Linzer Plätzchen – biscuits de Noël fourrés à la confiture {végane}

4 décembre 2014

 

Linzer Plätzchen - Antigone XXI

 

Bonjour mes petites guimauves à l’agar-agar !

Oui, j’ai décidé de me lâcher et de vous donner des petits noms affectueux. Quand j’étais plus jeune, j’adorais appeler mes proches avec des petits noms bizarres : j’en passe certains sous silence, sinon je sens que mes frères vont contre-attaquer, mais sachez que j’appelais volontiers mes parents ‘dinde en sucre’, ‘pâtes pimentées à la mexicaine’, ‘chocolat pachydermique à la fougasse’, ‘dinosaure velu et fromagé’, ‘gris éléphant d’Asie à la cancoillotte’… Je reconnais, ça tournait souvent autour des animaux et de la nourriture, et ce n’était pas vraiment végane.

Mais j’ai changé, et maintenant, je suis passée aux petits noms véganement corrects. Et comme j’ai l’impression de vous connaître depuis un moment (mine de rien, mon blog est déjà vieux !), je crois que nous pouvons faire fi des formalités : pas vrai, mes nounours au chocolat cru ?

*

Linzer Plätzchen - Antigone XXI

*

Aujourd’hui, première recette de Noël allemande !

Il faut bien que je vous avoue : depuis que j’habite en Allemagne, je me régale. Oh, c’est vrai, je fais la fine bouche devant les Currywurst et autres joyeusetés non-vg, mais en règle générale, je me délecte des très nombreux petits biscuits que les Allemands savent si bien faire. Et l’avantage ? Beaucoup sont végétaliens : farine, sucre, épices, fruits secs… et hop, vous avez des petits gâteaux traditionnels !

Cette année, comme je vous l’avais annoncé récemment, c’est Noël allemand ici, et voilà la première recette de la série : des Linzer Plätzchen (prononcez [lïn-tser plè-ts-shienn] en faisant ‘chochoter’ le ‘sh’ final), autrement dit, des petits biscuits aux épices fourrés à la confiture de framboise, myrtille, fraise ou cassis.

Je vous avais déjà proposé une recette de Linzertorte (crue) aux débuts du blog, donc vous devriez être déjà familiers des Linzer Plätzchen (‘biscuits de Linz’) : ce sont des petits Platzen originaires de la ville de Linz, en Autriche. Plätzchen est le diminutif de Platz, qui veut dire ‘gâteau en forme de plat’ (et qui viendrait même du français ‘place’). Par extension, les Plätzchen désignent tous les petits biscuits, notamment ceux de Noël.

*

Linzer Plätzchen - Antigone XXI

*

La préparation de Noël est très importante en Allemagne (enfin, sauf dans ma belle-famille : ce n’est pas Tistou qui aurait pu me raconter la moindre tradition de Noël allemande…) et les proches aiment se retrouver le week-end ou au début des vacances pour préparer ensemble des Plätzchen. 

Quand j’étais en maternelle, j’ai pris des cours d’allemand en dehors de l’école (ne cherchez pas, on est bizarre dans la famille) : je me souviens encore de l’odeur incroyable qui régnait dans la pièce où a eu lieu la fête de Noël organisée par l’école de langues : un mélange de cannelle, de vanille et d’épices chaudes, envoûtantes. J’ai longtemps cherché à retrouver ce parfum par la suite, mais en vain… jusqu’à ce que je rencontre Tistou et que je parte fêter Noël de l’autre côté du Rhin.

Si vous n’avez jamais été en Allemagne pendant les fêtes de fin d’année, alors je vous recommande d’essayer ces petits biscuits ! C’est un petit peu ma madeleine de Proust à moi (ça, et la confiture de gingembre) et j’espère que cela sera peut-être bientôt, qui sait, celle de vos enfants… 😉

*

Linzer Plätzchen - Antigone XXI

*

Linzer Plätzchen

*

Pour une vingtaine de Plätzchen

*

Ingrédients :

  • 200 g. de farine (complète pour moi)
  • 75 g. de poudre d’amande ou de noisette
  • 1 CàS de graines de lin moulues (ou chia) + 5 CàS d’eau (= un ‘œuf de lin’)
  • 1 CàS (40 g.) de purée de noisette
  • 4 CàS (25 g.) d’huile de coco fondue
  • 3 CàS (70 g.) de sirop d’agave
  • 3/4 càc d’épices à pain d’épices*
  • 1 belle pincée de vanille
  • 1 pincée de sel
  • confiture de fruits rouges
  • sucre glace

* Le vrai mélange d’épices utilisé en Allemagne s’appelle Lebkuchengewürtz (épices à Lebkuchen – des petits gâteaux que je vous présente bientôt !). Il est composé à parts égales de : zestes d’orange, zestes de citron, cannelle, clou de girofle, étoile d’anis, gingembre, muscade, cardamome), comme indiqué précédemment ici.

*

 Préparation

  1. Mélangez les graines de lin moulues avec l’eau et laissez reposer. Préchauffer votre four à 180°C.
  2. Mélangez la farine, la poudre d’amande, les épices et le sel. Ajoutez en remuant le sirop d’agave, l’huile de coco fondue et la purée de noisette.
  3. Ajoutez votre ‘œuf de lin’ et mélangez de sorte à former une boule de pâte.
  4. Étalez ensuite la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie en une couche de 3 mm environ (pas trop, trop fine). Pour éviter que la pâte ne colle au rouleau et ne pas avoir à la fariner tout le temps (ce qui l’assèche), j’aplatis ma pâte entre deux feuilles de papier de cuisson (que je réutilise ensuite !), c’est très pratique.
  5. Découpez vos petits Plätzchen à l’emporte-pièce en prévoyant un trou d’environ 1 cm de diamètre pour la moitié des biscuits. Enfournez pour 20 minutes.
  6. Déposez vos biscuits sur une grille et laissez refroidir. Déposez ensuite 1/2 càc de confiture sur chaque biscuit entier, puis les biscuits troués dessus. Saupoudrez de sucre glace et servez !

*

Linzer Plätzchen - Antigone XXI

*

Ces petits biscuits se conservent quelques jours dans une boîte en fer à température ambiante. Si vous utilisez une confiture faible en sucre, mangez-les vite ! 😉

J’espère que cette première recette allemande de Noël vous a plu et que vous attendez impatiemment les autres… car il y en aura d’autres, bien sûr !

*

Et vous, comment préparez-vous Noël ?

*

61 commentaires
0

Vous aimerez aussi

61 commentaires

Rapunzel 4 décembre 2014 at 19 h 20 min

Merci Ophelie pour cette chouette recette ! Ces gâteaux sont aussi ma madeleine de proust, ma grand mère allemande nous en préparait tous les ans :). Je pense d’ailleurs à tenter une veganisation de sa recette des butter S dont je raffolais !

Ca m’amène à te poser une petite question, peut-être que tu pourrais me dire : ma grand mère me donnait des sachets d’épices pour faire un vin chaud à l’allemande, mais cette année elle n’en avait plus (ça s’appelle gluhfix)… Aurais-tu une idée de sa composition ? Je voudrai tenter de le reproduire… Si ça te dit quelque chose, d’avance merci beaucoup 🙂

Pleins de bisous ma chère (bah meme si tu ne me connais pas, moi j’ai l’impression que si, alors le chère vient tout seul… Tu es entrée dans le domaine public ? O_o hahaha.)

Répondre
Rapunzel 5 décembre 2014 at 12 h 38 min

Bon, bah je me suis répondue toute seule (comment j’ai fait pour pas trouver hier ??)
Si ça intéresse quelqu’un ces sachets sont composés de cannelle, de clous de girofle et de zeste d’orange !

Répondre
Antigone XXI 5 décembre 2014 at 19 h 10 min

Normalement, je dirais même que c’est sensiblement les mêmes épices que les Lebkuchen… mais on peut varier selon les goûts ! 🙂

Répondre
clementine 4 décembre 2014 at 19 h 57 min

– Waaaaaaaa ! Maman, on pourra n’en faire des biscuits en forme de fleur ?
– Oui, mais on n’a pas d’emporte pièce en forme de fleurs, alors les nôtres auront une forme de coeur.
– Ah non, moi je veux une forme de fleur.
Bon bon bon, est-ce une excuse suffisamment bien ficelée pour succomber à la tentation d’un nouvel emporte pièce ? En tous cas, nous ferons la recette ce week-end ! Tu crois que je peux remplacer la purée de noisette par de l’amande ?
Merci pour ce chouette morceau de Noël allemand !

Répondre
Antigone XXI 5 décembre 2014 at 19 h 11 min

Oh, mais qu’est-ce qu’il m’a l’air mignon, ce petit bonhomme-là ! <3
Oui, pas de souci pour la purée d'amande ! Et les petites fleurs en forme de cœur, je suis sûre que c'est très joli aussi ! 😉

Répondre
clemlamandarine 6 décembre 2014 at 20 h 46 min

Merci pour ta réponse. On tente donc demain. J’espère que ce sera accepté sous forme de coeur !

Répondre
BoopCook 4 décembre 2014 at 20 h 15 min

miam miam 😉

Répondre
Lazy veggie à paris 4 décembre 2014 at 20 h 32 min

Ça a l’air si bon ! J’ai hâte de faire le recette et de tout manger sans en donner à personne (l’esprit de Noël est inexistant quand il s’agit de sucreries !)

Répondre
Rose 4 décembre 2014 at 20 h 59 min

Tes articles de Nöel ont un goût spécial pour moi Ophélie. Je ne sais pas pourquoi. Dès que je reçois un mail dans ma boite aux lettres qui indique un post « Noëlesque », c’est comme si j’avais le droit de déballer un cadeau qui je sais va me plaire 🙂 🙂
Et bingo, ça me plait !
Une petit question cela dit : dans le 2. tu indique sucre + sirop d’agave, mais je ne vois pas le sucre dans la liste des ingrédients ? Ou alors je l’ai loupé ?

Répondre
Antigone XXI 5 décembre 2014 at 19 h 13 min

Ah bah non, je ne sais pas pourquoi je suis allée inventer du sucre dans la préparation… il n’y en a pas !
Merci pour ton œil de lynx, Rose, et pour ton adorable petit mot ! 🙂

Répondre
Isabelle 4 décembre 2014 at 21 h 02 min

Oh que ça a l’air bon ! mais ça n’a pas que l’air n’est-ce pas ? Merci Reine Ophélie ! 😉

Répondre
Mnêmosunê 4 décembre 2014 at 21 h 11 min

Oh ils ont l’air bien bons ces biscuits, et pourtant je ne suis pas fruits rouges à la base !
Pour la préparation de Noël, pour l’instant, j’en suis à… rien du tout. J’achète quelques cadeaux, j’en fabrique d’autres, mais je ne suis pas du tout dedans, dans ma tête le switch ne s’est pas encore fait.
Et comme je ne passe pas Noël chez moi, je ne sais même pas s’il va se faire avant que je n’arrive sur mon lieu de vacances !
Bonne préparation de Noël à toi, et bons biscuits !
(PS : merci pour le récap de la dernière fois, je n’ai plus trop le temps de tout commenter, mais il me sera bien utile… Pour le granola !)

Répondre
Antigone XXI 5 décembre 2014 at 19 h 16 min

Oh, merci Mnêmosunê !
Si tu veux, tu peux même opter pour une confiture d’abricots, de rhubarbe ou d’orange si tu préfères : je suis sûre que ce sera tout aussi délicieux ! (et même fourrés au chocolat… la la la… 😉 )
Tu pars en voyage alors ? J’adores les voyages de Noël ! Je ne l’ai pas fait depuis longtemps, mais j’ai déjà passé trois hivers loin du froid européen (Philippines, Canaries & Inde) et qu’est-ce que j’aime ça !

Répondre
Emily 4 décembre 2014 at 21 h 28 min

Merci pour toutes vos bonnes recettes Antigone, j’aime votre blog et votre gentillesse !
Ma famille maternelle est d’origine autrichienne, donc j’ai la chance d’avoir hérité d’une partie de ces jolies traditions de Noël ! Le Stollen est un de nos indispensable, et j’essaie de transmettre à mes enfants à mon tour : les bougies de l’Avent, les biscuits, le pain d’épices … , vient s’ajouter à ces rituels le Christmas cake que j’ai appris à faire avec une amie anglaise ; et puis nous écoutons des chants de Noël de toutes sortes pour nous mettre gaiment dans l’ambiance ! Bonnes fêtes Antigone ! Et bonnes fêtes à tous !

Répondre
Antigone XXI 5 décembre 2014 at 20 h 13 min

Merci Emily ! Quelle chance, les Autrichiens sont tellement inventifs quant ils s’agit de petits biscuits et de gâteaux de Noël ! Et le Christmas cake, mmm… que c’est bon ! Il se peut bien que mon thème de Noël l’an prochain soit britannique, d’ailleurs ! 🙂
Bonnes fêtes Emily !

Répondre
cindyrossat 4 décembre 2014 at 21 h 34 min

Coucou Ophélie,
merci de nous faire partager tes recettes. Une question : puis-je remplacer la farine de blé par de la farine sans gluten ? Et si oui dois-je mettre la même quantité car chez nous c’est intolérance au gluten, oeuf et banane. Alors quand je trouve des recettes très alléchantes, j’ai trop envie des les essayer mais j’ai souvent des surprises (mauvaises!!!)

Merci et bonne soirée et bonnes fêtes de fin d’année 🙂

Répondre
Antigone XXI 5 décembre 2014 at 20 h 14 min

Oui, bien sûr ! Pour l’équivalence, je te conseille de regarder la recette de mes petits sapins speculoos de Noël (donnée en lien dans l’article, avec le mélange d’épices) : c’est une recette sans gluten dont la base est assez voisine de celle-ci ! 🙂

Répondre
Rose Citron 4 décembre 2014 at 21 h 39 min

Pfiou! C’est magnifique Ophélie 🙂 Et puis, ça n’a pas l’air si difficile que ça à réaliser, c’est cool!!
Tu décris très bien cette odeur de Noël, on s’y croirait!! Vivement la suite!!

Répondre
Laura 4 décembre 2014 at 21 h 42 min

Ne va JAMAIS dire à des Autrichiens qu’une recette de Linz est une recette « allemande » où ils vont devenir fous (ils DÉTESTENT qu’on les « mélange », c’est un peu comme si on disait que les gaufres liégeoises c’est une recette française)! ^_^ Merci pour cette recette en tout cas, il y a aussi les « Linzer Augen » si ça t’intéresse, mais peut-être que tu connais déjà!

Répondre
Antigone XXI 5 décembre 2014 at 20 h 17 min

Ha ha ha ! 😀
Tu m’as fait rire ! Je comprends bien, mais c’est peut-être mon côté anti-nationaliste qui a parlé ! (après tout, les nations, les groupes ethniques, les communautés culturelles… ce ne sont que des constructions sociales, n’oublions pas !)
Mais je n’ai pas dit non plus qu’il s’agissait d’une recette allemande : j’ai dit que, dans le cadre de mon Noël allemand, les Linzer Plätzchen étaient des biscuits que les Allemands aimaient faire à Noël, mais qu’ils venaient d’Autriche ! 🙂

Répondre
Laura 23 septembre 2016 at 12 h 07 min

Avec le froid qui arrive, je refais des recherches de Kekse et retombe sur cette recette ! 🙂 Je n’avais pas vu la réponse, j’ai vérifié, c’est quand même (entre autres) noté « première recette allemande de Noël » à la fin du billet. 😉 Et WTF le nationalisme ah ah (bouhhh la mauvaise foi !), si c’est comme ça bah moi j’vais dire que la ratatouille est une spécialité japonaise et la pasta alla carbonara une spécialité norvégienne alors, hum hum bien sûr. ^_^ En plus, amalgamer l’Autriche et l’Allemagne (« ouais ils parlent allemand on s’en fout c’pareil », un peu comme les Français, les Congolais et les Acadiens quoi) c’est malheureusement ça qui est (ultra…) nationaliste, et pas l’inverse. (la « großdeutsche Lösung » qu’ils appelaient et appellent encore ça, « solution » qui a été concrétisée avec l’Anschluss…. l’idée du grand peuple germanique qui ne demande qu’à être réuni, on fait mieux dans le genre « anti-nationaliste » quand même…)

Répondre
Lisa 4 décembre 2014 at 23 h 39 min

Hmmm, on a les mêmes madeleines de Proust, alors.
Ces petits biscuits sont superschön et en plus ils doivent être echt lecker 😉
J’attends la suite avec impatience !

Répondre
3lise 5 décembre 2014 at 8 h 30 min

Miiiiaaaamm miam miam c’est Incroyable le don que tu as de faire saliver les gens Avec tes recettes simples et très certainement délicieuses ! Cette année je devrais faire face à un Noël sans céréales (histoire d’intolérances ) mais je trouverais peut-être une alternative avec des noix, de la farine de poix chiches ou quelque chose dans le genre ;-P
En tous cas tu es une source d’inspiration gandissante pour moi (et beaucoup d’autres sans doutes!), un grand merciiii !!! <3

Répondre
Antigone XXI 5 décembre 2014 at 20 h 19 min

Merci 3lise ! Mince, pas de chance pour le Noël sans céréales (et l’alimentation sans céréale tout court !). Je pense qu’un mélange farine de pois chiche et poudre d’amande / noisette devrait marcher, à condition d’y ajouter une part de fécule de pomme de terre (qui n’est pas une céréale, ouf !) pour donner du liant. Sinon, les pseudo-céréales (amarante, quinoa et sarrasin), c’est aussi banni ?
Bon courage pour tout ! 🙂

Répondre
Katixa 5 décembre 2014 at 9 h 09 min

Bonjour,
Peut on utiliser de la farine de riz ou de coco sans gluten?
Si oui faut il rajouter un excipient?

Répondre
Antigone XXI 5 décembre 2014 at 20 h 20 min

Je conseille de lire le commentaire que j’ai laissé un peu plus haut ! 🙂

Répondre
Emi Pesch 5 décembre 2014 at 12 h 30 min

Cric, croc, moi je craque devant tes jolis biscuits autrichiens ! Je ne les connaissais pas, enchantée donc !
Il y a aussi des biscuits allemands que j’adore qu’on vend au Luxembourg, épais, un peu sablés, et ultra-parfumés aux épices et enrobés de chocolat. Je trouve ça excellent ! Tu connais ?
Sinon, demain c’est St-Nicolas en Belgique, et jour des courses accessoirement pour moi, et je sens que je vais me faire un petit cadeau en plus 😉
Et comment est-ce que je fête Noël ? Eh bien, à ta sauce Ophélie 😉
Je t’envoie plein de bisous épicés en chocolat =)

PS: dinosaure velu et fromagé ?! Mais que j’ai ri devant celui-là =D

Répondre
Antigone XXI 5 décembre 2014 at 20 h 22 min

Oh, merci Emi !
Si tu les fais, j’espère que tu les aimeras : ils sont vraiment bons ! (enfin, c’est mon avis, hein, toujours subjectif, bien sûr ! ^^)
Ha ha, je vois de quels biscuits tu veux parler… et si c’est bien ça, ils arrivent très vite ici ! 🙂
Bisous et bonne Saint-Nicolas !

Répondre
Raphaelle 5 décembre 2014 at 12 h 47 min

Mais ca m’a l’air tout a fait delicieux! Je pense en faire la moitier avec de la choconette au centre 😉

Petite question sur ce fameux melange pour pain d’epice allemand. Quand je le cherche sur internet je n’en trouve pas qui contienne du zeste d’orange et de citron, uniquement els epices. Je trouve ca beeaaauuucoup plus gourmand avec le citron et l’orange! des idees pour en acheter du « vrai » en ligne?

Répondre
Antigone XXI 5 décembre 2014 at 20 h 30 min

Ah, c’est justement ce que je suggérais plus haut, très bon choix, surtout avec de la Choconette ! 🙂
Aïe, je ne saurais pas bien t’aider parce que j’achète directement en magasin, où les Lebkuchengewürtz sont partout ! Mais je me souviens que Sophie, du blog Enfant Végé (http://enfantvege.canalblog.com/) m’avait conseillé un site de vente en ligne de produits typiques allemands (avec plein de gâteauuuuux de Noëëëël !!!) : je n’ai plus le lien en tête, mais je suis sûre qu’elle te le donnerait volontiers si tu lui demandais, et je pense qu’il pourrait y avoir des mélanges d’épices pour biscuits et gâteaux traditionnels !

Répondre
Hilgert 5 décembre 2014 at 15 h 05 min

Miam miam miam.
Je me réjouis d’avance de les faire ce we.

Répondre
ohalmonds 5 décembre 2014 at 18 h 10 min

J’adore ce genre de petits biscuits! Et j’adore apprendre sur la cuisine, ces posts de Noël vont être super! Merci!

Répondre
Cél 5 décembre 2014 at 20 h 20 min

Alors moi j’aime pas la guimauve mais je veux bien être TA guimauve à l’agar-agar, ça d’accord.
Non mais Ophélie c’est quoi ces magnifiquettes mignonnettes adorablettes fleurinettes? C’est telllllement mignon, j’adore, et tellement, tellement gourmand! Cela me rappelle les excellentes petite tartelettes (bien chimiques) que j’avais quand j’étais toute (toute) petite (je me revois dans le cour de l’école. – #sequenceemotion), achetées dans un long paquet, rondes, des sortes de sablés dentelés tout autour avec au milieu une couche gélatineuse rouge vif. Il fallait absolument grignoter délicatement tout le tour, puis lécher la (fausse) confiture jusqu’au sablé, avant de faire quelques bouchées de celui-ci… (Non je ne suis pas une toquée de l’alimentation… C’est vrai en plus, j’ai très peu de rituels alimentaires d’enfance, contrairement à mon tendre et cher, qui était psychorigide de toute dégustation, du genre trier les bords de steaks, les bouts des carottes, les extrémités des bananes, se débrouiller pour manger en même temps chaque petit élément d’un plat, quitte à diviser méticuleusement en un certain nombre de morceaux (exemple : pâtes aux lardons et petits pois = on compte combien il y a de petits pois, de pâtes, de lardons, on divise par la racine carrée de 25687 cosinus 2 pour qu’il y ait un même nombre de tout. Un taré. Mon dieu. Un doute m’assaille. Que fais-je avec ce fou.)
Sérieusement, j’adore, j’adore, je suis fan de cette recette, tu me connais, les petits gâteaux qui croustillent avec une pointe de fruit, les petites choses aux épices… Bref, je n’ai qu’une hâte, me jeter dans la préparation et la dégustation de ces pâquerettes génialinettes à l’image de leur créatricette <3 <3 <3 !!!!!!

Répondre
Antigone XXI 5 décembre 2014 at 20 h 37 min

Ha ha ha ! 😀 J’ai tellement ri en lisant la description de ton chéri en train de manger !
Mais, rassure-moi, il est toujours comme ça ? Parce que là, effectivement, ça fait se poser des questions… 😛
Sans rire, j’avais aussi des petits rituels alimentaires quand j’étais petite : je me souviens de gâteaux type Écoliers, avec une couche de chocolat au lait et fourrés ensuite au chocolat blanc… il fallait absolument que je commence par les contours en biscuits, j’ôtais ensuite petit à petit le ‘toit’ de chocolat, puis les ‘murs’, avant de pouvoir accéder enfin au chocolat blanc, stupre ultime ! (je ne me souviens plus si je croquais le biscuit restant en même temps ou non, en revanche…)
Sinon, je n’avais pas trop de règle pour mes assiettes, si ce n’est repousser loin, loin les morceaux de viande que je n’aimais pas (et qu’on me forçait à avaler ensuite !), les haricots verts à l’ail et les salsifis, et rapprocher très près la pizza et les pâtes de mon papa ! 😉
Merci de ton petit mot adorable, Célinette ! J’espère que, si tu te lances dans ces biscuits de Noël, tu aimeras, que tu commences par le tour croquant ou par le cœur de confiture ! 😉

Répondre
Cél 6 décembre 2014 at 10 h 34 min

Ah oui je vois de quels gâteaux tu parles! J’adorais ça!! Avec un milieu assez crémeux… Oh un peu comme les pépitos rollitos… Non non, moi je mangeais tout en même temps!! 😀
Rassure-toi, Dorian n’est plus comme ça, la plupart du temps l’assiette est bien nettoyée en fin de repas… Il reste un peu crispé sur l’ordre, tu vois, l’idée de tout manger en même temps dans une assiette avec plusieurs petites choses dedans. Par exemple, si je fais un gratin de légumes, avec à côté une salade, et à côté encore du riz, les trois doivent diminuer de concert dans l’assiette… C’est très drôle à regarder! Jusqu’à la dernière bouchée, qui est des trois à la fois… Sinon, nous pensons sérieusement à la psychothérapie.)
Ah en revanche, trier la viande, ça c’était ma spécialité! Surtout le rôti de bœuf du dimanche midi, beeeeeurk!! 😀

Répondre
Cél 6 décembre 2014 at 10 h 36 min

J’ai cherché, les « pépitos mini rollos! » (Un nom qui fait rêver! Ils ont des chargés de com diplômés littéraires chez pépito…)

Répondre
Antigone XXI 8 décembre 2014 at 18 h 19 min

Oh mais oui, je connais les pépitos mini rollos ! Mais je crois que ça n’existait pas encore quand j’en mangeais (j’étais très, très petite… mais plus tard, ma maman a décidé subitement de supprimer mon goûter – adieu les Pépitos !). J’ai retrouvé le nom de mes biscuits : c’était les Petits écoliers fourrés ! (un peu moins funky les créatifs de chez Lu…)
Bon, si un jour ton chéri vient à ma table, je préparerai des dizaines de tapas : je me demande comment il fera diminuer au même moment un mini-toast, une demi pomme de terre et une bouchée de tapenade… un sandwich, tu crois ? 😉

Sophie 5 décembre 2014 at 21 h 47 min

Oooooh, ils sont magnifiques! Encore une recette à tester d’urgence 🙂

Répondre
Antigone XXI 8 décembre 2014 at 18 h 25 min

Ah ! Tu sais que je pense toujours à toi avec cette série de recettes allemandes ? J’avais promis déjà de la faire l’an dernier… je me rattrape maintenant ! 😉

Répondre
Lydie 6 décembre 2014 at 6 h 28 min

Très jolis !!!!

Répondre
Ingrid 6 décembre 2014 at 14 h 21 min

J’habite en Moselle et ma grand-mère est alsacienne alors les bredele et les dimanches de l’Avent, c’est super important. Aujourd’hui, c’est la St Nicolas, quasi aussi fêté que Noël dans ma famille. Le st-Nicolas passe dans les écoles distribuer des clémentines et des pains d’épices.
Ce matin, mes enfants ont reçu une assiette de friandises(bredele, spritz, chocolat , pain d’épices et clémentines), j’en ai même préparé pour mon chéri.
L’odeur de Noël, du vin chaud à la cannelle, un bonheur!!!
Merci de partager ta recette avec nous.
J’ai préparé avant hier tes petits sapins, un délice! Merci!

Répondre
Antigone XXI 8 décembre 2014 at 18 h 24 min

Ah, les spritz… malheureusement, ici, ils ne sont jamais véganes… mais je rêve d’envie d’en faire moi-même ! Allez, bientôt, je m’y mets !
En tout cas, ton assiette de friandises fait drôlement envie… j’aimerais bien me glisser à la place de tes enfants ! (en buvant un peu de vin chaud, quand même 😛 )
Merci beaucoup Ingrid !

Répondre
Perrine 7 décembre 2014 at 9 h 15 min

Trop appétissants ces biscuits allemands! En version vegan, je prends!

Répondre
julievegane 8 décembre 2014 at 12 h 31 min

Testés et approuvés pour le goûter d’hier. Les enfants ont adoré. Et puis j’ai réussi à faire des fleurs de coco avec mon nouveau blender, chic chic !
Merci Ophélie.

Répondre
Antigone XXI 8 décembre 2014 at 18 h 22 min

Oh, super, merci de ton retour Julie !
Je suis ravie que les fleurs de coco aient marché ! 🙂

Répondre
sego 8 décembre 2014 at 12 h 44 min

Coucou Ophélie,

j’ai testé et réitéré la crème de riz noir…un pur délice. Et avec la farine de pois chiche (merci Gaelle !!) la texture est une tuerie!
J’avais fait ces jolis biscuits vendredi en fin de journée. J’en ai brulé une partie (euh c’est pas malin de rédiger un papier et de surveiller une cuisson en même temps ) et dans le reste de pâte, j’en ai fait une partie en biscuit empreinte. Ca met encore plus en valeur la pâte.

Bonne journée,
Et puis je t’envoie un bisou même si on ne se connait pas!
Ségo

Répondre
Antigone XXI 8 décembre 2014 at 18 h 21 min

Merci de ton petit mot, Ségo, c’est très gentil et je suis ravie de voir que la crème de riz t’a inspirée ! (oh oui, qu’est-ce que c’est bon ! 😉 )
J’ai oublié de préciser dans la recette qu’effectivement, si on ne faisait pas attention et qu’on avait un four ‘enthousiaste’, ils pouvaient être un peu trop cuits !..

Répondre
Angie 9 décembre 2014 at 10 h 09 min

Miam, miam, c’est lu, approuvé, testé, et validé… pour mon anniversaire, avec la confiture maison de maman, fiouu que de sens et d’émotions ont été portés avec ces petits gâteaux trop mimi… un peu long à faire car mon emporte pièce fleur fait 3 cm de large et donc ça m’a fait des très très petits gâteaux, mais oh combien aimés, par parents, soeur, mari, grand mère et nièces!! Ils sont où les autres?? yen n’a plus!! mais il reste des gros cookies double choco… Noon, j’en veut pas, je veux des fleurs à la confiture de mamie!!! Merveilleux moments!! MERCI

Répondre
Mots-Doux 9 décembre 2014 at 14 h 55 min

Et pour ceux qu’une recette sans gluten de tes biscuits intéresse, voici une alternative (testée et approuvée par mes papilles !) pour 250g de farine le mélange suivant : 100g farine de riz, 60g farine de Châtaigne, 50g farine de millet et 40 farine de maïs, est plus que satisfaisant 🙂
Et pour 200g, comme pour tes Linzerplätchen, prendre les même doses sans les 40g de farine de maïs.
voilà ! en espérant que ça peut aider 🙂

à bientôt Ophélie !

Répondre
Béa 13 décembre 2014 at 16 h 13 min

Hallo !
j’ai des origines allemandes et en regardant tes recettes je refais le plein de souvenirs !
j’aimais particulièrement des petits gâteaux à la noisette, as-tu eu l’occasion de goûter ?
Si par hasard tu as une recette correspondante sans gluten sans lactose je suis preneuse !
Merci pour ton blog où je trouve les photos superbes, et j’espère que tout c’est bien passée pour ta thèse !
Tschüssle ! (dialecte schwäbisch ! )

Répondre
Emi Pesch 13 décembre 2014 at 20 h 27 min

Tadam ! =) J’ai prévu le coup : ce matin, avant d’aller chez mon père, j’ai pesé la purée de noisettes, le sirop d’agave et l’huile de coco, tout mis dans un récipient à emporter avec moi (mes parents et moi n’avons pas la même notion de basiques =P)
Je les ai faits cette après-midi et ils sont vraiment délicieux ! Un bon goût de noisette rehaussé par les épices et juste assez sucrés. En plus, j’ai un emporte-pièce en fleur aussi donc j’en ai profité 😉
Je les referai très certainement pour Noël, ils sont super jolis avec leur manteau blanc de sucre glace =)
Merci beaucoup pour cette succulente recette <3
Des bisous !

Répondre
Emi Pesch 14 décembre 2014 at 11 h 27 min

Update: j’ai par la même occasion découvert qu’un de mes chats apprécie beaucoup le sucre glace ^^ ma faute, j’ai laissé l’assiette avec les biscuits sans couvercle ! Mais bon, fallait deviner qu’une boule de poils allait lécher le sucre sur 4 biscuits aussi =P
Quel dommage… je vais devoir en refaire rapidement ! 😉

Répondre
LINZER PLÄTZCHEN – BISCUITS DE NOËL FOURRÉS À LA CONFITURE {vegan} | Tu dois nourrir ta vie!! 17 décembre 2014 at 11 h 26 min

[…] Voilà j’ai fait les gâteaux de noël, sans gluten et sans laitage d’Antigone XIII et ils sont bon, mais comme d’habitude, ne mangeant pas trop de gâteaux, c’est mon mari et son cousin qui ont tout mangé, mais ils sont trop bon. Désolé pour les photos, n’ayant pas de super appareil, un portable est largement suffisant. ( je vous rajoute quand même la photo de son blog, plus clair c’est sûr) Vous pouvez voir la recette sur LINZER PLÄTZCHEN – BISCUITS DE NOËL FOURRÉS À LA CONFITURE {vegan} D’AntigoneXIII […]

Répondre
PAIN DE NOËL AUX RAISINS ET AU CHOCOLAT {vegan} | Antigone XXI 19 décembre 2014 at 19 h 51 min

[…] de bavardage, vous ne croyiez tout de même pas que ma série de recettes d’Outre-Rhin était déjà finie, pas vrai […]

Répondre
Nysaah 23 décembre 2014 at 17 h 04 min

Bonjour
Je suis ton blog depuis quelques mois maintenant et je test tes recettes, j’aime beaucoup mais alors la celle la elle m’a bluffé, j’aime pas le pain d’épices, je viens de faire les linzen plätzchen pour noël et je suis super fan, vraiment c’est super bon (et c’est peu dire quand on aime pas le pain d’épices ahah)
Un grand merci à toi pour tes recettes les plus sympas les unes que les autres ^^

Répondre
Pour un noël Bienveillant - "Il n'y a pas de "méthode", il y a un enfant" 1 décembre 2015 at 21 h 20 min

[…] Cuisinons des biscuits de noel. […]

Répondre
chloe 15 décembre 2015 at 3 h 34 min

bonjour Ophelie, est-il possible de remplacer le sirop d’agave par du miel ou du sirop d’erable ou un melange des 2 ? ou meme du nectar de coco.. Tant que ce n’est pas de l’agave.
Merci 🙂

Répondre
Antigone XXI 15 décembre 2015 at 11 h 41 min

Oui, c’est tout à fait possible. Attention toutefois à utiliser un mélange qui soit aussi liquide que le sirop d’agave (le nectar de coco est très épais). Sinon, peut-être le diluer dans un peu de lait vg pour le fluidifier ? 🙂

Répondre
Mathilde 19 décembre 2016 at 15 h 20 min

Bonjour ! J’essaie de révolutionner les bredele dans ma famille alsaciennes et aimerais donc tenter cette recette vegan … est-il possible de remplacer l’huile de coco par de l’huile de tournesol ? Merci !

Répondre
Antigone XXI 19 décembre 2016 at 15 h 35 min

Je ne te le conseille pas, car l’huile de coco offre une texture beaucoup plus proche du beurre.

Répondre
Découvrir la cuisine végane : Je me lance avec mes tout premiers gâteaux ! – Mind. 4 décembre 2017 at 18 h 51 min

[…] Biscuits de Noël fourrés à la confiture […]

Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :