Beurre de pomme {amandes, cidre & sirop d’érable}

5 octobre 2016


Apple Butte {maple syrup, cidre & almonds} - Antigone21.com

 

Si vous me connaissez, vous savez que l’automne et moi, on n’est pas grandes copines. Pourtant, je ne déteste pas l’automne : les quelques semaines qui lient septembre à octobre feraient même partie de mes petits bouts de saison préférés (après le printemps, car le printemps, c’est sacré) si elles ne menaient pas inexorablement à novembre, puis décembre, fatalement suivi de janvier et février, les deux pires mois de l’année. J’ai du mal à pleinement apprécier l’automne, car il signe pour moi l’arrivée des longs mois d’hiver.

Ce n’est pas non plus que j’exècre l’hiver : non, s’il pouvait ne durer qu’un petit mois, du 1er décembre au 1er janvier, je l’accepterais même volontiers. Mais 3 à 5 mois de froid, d’humidité, de manque de luminosité sont décidément trop pour moi, la grande frileuse incarnée, l’amoureuse des aubes ensoleillées, des réveils aux chants d’oiseau, des arbres en fleurs et des fruits gorgés de soleil et d’éclat de rosée.

Heureusement, en octobre, l’air est encore doux, il ne pleut pas encore trop et, surtout, il y a des potimarrons, du raisin, des châtaignes, des champignons et des pommes. Avec un pain d’épices, des grosses chaussettes et une tasse de thé brûlant, la gourmande en moi est sauvée.

*

Beurre de pomme {amandes, cidre & sirop d'érable} - Antigone21.com

*

J’ai été, pendant quelques années, une fanatique des pommes. J’en mangeais au minimum quatre par jour, parfois cinq, six, ou plus. J’avais toujours plusieurs pommes dans mon sac, je commençais mon petit-déjeuner par une pomme, je finissais mes repas par une pomme, j’avais peur de partir en voyage dans un pays sans pommes (c’est arrivé, je me suis mise aux oranges, j’ai survécu).

Et puis, cette folie pommesque s’est un peu calmée quand je suis arrivée en Allemagne. Non que je n’aime pas les pommes allemandes, il y en a même des plutôt bonnes mais je n’y ai pas retrouvé mes pommes préférées et, soyons honnêtes, on se lasse vite des pommes chouchous de ma région d’adoption, celles qu’on trouve presque toute l’année sur les étals des marchés, j’ai nommé : les topazes (éternel sujet de débat entre Tistou et moi).

Je ne mange aujourd’hui plus beaucoup de pommes, même si j’aime toujours ça. Mon côté flemmard a dû prendre le dessus et une petite voix en moi me souffle parfois que c’est long, quand même, de manger une pomme crue – c’est qu’il faudrait ménager mes petites mâchoires, pas vrai ? Tandis que le beurre de pomme, c’est une autre histoire…

*

Beurre de pomme {amandes, cidre & sirop d'érable} - Antigone21.com

*

J’ai découvert le beurre de pomme il y a quelques automnes, lorsque la maman de la famille d’accueil américaine qui avait hébergé Tistou dans son adolescence est venue nous rendre visite lors d’un voyage en Europe. Dans ses cadeaux d’outre-Atlantique, il y avait, ô merveille, un pot d’apple butter. Je n’avais jamais goûté au beurre de pomme, mais je pressentais qu’entre lui et moi, ce serait love at first bite. Et je ne m’étais pas trompée : une fois la cuillère plongée dans la potion magique, il n’y eut plus de retour possible. J’étais, à jamais et pour toujours, follement entichée.

Si j’ai par la suite gardé ce petit pot à l’étiquette jaune vif dans mes placards, ce n’était pas par nostalgie d’un amour trop vite consommé ou par espoir qu’il se remplisse à nouveau sur un coup de baguette magique (“Butyrum pommi repleno !”), lui qui avait été vidé en moins de 24h chrono, mais bien comme un memento amori, éclatant de vérité à chacune de mes entrées dans la cuisine : “Te souviens-tu combien j’étais délicieux ? N’attends pas avant de recommencer ! Tu ne peux plus m’échapper !” (syndrome de Stockholm, quand tu nous tiens…).

J’ai donc essayé de mettre au point une recette de beurre de pomme qui arrive au niveau de l’originale et même, soyons fous, qui la dépasse ! La recette de base ne faisait appel qu’à des pommes ; j’ai voulu corser l’affaire. Pour cela, j’ai investi dans des valeurs sûres : sirop d’érable, purée d’amande et épices de Noël. Et puis une petite rasade de cidre pour la route… and the rest is history !*

*

Beurre de pomme

Amandes et sirop d’érable

*

*
Pour deux pots de 250 ml.

lngrédients

  • Environ 1,3 kilos de pommes
  • Une bouteille de cidre doux (75 cl.)
  • 2 CàS de purée d’amande complète
  • 4 CàS de sirop d’érable
  • 1 càc rase de cannelle en poudre
  • 1/2 càc d’épices à pain d’épices
  • 1 pincée de vanille en poudre
  • 1 pincée de sel

*

Préparation 

  1. Lavez les pommes et coupez-les en dés. Mettez-les dans une grande casserole à fond épais et versez le cidre. Ajoutez les épices et mettez à cuire à feu moyen-vif.
  2. Une fois le mélange porté à ébullition, réduisez à feu doux et couvrez. Laissez mijoter 1h30 environ, en remuant de temps en temps.
  3. Ôtez le couvercle (ou placez-le seulement de moitié), ajoutez le sirop d’érable et prolongez la cuisson 1h à 1h30, afin que la préparation réduise de volume. Surveillez et remuez régulièrement : le temps de cuisson varie selon la puissance de vos plaques
  4. Une fois la préparation réduite de plus de moitié et déjà bien onctueuse, ajoutez la purée d’amande et passez le tout au mixeur plongeant (facultatif si vous avez épluché vos pommes ou si votre préparation est déjà homogène).
  5. Versez dans des pots bien propres et… essayez d’attendre que votre beurre de pomme ait un peu refroidi avant de vous régaler !

*

Beurre de pomme {amandes, cidre & sirop d'érable} - Antigone21.com

*

👉 Ce beurre de pomme se conserve environ 3 semaines au réfrigérateur, mais si vous stérilisez les pots, vous pourrez le conserver plusieurs mois avant ouverture.

👉 Si vous ne consommez pas d’alcool, sachez que celui du cidre s’évapore complètement à la cuisson et que la préparation finale ne contient pas d’alcool.

👉 Ce beurre de pomme est délicieux en tartine, pour agrémenter un yaourt nature, sur du porridge, avec un cake… ou tout simplement à la petite cuillère ! Pauvre en sucre, il remplace à merveille la confiture ou une pâte à tartiner au petit-déjeuner.

👉 Un joli pot de beurre de pomme maison fait aussi un cadeau de Noël très réussi !

*

Bon appétit !

 

*

127 commentaires
0

Vous aimerez aussi

127 commentaires

Retour sur octobre – On nature's path 31 octobre 2016 at 19 h 47 min

[…] sucrée des plus appétissantes : un gratin dauphinois vegan sur le blog Au vert avec Lili et un décadent beurre de pommes au cidre, amandes et sirop d’érable sur le blog d’Antigone […]

Répondre
Mélanie 2 novembre 2016 at 17 h 43 min

J’ai testé la recette, je le trouve un peu liquide je ne sais pas si c’est normal. Je n’ai jamais gouté de beurre de pommes mais en comparaison avec du beurre de cacahuètes par exemple, je trouve la texture plus liquide. Mais c’est vrai que c’est un délice dans un yaourt.

Répondre
Cristina 2 novembre 2016 at 22 h 08 min

Je la trouve liquide aussi, presque comme une compote. Je me suis dit que je ne l’ai pas assez cuit, pourtant je l’ai laissé bcp plus qu’indiqué, environ 5 heures. Peut-être le feux était trop doux. Je le mettrai plus fort la prochaine fois.

Répondre
Antigone XXI 2 novembre 2016 at 22 h 36 min

Oui, il faut normalement qu’il diminue de moitié… Bien penser à ôter le couvercle aussi ! 🙂

Répondre
Cristina 3 novembre 2016 at 17 h 36 min

Bien sûr, j’avais ôté le couvercle. J’ai vu dans d’autres recettes bcp moins de cidre (275 ml) pour plus de pommes (2 kg) et du citron (ça aide à épaissir). Je diminuerai aussi la cannelle, car il y a déjà dans le mélange d’épices et avec 1 cc en plus, on sent que ça.

Répondre
Antigone XXI 3 novembre 2016 at 17 h 38 min

Ah, et bien sûr, garder la peau et les pépins des pommes pour la pectine ! Cela aide à épaissir et gélifier le mélange.

Cristina 3 novembre 2016 at 17 h 44 min

La peau, je l’avais gardé, mais les pépins non, justement je me posais la question s’il fallait ou pas, la prochaine fois je les garderai. Mais tout le trognon, car l’enveloppe des pépins est assez dure ?

Antigone XXI 3 novembre 2016 at 17 h 53 min

Normalement, après 2-3h de cuisson et un bon coup de mixer, l’enveloppe des pépins cède sans souci !

Franny 3 novembre 2016 at 17 h 19 min

Bonjour, quelle est la meilleure variété de pomme pour faire cette succulente recette ?? Merci de votre réponse, cordialement.

Répondre
Manon 4 novembre 2016 at 19 h 34 min

OH MON DIEU cette recette !!!

Merci mille fois, c’est incroyable, j’ai eu du mal à en sauver un pot pour les cadeaux de Noël tellement j’avais envie de le finir à la cuillère!

Répondre
rose 6 novembre 2016 at 15 h 02 min

ooh ça à l’air si bon j’ai essayé mais je n’ai pas la consistance voulu, dommage après toutes ces heures de cuisson .. :/ je ne savais pas qu’il fallait laisser la peau et les pépins .. (peut etre faudrait-il le rajouter dans la recette ? 🙂
c’est tout de même très bon ça fait compote

Répondre
Antigone XXI 7 novembre 2016 at 14 h 33 min

Tu peux le faire sans peau ni pépins, il faut juste être patient et bien faire réduire le beurre : pour cela, il suffit de le laisser cuire plus longtemps sans couvercle pour que l’eau s’évapore jusqu’à obtenir la consistance souhaitée.

Répondre
boiteafoto 16 novembre 2016 at 19 h 46 min

Inouïe ! Née dans les pommes et je ne connaissais pas ! 😮 En même temps… y’a pas d’érables à sirop dans l’coin ! 😉
Merci pour la recette.

Répondre
Cyrielle Seine 18 novembre 2016 at 11 h 19 min

Je l’ai réalisé le week end dernier mais j’aurais du lire les commentaires ! J’ai épluché et enlevé les pépins des pommes 🙁 C’était très bon ! mais ça ressemble plus à une compote. Du coup, je recommencerais plus tard quand les pots là seront terminés (dans pas longtemps je pense :p)
En tout cas merci pour la recette, parce que malgré mon semi-raté, c’est très bon, et j’ai hâte que ce soit encore meilleure. Et puis ça aura eu le mérite de me faire faire ma propre purée d’amandes pour la première fois !

Répondre
alainjpg 18 novembre 2016 at 13 h 59 min

Pépins ou non, il faut voir si le résultat était proche du volume de 500ml attendu. J’avais laissé les pépins mais je n’ai pas eu la patience de laisser réduire autant (j’étais plus proche de de 800ml malgré un long temps de cuisson sans couvercle), et bien c’était juste un peu plus dense qu’une compote. Il faut dire que ça fait quand même beaucoup beaucoup à réduire.
La prochaine, je zapperai complètement le cidre et je pense que je mettrai plus de beurre d’amande. Sur le site saveursvegetales, le beurre est réalisé avec la même quantité de compote que de beurre d’amande (mais là c’est beaucoup je trouve !).

Répondre
Cristina 18 novembre 2016 at 14 h 18 min

J’ai pensé aussi la prochaine fois de mettre plus de purée d’amandes et réduire le cidre au moins de moitié.

Répondre
Céline 23 novembre 2016 at 10 h 14 min

Bonjour, si je stérilise les pots ont pu garder les pots dans un placard plusieurs mois ou au refregirateur ? Merci comme je prépare mes paniers gourmands a l avance.

Répondre
Antigone XXI 23 novembre 2016 at 10 h 38 min

Au sec et à l’abri de la lumière, c’est ce qu’il y a de mieux ! S’ils sont bien stérilisés, ils se conserveront facilement plusieurs mois.

Répondre
Céline 23 novembre 2016 at 11 h 05 min

Super merci beaucoup, pour votre réponse rapide ! Je vais donc pouvoir le preparer dès aujourd’hui ! Bonne journée

Répondre
Céline 23 novembre 2016 at 17 h 03 min

Après 2h45 de cuisson goût superbe un peu liquide la texture j imagine qu elle s épaissira en refroidissant, il persiste des morceaux de peaux qui craquent un peu sous la dent malgré avoir mixer plusieurs fois au mixeur plongeant . C est normal ? En tout cas c est en bocaux ! Merci pour vos conseils !

Répondre
Antigone XXI 23 novembre 2016 at 18 h 04 min

Cela doit être dû à la puissance du mixer : avec le mien (très puissant), il n’y a plus aucun morceau et le tout est très lisse et onctueux, mais avec un plus petit appareil, il peut rester des morceaux, effectivement !

Répondre
GARCON 29 novembre 2016 at 17 h 58 min

j’ai testé la recette sans lire les commentaires (garder les pépins, la texture souvent liquide etc.). Ben moi je n’ai eu aucun soucis ^w^ ! J’avais enlevé la partie avec les pépins, laissé la peau et pas mis de couvercle. Le résultat est top: superbe texture, le goût du beurre est à se damner, la maison sentait bon Noël et j’ai pu faire un gros pot de 500gr et un autre de 300. Merci Ophélie !!

Répondre
Sabrina 8 décembre 2016 at 19 h 32 min

Bonjour , je viens de faire le beurre de pomme , sans les pépins et avec une partie de la peau , un pur délice . J’ai fait de la pâte brisée et j’ai fais des chaussons avec le beurre de pomme . C’est trop bon ! Merci

Répondre
Antigone XXI 8 décembre 2016 at 22 h 11 min

Oh, quelle bonne idée d’en glisser dans les chaussons au pomme ! Il faudra que j’essaie !
Merci à toi, Sabrina :

Répondre
Anne 10 décembre 2016 at 10 h 50 min

Bonjour, peut-on remplacer la purée d’amande ? problème d’allergie :(. merci

Répondre
Antigone XXI 10 décembre 2016 at 21 h 26 min

Par une autre purée d’oléagineux si possible. La mieux ici serait la purée de noisette.

Répondre
Chuba 3 janvier 2017 at 22 h 16 min

Bonjour ophelie
Merci pour cette recette que je rêve de faire depuis deux mois et enfin je viens de penser à acheter du cidre !!
pourrais-tu me dire s’il te plaît comment faire son mélange d’épices si on n a pas de mélange déjà tout prêt
chez moi j’ai cannelle gingembre clou de girofle cardamone
mais je ne connais pas les quantités
muscade poivre coriandre aussi

Merci et belle année à toi

Répondre
Cocolico 3 septembre 2017 at 20 h 16 min

Hello, merci pour cette belle recette qui me donne envie depuis des mois, c’est enfin en pots! par contre qu’est ce que c’est long.. j’ai doublé la recette et je n’ai que 3 pots au final donc si demain matin doudou me dit que c’est pareil que de la compote je le tue !
Bonne soirée 🙂

Répondre
Aimer et profiter pleinement de chaque saison 25 septembre 2018 at 18 h 29 min

[…] aller cueillir des champignons en forêt. J’aimerais faire du beurre de pomme et du beurre de poire. J’aimerais faire un joli calendrier de l’Avent pour […]

Répondre
Comment sensibiliser ses proches à la transition, et les aider à réduire leurs déchets : #1 les cadeaux de Noël : cadeaux maison ou de seconde main, et DIY zéro déchet – Qu'on se le dise… 3 décembre 2018 at 10 h 40 min

[…]  D’après les goûts des personnes, et les préparations qu’elles ont l’habitude d’acheter tout emballées/préparées (ce peut être du quatre-quart, des crêpes, des brioches, des cookies… ) : les bouchées crues avoine-cacahuète du livre Green life (pouvant faire office de « barres » de céréales ;  deux recettes d’energy balls ; et celle du beurre de pomme, issues du livre de Mlle Pigut (une autre version chez Ophélie) […]

Répondre
1 2

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :