Sortie de mon nouveau livre : Planète Végane !

25 mai 2017


Mes chères lectrices, mes chers lecteurs,

Si vous saviez combien je suis fière, heureuse, stressée, excitée – bref, tout ça à la fois – de vous présenter mon nouveau livre. Car depuis hier, Planète Végane : penser, manger et agir autrement, publié aux éditions Marabout, est disponible en librairie !

Alors, Planète Végane, c’est quoi ?

C’est avant tout 486 pages, près de 20 chapitres, quelques 500 références, des dizaines de témoignages, 4 articles invités et, surtout, plein, plein, plein d’heures de travail pour vous présenter le véganisme de A à Z. Le véganisme, non comme simple alimentation, mais comme mode de vie, engagement philosophique, mouvement politique et alternative de société.

*

*

Quand j’étais petite, mon livre de chevet s’appelait Tout sur Tout : ma première encyclopédie. J’adorais ce livre, car j’avais l’impression qu’il répondait à toutes les questions que je me posais. Et des questions, je m’en posais beaucoup quand j’étais petite. Vous commencez à comprendre comment je fonctionne, pas vrai ?

Planète Végane, je l’ai un peu conçu comme mon Tout sur Tout du véganisme. Quand j’ai écrit ce livre, j’ai souhaité qu’il soit complet. J’ai souhaité qu’il puisse répondre à toutes les questions possibles et imaginables sur le véganisme, que l’on soit omnivore, végé en devenir ou végane de la première heure. J’ai voulu que, toutes et tous, vous puissiez y trouver une utilité. Bref, pour moi, ce livre, ce devait être : ce que tout·e végane ou non-végane doit savoir sur le véganisme. J’espère avoir réussi à réaliser mon souhait. Histoire, éthique, environnement, santé, transition, vie pratique, communication, société… je crois bien avoir fait un tour d’horizon complet !

Et, surtout, j’ai essayé de le faire en profondeur. Plutôt que survoler le sujet, j’ai préféré aller au-delà d’une simple introduction au véganisme : pour que chacun·e en retire quelque chose, quel que soit le stade de sa réflexion ou de sa pratique, il fallait que le livre attaque aussi en détails chacune des questions que le véganisme suscite. D’où un livre riches en références : chaque donnée est ainsi vérifiable et près de la moitié des notes réfèrent à des articles scientifiques. Car je pense que, pour gagner en légitimité, le mouvement végane doit se faire précis et rigoureux. En n’affirmant que ce que l’on peut prouver, on coupe ainsi l’herbe sous le pieds des détracteur·rice·s !

*

*

Bien sûr, si vous me lisez depuis longtemps, vous savez que je n’avais pas envie non plus d’écrire une encyclopédie pénible à souhait, bourrée de chiffres et de données illisibles. C’est pourquoi cet essai reste personnel : je vous raconte aussi mon expérience, mon histoire, ma vision du véganisme. Parfois un brin intime, ce récit vous mène sur les rives du Gange, au bord des plages philippines, à la table du petit-déjeuner en Allemagne, parmi mes proches, au fil de mes rencontres et de mes échanges.

Ce livre, c’est aussi vous, vos histoires et vos paroles. Car Planète Végane est riche de vos témoignages, collectés au fil des mois, qui viennent en enrichir la trame narrative par leur savoir et leur expérience. Le résultat, c’est un livre aussi pluriel qu’il y a de manières de défendre au quotidien les animaux. C’est également un livre dans lequel, je l’espère, vous trouverez votre voie / voix !

Planète Végane, c’est aussi un livre qui ne juge pas. Peu importe votre chemin, peu importe vos pratiques actuelles et passées, il n’est pas là pour vous imposer un nouvel ordre moral. Mon livre est là, tout au plus, pour vous guider, vous accompagner, vous aider. Pour vous mener aussi, main dans la main, vers cette nouvelle société que nous avons le pouvoir de créer : car le véganisme, ce n’est pas seulement dire non, c’est dire oui autrement. Et, au fil des pages, vous découvrirez comment dire oui, ensemble, à cette alternative de société.

*

*

Planète Végane, c’est un livre qui allie théorie et pratique : on y trouve des réflexions sur l’éthique et la communication, des récits historiques et de vie, des informations sur l’environnement, l’exploitation animale et la nutrition, mais également des alternatives concrètes pour tous les jours, du garde-manger à la salle-de-bain en passant par les loisirs, les vêtements, les cosmétiques ou encore les relations familiales. Certains chapitres me tiennent particulièrement à cœur, car ils s’appuient sur mon travail de recherche et sont en ce sens assez inédits (je pense à toi, chapitre sur la communication !).

Vous y trouverez, entre autre, la réponse aux questions suivantes :

  • De quoi parle-t-on quand on parle de « droits des animaux » ?
  • L’élevage extensif est-il une solution ?
  • Faut-il devenir végane pour la santé ?
  • Le véganisme est-il politique ?
  • Comment communiquer efficacement pour promouvoir le véganisme ?
  • Pourquoi autant de personnes renoncent-elles au véganisme ?
  • Les tests sur animaux sont-ils autorisés dans l’Union Européenne ?
  • Faut-il avoir peur du soja ?
  • L’équitation peut-elle être éthique ?
  • Pourquoi ne pas consommer d’œufs ?
  • Faut-il parler de « végéphobie » ?
  • Avoir un animal de compagnie, est-ce végane ?
  • La viande est-elle addictive ?
  • Pourquoi les véganes font-iels peur ?
  • Peut-on devenir végane quand on souffre de TCA ?
  • Adolescent·e, comment bien vivre son véganisme dans une famille omnivore ?
  • Le monde entier peut-il un jour devenir végane ?
  • Pourquoi les biais cognitifs nous empêchent-ils d’arrêter de manger de la viande ?
  • Peut-on être végane et locavore ?
  • Faut-il associer céréales et légumineuses pour obtenir des protéines complètes ?
  • Tue-t-on, paradoxalement, plus d’animaux en devenant végane ?
  • Le véganisme est-il sexiste ?
  • Vaut-il mieux devenir végane d’un coup ou progressivement ?
  • Comment remplacer les produits laitiers ?
  • Les tatouages sont-ils véganes ?
  • Quel regard les grandes religions portent-elles sur le véganisme ?
  • Est-il naturel de manger les animaux ?
  • Par quoi remplacer la laine ?
  • Quels sont les additifs alimentaires d’origine animale ?
  • Impose-t-on le véganisme à ses enfants ?
  • Quel est le nom du chat qui a partagé mon enfance ? 😉

Bien sûr, vous trouverez également réponse à bien d’autres questions encore ! Ajoutons, en vrac, que le livre fait le tour  complet des labels et certifications, recense 75 marques de chaussures et maroquinerie véganes, des dizaines de marques de cosmétiques et produits ménagers garantis véganes & cruelty-free, en plus de vous fournir plein d’astuces, ressources et conseils pour vivre votre véganisme au quotidien !

Bref, soyons honnêtes : Planète Végane est pour moi le livre que j’aurais aimé avoir avant de devenir végane et que j’aimerais avoir toujours eu sous la main depuis.

*

*

Planète Végane : penser, manger et agir autrement

Marabout (Hachette)

486 p.

17€90

Disponible dès à présent dans toutes les bonnes librairies, grandes surfaces et sites de vente en ligne.

*

J’espère de tout coeur que mon livre vous plaira ! N’hésitez pas à me faire des retours sur votre lecture ! Et n’oubliez pas d’ajouter le hashtag #planetevegane si vous partagez le livre sur Instagram !

*

Au fait, cela ne vous a pas échappé, le blog s’est refait une beauté ! J’espère que vous apprécierez ce nouvel habillage et cette nouvelle organisation, que j’espère plus fonctionnelle et pratique ! Tout n’est pas encore définitif et il reste des petites choses à régler (patience !), mais on y est presque. Ce nouveau look, je le dois intégralement à mon formidable webmestre que je remercie de tout cœur. Vous remarquerez également d’adorables petites Antigonettes au fil des pages : elles sont le fruit du travail de mon illustratrice préférée, Muneen, que je remercie aussi du fond du cœur. Si vous aimez son travail, n’hésitez pas à le faire savoir et à la soutenir ! N’oubliez pas non plus de mettre à jour vos flux RSS : la nouvelle adresse du blog, c’est antigone21.com !

 

96 commentaires
18

Vous aimerez aussi

96 commentaires

Emilie 25 mai 2017 at 13 h 43 min

Sobre, élégant, fonctionnel : ton nouveau site est très chouette et réussi !
Et ton livre… quel travail de synthèse ! J’ai hâte de découvrir tout ça 🙂
Félicitations Ophélie, je pense qu’il sera sur de nombreuses tables de chevet !

Répondre
Antigone XXI 26 mai 2017 at 7 h 53 min

Merci beaucoup Emilie, ça me fait très plaisir que tu aimes le nouveau blog et que tu aies envie de découvrir mon livre ! 🙂

Répondre
Sandrine 25 mai 2017 at 14 h 21 min

Bravo Ophélie ! Un livre qui s’attache à répondre à toutes les petites et grandes questions liées au veganisme, sans dogmatisme, c’est super !! Tu as dû y passer un sacré paquet d’heures… J’ai hâte de le lire :).

Répondre
Antigone XXI 26 mai 2017 at 7 h 54 min

Merci Sandrine, ton message me fait super plaisir ! J’y ai passé un certain temps, effectivement… Il faudra que je raconte un jour la genèse de ce bouquin ! 😉

Répondre
Natasha Échos verts 25 mai 2017 at 14 h 43 min

Je souhaite beaucoup de succès à ton livre et pour ma part, je compte l’offrir à plusieurs non-véganes autour de moi car je sais qu’il répondra mieux que moi aux questions qu’iels se posent ! En plus, tu soulèves plusieurs questions auxquelles je n’avais pas pensé ou auxquelles je n’ai trouvé aucune réponse jusque-là donc cette lecture s’annonce très enrichissante pour moi.
Et je ne te cache pas que je suis vraiment fière et touchée que tu m’aies proposé d’y inclure ma modeste contribution (d’ailleurs en la relisant aujourd’hui, j’ai réalisé que j’avais fait un très mauvais travail de relecture alors j’espère que la correctrice ou le correcteur auront arrangé ça, je suis vraiment désolée, c’était une période tellement chargée pour moi et j’espère que mes mots ne feront pas trop tâches entre tes pages si bien écrites !).
Enfin, j’aime beaucoup le nouveau design de ton blog !
J’espère qu’on pourra fêter tout ça ensemble très prochainement, autour d’un bon Sekt aux fleurs de sureau 😉

Répondre
Antigone XXI 26 mai 2017 at 7 h 58 min

Merci Natasha de ton enthousiaste, ça me fait très plaisir ! Et moi je suis tellement fière et honorée que tu aies accepté d’enrichir mon ouvrage de ta réflexion et de tes bons conseils ! Encore une fois, merci 🙂
Personnellement, je n’ai remarqué aucune erreur mais, de toute façon, la correctrice est passée par là ! On a dû très légèrement raccourcir le texte aussi, mais à peine, vraiment !
Et volontiers pour ce petit verre de Sekt ! 🙂

Répondre
Irene 25 mai 2017 at 14 h 43 min

Ouf tu as gardé la cerise et les petites antigones 😉 le site est super chouette, et il me tarde de lire ton livre ! Bravo !

Répondre
Antigone XXI 26 mai 2017 at 7 h 59 min

Hi hi, oui, je n’allais pas les lâcher, quand même ! 😉 (et puis c’est une canneberge, attention !)
Merci beaucoup Irène, ça me fait très plaisir !

Répondre
la-nebuleuse 27 mai 2017 at 14 h 36 min

Je vois qu’en dessous quelqu’un a confondu avec des pommes, moi avec des cerises… quelle bande d’incultes des fruits 😉

Répondre
Résé 27 mai 2017 at 15 h 28 min

oui je confirme …….. pour les pommes c’était moi :'( :'(
😀

Répondre
Emily 25 mai 2017 at 14 h 46 min

Géniale nouvelle interface, bravo !
Moi aussi j’ai hâte de lire votre nouveau livre !

Répondre
Antigone XXI 26 mai 2017 at 7 h 59 min

Merci beaucoup Emily ! J’espère qu’il vous plaira ! 🙂

Répondre
Résé 25 mai 2017 at 15 h 51 min

oh non …. plus de petites pommes, qui égayaient ce blog, en fond d’écran zut alors !!!!
certes… celui-ci est sobre et fait très très sérieux (trop? )
je pense acheter ton livre le mois prochain !! j’ai hâte !!
je te fais plein de bisous ( tu sais?? de ceussent qui auréolent un méga/giga succès livresque!!!)
<3 <3

Répondre
Antigone XXI 26 mai 2017 at 8 h 01 min

Ah, on ne peut pas tout avoir et, à un moment, il faut bien moderniser un peu ! Et puis, c’est pas des pommes, mais des canneberges ! 😉
Merci Résé, j’espère vraiment qu’il te plaira !

Répondre
minouchkaïa 25 mai 2017 at 17 h 06 min

Bonjour et bravo pour ce nouveau blog et ce nouveau livre!
Je vous suis depuis qq années, arrivée par hasard sur antigone XXI suite à ma curiosité sur l expérience no poo, j y suis restée pour tout le reste, que j ai découvert au fil du temps et y reviens toujours depuis, de loin en loin, pour une recette ou un intérêt sur votre prise de position. Appréciant votre plume et votre posture, volontaire sans être moralisatrice, je vous remercie d avoir pris du temps pour écrire cette synthèse et cet état des lieux, et j ai hâte de découvrir Planète Vegane dans ma boîte à mon retour de week-end ! De plus en plus touchée par la philosophie du veganisme, j espère que ce livre fera date et qu il sera aussi une source d inspiration pour mes propres filles, et toute ces nouvelles générations qui s approprieront ce mode de vie beaucoup plus naturellement que moi (je suis un peu comme Christophe André qui sur F inter disait que la nôtre était sans doute un peu perdue, incriminant notre « conditionnement precoce » à l alimentation animale) mais chaque pas est une avancée, et je suis confiante et pleine d espoir! Vivre ey se nourir, penser et dire oui autrement, c est bien de cela qu’ il sagit
Merci Ophélie !

Répondre
Antigone XXI 26 mai 2017 at 8 h 03 min

Oh, merci Minouchkaïa pour votre enthousiasme ! Effectivement, chaque pas est une avancée et, comme je le dis dans le livre, mieux vaut avancer doucement, mais sûrement, plutôt que ne pas avancer du tout ou d’avancer trop d’un coup, puis de reculer beaucoup ! 😉

Répondre
Cél (Les Mots Ailés) 25 mai 2017 at 17 h 53 min

OH LA LA LA LA MAIS J’ADOOOOORE cette nouvelle tenue! L’esprit est le même et on te retrouve bien, mais c’est plus moderne, plus raffiné, plus élégant, plus fonctionnel, très clair, super joli, bref, je suis fan! (Et pour le livre, je suis une fan avant même de l’avoir ouvert, que veux-tu.)

Répondre
Antigone XXI 26 mai 2017 at 8 h 07 min

Oh, mais merci, merci, merci Céline !!! <3 Ca me fait tellement plaisir, tu ne peux pas savoir ! Je me suis un peu arrachée la tête sur ce nouveau blog ces derniers jours, si tu savais... mais je suis contente qu'il marche et qu'il te plaise !
Merci ton enthousiasme qui fait du bien, de bon matin ! 🙂

Répondre
Camille 25 mai 2017 at 19 h 00 min

Wow, merci, Ophélie, pour ce bouquin, pour ces recherches et pour tout le boulot que tu fais pour parler du véganisme. Je vais m’empresser d’aller voir s’il est deja dispo au Canada ou s’il va falloir encore attendre un peu, mais quoiqu’il en soit, il finira sur ma table de chevet (et dans les bibliothèques de pas mal de mes proches, je crois bien !).
Quant au blog : j’adore. 🙂

Répondre
Antigone XXI 26 mai 2017 at 8 h 08 min

Merci beaucoup Camille ! Alors, normalement, il devrait très bientôt sortir au Québec (on me glisse juin dans mon oreillette !) 😉 J’espère vraiment qu’il te plaira ! Et merci pour le blog ! 🙂

Répondre
Valerie Vasseur 26 mai 2017 at 8 h 58 min

Bonjour, ophélie,

J’ai hâte de lire votre dernier livre.

Dans le sommaire il me semble avoir vu la question peut on être vegane avec un tca? Dites moi si je le trompe et si non pourquoi cette question ? Elle vous touche particulièrement? moi oui car je suis atteinte de tca depuis l’adolescence donc depuis plus de 40 ans!!!

Une question pour votre nouveau site y aura t il une newsletter?

Bien cordialement.
Valérie

Répondre
Antigone XXI 26 mai 2017 at 20 h 09 min

Il ne s’agit pas du sommaire (sinon, ce serait un peu brouillon !), mais de questions en vrac auxquelles je tente d’apporter des réponses dans le livre ! 🙂
Je réponds à cette question, car je trouve qu’on fait parfois preuve de peu de bienveillance au sein du mouvement végane vis-à-vis des personnes qui sont (ou ont été) atteintes de TCA et chez qui devenir entièrement végane peut être difficile. Je mets également en garde toute personne se tournant vers le végétarisme ou le véganisme pour répondre à des tendances orthorexiques.
Et pour la newsletter, si vous êtes inscrite à celle de l’ancien blog, vous devriez également recevoir les prochaines newsletters ! (si tout va bien) 😉

Répondre
Aline 26 mai 2017 at 13 h 14 min

Ouiiii!! C’est un éditeur super répendu! Je m’explique: je suis loin de la France, de l’Europe, et il n’y a qu’une seule librairie française chez moi (et loin, en plus), du coup il n’y a pas grand choix! Mais là, Marabout, ils devraient avoir ça! J’y vais demain! Il a l’air TROOOP bien, ton livre!

Répondre
Antigone XXI 26 mai 2017 at 20 h 11 min

Eh bien c’est super alors ! J’espère qu’il y sera ! Merci beaucoup à toi ! 🙂

Répondre
Qu'on se le dise 26 mai 2017 at 19 h 15 min

Félicitations pour ce travail titanesque…à un prix dérisoire !
A nous libraires de le soutenir <3

Répondre
Antigone XXI 26 mai 2017 at 20 h 12 min

Oh, merci beaucoup Mathilde !

Répondre
poli 26 mai 2017 at 22 h 19 min

super ton nouveau site !
je suis impatiente de lire ton livre !

Répondre
Les Petits Pas de Juls 26 mai 2017 at 23 h 22 min

Superbe! Le nouveau look et ce beau livre! Devenir végane n’est pas dans mes plans immédiats même si je mesure bien l’impact que ça aurait sur la réduction au minimum de ma consommation déjà bien réduite. je serais juste ravie de participer à ce projet et de faire en sorte de soutenir ton magnifique projet! et en plus, j’adooooooore lire des encyclopédies!

Bonne continuation pour tout!
Jul’

Répondre
Antigone XXI 27 mai 2017 at 7 h 52 min

Merci de ton message, ça me fait très plaisir ! J’espère qu’il te plaira, quel que soit le chemin que tu souhaites prendre ! 🙂

Répondre
Les Petits Pas de Juls 27 mai 2017 at 17 h 33 min

Merci à toi de tous ces efforts et ce temps passé dans ce livre!

Répondre
Valerie 27 mai 2017 at 7 h 21 min

Ophélie, bonjour,

En effet quelle erreur de ma part d’avoir confondu des questions en vrac et un sommaire surtout me doutant de votre rigueur dans votre travail de recherche, je suis désolée.

Par contre, si vous souhaitez me répondre concernant le veganisme et les tca lorsque vous dites être vigilant, est ce dangereux pour la santé d’être vegane et anorexique selon vous? Par contre vegane pour les animaux et non pour maigrir ou pour orthorexie.

Bien cordialement.

Répondre
Valerie 27 mai 2017 at 7 h 45 min

J’ai oublié de vous demander concernant les médicaments et compléments alimentaires Veganes en parlez vous dans votre livre ?
Encore merci. Bonne journée.
Valérie

Répondre
Antigone XXI 27 mai 2017 at 7 h 51 min

Bonjour Valérie,
Pas de souci pour le sommaire !
Alors, je ne vais pas vous répondre pour les TCA, car j’aborde justement le sujet dans mon livre et je ne vais pas recopier mon livre ici ! 😉
Pour les médicaments et les compléments alimentaires, oui, c’est un sujet que je développe dans mon livre.
Bonne journée !

Répondre
Laurence Philippe 27 mai 2017 at 9 h 45 min

J ai hâte d avoir ton livre entre les mains ! Et puis un grand bravo pour ton site cela a dû représenter un travail énorme. Bon week end

Répondre
Antigone XXI 27 mai 2017 at 10 h 12 min

Merci beaucoup Laurence ! Oui, un bon boulot… et ce n’est pas terminé ! 😉

Répondre
Isabelle 27 mai 2017 at 13 h 15 min

Coucou Ophélie, ça y est j’y suis, je l’ai survolé et ce nouveau blog me plaît déjà beaucoup. Epuré, enfantin (cette petite icône de toi est juste trop mignonne). Je pense que la semaine prochaine, je vais m’offrir ton livre qui calmera sûrement ma soif de curiosité et répondra à mes nombreuses questions sur le véganisme. Qui c’est, peut-être que par la suite, je serais complètement convaincu mais surtout je serais quoi dire face à tout ce qui se moque ou qui pose tant de question. Entre autre: « Achète le livre! ». Je te souhaite bonne chance avec tout ce renouveau et bonne continuation.

Répondre
Antigone XXI 28 mai 2017 at 18 h 37 min

Merci Isabelle ! J’espère en tout cas que ce livre t’aidera, si ce n’est à te convaincre, du moins à t’aider sur ce chemin ! 🙂

Répondre
Valerie 27 mai 2017 at 19 h 59 min

J’ai acheté sans même le feuilleter cet après midi votre livre ophélie car je suis quasiment certaine qu’il est très bien écrit et très riche d’informations grâce à vos sources et recherches.

Très bonne continuation à vous.
Valérie

Répondre
Valerie 28 mai 2017 at 7 h 17 min

Ophélie, bonjour,

J’ai commencé votre livre hier très​ riche et passionnant. Par contre je n’ai pas vu où vous parliez de veganisme et tca pourriez vous me dire dans quelle rubrique est ce?

Allez vous sortir dans quelques mois un livre sur les enfants Veganes ou ai-je mal lu en bas de page? Si oui quand?

Pour information, je regrette que vous n’ayez pas détaillé, chiffré par aliment comme vous le faites pour le fer une journée avec assez de proteine car ayant peu d’appétit je pêche à ce niveau et j’ai souvent des petits coup de fatigue avec le besoin de croquer quelque chose pour me remonter.

Bien cordialement et très bon dimanche à vous sous un superbe soleil.
Valérie

Répondre
Antigone XXI 28 mai 2017 at 18 h 27 min

Rebonjour Valérie,
Merci de vos compliments. Pour répondre à vos remarques/questions :
TCA : p. 117.
Enfants : oui, vous n’avez pas mal lu. Date à préciser.
Protéines : comme je l’explique dans le livre, les besoins en protéines étant en grande majorité comblés dans le végétalisme, je n’ai pas éprouvé le besoin de faire une journée type. Par ailleurs, si vous avez des petits coups de fatigue, consultez le chapitre 7, où je traite cette question.
Statut : je ne suis pas étudiante.
Bonne fin de journée.

Répondre
Camomille 28 mai 2017 at 11 h 52 min

Félicitations pour ton livre qui m’a l’air hyper complet et intéressant! Je vais rapidement me le procurer! 🙂
Et bravo pour le nouveau blog aussi, j’aime beaucoup!

Répondre
Antigone XXI 28 mai 2017 at 18 h 27 min

Merci Camomille, c’est très gentil ! J’espère que mon livre te plaira ! 🙂

Répondre
stéphanie 28 mai 2017 at 14 h 58 min

Je suis contente de découvrir ton nouveau blog! Et tu m’as donné envie d’aller voir ton livre de plus près, je vais foncer à la librairie cette semaine! 🙂

Répondre
Antigone XXI 28 mai 2017 at 18 h 28 min

Merci beaucoup Stéphanie ! J’espère que tu le trouveras facilement ! 🙂

Répondre
Amalécyte 29 mai 2017 at 4 h 14 min

J’adore le nouveau design du site, contemporain et pourtant chaleureux. Fan !

Je regrette que le livre ne soit pas disponible en version électronique. Est-ce prévu ? C’est mieux, me semble-t-il, pour la planète, sans pour autant altérer le contenu ni rogner sur les droits d’auteur. Et, très égoïstement, ça me permettrait d’avoir le livre là maintenant tout de suite (NEEEEEED… euh, pardon, je meurs d’envie de le lire !) plutôt que d’attendre de rentrer en France dans quelques mois pour le commander à mon libraire préféré qui me manque…

Répondre
Antigone XXI 29 mai 2017 at 7 h 28 min

Oh, merci Amacélyte !! 🙂
Mais si, il est sorti en format électronique ! Tout est indiqué dans le lien Marabout du livre (formats papier + numérique), donc n’hésite pas à cliquer dessus ! 🙂

Répondre
Amalécyte 31 mai 2017 at 0 h 02 min

Petit retour: je n’arrive pas à faire fonctionner les liens vers la version électronique. Amazon me dit ne pas avoir la référence, idem pour la Fnac. Itunes ne l’a pas non plus. Je suis passée par la recherche manuelle dans chacun de ces sites, sans succès.

Je suis actuellement aux Etats-Unis, ce qui explique peut-être que ça ne fonctionne pas, mais au cas où, je voulais vous prévenir.

Grrrr… j’avais libéré ma semaine de lecture rien que pour ce livre !!

Répondre
Antigone XXI 31 mai 2017 at 10 h 30 min

Mince… Je m’en suis rendu compte aussi et j’ai prévenu Marabout ! L’enquête est en cours ! 😉

Répondre
Amalécyte 5 juin 2017 at 3 h 24 min

Ca ne marche toujours paaaaaas ! (se jette par terre et pique une colère de gamine de quatre ans frustrée par la vie injuste).

Je ne veux pas le faire livrer ici hélas… et amazon US ne l’a pas !

Antigone XXI 5 juin 2017 at 12 h 45 min

Je suis désolée, j’ai relancé ma maison d’édition une nouvelle fois… J’espère qu’ils vont régler les choses !

Amalécyte 19 juin 2017 at 21 h 24 min

Ca a marché !! La version e-book est disponible, du moins sur l’iBook store d’Apple où je l’ai acheté. Ah, et je l’ai déjà lu. Deux fois.

Merci, merci, merci, merci,… !!

Je ne suis pas d’accord avec tout, mais qu’est-ce que ça a pu remuer ma petite cervelle… beaucoup d’idées y sont plantées et vont faire leur chemin, j’en suis sûre.

Rose 29 mai 2017 at 8 h 01 min

Bravo, bravo, bravo, Ophélie ! J’ai vraiment hâte de le lire 🙂
Dis moi, tu ne prévois pas de version anglaise ? J’aimerais tellement le faire lire à mes amis véganes de Suède !

Répondre
Antigone XXI 31 mai 2017 at 10 h 31 min

J’adorerais ! Pour le moment, ce n’est pas moi qui gère cela, mais ma maison d’édition et cela dépendra des demandes de la part d’autres maisons anglo-saxonnes. On croise les doigts ! 😉

Répondre
Natalia Schweckler 29 mai 2017 at 13 h 32 min

hâte de le recevoir! merci pour ce travail!

Répondre
clemlamandarine 30 mai 2017 at 6 h 29 min

Oh comme j’ai envie de le lire ce livre !! J’espère qu’il sera à la bibliothèque de mon quartier :)))
J’aime beaucoup ton nouveau site aussi, sa sobriété et les nouvelles rubriques !
Je suis impressionnée par tout ce que tu fais. As-tu une formule magique pour ne pas dormir la nuit, ne jamais avoir envie de rien faire ou faire que chaque heure en dure 2 ?!
Je te souhaite un immense succès avec ce nouveau livre, pour toi et le mouvement végane !

Répondre
Antigone XXI 31 mai 2017 at 10 h 33 min

Merci beaucoup ! Oh non, je n’ai malheureusement pas de formule magique ! Le résultat, c’est que je cours un peu trop partout et dors bien trop peu en ce moment !.. 😉

Répondre
Soeur Anne 30 mai 2017 at 9 h 54 min

Ravie d’apprendre qu’il existe aussi en numérique. Pour ma part, je ne suis pas végane, mais en chemin personnel, comme d’autres ici. Je ne sais pas où j’arriverai, mais les conditionnements mentionnés plus haut sont très difficiles à dénouer. Quand je vois ma fille de 17 ans, je vois bien que c’est moins compliqué pour elle !

Répondre
Antigone XXI 31 mai 2017 at 10 h 37 min

effectivement, c’est plus facile quand on a été moins longuement conditionné, mais je commence à connaître pas mal de personnes pas si jeunes que cela qui réussissent à franchir le pas ! C’est beau à voir ! 🙂

Répondre
CecileH 30 mai 2017 at 23 h 12 min

Bonsoir Ophélie et bravo pour ce livre très documenté qui nous emmène vers le véganisme historique, pratique, gastronomique, social, etc. Il est très complet. Sinon, je suis intriguée par la façon de revoir le genre féminin/masculin dans le bouquin, dans un souci d’égalité je suppose, d’en finir avec « le masculin qui l’emporte »? Par exemple le fait d’écrire « tou.te.s ». Est-ce que c’est quelque chose qui se fait dans les publications universitaires? C’est la 1ere fois que je vois cette façon d’écrire. Dans l’article ci-dessus tu écris « iels ». Est-ce une variante de ils/elles? Comment le prononce-t-on du coup? J’avoue que ce « iels » ne me plait pas trop (je suis peut-être un peu puriste sur l’orthographe!)!

Répondre
Antigone XXI 31 mai 2017 at 10 h 43 min

Alors, j’ai prévu de consacrer un ou plusieurs articles à la question du sexisme de la langue française, ce qui me permettra de mieux expliquer et justifier ces choix ! En attendant, pour te répondre brièvement : dans le monde universitaire anglo-saxon dont je suis issue, oui, tout le monde écrit en langage non-sexiste. Dans le milieu francophone, c’est beaucoup moins le cas. Dans le livre, j’ai écrit il·elle pour ne pas trop choquer, car « iel » est encore peu utilisé et écrire en langage non-sexiste était déjà un petit bouleversement pour ma maison d’édition ! Je comprends ton point de vue, car j’avais exactement le même il y a peu de temps encore (et j’ai une formation en Lettres Classiques, tu imagines !), mais je me suis beaucoup renseignée à ce sujet et j’ai notamment lu les excellents livres de la chercheuse Eliane Viennot, qui m’ont permis de changer mon point de vue du tout au tout ! 🙂

Répondre
Dans mes blogs favoris il y a ..#2 Perles de conso responsable – Qu'on se le dise… 31 mai 2017 at 5 h 32 min

[…] Ophélie Antigone XXI : l’érudition accessible et réjouissante ! (Son livre complet sur le […]

Répondre
cookiesrevolution 31 mai 2017 at 15 h 12 min

Ouah! Le nouveau site est hyper classe. J’aime vraiment beaucoup, bravo pour ce boulot.

Répondre
Antigone XXI 31 mai 2017 at 18 h 37 min

Merci ! 🙂

Répondre
Amélie 4 juin 2017 at 2 h 33 min

Allo Ophélie ! J’ai une envie folle de le lire 🙂 Est-ce qu’il est/sera disponible en ebook ? Je suis en voyage pour 1 année et n’ai pas assez de place dans mon sac pour l’emporter avec moi ! J’espère que ouiiiii ! Belle journée !! PS: as-tu des conférences-visites de prévu à Montréal ?

Répondre
Antigone XXI 6 juin 2017 at 14 h 57 min

Alors, oui, normalement, c’est prévu ! Il y a un petit souci technique en ce moment pour accéder à la version numérique, mais l’équipe de Marabout est en train de réparer cela !

Répondre
Christel 11 juin 2017 at 22 h 52 min

Bsr Ophélie,
Je ne suis pas une fidèle lectrice de ce blog mais j’y passe de temps en temps. Je t’avais entendu sur France inter. Une émission que j’écoute en replay quand je ne peux l’écouter en direct et je vous ai trouvé passionnant tous les 2. Cela m’a donné envie de lire ton livre. Il est en commande à la librairie de mon quartier et je le passerai à ceux de mon entourage qui le souhaite. J’aime bien le nouveau design du site.

Répondre
Christel 25 juin 2017 at 22 h 58 min

Bsr Ophéélie,

Je viens de finir la lecture de ton livre que j’ai littéralement dévoré. Je l’ai trouvé passionnant, très documenté, faisant réfléchir…. D’ailleurs on constate que les pays anglo-saxon sont plus riches en connaissance sur le véganisme que notre chère France. Il aborde énormément de domaines et même pour quelqu’un comme moi qui suit végétalienne depuis plusieurs années en voie de véganisme il m’aide à aller plus loin. Je ne suis pas forcément d’accord avec tout mais doit-on être obligé d’être ok avec tout. J’avoue que féminiser chaque mot(je caricature) ne fait pas partie de mes habitudes mais qui sait si je n’évoluerai pas sur le sujet.
Je conseille vraiment à tout le monde l’achat de ce livre, avec un bon rapport qualité prix.
Un grand bravo pour tout le temps passé à écirire cet ouvrage car il en vaut vraiment le « coup ». Je souhaite une belle et longue vie à ce chouette « bébé »

Répondre
Christel 25 juin 2017 at 23 h 02 min

Est-il prévu une dédicace à Paris par hasard?
Merci!

Répondre
Christel 25 juin 2017 at 23 h 47 min

Une dernière question. Aurais-tu une alternative à la cire d’abeille dans les recettes de cosmétique maison s’il te plaît? La majorité en contient et je m’abstiens donc.
Merci!

Répondre
Antigone XXI 26 juin 2017 at 21 h 42 min

Oui, bien sûr : tu peux utiliser de la cire végétale (candellila, carnauba, soja…). Toutes remplacent à merveille la cire d’abeille ! 🙂

Antigone XXI 26 juin 2017 at 21 h 42 min

Oui, normalement, dès la rentrée ! Pus d’infos prochainement 😉

Répondre
Christel 26 juin 2017 at 23 h 56 min

Chouette alors!

Antigone XXI 26 juin 2017 at 21 h 44 min

Merci beaucoup Christel, ça me fait extrêmement plaisir ! 🙂
Pour l’écriture non-sexiste, c’est une question d’habitude : au début, je n’aimais pas du tout, et puis je me suis documentée sur la question et j’ai compris la légitimité de cette graphie. Je m’y suis maintenant très bien faite et ne me vois plus écrire seulement au masculin ! 😉

Répondre
Vivre autrement  : « Planète Végane » de Ophélie Véron. Ce livre m’a… – Qu'on se le dise… 12 juin 2017 at 14 h 30 min

[…] les plus courantes, aux questions que l’on n’osait poser. À l’image de son blog, le travail d’Ophélie est fouillé et très complet : tableaux comparatifs, références […]

Répondre
Ma pile à lire de l'été 2017 - Maghily 22 juin 2017 at 21 h 31 min

[…] l’an dernier mais depuis, j’en suis au point mort. Je suis également occupée à lire Planète Végane d’Ophélie Véron mais, bien que ce soit une lecture passionnante, c’est aussi un […]

Répondre
Amalécyte 27 juin 2017 at 4 h 12 min

Peut-être que vous voulez encore des feed-backs ? En voici un (positif): pour la première fois depuis longtemps, j’ai adoré la partie « qu’avoir dans ses placards ». D’habitude, même si je connais à force les ingrédients de la cuisine végéta*ienne, je me demande quand ces gens avaient gagné au loto, ceux qui achètent uniquement des ingrédients exotiques ou spécifiques. J’aime avoir une cuisine minimaliste et peu de stock pour éviter que la qualité se dégrade, et les listes que je trouvais étaient interminables et hors de prix.

Mais pas la vôtre ! Des produits simples, que je peux trouver bios et locaux !! Enfin !!

J’ai aussi relu le chapitre sur « les premiers pas », et je me suis souvenue que j’avais fixé il y a longtemps une date limite à mon omnovorisme: le 1er juillet. Samedi prochain donc, je serai officiellement végétarienne (ce que je suis déjà à 99%). Et j’aurai le courage de le dire, y compris à mes proches… Ca me fait un peu peur, mais un jour, il faut bien assumer ses convictions en public… Je sors de mon placard ! Merci de m’avoir donné le courage nécessaire (et les arguments !!) !

Cependant, j’ai déjà les yeux sur l’étape suivante. Véganisme, lentement mais sûrement ! Je commence déjà par asseoir mon végétarisme et consommer végane autant que je peux, et bientôt…

Répondre
Antigone XXI 1 juillet 2017 at 15 h 30 min

Oh, merci beaucoup et désolé pour le délai de réponse !
C’est très gentil d’avoir pris le temps de me faire ce petit retour sur le livre et je suis ravie s’il vous plaît ! Je vous souhaite plein de courage dans l’annonce de votre végétarisme à vos proches (c’est aujourd’hui !) et une très bonne continuation ! 🙂

Répondre
Anna 13 juillet 2017 at 13 h 59 min

Bonjour,
Un retour un peu tardif sur ton livre, que je viens d’achever : en un mot, GENIAL ! J’ai particulièrement apprécié les explications sur les idées et les différentes philosophies associées au véganisme, que je connaissais mal, m’étant plutôt renseignée jusqu’à présent sur l’aspect pratique. La partie sur la communication végane est également passionnante. J’ai une formation en psychologie, et c’est très intéressant de voir comment certains concepts peuvent être appliqués, et d’en découvrir d’autres ! Mais l’ensemble du livre m’a beaucoup plu, un vrai manuel à la fois pratique et théorique ! Seul petit bémol : il y a pas mal de coquilles au début (parties sur le véganisme et son histoire, d’un point de vue théorique…) et dans la suite certains points permettant l’écriture inclusive ne sont pas passés (« ami.e.s » apparaît écrit au féminin « amies » par exemple). Ce n’est pas une critique, j’imagine l’énorme travail d’écriture et de correction que doit représenter un livre comme celui-ci ! Mais je préfère le préciser, si cela peut être amélioré dans des rééditions futures. Je précise que j’ai lu la version électronique sur liseuse, donc c’est peut-être différent en version papier ?
Je suis encore en transition, ayant stoppé ma consommation de viande, poisson et œufs en novembre dernier. J’ai encore du mal avec le fromage, même si je n’en mange plus que 3-4 fois par semaine, alors que j’étais depuis l’enfance une énorme consommatrice de produits laitiers de toute sorte. J’avais réussi pendant un mois à arrêter quasiment le fromage, mais il faut croire que j’ai voulu aller trop vite, car j’ai « rechuté » ! Les infos que tu donnes dans ton livre permettent de mieux comprendre cette dépendance, dont j’espère arriver à me libérer rapidement ! Par contre, l’aspect social me pose encore beaucoup de problèmes, je n’arrive pas à affirmer ce choix à l’extérieur, car je crains beaucoup le regard des autres et que j’ai déjà des restrictions alimentaires liées à des raisons de santé. J’ai donc toujours peur que cela fasse trop pour les autres. Mais la lecture de ton livre m’a permis de renforcer ma conviction que le véganisme est la voie que je veux suivre, celle qui me semble la plus juste et la plus logique. Il m’a remotivée à poursuivre mes efforts dans ce sens !
Merci aussi pour ton blog qui est l’un de ceux qui m’a le plus ouvert les yeux et poussée à réfléchir sur les conséquences de mes choix de consommation et de vie !
Je te souhaite une excellente continuation. Au plaisir de te lire de nouveau et désolée pour le pavé !

Répondre
Antigone XXI 16 juillet 2017 at 10 h 49 min

Merci beaucoup de ton retour si positif, Anna !
Il y a effectivement des coquilles dans le livre, mais celles-ci devraient être corrigées lors de la prochaine impression. Il faut dire qu’on a dû raccourcir le livre après passage de la correctrice, ce qui a induite pas mal de nouvelles petites coquilles. Pour « amies », parfois je l’ai écrit au féminin pluriel, car il s’agissait de mes amies femmes, mais peut-être qu’ailleurs, il y a effectivement des erreurs, je vais regarder cela ! 🙂
En tout cas, merci encore de ta critique constructive et développée, qui m’a fait très plaisir !

Répondre
Laurence Bozetto 15 juillet 2017 at 9 h 35 min

Chère Ophélie, j’ai acheté votre livre dès sa sortie et je viens de le terminer (trop de travail, je n’ai pu le « dévorer » que les weekends). Je tenais à vous dire bravo, mais aussi partager mon émotion à revivre presque pas à pas les moments traversés lorsque j’ai décidé de devenir vegane après la lecture du livre de Mathieu Ricard à sa sortie en novembre 2014. Je ressens toujours ce bonheur indiscible d’être en paix avec le monde et surtout de ne plus participer au massacre.
Je suis aussi très étonnée, après avoir lu quasiment tous les ouvrages francophones sur le veganisme et l’antispécisme, de voir à quel point les pensées, les interrogations mais aussi les joies sont convergentes. Cest quelque chose que j’ai envie de creuser, je vous en reparlerai 🙂
Merci donc pour ce très beau livre utile à toutes et tous, veganes ou pas. Claire est votre pensée pour aussi bien résumer la complexité.

Et bravo pour le langage épicène, c’est si rare!

Répondre
Antigone XXI 16 juillet 2017 at 10 h 46 min

Oh, merci beaucoup Laurence ! Je suis très touchée de votre message et vraiment heureuse que mon livre vous ait plu.
Et le langage épicène, j’y tenais beaucoup ! 😉

Répondre
Virginie 24 juillet 2017 at 10 h 09 min

Bonjour,
Livre passionnant, que j’ai dévoré en quelques jours !
Sur le chemin du véganisme, chaque livre me conforte davantage dans ma décision.
J’ai beaucoup apprécié la partie sur les résistances psychologiques, ainsi que les conseils pratiques, trop souvent absents des autres ouvrages « théoriques ».
Bravo et merci !

Répondre
Ola 31 juillet 2017 at 18 h 05 min

Bonjour,
Merci pour ce livre, j’y ai découvert énormément de concepts, de sujets de réflexion. De sources d’espoir pour la planète aussi. Tu arrives à présenter le véganisme comme quelque chose d’excitant et de drôle, loin de l’image de restriction qu’il a souvent. C’est simple, j’ai dévoré ton livre en quelques jours, fait des burgers végan dans la foulée, et depuis je furète sur tous les sites qui traitent de cuisine végane et d’éthique animale qui me passent sous la main. Je suis encore loin d’être végane, mais ton blog et ton site seront pour beaucoup dans ma possible transition.
Un grand merci à toi !

Répondre
Antigone XXI 6 août 2017 at 12 h 44 min

Merci à toi, Ola, ton message me touche beaucoup et me fait très plaisir ! Bonne continuation sur ce beau chemin 🙂

Répondre
Matmout 16 août 2017 at 17 h 48 min

L’article m’avait donné envie, et bien, après lecture du livre (que j’ai dévoré), je dois dire que je n’ai pas été déçu ! C’est très réussi. 🙂
Un travail très complet et pédagogique, bien sourcé, avec de nombreux points (trop ?) souvent absents des autres ouvrages sur la question, notamment les résistances psychologiques de nos interlocuteurs ainsi que les aspects pratiques (achats et labels, situations sociales,etc.), comme l’a dit Virginie plus haut. Les encarts par thèmes, qu’ils soient d’Ophélie ou d’autres personnes, sont également très appréciables.

Un grand bravo, donc. Ce livre vient apporter sa pierre à l’édifice, et saura je pense toucher beaucoup de monde. Merci.

Répondre
laure 4 septembre 2017 at 10 h 25 min

Je l’avais commandé en pensant trouver un livre très pratique, mais j’y ai trouvé bien plus. Certes, les conseils pratiques sont très bien faits et très complets, mais la partie historique et sociologique en regard des différentes cultures était passionnante et avec toute la rigueur de la chercheuse en sciences humaines. C’est très bien écrit, très instructif et très agréable, merci pour ce superbe livre.

Répondre
vronsky 22 septembre 2017 at 20 h 42 min

Bonjour Ophélie,

Je viens de terminer votre livre que j’ai pris grand plaisir à lire et qui restera près de moi en référence pendant longtemps.
Je l’ai acheté pour avoir réponses aux questions que je me pose et surtout à celles que me pose mon entourage.

Merci à vous pour ce travail immense !

Me permettez-vous toutefois de vous interpeller sur quatre points qui me préoccupent et qui reviennent systématiquement dans les discussions que je peux avoir et auxquelles je n’ai pas trouvé de réponses dans « Planète vegane ».

Le premier point concerne les allergies alimentaires. Je compte au nombre de trois à présent les personnes qui m’ont dit ne pas pouvoir consommer de légumineuses, d’oignons, de choux… de ceci ou de cela. Ne pas bien assimiler le fer non héminique et ne pas tolérer les compléments qui l’apporte. Ces personnes sont ravies parfois de me mettre en difficulté et en concluent par conséquent que l’alimentation vegane n’est pas envisageable pour tous car ils finiraient carencés.

Le deuxième point concerne la chasse et la reproduction des animaux. Je sais que le véganisme propose de stériliser certains animaux et (ou) de réintroduire des prédateurs, mais je n’ai pas l’argumentaire pour convaincre à ce sujet et je suis facilement prise au piège (sans jeux de mots) quand on me demande des précisions.

Le troisième point concerne les ovins et leur protection des prédateurs dans une « planète vegane ». Comme ils ne font pas partie des animaux qui ont des instincts de fuite devant les prédateurs serait-on légitime si nous les laissions à la merci des loups par exemple sous prétexte qu’ils font partie de son régime alimentaire ?

Et enfin le quatrième point concerne l’expérimentation animale dans le but de découvrir des traitements. Je sais qu’il existe des techniques nouvelles qui permettent de s’en passer (mais peut-être pas totalement encore) et j’aurais bien aimé avoir votre point de vue là-dessus et sur la façon dont on doit communiquer sur ce sujet car les personnes hostiles au véganisme s’intéressent beaucoup à ce problème.

Merci d’avance si vous trouvez le temps de me répondre car j’ai été très longue mais j’avoue que ces points me posent souci.

Bien cordialement,

Répondre
isabelle 8 octobre 2017 at 11 h 16 min

Merci pour cette mine d’or! !Ce livre m’a permis de poser définitivement mon identité de végane. C’était la pierre qui manquait à mon édifice.

Répondre
Camille 4 janvier 2018 at 12 h 55 min

Bonjour Ophelie,

Je me suis fait offrir votre livre à Noël, celui-ci m’a beaucoup plu que ce soit sur le contenu ou les approches.Je souhaitais donc vous féliciter pour cet ouvrage et pour les recherches que vous avez menées afin de le documenter. Mon mari et moi avons arrêté cet été de manger de la viande et du poisson et exclu les oeufs et produits laitiers dans notre maison. Je m’oriente tout doucement vers le véganisme et votre livre m’a permis de répondre à de nombreuses questions concernant les différents aspects de l’exploitation animale. Il m’a également amené à reflechir sur d’autres sujets (sexisme, éducation…)
J’ai beaucoup aimé les parties concenrnat « la promotion » du véganisme ainsi que l’histoire des mouvemens végans à travers le monde.
Merci pour cet ouvrage que je vais m’empresser de prêter à mes proches.

Répondre
Crêpes party ! – Carnet des Curiosités 10 février 2018 at 16 h 19 min

[…] Végane d’Ophélie Véron décrit par Ophélie ici et que tu peux acheter […]

Répondre
Fiora 6 avril 2018 at 22 h 05 min

Bonjour,
ça fait plusieurs mois que le livre n’est plus disponible…sauf en e-book, mais je préfère le papier.
Sera-t-il ré-éditer? J’aimerais vraiment le lire, d’autant plus lorsque je parcours les commentaires!
Merci beaucoup.

Répondre
Antigone XXI 1 mai 2018 at 15 h 28 min

Je sais… c’est un problème avec ma maison d’édition, mais qui est sur le point d’être résolu ! Normalement, le livre est en cours de réimpression et il sera de nouveau disponible au mois de mai ! 🙂

Répondre
Devenir vegan : les premiers mois - Cardio et artichauts 15 avril 2018 at 16 h 09 min

[…] Devenir vegan m’a semblé une évidence à la lecture du livre Planète Végane d’Antigone XXI. […]

Répondre
stephie 29 août 2018 at 17 h 21 min

Je suis en treindre de le lire, c’est vraiment pratique et accessible. J’ai lu beaucoup des livres sur le veganisme que tu y fais référence ( tout les livres d’Élise Desauniers, Matin Gilbert, zoopolis, etc. et tu réfères également à beaucoup d’autres que je souhaitais lire comme celui politique sexuelle de la viande. Pour une personne qui souhaite lire 1 seul livre sur le véganisme , je recommandais le tien. Car il est complet sur le véganisme. (il résume tout les courants de pensés et l’aspect pratique.)

Répondre
Manon 17 septembre 2018 at 13 h 20 min

Chère AntigoneXXI,
J’ai trouvé par hasard ton livre à la médiathèque. J’ai bien sûr reconnue nom et couverture car j’ai suivi ton blog assidûment quelques temps.
J’ai arrêté de me laver les cheveux, ai fabriqué du baume à lèvre, et beaucoup lu 🙂

J’ai bien aimé Planète Végane. Pas tout, c’est vrai. L’historique des mouvements végé de tous horizons ne m’a pas passionnée. J’ai l’impression de passer à côté de quelque chose pourtant, mais, je ne sais pas, pour l’instant ça ne m’intéresse pas. En revanche j’ai adoré (et adore encore, je n’ai pas rendu le livre !!!) le côté pratique en cuisine et psychologique/sociétal.
Je ne suis ni végane, ni même végétarienne (même si ça ne devrait plus tarder), mais je ressens bien cette différence gênante entre ma morale et mes actes. Je me demandais pourquoi cette différence ne me poussait pas plus à agir, car je suis consciente, je crois, du mal-être animal depuis plusieurs années déjà. Je ne sais toujours pas vraiment ce qui m’empêche d’agir pleinement.
Ce qui est sûr, c’est que ton livre m’aide à mettre en place des nouvelles recettes véganes pour me libérer des produits animaux. J’ai bien aimé avoir tes conseils pour acheter mon premier tofu 😉
Bon, se battent aussi en moi plusieurs combats, parce que le tofu c’est sous plastique et je traque les bouts de plastique comme je peux aussi. Dilemme !

J’ai aussi découvert ton instagram avec les photos du « batch cooking » n’est-ce-pas 🙂 Mon travail étant prenant en ce moment, je commence à m’organiser pour faire ça. Ce dimanche, cookies et gâteau au chocolat végane (du site patate et cornichon que j’aime beaucoup) pour la semaine.
Malheureusement, le gâteau (et le frawmage acheté) ne plaisent pas aux non-véganes convaincus (entendu ce midi : « le végane c’est beau mais c’est pas bon », « pourquoi tu veux faire des trucs véganes aussi ? ») et c’est un peu dur quand on est soi-même indécise et en test de recettes. Mais je viens sur ton site/insta et ça me remonte le moral.

Bref, pour tout ça un grand merci 🙂

Répondre
Planète Végane-Critique de livre #1 – SAPA-Aide à la Protection Animale 27 avril 2019 at 16 h 07 min

[…] est très bien détaillé,répondant à des questionnements dont elle fait part sur son blog ( Antigone XXI ). Très attendu du public,ce livre explique vraiment bien tout ce qu’il y a à savoir sur le […]

Répondre

Répondre à Crêpes party ! – Carnet des Curiosités Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :