignon…)

*

Préparation : 

    1. 2 à 8 h à l’avance, mettez à tremper vos noix dans un bol d’eau.
    2. A l’aide d’une passoire, rincez-les bien en les passant sous l’eau du robinet. Egouttez-les.
    3. Ajoutez l’eau, le sel et le jus de citron et mixez jusqu’à obtention d’une crème homogène.
    4. Ajoutez ensuite vos accompagnements, mélangez bien et servez.

*

Vous obtenez ici un fromage frais à tartiner qui se conserve 4-5 jours au réfrigérateur (ou plus…). C’est la base de la base : libre à vous ensuite de lui donner une texture différente, en l’essorant à l’aide d’une étamine (comme ici), ou bien en suivant les indications que je vais vous présenter maintenant.

*

Fromages de cajou - Antigone XXI

*

Deuxième recette : deuxième manière de préparer un fromage de cajou.

Ici, deux variantes combinées = texture plus ferme + goût plus fort. 

Pour obtenir une texture plus ferme, c’est simple : il faut ajouter un peu d’agar-agar. Comme toujours, l’agar-agar se dilue dans une petite quantité d’eau que l’on fera bouillir une minute environ. On mixe d’abord les noix et puis, au dernier moment, on ajoute cette eau agarisée. Un petit coup de mixeur et zouuu, on met au frais et c’est prêt !

Pour un goût plus fort, proche de celui de certains fromages animaux, on se tourne vers les trucs et astuces de la cuisine vg : levure maltée + miso + citron + ail + oignon. Vous n’y croyez pas ? Je vous assure, c’est bluffant !

*

 *

Fromage corsé de cajou

 *    *    *

*

Pour  un fromage de 125 g.

*

Ingrédients  :

  • 100 g. de noix de cajou
  • 4 CàS d’eau
  • 1/2 càc d’agar-agar en poudre
  • le jus d’un peu moins qu’un 1/2 citron
  • 1 càc de miso brun (non pasteurisé)
  • 2 càc bombées de levure maltée
  • 1/2 càc de poudre d’oignon (ou 1/4 d’oignon)*
  • 1/2 càc d’ail en poudre*
  • 1 CàS d’huile d’olive

*

* Pour une saveur similaire à celle d’un fromage animal, la poudre d’oignon et la poudre d’ail fonctionnent bien mieux que l’oignon ou l’ail frais, surtout pour la poudre d’ail – ne me demandez pas pourquoi !

*

Préparation : 

    1. 2 à 8 h à l’avance, mettez à tremper vos noix dans un bol d’eau.
    2. A l’aide d’une passoire, rincez-les bien en les passant sous l’eau du robinet. Egouttez-les.
    3. Placez tous les ingrédients hormis l’eau et l’agar-agar dans le bol de votre mixeur. Mixez de sorte à obtenir un mélange homogène.
    4. Dans une petite casserole, mélangez l’eau et l’agar-agar. Portez à ébullition pendant 1 min en remuant de temps en temps avec une cuillère en bois.
    5. Versez dans le reste de la préparation. Mixez de nouveau et versez ensuite dans un récipient préalablement huilé (pour un démoulage plus facile).
    6. Placez au frais au moins 1h avant de démouler.

*

Vous obtenez ici un fromage ferme au goût corsé qui se conserve de nombreux jours au réfrigérateur, et dont le goût s’affine (ou se renforce !) avec le temps. Vous pouvez le couper facilement au couteau, mais il reste assez tendre pour être facilement tartiné. Pour un résultat plus ferme, ajoutez plus d’agar-agar (attention, pas trop quand même, au risque d’obtenir un bloc de béton…). Vous pouvez aussi vous passer d’agar, pour un fromage à tartiner, comme le précédent, mais au goût prononcé.

*

Fromages de cajou - Antigone XXI

*

Et maintenant, le fromage fermenté

J’adore faire fermenter mes fromages végétaux : cela leur donne un petit caractère qui, en fonction du temps de fermentation, peut être plus ou moins prononcé… parfois au point d’obtenir une saveur semblable à celle d’un fromage animal très fort (type bleu) ! Enfin, ce n’est pas exactement pareil, et tant mieux (je n’ai jamais aimé le bleu…), mais c’est bon en tout cas ! On retient : 2 à 4h de fermentation pour un fromage doux, et 8 à 12h (voire plus) pour un fromage au goût fort.

Pour la fermentation, rien de plus simple : il faut une température assez chaude, mais pas de panique, il n’est pas obligatoire, comme pour les yaourts, de maintenir une température précise. Il suffit d’un endroit bien chaud et qui ne perde pas trop sa chaleur. J’utilise ma yaourtière, mais vous pouvez également utiliser votre four préchauffé 10 minutes à 100°C et puis éteint. Il vous suffira alors de bien emmitoufler votre récipient de fromage d’un tissu. Une bouteille thermos préalablement ébouillantée fonctionne également parfaitement. Même chose pour un déshydrateur (40°C) ou, tout simplement, la chaleur du soleil ou celle d’un radiateur !

On reprend les mêmes ingrédients que pour le fromage frais, et on y ajoute un ferment : miso, yaourt végétal, ou encore probiotiques… vous avez le choix !

*

 *

Fromage fermenté de cajou

 *    *    *

*

Pour 125 g. de fromage

*

Ingrédients  :

  • 100 g. de noix de cajou
  • 2 à 3 CàS d’eau
  • 1 belle pincée de sel
  • le jus d’un 1/2 citron
  • au choix : 1 càc de miso, 1 CàS de yaourt de soja, 1 capsule de probiotiques
  • optionnel : accompagnements au choix*

*

* Je mets toujours un peu de levure maltée et de poudre d’ail dans mes fromages fermentés : c’est délicieux !

*

Préparation : 

  1. 2 à 8 h à l’avance, mettez à tremper vos noix dans un bol d’eau.
  2. A l’aide d’une passoire, rincez-les bien en les passant sous l’eau du robinet. Egouttez-les.
  3. Mettez l’ensemble des ingrédients dans le bol d’un mixeur et mixez jusqu’à obtention d’une crème homogène.
  4. Versez dans un récipient étanche (pot à confiture…) et placez dans votre ‘fermentateur’ : yaourtière, four, thermos, soleil, radiateur… Laissez fermenter entre 2 et 24h (voire plus !)
  5. Laissez refroidir 1h au frais avant de servir. Pour un fromage plus ferme, égouttez-le avec une étamine.

*

Ce fromage, qui se conserve de nombreux au réfrigérateur, vous permet de bénéficier des bienfaits de la lacto-fermentation, à l’action régénérante sur la flore intestinale.

*

Fromages de cajou - Antigone XXI

*

Et enfin, le meilleur pour la fin… le fromage rôti !

Sans plaisanter, même si les noix de cajou n’entraînent pas une addiction similaire à celle du fromage animal, elles sont pourtant sacrément addictives dans la recette que voilà ! La base est la même que pour un fromage frais, mais on le passe au four et, croyez-moi, ça change tout !

J’ai ajouté ici quelques graines de pavot, mais vous pouvez opter pour l’accompagnement de votre choix.

*

*

Fromage rôti de cajou

 *    *    *

*

Pour un fromage de 125 g.

*

Ingrédients  :

  • 100 g. de noix de cajou
  • 2 à 3 CàS d’eau
  • 1 belle pincée de sel
  • le jus d’un 1/2 citron
  • un peu d’huile d’olive
  • optionnel : accompagnements au choix*

*

* J’y mets souvent un peu de levure maltée, de miso et de poudre d’ail.

*

Préparation : 

    1. 2 à 8 h à l’avance, mettez à tremper vos noix dans un bol d’eau.
    2. A l’aide d’une passoire, rincez-les bien en les passant sous l’eau du robinet. Egouttez-les.
    3. Mettez tous les ingrédients dans le bol d’un mixeur, hormis l’huile d’olive et mixez jusqu’à obtention d’une crème homogène.
    4. Disposez dans un moule (ici, à tartelette) préalablement huilé. A l’aide d’une spatule ou de vos petits doigts, huilez le dessus du fromage.
    5. Placez dans un four préchauffé à 160-170°C pour 20 minutes. Finissez par 5 minutes au grill pour un résultat bien doré (mais pas cramé). Attendez quelques minutes et démoulez.

*

Voici ici un exquis fromage rôti se conserve 4-5 jours au réfrigérateur. C’est le plus ferme de tous les fromages présentés ici et il est juste tellement bon qu’on se demande s’il n’y a tout de même pas un peu de morphine dans la noix de cajou…

*

Fromages de cajou - Antigone XXI

*

Et voilà, mon petit tour de table des produits ‘laitiers’ de cajou est fini ! J’espère qu’il vous aura intéressé et que vous allez désormais être nombreux à vous lancer dans la confection de fromages végétaux !

Et si vous ne mangez pas de cajou ?

Pas de panique : toutes ces recettes sont valables pour tous les autres oléagineux ! Les noix de cajou donnent vraiment la texture la plus douce et onctueuse, mais leurs copines, les amandes, noix de Grenoble, graines de courge, chanvre ou tournesol… sont plutôt douées, elles aussi ! Les goûts et textures varieront au gré des noix et graines, ainsi que des assortiments et manières de les apprêter… pour le plus grand plaisir de vos papilles !

*

  

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

621 comments

Sarah 18 janvier 2015 - 11 h 03 min

Bonjour Antigone!
Formidable ton blog! je me retrouve du jour au lendemain avec trois tonnes de restrictions alimentaires et quand on est pas vraiment un cordon bleu à l’origine, on est vite perdu au départ… Mais j’ai trouvé plein d’astuces ici alors grand merci pour le partage de tes idées.

j’aurais une question sur le fromage de cajou frais. Peut-il venir remplacer un fromage de chèvre ou de brebis frais dans la recette d’une tarte salée par exemple?

Reply
Antigone XXI 18 janvier 2015 - 12 h 41 min

Oui, je dirais, ça peut très bien marcher : le goût sera différent, bien sûr, mais non moins délicieux ! Il faudra peut-être un tout petit peu adapter la recette au niveau des liquides, car selon les fromages frais, ceux-ci peuvent contenir plus ou moins de liquide…
A tenter ! 🙂

Reply
Mocka 27 janvier 2015 - 23 h 02 min

Bonjour Antigone et merci pour toutes ces super recettes et tes conseils.
Peux-tu me dire quel mixeur tu utilises pour mixer les noix de cajou pour les fromages vegan?
Merci beaucoup.

Reply
Antigone XXI 28 janvier 2015 - 8 h 40 min

J’utilise soit mon Vitamix, soit mon petit Personal Blender, qui marche très bien pour ce genre de recette.

Reply
Claire 28 janvier 2015 - 17 h 35 min

MAIS JE SUIS TELLEMENT CONTENTE ! et ça sent trop bon (je suis sure la version rôtie) et je n’en reviens pas de cette odeur ! je ne vais jamais réussir à attendre l’apéro !
+ tant que je suis là : testé et adopté tes muffins vegans (recette sans gluten) qui sont PARFAITS.
Autant te dire que chez nous, y a pas mal de moment de fête qui sont signés « Antigone ». Pas mal de petits changements dans nos têtes aussi. MERCI.

Reply
Lynda 29 janvier 2015 - 0 h 51 min

J apprecie enormemant vos recettes de fromage vegetal .Je vous dirais qu avec tout ce que je lis sur l alimentaton.Je ne sais plus quoi mange . J ai commencer avec l eau de kefir.maintenant que je maitrise cet art.Je vais passe a autre chose. Merci

Reply
CRÊPES VÉGANES {SANS ŒUFS NI LAIT} ULTRA FACILES (avec ou sans gluten !) | Antigone XXI 31 janvier 2015 - 12 h 23 min

[…] parfaites avec une garniture poireaux-champignons à la crème (végétale), ou bien un mélange fromage de cajou, oignons et dés de tofu (ou tempeh) […]

Reply
colette 2 février 2015 - 23 h 29 min

je vais essayer vos fromages, car je fais le régime hypotoxique. Je trouve vos photos et votre blog magnifique. Merci pour tous vos conseils et vos recettes

Reply
estep iwkfns 5 février 2015 - 17 h 04 min

Bonjour!
SUPER ARTICLE!!! Tu es une des rare personne à parler du caractère addictif de l’alimentation, bonne continuation!!!

Reply
RIU ROUSSEL ANNE MARIE 7 février 2015 - 17 h 36 min

MERCI POUR LES RECETTE JE SUIS INTOLÉRANTE AU GLUTEN ET LACTOSE
ENCORE MERCI

Reply
fchamp 7 février 2015 - 23 h 35 min

Merci.
C’est très clair et cela semble tellement simple et tentant. A essayer très prochainement.

Reply
ali 8 février 2015 - 11 h 20 min

Fromage végetal mais on va ou la? Légume animal aussi.. redescendez sur terre..

Reply
Barbara 9 février 2015 - 17 h 06 min

Qu’est-ce qui vous embête dans le fait que des gens adoptent des modes d’alimentation alternatifs, meilleurs pour la santé mais aussi plus respectueux du vivant et de l’environnement ? Ne vous braquez pas, soyez curieux !

Reply
Anne 16 février 2015 - 17 h 25 min

Et quand on ne peut plus manger de produits laitiers, on le trouve où le plaisir du fromage? On essaie d’avoir des alternatives! Merci pour cette intolérance à mon intolérance aux produits laitiers!

Reply
bruce 27 mars 2015 - 20 h 19 min

En soi le fromage n’étant rien qu’une préparation lipido-protéique plus ou moins égoutée, plus ou moins fermentée, il n’y a aucune raison qu’elle soit plus animale que végétale.Gardez votre mauvaise humeur pour chez vous.
Super recettes.

Reply
lindelia 9 février 2015 - 8 h 41 min

Certaines personnes o des intolérances au lactose et ne peuvent plus consommé de fromage!!Devont nous en être privée car c’est une hérésie pour vous? Certes ce n’est pas du fromage mais si cela y ressemble un peu pourquoi pas? le but n’étant pas de « supprimer » le fromage des étales des magasins mais de découvrir de nouvelles saveurs et des compromis aux personnes allergiques ou intolérante!!!

Reply
Miren 9 février 2015 - 20 h 50 min

Bonjour, moi ce qui m’arrête, c’est que je crains que les noix de cajou ne soient pas vraiment locales ! en termes d’impact environnemental, je ne sais pas si les chèvres bio des alpages de mon village de montagne ne sont pas moins nocives. Donc jusqu’à présent je n’ai pas arrêté le fromage, juste réduit à l’ultra local bio. Si je le fais, je ne le remplacerai certainement pas par quelque chose d’encore plus gras, même végétal. Je m’en passerai plutôt.

Reply
Antigone XXI 11 février 2015 - 17 h 24 min

Tu peux les remplacer par des graines de tournesol, c’est local.

Reply
Pernette 14 février 2015 - 17 h 42 min

Merci pour ce blog qui est bourré d’infos et donne envie de s’alimenter différemment. J’ai compris au travers de certains commentaires que vous utilisiez un Vitamix, ce que je fais aussi (trop contente de cet achat d’il y a 1 an !). Je perds beaucoup de matière avec ce robot car je n’ai sans doute pas la spatule idéale pour aller racler au fond du bol. Si vous avez une astuce, je suis preneuse. Merci et là,tout de suite, je vais préparer un gâteau du goûter pour notre petit dèj de demain. A bientôt.

Reply
Antigone XXI 17 février 2015 - 12 h 48 min

Euh… acheter une bonne spatule (Maryse) pour bien racler le fond ? 🙂

Reply
Anne 16 février 2015 - 17 h 23 min

Bonjour Antigone,
Recettes à tester mais j’ai néanmoins une question: je vois beaucoup de recettes de « fromages » avec de la levure maltée, mais étant au régime sans gluten je ne pense pas que ce soit très indiqué! Par quoi puis-je la remplacer?
La deuxième question: existe-t-il une recette de « fromage » à gratiner, du style à mettre sur une pizza ou des pâtes?
Merci à toi pour ce blog magnifique et tellement utile (voire nécessaire) !!

Reply
Antigone XXI 17 février 2015 - 12 h 45 min

La levure maltée ne contient en elle-même pas de gluten puisqu’il s’agit d’un champignon unicellulaire microscopique (Saccharomyces cerevisiae ou Candida utilis). En revanche, elle est obtenue la plupart du temps sur une fermentation céréalière – souvent l’orge, mais parfois aussi des céréales sans gluten. En cas de fermentation sur céréales à gluten, elle peut poser problème aux cœliaques (sensibles à des doses minimales de gluten) en raison du risque de contamination croisée, mais la plupart de intolérants au gluten la supportent sans problème. A tester donc dans ton cas…
Tu ne peux pas la remplacer ici, malheureusement, c’est elle qui fait une grande partie du goût du fromage vg : tu peux en revanche la supprimer, même si la saveur finale sera très différente.
Oui, tu peux trouver des recettes de fromagesvg à gratiner sur internet, sinon il faudra attendre encore un peu que j’en publie ! 🙂

Reply
touttout 19 février 2015 - 0 h 11 min

question un peu terre à terre, ça revient à combien? parcque les noix de cajou c’est cher, non?

Reply
Antigone XXI 19 février 2015 - 21 h 05 min

Aucune idée, cela dépend des magasins, de la qualité (bio ou non, etc.). Sûrement pas plus cher que les ‘vrais’ fromages, en tout cas ! 🙂

Reply
julie doré 21 février 2015 - 10 h 46 min

Noix de cajoux : 20,85 €/kg dans mon mag bio en ce moment (on est dans le Sud ce n’est pas le plus économique !), donc 2.10 € pour 125 g de fromage. 2.50 € le fromage en hiver.
Merci beaucoup pour ces recettes Antigone ! avec mes 3 garçons allergiques au lait, ça va ma sauver la vie !

Reply
Antigone XXI 21 février 2015 - 10 h 48 min

Effectivement, si on compare avec le prix du fromage bio, on est plus que gagnant !
Merci de ce petit calcul, Julie ! 🙂

Reply
touttout 21 février 2015 - 22 h 31 min

oui, finalement ça va, c’est raisonnable. J’en ai fait un avec des graines de tournesol que j’avais en stock et je dois dire que c’était excellentissime, recette adoptée, demain je teste avec des cajous. On a supprimé depuis peu le lait dans notre alimentation et s’est une vraie récompense de découvrir ces nouvelles saveurs. Merci pour le contenu de votre blog qui est très adictif 🙂

Reply
Anonyme 23 février 2015 - 17 h 46 min

[…] […]

Reply
Jeanne O. 24 février 2015 - 14 h 26 min

Bonjour, ça donne envie tout ça. Votre blog est une vraie mine d’or!

J’aurai quelques questions, si vous avez le temps d’y répondre: est-ce qu’il vaut mieux utiliser du miso de riz ou d’orge?
et où trouver la levure maltée? J’ai un magasin bio près de chez moi (La Vie Claire) mais il semblerait qu’il n’en fassent plus. Est-ce que par hasard ça existerait sous un autre nom (quand j’ai cherché sur google ça m’a proposé la Levure Diététique Gerblé, ça correspond?)?

Merci pour ces belles recettes que j’ai hâte d’essayer! 🙂

Reply
Antigone XXI 25 février 2015 - 9 h 02 min

Riz ou orge, peu importe : il vaut mieux utiliser du miso brun ici, en général.
La levure diététique gerblé, c’est exactement la même chose ! 🙂

Reply
Roxanne 6 mars 2015 - 21 h 44 min

Je veux faire le fromage rôti, à quelle hauteur est-ce que je met la grille?

Reply
Hélène Chaumette 10 mars 2015 - 12 h 45 min

Bonjour, et merci pour toutes ces recettes !
j’ai testé hier le fromage rôti aux noix de cajou, mais la texture que j’ai obtenue est très granuleuse, je n’ai pas réussi à obtenir une « crème ».
J’ai utilisé mon robot avec une lame en S, et je crois qu’il y avait trop peu de mixture par rapport à la capacité du bol du robot.
Cela dit, j’ai trouvé ça très bon, mais cela m’a fait penser au rôti de noix ( http://recettes-vegetariennes.over-blog.com/article-roti-de-noix-41515873.html ), pas à du fromage :p
Et puis, à la base j’ai fait ça pour une de mes filles intolérante au lactose .. et elle n’a pas aimé !! peut-être est- ce dû à la texture ?
Alors je vais réessayer, mais j’avoue que je ne sais pas trop comment je vais réussir à obtenir une crème.
( avec un mixeur à pied ? pas sûre que ce soit assez puissant … )

A suivre donc !

Reply
Théa Oz 12 mars 2015 - 12 h 05 min

Bonjour Antigone, ton blog est un régal et va devenir une ressource précieuse.
Est-ce que tu as prévu un livre ? Je serais ravie d’avoir toutes tes recettes sous la main 🙂

Reply
fchamp 12 mars 2015 - 15 h 11 min

Un livre serait une excellente idée

Reply
stéphanie 13 mars 2015 - 17 h 55 min

Bonjour, j’ai une petite question technique: quel genre de probiotiques (une marque éventuellement)? Ça fait un moment que je veux en faire et à chaque fois, j’erre dans mon magasin bio pour trouver ces *screungneugneu* de probiotiques … et je reviens bredouille !!! Help ! Merci d’avance 🙂

Reply
BAum 14 mars 2015 - 10 h 43 min

Que du bonheur… Merci Super Recettes !!!! Encore…Encore !!!!!

Reply
Béa 22 mars 2015 - 23 h 09 min

Merci, merci, merci !!!
J’ai enfin osé essayé deux des recettes (la première et la dernière) après avoir longtemps hésité. J’ai acheté des « faux mages » à plusieurs reprises mais ils ont tous fini à la poubelle malgré ma bonne volonté pour essayer de m’y faire.
Là je me suis vraiment régalée et j’ai pu résister à la tentation de manger du fromage « normal ».

Reply
De Taddéo 23 mars 2015 - 11 h 11 min

Fabuleux je vais essayer

Reply
BAum 23 mars 2015 - 13 h 19 min

Super , Encore , Merci

Reply
BAum 27 mars 2015 - 21 h 10 min

Avant d’envoyer des méchancetés, c’est tellement facile d’être blessant , essayes, goûtes, et si vraiment tu n’aimes pas…dis pourquoi !!!!! On n’ est pas ici pour se faire la guerre mais simplement pour échanger, entrevoir, essayer…Merci Antigone et à bientôt.

Reply
Wondercow 2 avril 2015 - 12 h 07 min

Salut Antigone ! J’ai testé (et fait tester à des amis omnis) le fromage corsé de cajou hier… Et c’était vraiment super bon ! Et surtout extrêmement simple et rapide à faire. Un grand merci, parce que même si je détestais le fromage avant, je sens que tes fauxmages de cajou viendront faire souffler un vent de changement dans ma cuisine…

Reply
COMMENT FAIRE DES FROMAGES VÉGÉTA... 3 avril 2015 - 17 h 06 min

[…] à base de noix de cajou  […]

Reply
Nymphetameen 8 avril 2015 - 17 h 43 min

Ca y est, j’ai sauté le pas, j’ai fait mon premier faux-mage corsé! c’est simple, rapide à faire et finalement peu coûteux, youpi! A refaire vite! Merci encore pour ces recettes!

Reply
QUICHE AU FROMAGE VÉGANE {sans gluten} | Antigone XXI 13 avril 2015 - 18 h 42 min

[…] au moment d’en faire du lait et de la crème. Je les avais aussi transformées en succulents fromages végétaux et les avais glissées dans un savoureux cheesecake vanille & chocolat à l’occasion de […]

Reply
Les recettes venues d’ailleurs | recettesvgsm 17 avril 2015 - 7 h 48 min

[…] pizza vegan : http://www.season-square.com/fromage-a-pizza-vegan.html Faire son fromage vegan : https://antigone21.com/2014/01/23/comment-faire-des-fromages-vegetaux-le-b-a-ba/ Parmesan vegan […]

Reply
Du fromage vegan maison pour le palais des tout-petits – Mamans Zen 22 avril 2015 - 2 h 32 min

[…] Le fromage est une des choses qui crée le plus d’envie de « revenez-y » comme  le café, le sucre, l’alcool et le cacao (avez-vous remarqué que ce sont les industries les plus fortunées de la planète aussi…). Cependant, le fromage d’aujourd’hui n’a pas la qualité de celui que mangeaient nos grands-parents. Il est bourré d’un tas de petits ingrédients cachés que vous pourrez vous faire un plaisir de découvrir sous ce lien si le sujet vous intéresse :Fomages végétaux site Antigone. […]

Reply
Zéro déchet #3: Manger végétal! | Un kolibri sous la neige 22 avril 2015 - 22 h 55 min

[…] de soya! J’ai déjà donné tous mes trucs ICI Réaliser ces propres crèmes végétales… Ici chez Antigone XXI Chercher une fromagerie vegan près de chez vous qui vous permet de venir chercher […]

Reply
fromagerie genevois 3 mai 2015 - 18 h 45 min

ça doit être délicieux , j’y manquerais pas de l’essayer un jour, c’est vraiment très tentant.

Reply
ANTIGONE XXI FÊTE SES 3 ANS ET PARTICIPE À MISS BIO ! | Antigone XXI 4 mai 2015 - 19 h 41 min

[…] Comment faire des fromages végétaux ? (qui a inspiré plein de gourmands) […]

Reply
Isa 5 mai 2015 - 18 h 23 min

Bonsoir Antigone 🙂 je me ballade régulièrement sur ton super blog, je n’étais jamais tombée sur tes recettes de fromages végétaux. Je suis actuellement un régime hypocalorique, et je me demande quelle valeur énergétique ces fromages peuvent avoir? En as-tu une idée?

Reply
Hermance 9 mai 2015 - 15 h 20 min

Bonjour Antigone,
Je suis une fidèle lectrice de votre super blog. J’ai changé de vie et déménagé il y a quelques mois, nous nous sommes installés sur une des îles des Açores (Portugal) et ici il faut changer toutes nos habitudes car il est très très difficile de trouver des produits autres que la base de l’alimentation locale …. qui est loin d’être végétalienne ou même végétarienne … bref j’essaie donc de transformer les recettes végan habituelles en utilisant les produits locaux. Mais pour les fromages c’est un casse tête, pas de noix de cajou ici, introuvable (on oublie les amandes et noix en tout genre réellement hors de prix quand on en trouve)…. je me suis dit que je pouvais peut-être les remplacer par du sésame facilement trouvable, qu’en pensez-vous ??? Me suffit-il de remplacer la quantité de noix de cajou par du sésame ?? Merci pour votre aide parce que là je sèche …. Merci

Reply
Emma Yoga 13 mai 2015 - 15 h 49 min

Merci mille fois pour ces recettes si clairement expliquées et qui a été l’occasion de découvrir cet excellent blog.

Reply
Peplinski Pascale 14 mai 2015 - 20 h 25 min

Le livre fromage vegan les ed la plage ,c est vous ??

Reply
Fromage frais ail et fines herbes | Le cul de poule 17 mai 2015 - 17 h 08 min

[…] beaucoup à base de noix de cajou ou d’amande trempées. Antigone XXI en a d’ailleurs fait un grand article avec des recettes alléchantes.  C’est bon, mais pour moi, ex accro fromage fermier au […]

Reply
Theryca 18 mai 2015 - 7 h 48 min

Très heureuse de découvrir cette page. Assez facile, appétissant et une aide précieuse pour se débarrasser du fromage. Merci.

Reply
[Test] Fromage végétal Violife Pizza | La Louverie 21 mai 2015 - 9 h 31 min

[…] ont été des catastrophes. Bien sûr, j’ai tenté les tellement salivogènes fromages de cajou d’Antigone XXI, mais n’aimant pas le goût de la cajou, de base, les recettes ont beau être parfaites sur […]

Reply
vvwarrior31 23 mai 2015 - 8 h 32 min

Bonjour Antigone, bravo pour ton blog et merci pour tes recettes 🙂 Aurais tu également le procédé du fromage végétal de pistache? J’adore ce fruit sec et en fromage ça doit être un délice.
Je te laisse découvrir mon blog de recette beauté au naturel http://www.leroyaumedesvelanes.com
🙂

Reply
Claudia Charest 29 mai 2015 - 16 h 01 min

Ce blogue est super bien fait! Les étapes pour réaliser ces délicieuses recettes sont claires et très bien expliquées; j’ai hâte d’essayer le fromage de noix de cajous! 😀 Merci!!

Reply
Sally 4 juin 2015 - 21 h 57 min

Bonjour Antigone !

Mille merci pour cette recette! Une question, les graines de courges étant connues pour « accélérer » le transit, n’est-il pas un peu dangereux de les utiliser en fromage ? J’aurais bien aimé utiliser les graines de tournesol mais mon cher et tendre y est allergique (ainsi qu’au lactose xD ).
Ah ! Et peut on faire du fromage de noix du Brésil ?

Reply
Caroline 15 juin 2015 - 4 h 43 min

J’ai une question comment de temps est-ce que le mélange de noix de cajou doit être égoutté dans la passoire? j’avais vu dans une vidéo sur youtube que c’étais 12 ou 24 pour égoutter le fauxmage. Je veux aussi dire que ton blog est vraiment génial merci 🙂

Reply
Antigone XXI 15 juin 2015 - 8 h 52 min

Je ne comprends pas bien ta question, mais il faut égoutter les noix pour qu’elles soient moins humides et ne ruissellent plus d’eau.

Reply
Assmat31 20 juin 2015 - 15 h 16 min

Merci beaucoup pour ton article.
Je suis végétaLienne depuis 3 semaines, après 9 mois de végétarisme… et je dois dire que j’éprouve de grosses difficultés à l’arrêt du fromage (en gros, oui, c’est un vrai sevrage…) !
Je suis donc très contente de trouver tes recettes, j’ai déjà testé 2 fromages végétaux… un délice !
Merci !!!

Reply
Emma 30 juin 2015 - 11 h 22 min

Bonjour je suis intolérante aux noix de cajous, est-il possible de les remplacer?

Reply
Antigone XXI 30 juin 2015 - 11 h 30 min

Comme indiqué dans l’article, des noix de tournesol ou d’autres noix.

Reply
Fromage végétal noix de cajou ail [vegan] |Une étoile dans l'océan 22 juillet 2015 - 10 h 41 min

[…] récidivé avec une délicieuse recette de fromage végétal au four, trouvé sur ce même super blog […]

Reply
1 2 3 4 5 6 8