Graines germées : le B.A.-BA

by Antigone XXI

Que le temps passe vite !… Les premiers jours de pluie chassent le grand soleil du mois d’août, et voilà déjà septembre qui s’installe. 

L’été touche donc bientôt à sa fin, et cela fait déjà plus de deux mois que je vous parle d’alimentation vivante par-ci, de graines germées par-là, d’alfalfa et de fenugrec, de sarrasin et de lin qui trempent… de tout ce qui constitue, en somme, une grande partie de mon quotidien ! Or vous avez été nombreux à me poser des questions sur ces sujets :

  • ne faut-il pas se méfier des graines germées ?
  • les graines germées, ça s’achète ?
  • faut-il faire cuire les pois chiches germés pour les manger ? (même pas !)
  • pourquoi les graines germées sont-elles si bonnes pour la santé ?

Voilà pour un petit aperçu… Pour répondre à toutes vos questions, et même si je devine que bon nombre d’entre vous connaissent déjà les secrets de la germination maison, j’ai donc décidé de préparer un topos sur les graines germées.

Parce que vous êtes très gentils, j’ai assorti cet article de petites fiches pratiques sur le trempage, la germination et la consommation de ces germes de vie : vous les trouverez à la fin de cet article et libre à vous de les télécharger pour les imprimer et les coller sur votre réfrigérateur, de sorte à avoir toujours en tête toutes les infos nécessaires pour réussir vos germinations.

Je mets également à disposition sur la page Facebook d’Antigone XXI ces mémos en fichiers séparés que vous pourrez partager et faire circuler autant que cela vous chante ! [note à part : j’enjoins d’ailleurs tous ceux qui ne l’auraient déjà fait à me rejoindre sur Facebook, où je publie régulièrement informations et autres astuces utiles – à bon entendeur !]

C’est le moment où jamais de poser toutes les questions que vous souhaitez sur les graines germées : lâchez-vous dans les commentaires ! 😉

 

 

  • Pourquoi faire germer ses graines ?

Pas seulement pour le plaisir de transformer votre cuisine en jardin, bien sûr !

Si j’aime les graines germées par-dessus tout, c’est parce qu’elle sont, tout d’abord, délicieuses et, d’autre part, extrêmement bénéfiques pour la santé ! Pour moi, les graines germées ne se limitent pas seulement aux brins de luzerne dont les restos bobos décorent leurs plats ou aux pousses dites ‘de soja’ des traiteurs asiatiques [note : non, ce que vous voyez partout, des rouleaux de printemps à vos sandwiches ‘santé’, ne sont pas des germes de soja, mais des germes de haricot mungo, dit ‘soja vert’… Impossible de trouver à l’état cru des germes de soja, toxiques, qui doivent être cuites pour être consommées]. Pour moi, les graines germées sont une part très importante de mon alimentation : des lentilles aux haricots, du millet au quinoa, du riz au sarrasin… je mange toutes les céréales, pseudo-céréales et légumineuses traditionnelles, mais en version germée : pourquoi ?

Les Esséniens parlaient déjà d’aliments vivants pour désigner l’ensemble des substances dont les capacités biochimiques sont accrues par la germination. Noix, graines, céréales et légumineuses… une fois tous ces aliments jusque là en dormance (donc inactifs) mis à tremper, ils mobilisent leur ‘potentiel vital’ pour le déployer avec une rapidité et une vigueur surprenantes lors de la germination. Concrètement, qu’est-ce que cela veut dire ?

Lors de l’étape de prégermination (ou imbibition), la graine jusque là sèche va permettre à la plante d’entamer sa croissance. Les graines sèches contiennent des molécules qui permettent de les maintenir en état de dormance. Ces molécules sont des inhibiteurs enzymatiques, parmi lesquels l’acide oxalique et l’acide phytique, qui rendent la digestion difficile et diminuent le taux d’absorption de certains minéraux essentiels, à l’exemple du calcium ou du fer. Lors du trempage, une partie de ces inhibiteurs est éliminée. Vous comprenez maintenant pourquoi il est essentiel de faire tremper les haricots et les pois chiches avant de les faire cuire ! Et, j’ajouterai, il est bien sûr essentiel de bien rincer les graines et de ne jamais boire l’eau de trempage…

La germination en elle-même suit cette phase de trempage et marque un moment d’intense activité de transformation de la graine. C’est lors de cette étape que les réserve de la graine sont transformées pour sa croissance. Les protéines et vitamines sont multipliées et certaines apparaissent même complètement lors de cette phase : c’est le cas notamment de la vitamine C, absente du grain de blé, que l’on retrouve dans le germe de blé. A la fin du processus de germination, c’est une vraie mine d’or que l’on obtient : protéines, fer, magnésium, vitamines B et C, calcium, phosphore, cuivre, potassium… A titre d’exemple, 100 g. de blé germé contiennent 27% de protéines, pour une proportion de 14 à 22% pour la viande. Ce même blé germé contient 10 à 20 fois plus de vitamine B1 que la viande, et seulement 20 g. fournissent la moitié des apports quotidiens recommandés en cette précieuse vitamine.

C’est également lors de la germination que les protéines, l’amidon et les lipides sont dégradés en leurs constituants simples, les nutriments. Les protéines sont dégradées en acides aminés, tandis que d’autres sont synthétisées : à la fin, nous avons des protéines complètes et directement assimilables. L’amidon des céréales est dégradé en glucose, le carburant de nos cellules. Les lipides, enfin, se transforment en acides gras et sont assimilées d’autant plus aisément par le corps. Les nutriments obtenus sont absorbés par l’intestin sans nécessiter de sucs digestifs, permettant ainsi aux glandes digestives de se reposer. Une absorption maximale pour un minimum d’efforts et de résidus digestifs : que demander de mieux ?


  • Comment faire germer ses graines ?

Vous l’avez compris, 2 étapes clefs sont nécessaires : le trempage et la germination.

Concrètement, cela veut dire qu’on va mettre d’abord à tremper ses graines pour une durée déterminée (voir fiches) et on n’oubliera pas de bien les rincer pour éliminer les inhibiteurs enzymatiques.

Ensuite, le temps de germination est lui aussi variable selon le type de graines (entre 1 jour et plus d’une semaine – voir fiches). Il convient de mettre ses graines à température ambiante, entre 18°C et 25°C environ. Au début, le processus peut se faire à l’abri de la lumière, mais quand le germe pointe le bout de son nez, il est bon de placer les graines à la lumière pour permettre à la chlorophylle de se développer. Vous serez d’ailleurs étonné de constater que les pousses de haricot mungo ne sont pas toutes blanches comme dans le commerce ! A la maison, elles peuvent développer de joyeuses feuilles vertes !

☛ Comment procéder ? 

Plusieurs techniques permettent de faire germer ses graines à la maison, des plus simples aux plus sophistiquées. Si vous êtes débutant et que vous n’êtes pas sûr encore d’apprécier les graines germées, attendez peut-être avant d’investir dans un germoir et commencez peut-être par recycler des récipients maison. La règle de base est de veiller à rincer ses graines 2 fois par jour minimum : utilisez une eau à température ambiante – ni trop froide pour que les graines ne se ‘rendorment’ pas, ni trop chaude pour ne pas endommager leurs nutriments essentiels.

✿ Une simple assiette creuse peut suffire, à condition d’avoir mis à tremper ses graines dans un bol auparavant : étalez ensuite bien vos graines sur l’assiette et veillez à ce que celles-ci restent humides mais ne baignent pas dans l’eau. Rincez soigneusement et veillez à retirer les petites enveloppes des graines qui se déferont au fur et à mesure.

✿ Vous pouvez aussi utiliser une grande passoire à mailles fines, posée sur une assiette. Rincez ensuite les graines en les passant sous l’eau.

✿ Ou encore un sac dans lequel vous mettrez les graines déjà trempées, que vous fermerez et immergerez dans de l’eau quelques secondes avant de le suspendre. Au moment du rinçage, répétez ces gestes en massant le sac lors de l’immersion afin que les graines s’aèrent.

✿ Enfin, le bocal en verre est peut-être la méthode la plus simple et la plus sûre :

Il vous suffit d’un gros pot à confiture bien propre, d’une étamine (un collant fin ou un rideau de mousseline marchent parfaitement !) et d’un élastique.

Commencez par mettre vos graines à tremper…

Une fois vos graines pré-germées et bien rincées, égouttez-les en les laissant humides et placez-les dans votre bocal. Refermez celui-ci avec l’étamine et coincez celle-ci à l’aide de l’élastique à hauteur de couvercle. Posez le pot à l’horizontale dans une assiette, mais légèrement penché vers le bas au niveau de l’ouverture, afin que l’eau ne stagne pas et que l’air puisse circuler.

Répartissez vos graines de sorte à ce qu’elles ne s’agglomèrent pas à l’entrée du pot. L’idée est qu’elles restent constamment humides, sans pour autant baigner dans l’eau. Rincez ensuite 2 à 3 fois par jour.

Au bout d’un jour ou deux, selon les graines et la température (c’est plus rapide en été !), vous verrez apparaître les premiers germes et vous pourrez commencer à les consommer.

Une fois vos graines germées, rincez les bien, puis égouttez-les et conservez les au réfrigérateur dans un récipient aéré si vous ne souhaitez pas les consommer dans l’immédiat. N’oubliez pas de les re-rincer au moment de les manger et pensez toute de même que, pour bénéficier de leurs bienfaits, les graines germées doivent être consommées rapidement !

✿ Vous aimez les graines au point de songer à l’achat d’un germoir ? Choisissez bien avant de succomber et gardez en tête qu’ici aussi, mieux vaut faire simple ! Il existe des germoirs très sophistiqués, avec arrosage automatique et intégré, pompe et filtre à charbon… C’est bien joli, mais avez-vous vraiment besoin de cela ? Pourquoi ne pas opter plutôt pour un germoir à étages ou un germoir ‘mini-serre’ ? Ces deux modèles, en plexiglas, sont faciles à laver et les graines sont aisées à rincer. Selon les modèles, les perforations des plateaux sont plus ou moins grosses et de formes différentes, afin que de minuscules graines ne puissent rester coincées. Pour plus de facilité de nettoyage, préférez un germoir à plateaux ronds, où la brosse passera facilement !

Pour ceux, enfin, qui souhaiteraient se lancer dans la germination de graines mucilagineuses (qui forment un gel une fois trempées) telles les graines de lin, de cresson ou de sarrasin, préférez peut-être un arbre germoir, spécialement conçu pour ce type de germes. Son support en terre cuite est recouvert d’une mince couche de coton, sur laquelle les graines adhèrent et sont humidifiées par capillarité. Si vous ne souhaitez pas investir dans un tel germoir, tentez l’expérience chez vous en customisant votre germoir traditionnel et… amusez-vous bien !

Et maintenant, mes fiches tant attendues… 

☛ Pour la simple consommation, sans besoin de germination (meilleure digestibilité) :

☛ Pour la germination :

☛ Et le meilleur pour faim fin !

Voilà, à vous de jouer maintenant ! A vos bocaux et vos ciseaux !

 

*
Et n’hésitez pas à me poser toutes vos questions ! 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

332 comments

Cécile Andrieux 25 novembre 2013 - 18 h 31 min

J’ai les mêmes préoccupations que pims, et je confirme, après quelques jours de test, les pousses préfèrent la lumière froide au noir chaud 😉
J’ai agrandi ma famille de graines germées en cours avec du quinoa, et je me demandais si tu avais déjà fait germer des graines de poivron…? J’ai lu qu’il ne fallait pas faire germer de rhubarbe, de tomate et d’aubergine, mais sont-elles vraiment les seules graines toxiques ? (peut-être que tu connais un site sympa avec des listes quasi exhaustives !)
Merci encore pour tes conseils 🙂

Reply
Antigone XXI 25 novembre 2013 - 18 h 37 min

Hmm… non, a priori je dirais les mêmes effectivement, ainsi que certains autres types de haricots (noirs, par ex.) qui ne doivent pas être consommés crus mais cuits, même germés.
J’ai déjà fait germer du poivron, mais pour en planter les graines, je ne les ai pas mangées (du moins, pas directement) ! 😉

Reply
Mihra 13 décembre 2013 - 17 h 00 min

Coucou !
Est-ce que tu as entendu parler de cette histoire de listeria dans les graines germées ?
Les graines germées font partie des aliments « à oublier » pendant la grossesse selon l’hôpital de Grenoble, au motif que tu risque d’attraper la listeriose.
Si je vois très bien pourquoi les viandes pas cuites c’est pas terrible et pourquoi il faut éviter les graines germées industrielles (élevée dans des engrais, ce qui parait pas être l’idée du siècle), les graines germées maison, j’ai plus de mal… Bien rincées, pas gardées au frigo (nid de la listériose), je vois pas trop où pourrait se nicher les vilaines bactéries !
En plus là ton article m’a donné envie de faire PLEIN de tests, et étant enceinte, les graines germées c’est juste le rêve en termes nutritionnels…

Reply
Antigone XXI 13 décembre 2013 - 22 h 00 min

En général, si tu as le moindre doute sur des graines germées (ou même d’autres aliments), fais-leur faire un bain d’eau tiède (> 40°C) vinaigrée pendant une dizaine de minutes. Mais bon, c’est peut-être à éviter tout court pendant la grossesse, je n’ai pas vérifié. Je crois que, pendant la grossesse, on recommande même d’éviter les salades ou crudités en sachet afin d’éviter la listériose…

Reply
Mihra 6 janvier 2014 - 18 h 21 min

Alors, depuis je me suis renseignée : épluchage des sites officiels sur la grossesse (ministère de la santé, institut pasteur, etc.) + prise de renseignement auprès de deux médecins généralistes.
Ma conclusion : l’interdiction des graines germées aux femmes enceintes coïncide avec le scandale des graines germées égyptienne.
Ce qu’il faut donc éviter, ce sont les graines germées dont on ne connait pas le procédé de fabrication. Par contre, pour les graines germées maison qui ont poussé dans de l’eau (et uniquement de l’eau), il n’y a aucun danger particulier (pas plus que pour la salade, les endives, les épinards ou tout autre légumes et beaucoup moins que pour la viande). L’extension de l’interdiction à toutes les graines germées est abusive !
Conclusion : depuis, mon compagnon a acheté un deuxième germoir et on mange des graines germées presque tous les jours ! On se contente de bien les rincer avant de les manger, c’est tout.

Reply
Antigone XXI 6 janvier 2014 - 18 h 33 min

Super ! Merci pour toutes ces informations, Mihra !
Rassurons-nous donc et mangeons nos graines germées les yeux fermés ! 😉

Reply
Sawizi 29 décembre 2013 - 11 h 40 min

Bonjour Antigone!

C’est la première fois que je laisse un commentaire, mais je tiens déjà à te dire que ton blog est vraiment très bien écrit et que je ne me lasse pas de m’y promener!
Alors moi j’ai acheté un germoir en verre avec tamis, mais qui ne ferme pas (si seulement j’avais lu ton article avant!). Je débute dans l’aventure « graines germées », j’ai fait pousser un mélange alfafa radis et je ne sais plus quoi!
Elles ont très bien poussé et nous les avons mangées en famille pour Noël!
Mais du coup en te lisant je me dis oups, je ne les ai pas rincées moi! Enfin sauf au moment de la récolte.
Aurai-je du coup pu être responsable d’un empoisonnement familial! 😉
Bon je te rassure ils ont tous survécu!
Mais voici ma question : tu dis rincer mais quand les graines sont sur le tamis et commencent à germer, les racines sont prises dans le tamis. Alors comment faire? Juste passer le tamis sous l’eau? Cela ne va t’il pas les faire bouger?
Et ma deuxième question est : mange t’on tout ou faut il couper à ras du tamis, sans les racines donc?
Pour ma première je les ai coupées.

J’espère que mes questions ne te paraitrons pas trop stupides!

Merci d’avance pour ta réponse et je m’en vais continuer la découverte de ton blog!

Reply
Antigone XXI 29 décembre 2013 - 19 h 38 min

Alors, malheureusement, je ne vois pas trop à quoi ressemble un germoir à tamis… S’agit-il d’un tamis en métal avec des trous de taille importante ? S’il s’agit plutôt d’un germoir proche de celui que je présente en photo, alors il n’est pas nécessaire de couper les graines : tu peux les retirer en tirant dessus délicatement et ensuite les rincer. Si, en revanche, les graines sont d’un côté du tamis et les pousses de l’autre. Alors je ne sais pas si l’on peut retirer les graines sans les couper. Dans tous les cas, mieux vaut les rincer une fois avant de les manger, par exemple, en les mettant dans un bol d’eau ou une passoire, ou bien en passant le tamis sous l’eau, oui.
Mais rassure-ti : tu peux tout manger, tiges et traines comprises !

Reply
Sawizi 30 décembre 2013 - 10 h 35 min

Merci de ta réponse rapide! Voici un lien avec le germoir que je possède :

http://www.germline.fr/produits/germoir-coupelle/

Il le présente comme coupelle de germination pour graines à mucilage mais ce n’était pas spécialement précisé sur la boîte quand je l’ai acheté. J’ai déjà fait pousser des germes de blé pour mes chats ( ils adorent!)et donc mes graines radis fenouil et alfafa.

Je mangerai donc tout la prochaine fois, mais je ne peux donc pas les rincer tous les jours comme tu le préconise. Je les vaporise tous les jours par contre et change leur eau.

Pourrais tu me dire où trouver une petite essoreuse à salade car c’est vrai que ce n’est pas facile de bien les sécher après lavage.

Merci et bonne journée!

Reply
Antigone XXI 30 décembre 2013 - 18 h 26 min

Aaaah d’accord !.. Si c’est un germoir à mucilage, cela explique ta question du rincer/couper. Bon, je ne savais pas que ce genre de germoir existait, c’est très pratique ! En revanche, pour les graines non mucilagineuses, c’est peu être moins adapté…
Avec un germoir normal, on rince les graines on versant de l’eau dessus (une importante quantité, le brumisateur n’est pas du tout suffisant) deux fois par jour. Ensuite, tu peux les laisser sur le germoir en ne prélevant que celles dont tu as besoin, et ne rincer que celles-ci à ce moment-là.
Pour une petite essoreuse à salade, je ne sais pas, je n’en ai pas, mais peut-être dans un magasin type BHV ?

Reply
sawizi 2 janvier 2014 - 10 h 07 min

Bon, et bien je pense que je vais faire comme tu as dit, ressortir un bocal à confiture et faire pousser mes graines dedans, ça sera plus simple…
Du coup, je suis un peu déçue de m’être « trompée » de type de germoir… Mais bon, quand je serai plus expérimentée dans la culture de graines germées, je le ressortirai pour tenter les graines mucilagineuses!
Pour l’essoreuse à salade, je vais déjà voir comment se passe mes futurs essais!

Merci en tout cas de tes réponses, Ophélie, et je te souhaite une excellente année 2014!

Antigone XXI 3 janvier 2014 - 11 h 30 min

Mais non, ne sois pas déçue, moi je rêve d’avoir un germoir à mucilagineuses ! Tu verras, bientôt, tu t’en serviras… 😉
Une très bonne année à toi aussi, Sawizi !

Isaure 18 janvier 2014 - 10 h 58 min

Petite note d’humour, j’ai fait un petit atelier graines avec mon grand qui a 3 ans, qui s’est exclamé « maman on fait pousser des tic-tac? » en voyant le graines de soja vert ^^ j’ai adoré. Il a hâte de gouter (et moi aussi) surtout les pois chiche car il adore ça.
On a fait avec ce qu’on avait dans les placards, d’ailleurs les graines de butternut ne germe pas, normal? ou c’est parce que je les ai mal fait séchées quand je les ai récupérées et que depuis mon fils s’en sert comme « marchandise » a balader avec ses jouets?

Reply
Antigone XXI 18 janvier 2014 - 11 h 43 min

Oh, le coup des tic-tac, c’est adorable !
Je n’ai jamais essayé de faire germer des graines de courge, mais ça devrait être possible, pourtant : quand tu dis ‘sécher’, ce n’est pas au four, dis-moi ?

Reply
Isaure 18 janvier 2014 - 14 h 22 min

Non rassure toi! je les ai récupérées sur une butternut fraiche, je les ai bien rincées puis étalées sur un torchon avant de les mettre dans un bocal, elle sont peut être « mortes » depuis le temps que je les ai (une grosse flemme de les passer au four et surtout de les décortiquer 🙂 )

Reply
Antigone XXI 19 janvier 2014 - 9 h 30 min

Bon, et bien je donne ma langue au chat ! 😉

Reply
kebir 29 janvier 2014 - 20 h 41 min

amoureux des plantes tropicales et equoito j;essaie de les faire cultiver chez moi au maroc
MERCI DE TES RENSEIGNEMENTS POUR FAIRE GERMER LE RIZ

Reply
Antigone XXI 29 janvier 2014 - 20 h 58 min

Tu trouveras les informations relatives à la germination du riz dans les fiches de cet article !
Rien de spécifique, mais il faut juste veiller à prendre du riz complet, c’est tout !

Reply
museuse 2 février 2014 - 11 h 14 min

J’ai un souci avec l’avoine, c’est bien des graines décortiquées qui germent?
Par contre, je vois que mon gravatar fonctionne,j’aurais grandement besoin de « wordpress pour les nuls »

Reply
Antigone XXI 2 février 2014 - 11 h 26 min

Oui, ton gravatar semble fonctionner, ce n’est pas normal ?
Pour faire germer l’avoine, non, justement, ce sont les graines entières qui peuvent germer, car elles ont encore leur germe.

Reply
Coraline 3 février 2014 - 13 h 16 min

Oh si c’est normal mais je commençais à désespérer 😉
J’ai compris le soucis alors, elles ne germeront jamais et je sais maintenant que la dame qui me les a vendues n’y connait pas grand chose en graines germées.

Reply
Seishin 16 février 2014 - 13 h 02 min

Bonjour! Tout d’abord merci et bravo pour cet article très complet et très joliment présenté :). Je ne suis pas végétarienne, mais souhaitant faire un geste pour la planète j’essaye de réduire ma consommation de viande au maximum (j’en mange tous les 2-3 jours maximum), et faisant attention à ma ligne et ma santé j’essaye de trouver des alternatives riches en protéines mais pas en glucides. J’aime beaucoup les graines germées depuis longtemps (en fait on aime beaucoup les germes chez moi, on laisse toujours germer des oignons, de l’ail etc pour les faire en salade). A ce que j’ai cru comprendre (je n’ai pas les moyens d’aller voir un diététicien spécialisé pour tout comprendre, et c’est un peu compliqué toute seule), les protéines des légumineuses et des céréales ne sont pas complètes et il faut donc les combiner soit au cours du même repas soit dans la même journée (jusque là j’ai bon?).
Si j’ai bien compris cet article, si on fait germer les légumineuses etc. (et j’adore les lentilles germées), les protéines deviennent complètes, donc je n’ai pas besoin de faire attention à combiner les deux sortes? Merci d’avance de m’éclaircir, vous me rendriez un immense service et désolé si la question a déjà été posée :).

Reply
Antigone XXI 17 février 2014 - 21 h 14 min

Bonjour Seishin et merci de ton commentaire !
Oh, rassure-toi, tu n’es pas obligée de combiner légumineuses et céréales à chaque repas ! C’est ce qu’on conseille pour les enfants, pour être bien sûr d’avoir les protéines nécessaires au fonctionnement de leur métabolisme, mais l’équilibre se fait sur la journée, la semaine, le mois même ! Pour ma part, je ne les combine pas du tout toujours, je mange régulièrement des deux (ainsi que du soja et des pseudo-céréales, sarrasin, quinoa et amarante, dont les protéines sont toujours complètes) et je n’ai aucun souci ! Simplifie-toi la vie ! 😉

Reply
Seishin 19 février 2014 - 12 h 22 min

Merci pour ta réponse rapide 🙂
Je suis soulagée parce que ça me stressait pas mal donc ouf! Quand on change sa manière de manger on se pose plein de questions si on fait les choses bien, si on ne manque de rien, si on n’abuse de rien etc.
Une dernière question: est-ce que toutes les graines germées ont des protéines complètes ou pas? Après promis je ne t’embête plus avec mes questions ^^.
Bonne journée!

Reply
Antigone XXI 19 février 2014 - 13 h 43 min

Alors, a priori, les céréales germées contiennent plus de lysine que les céréales non-germées, de même que les légumineuses et la méthionine, ce qui veut donc dire que les protéines des graines germées sont plus complètes que celles des graines non-germées.
En tout cas, tranquillise-toi, il est extrêmement rare de faire une carence en protéines… c’est le lot de certains pays très pauvres où adultes et enfants peuvent souffrir de dénutrition, mais c’est rarement le lot des vg occidentaux !

Reply
Seishin 20 février 2014 - 18 h 52 min

D’accord. Merci beaucoup pour tes renseignements, ça fait du bien de plus s’inquiéter pour ça 🙂

Josephine March 17 mars 2014 - 10 h 41 min

Hello Antigone ! Une p’tite question dont je n’ai pas trouvé la réponse à la lecture de ton article (j’avoue que je n’ai pas eu le courage de lire tous les commentaires, elle y figurait peut-être….) Pourquoi est-il nécessaire de rincer les graines 2 fois par jour ? Adepte des graines germées depuis pas mal de temps, je ne les rince que si les buvards sur lesquels elles reposent (dans 1 germoir à étages) ne sont plus assez humides. Merci encore pour ce génial blog !!

Reply
Antigone XXI 17 mars 2014 - 10 h 45 min

Pour la prolifération des bactéries. Les graines germées, parce qu’elles sont sans cesse dans l’humidité à température ambiante, sont propices au pourrissement et au développement de bactéries. Il faut donc les laver 2 fois par jour en temps normal, 3 fois en été quand la température de l’air est plus chaude.
Sachant qu’il y a quand même eu un petit scandale sanitaire il y a 2-3 ans sur les graines germées… mieux vaut prendre ses précautions ! 😉

Reply
Josephine March 17 mars 2014 - 12 h 24 min

Merci pour ta réponse rapide et argumentée !

Reply
Antigone XXI 17 mars 2014 - 12 h 26 min

Je t’en prie, Joséphine !

Reply
Murielle 31 mars 2014 - 22 h 45 min

Salut merci beaucoup pour ton site. Je viens de rentrer d’un salon de médecine naturelle et tout ce qui va avec et j’ai achwté un germoir sensé être révolutionnaire en plastique comme une grosse bouteille mais pas toute lisse. Les graines se collent aux parois pour bénéficier d’un Max de lumière et air.
Mais sur le mode d’emploi il est écrit qu’il est conseillé de boire l’eau de trempage de l’alfafa et du fenugrec parce que très riches en minéraux.
Est ce que d’autres personnes partagent cet recommandation?
Merci encore pour ton site qui me donne plein de motivation.

Reply
Antigone XXI 1 avril 2014 - 11 h 40 min

Alors, je t’avoue que c’est la première fois que j’entends cela et que cela m’étonne un peu…
A priori, je dirai non : il ne faut pas boire l’eau de trempage, sauf cas rares (le mucilage des graines de lin ou de chia), car elle est gorgée d’acide phytique. Et franchement, mieux vaut s’en passer… Les graines germées en elles-mêmes sont déjà bien assez riches en minéraux !

Reply
Marie L 7 avril 2014 - 8 h 50 min

Bonjour Ophélie!
J’arrive quelques temps après l’écriture de cet article (c’est un euphémisme!) mais il est tellement bien fait et pédagogique qu’il sera toujours d’actualité! C’est d’ailleurs le cas des articles que j’ai pu lire chez toi jusqu’à présent.
Je trouve vraiment ton blog très aérien, facile à lire… bref, je suis conquise! Et le fait que tu répondes à tous les commentaires me laisse pantoise d’admiration!
Je rêve d’arriver à un tel niveau!
Je ressors donc mon petit germoir en plexis à double étage, carré (oui oui, avec des coins arrondis donc ça ne m’a jamais gêné pour le nettoyer!), que j’avais acheté l’an denier et dont je ne m’étais pas trop servie… Il faut dire qu’on aborde à peine le sentier du bio, du bon, du végétal ici…
Tout ça me rappelle les fois où petite, je faisais germer du cresson (j’avais eu les graines avec mon magazine Winnie l’ourson!) avec ma mère, sur une barquette ronde en alu (type fond de tarte), recouverte de coton… Ce goût restera à jamais gravé dans ma mémoire!
Ce système avec le coton est peut-être bon pour toutes les mucilagineuses, non?
Maintenant, je vais me mettre en quête de recettes, afin de contenter tout mon petit monde!
Merci à toi et à bientôt!
Marie.

Reply
Antigone XXI 7 avril 2014 - 11 h 55 min

Oh, merci beaucoup Marie !
Je t’avoue que j’ai de plus en plus de mal à répondre à tous les commentaires… je vais peut-être devoir me dédoubler pour continuer à le faire ! 😉
Le coton, c’est exactement ça, c’est pour les mucilagineuses : tu peux aussi utiliser un linge, par exemple.
A bientôt et merci de ton passage ici et des tes mots si gentils ! 🙂

Reply
caroline 10 avril 2014 - 12 h 26 min

Bonjour Ophélie. Je suis en train de faire germer des lentilles pour la première fois. Et j’ai une petite question bête : une fois germées les lentilles doivent-elles se faire cuire ?

Reply
Antigone XXI 10 avril 2014 - 16 h 25 min

Non, pas besoin de les cuire, Caroline, tu peux les manger telles quelles !

Reply
Antigone XXI 11 avril 2014 - 8 h 18 min

C’est génial! Pas de temps de cuisson ! Ce matin je vois des ptites choses blanches qui sortent des lentilles 🙂 Merci et bonne journée Ophélie

Reply
shuishui53 18 avril 2014 - 6 h 27 min

Merci Ophélie pour ce superbe article qui me fait bien réviser et merci pour tous ces commentaires avec leurs bonnes idées. Tes photos sont toujours magnifiques, elles donnent envie. pourrais tu me dire quel boitier et quel objectif tu utilises ? Bonne journée à toi.
Claudine

Reply
Antigone XXI 18 avril 2014 - 7 h 22 min

Merci Claudine !
J’utilise un Sony Alpha 330 et un objectif 50 mm 2.8.

Reply
Stéphane 29 avril 2014 - 23 h 49 min

Voici mon truc, l’essorage…

Reply
Clément 30 avril 2014 - 12 h 44 min

Bonjour, site très intéressant et clair, félicitations aussi pour le travail graphique.
Une question cependant, les graines de soja dit (soja noir), sont elles comestibles germées, sans cuisson?

Reply
Antigone XXI 30 avril 2014 - 12 h 48 min

Les graines de soja (jaune, je ne connais pas le noir) sont toxiques crues, même germées. Il faut impérativement les cuire.
Tu parles peut-être des haricots noirs sinon ?

Reply
Clément 30 avril 2014 - 15 h 23 min

Merci pour la réponse, je met un lien vers du soja noir, je ne sais vraiment pas si c’est des haricots, ils ressemblent au mungo vert mais en noir.

http://www.asiedor.net/soja-noir-400gr-cock-xml-354-1430.html

Bonne journée.

Reply
Antigone XXI 30 avril 2014 - 17 h 58 min

Ah, ça, ce sont des haricots noirs ! De la même manière que les haricots mungo (dits ‘soja vert’) n’ont rien à voir avec le soja, les haricots noirs non plus !
Mais, pareil que pour le soja ‘normal’, on ne mange pas les haricots noirs crus, même germés.

Reply
BORREGO 9 mai 2014 - 11 h 25 min

bonjour,

Peut on faire germer des graines de niger et sont t’elles alors comestibles?
Merci pour votre réponse
Michèle

Reply
Antigone XXI 9 mai 2014 - 11 h 27 min

Voulez-vous dire des graines de nigelle ?

Reply
Mich 9 mai 2014 - 11 h 59 min

Non, ce sont des graines que l’on donne aux oiseaux
Sur le paquet est bien inscrit niger
Donc, peut on faire germer et manger les graines que l’on donne aux oiseaux ?
Merci

Reply
Antigone XXI 9 mai 2014 - 12 h 19 min

Ah, ce sont des graines pour oiseaux, d’accord ! Je vois ! 🙂
Alors, malheureusement, il semble que les graines de niger soient thermostérilisées, ce qui empêche la germination et donc la semence, car c’est une espèce très envahissante. Vous ne pourrez donc pas les faire germer…

Reply
Mich 9 mai 2014 - 12 h 31 min

Merci beaucoup

Reply
Sandy 12 mai 2014 - 8 h 06 min

Bonjour,
J’ai laissé pousser les graines d haricot mango jusqu a ce Ue les petites feuilles vertes apparaissent et sortent de la graine. J’ai sûrement attendu trop longtemp. Est ce comestible quand même ? Merci de ce partage d expérience et bonne germination à tous !

Reply
Antigone XXI 12 mai 2014 - 9 h 44 min

Oui, aucun souci, c’est parfaitement normal !
Les feuilles vertes indiquent une plus grande richesse en chlorophylle que les haricots mungo germés du commerce, qui sont mis à germer dans l’obscurité pour éviter de développer ces feuilles vertes (question esthétique uniquement).

Reply
Delphine 18 mai 2014 - 21 h 43 min

bonjour, lorsque l’on fait germer des graines, il arrive toujours que dans le tas, certaines ne germent pas du tout (et elles ne sont pas pour autant pourries), doit-on les manger en même temps que les autres?
J’ai essayé de faire germer des lentilles corails et il semble que le germe est vraiment tout petit au départ, blanc et le problème c’est qu’il est très fragile et beaucoup de germes se détachent dès le premier rinçage, même en faisant attention!! Est-ce normal, et comment faire alors?

Reply
Antigone XXI 19 mai 2014 - 10 h 32 min

On peut les manger, mais mieux vaut ne pas le faire puisqu’elles n’ont pas germé.
Je n’ai pas eu ce problème avec les lentilles corail mais c’est aussi parce que j’utilise un germoir comme on en voit sur la photo, ce qui fait que les rinçages sont toujours très doux. Peut-être, si tu fais beaucoup de germinations, devrais-tu songer à investir dans un tel germoir : ce n’est pas très cher et c’est très pratique !

Reply
Karo 28 mai 2014 - 15 h 05 min

Coucou. J’ai bien relu l’article et les fiches mais vous ne parlez pas des haricots de cornille . Je sais qu’on peut les consommer germés mais faut-il les cuire ensuite ? D’après votre article , c’est inutile mais j’hésite …. En super débutante et personne pour me conseiller dans mon entourage tout se fait en baby steps !
Bravo pour vos articles qui sont des mines d’information

Reply
Antigone XXI 28 mai 2014 - 19 h 47 min

Alors, c’est une petite colle que tu me poses car je n’ai pas l’habitude de manger ce type de haricot (même s’il est très bon, c’est juste que je n’en trouve pas ! 😉 : alors, étant donné qu’il n’est pas recommandé de consommer des haricots noirs germés crus, je dirais que la même recommandation s’applique aux haricots de cornille et qu’il vaut mieux les faire cuire au préalable, après la germination.

Reply
Karo 28 mai 2014 - 19 h 51 min

Merci pour la réponse . J’ai hâte de lire ton prochain article. Bye

Reply
Eva 30 mai 2014 - 16 h 05 min

Je me demandais si les fèves jaunes et verte ainsi que les pois d’hiver pouvaient être utilisés pour la germinations?

Reply
Antigone XXI 30 mai 2014 - 16 h 32 min

Vous voulez dire les graines des haricots verts ou jaunes, c’est ça ?

Reply
Eva 2 juin 2014 - 17 h 18 min

oui, c’est bien cela et combien de temps on doit les laisser germer avant la consommation?

Reply
Antigone XXI 2 juin 2014 - 18 h 01 min

Je ne sais pas, je n’ai jamais essayé avec ces graines, mais il faut essayer ! Ce doit être comme les graines de légumes ou de légumineuses.

Reply
Gaufrette 13 juillet 2014 - 0 h 08 min

Bonjour,
Je viens de découvrir ton site depuis 2 Jours…. et je suis la plus HEUREUSE du monde !! Des recettes très originales et excellentes ! Et puis moi qui tracte tous les produits industriels :Oui oui avec moi faire les courses c’est très long, je parcours toutes les étiquettes de chaque produit à mettre dans le panier…
Et la la germination je m’y mets dans la semaine, bon mes colocs me prennent un peu pour une folle mais ça ce n’est qu’un détail. Merci de partager tous ces secrets c’est super !

Reply
Dreshou 18 juillet 2014 - 15 h 11 min

Je viens de mettre des pois chiche à tremper pour les faire germer selon tes indications et en fait je me pose des questions: j’ai lu sur internet que c’était « dangereux » de faire germer soi même ses graines parce que les bactéries pouvaient s’y développer rapidement etc. Est-ce qu’il y a vraiment tant de risques que ça? Est-ce qu’il faut acheter des graines « spéciales » pour la germination. Parce que moi j’ai sorti un vieux bocal de pois chiche que je dois avoir depuis 3 ans chez moi… Est-ce que c’est plus risqué du coup?

Merci pour tes réponses !

Reply
Antigone XXI 21 juillet 2014 - 7 h 41 min

Ce n’est pas moins risqué parce qu’elles sont vieilles, non, mais de toute façon, si on fait tout très bien, il y a extrêmement peu de risques pour la santé. Sauf, bien sûr, si tu places de la viande avariée en contact avec tes graines… 😉
Si tu utilises des pois chiches, fais-les cuire après germination, c’est meilleur.

Reply
Emilie 25 juillet 2014 - 22 h 29 min

Hello !
Ton article m’a donné envie de me mettre à la germination 🙂 Par contre, j’y connais rien pour l’instant, j’ai une question toute bête: est-ce que les haricots azukis peuvent se manger cru ou alors il faut absolument les faire cuire ? Et puis, tout se mange une fois germé ?

Reply
Antigone XXI 26 juillet 2014 - 7 h 44 min

En général, mieux vaut faire cuire les haricots adzuki, de même que les haricots rouges et noirs, même après germination. Sinon, oui, tout se mange ! Mais il vaut mieux enlever la petite peau extérieure (qui s’enlève toute seule, dans la plupart des cas).

Reply
Yaël Sayagh 14 août 2014 - 15 h 15 min

Bonjour j’ai trouvé votre page sur les graines germées passionnantes. Je me pose la question de savoir où trouver des graines comme celles de l’ail ou de la mache ou de la roquette ou du poireau ! Je suis tentée de répondre : dans une jardinerie qui vend des graines pour potager. Mais je ne suis pas sûre de ma réponse….et je préfère votre éclairage. Surtout que je mange bio et que j’aimerais trouver des graines qui n’ont pas subi de traitements. Merci pour votre réponse. Et merci pour votre blog.

Yaël

P.S. Je viens de finir une chimiothérapie pour un cancer du sein. Je vais avoir une ablation du sein en Septembre et des séances de radiothérapie.

Reply
Antigone XXI 19 août 2014 - 8 h 57 min

Bonjour Yaël, je suis désolée de ne vous répondre que maintenant, mais je n’avais pas accès à mes mails et commentaires ces derniers temps.
En général, j’achète mes graines germées en magasin bio, mais pour plus de variété, vous pouvez les acheter en ligne sur A. Vogel par exemple.
Je vous souhaite beaucoup de courage pour votre opération et vos séances de radiothérapie. Manger sainement, avec plaisir et vitalité, c’est donner des forces à son corps, corps qui en a bien besoin dans cette situation. Toutes mes pensées et mon énergie sont vers vous.

Reply
Gael 23 août 2014 - 11 h 58 min

Salut Ophélie! Ca va? J’ai testé le blé germé, sauf que j’ai attendu trop longtemps et les ptites feuilles sont sorties (il fait assez chaud chez moi et étant mon 1er essai, je préférais attendre le temps indiqué pour bien faire les choses). Elles étaient assez pâles alors je les ai mises à l’étage le temps qu’elles développent de la chlorophylle, je n’allais pas les jeter… Je me faisais une joie de les manger, ça sentait bon, un premier crok dedans semblait de très bonne augure… et puis ac un peu de vinaigre de cidre et de l’huile d’olive, à la 3e bouchée j’ai commencé à avoir des hauts-le-coeur :/ A ton avis c’est parce que ça ne se mange pas comme ça? J’ai été déçue, et j’ai eu le bide retourné toute la soirée. Dans le pire des cas je vais le faire pousser et le donner au chat donc il ne sera pas perdu, mais bon…

Reply
Antigone XXI 23 août 2014 - 14 h 53 min

Le blé germé est (affreusement) amer quand on le laisse développer ses petites feuilles vertes. C’est, avec le seigle et d’autres céréales à gluten, parmi les graines les plus difficiles à faire germer car si la germination dure un peu trop longtemps, c’est immangeable ! Si on veut l’utiliser pour faire du pain essène, par exemple, il faut stopper la germination avant qu’il ne développe des feuilles.
Je ne conseille pas de commencer par ce type de céréale, mais plutôt des graines d’alfafa, par exemple.

Reply
Gael 23 août 2014 - 16 h 21 min

Ahhh, bon j’aurais mieux fait de demander avant d’acheter^^ En fait je n’avais pas lu ton article avant de commencer… Je comprends mieux, merci!

Reply
Vanessa 30 août 2014 - 19 h 50 min

Bonjour !

et avant tout merci pour ce beau et complet descriptif de ces « petits/es vivants/es ».

Cela fait un certain temps que je m’adonne au trempage, néanmoins confinée dans quelques habitudes, je tente de nouveaux terrains comme le le riz complet. Je viens de lire que pour les consommer il s’agit de 2 à 3 jours mais n’ai pas vu de petite croix ou vu hihi. Mais j’en déduis que le riz complet (et le non complet ?) germe aussi ?! Est-il ensuite possible de le consommer cru ? Je veux dire avec son germe, ajouté à une préparation quelconque ?

Au plaisir de vous lire et…. encore des milliers de mercis de pour ces partages.

Vanessa

Reply
Antigone XXI 31 août 2014 - 8 h 05 min

C’est le riz complet qui germe, car, justement, il a préservé son germe, contrairement au riz blanc ou riz demi-complet. On peut le manger dès qu’il est suffisamment attendri.

Reply
Bobette Pop'n Cuticule 3 septembre 2014 - 9 h 23 min

Coucou Antigone, j’ai découvert il y a peu ton blog (deux ou trois semaines, et je suis fan), la semaine dernière j’ai réuni le matériel pour faire germer ce que j’avais sous la main: des lentilles et des pois chiches, les lentilles ont poussé tranquillement, mais leurs enveloppes ne s’enlèvent pas (et je me vois mal les enlever une à une), et les pois chiches je leur laisse encore deux jours pour être au top ^^

J’ai utilisé la technique des bocaux, et du collant, je ne sais pas si je m’y prends bien, sur les jours de germination je ne sort pas du tout les graines du bocal, je les remues un peu en les rinçant plusieurs fois, et j’utilise l’étamine pour les égoutter au dernier rinçage. Est ce suffisant ou bien il faudrait les sortir du bocal dans une passoire pour les rinçages? Comment faire en sorte que les petites peau s’en aille plus facilement? Est ce mauvais de les laisser?

Merci pour toutes ces astuces, je penses que je vais passer aux graines germées de temps en temps, et pourquoi pas plus tard m’acheter un germoir ^^

Lise

Reply
Antigone XXI 4 septembre 2014 - 8 h 11 min

Non, il n’y a pas de problème. Selon le type de graines, l’enveloppe peut rester et ce n’est pas grave, elle se mange aussi !

Reply
Bobette Pop'n Cuticule 4 septembre 2014 - 20 h 54 min

Merci ^^ je viens de jetter les pois chiches, les germes sont devenus tout marrons ranci… j’ai échoué… tant pis 🙂 les lentilles étaient top

Reply
Fanny 21 septembre 2014 - 8 h 47 min

Bonjour, je me lance dans les graines germées et m’aperçois à la fin de la germination que certaines graines n’ont pas voulu germer ! Est-ce que ce n’est pas embêtant de les manger comme ça ? ou faut il les éliminer une à une (mais là, ça risque d’être long !) ?

Reply
Antigone XXI 21 septembre 2014 - 8 h 55 min

Ce n’est pas grave du tout ! 🙂

Reply
Patricia Payet 22 octobre 2014 - 23 h 42 min

merveilleux article sur les graines germées, je vous remercie infiniment pour sa clarté, son enthousiasme et toutes les explications nécessaires pour réussir. Bravo. ayant une hypoglycémie réactionnelle, je mangeais pas mal de céréales, ne consommant plus aucun sucre rapide depuis 10 ans, mais j’ai un méga côlon et j’ai dû suspendre les céréales, peut-être germées seraient-elles plus digeste. Merci de votre réponse

Reply
nadt 24 octobre 2014 - 15 h 47 min

Bonjour
Je me suis mise a faire germer des lentilles vertes. Aujourd’hui est leur 3 ème jour de germination. Et je trouve depuis le debut que deux arrosages c’est pas suffisant. Entre ces deux arrosages elles deviennent vites sèches très sèches comme si qu’elles se craquellent. Alors j’ai décidé de les arroser trois fois. Est ce une bonne idée ?
Merci bcp.

Reply
Antigone XXI 24 octobre 2014 - 17 h 12 min

Oui !

Reply
nadt 24 octobre 2014 - 19 h 59 min

Merci. Je ne pensais pas avoir une réponse si vite.

Reply
Badou 27 octobre 2014 - 1 h 11 min

Je vais te poser une question a laquelle tu as sans doute déjà répondu mais je n’ai pas eu le courage de tout relire !!!!!
Y-a-t-il du gluten dans le blé germé, enfin dans la tige parce je suppose que dans la graine la réponse est oui ?

Reply
Antigone XXI 27 octobre 2014 - 8 h 37 min

Si tu es coeliaque, il y en a. Sinon, le blé germé est fortement appauvri en gluten et peut facilement être digéré, même chez des personnes intolérantes au gluten. Et dans la tige, euh… je ne suis pas sûre de bien voir ce que tu veux dire : parles-tu de l’herbe de blé ?

Reply
nadt 27 octobre 2014 - 21 h 52 min

Bonsoir,
Je trouve que les lentilles vertes germent très mal. Un tiers des graines ne germe pas. L’année dernière j’utilisais des lentilles blondes elles poussaient très bien. Toutes germaient bien droites et bien vertes. Mais les lentilles blondes y en a plus dans mon magasin.
1) avez vous ce même problème avec les vertes ?
2) a partir de quel jour dois je les mettre a la lumière ? ( pour 6 jours de germination)
Merci bcp

Reply
nadt 27 octobre 2014 - 22 h 07 min

Je viens de lire sur un site au il devait être écrit sur le paquet « lentilles propres à la germination ». Sinon 50% des graines ne pousseraient pas. C’est peut être pour ça que les miennes germent mal ?
Qu’en dites vous ?

Reply
nadt 29 octobre 2014 - 20 h 02 min

???

Reply
Camille 26 décembre 2014 - 15 h 36 min

Hello. Super ton article, ça me donne envie de retenter l’expérience. J’avais acheté un germoir et j’ai tenté les haricots rouges. Après plus d’une semaine, seulement quelques haricots avaient germé et ça puait … (pourtant j’avais rincé deux fois par jour) du coup j’ai tout jeté. Je vais de ce pas mettre des lentilles vertes à tremper… 😉

Reply
Laurent 29 décembre 2014 - 16 h 09 min

Bon matin AntigoneXXI,

tout d’abord merci pour ton blog, je viens d’y passer quelques heures de lecture ces derniers temps, je me suis retrouvé dans beaucoup d’écrit (cru, vegan entre autre sur les réflexions qui en viennent), la recette de la tartiflette forestière était un délice! Mais trêves de digressions 🙂 Je pratique aussi la germination et j’en met toujours lorsque je fais mon pain (à la machine à pain), ce n’est pas toujours les mêmes c’est selon ce que j’ai. Souvent ail, ciboulette ou fenugrec, l’odeur lors de la cuisson hmmm miam! Mais j’ai une question, est-ce que en faisant cuire les graines germés j’annihile leurs effets bénéfique à ton avis?

merci encore pour tes écrits!

Reply
eve 13 janvier 2015 - 19 h 26 min

Bonsoir Ophélie, je me demandais, pour les pois chiches, mais en sachet, qu’il faut aussi faire cuire, je peux seulement les faire germer?

Reply
Antigone XXI 13 janvier 2015 - 21 h 02 min

Je ne comprends pas bien ta question, mais tu peux soit cuire, soit faire germer, soit faire germer puis cuire les pois chiches en sachet !

Reply
eve 14 janvier 2015 - 19 h 05 min

Enfaite, je suis en panne de gaz… donc mes pois chiches ont tremper 24 heures, puis cuit 15 min et hup la panne, je ne savais pas quoi faire donc je les ai remis a tremper… Mais que faire maintenant!.? Je n’aurais que le gaz ce week end..

Reply
Antigone XXI 16 janvier 2015 - 9 h 20 min

Tu peux les mixer et en faire des falafels ! 🙂

Reply
Lilium 27 janvier 2015 - 6 h 05 min

Allo Ophélie, est-ce qu’on peut utiliser l’eau de trempage pour arroser nos plantes ou vaut-il mieux la jeter ?

Reply
Antigone XXI 27 janvier 2015 - 21 h 05 min

Ah, c’est le dilemme… je ne sais jamais, mais en général, je le fais, surtout pour les fleurs ou plantes décoratives.

Reply
LOUIS-JEAN 28 février 2015 - 16 h 24 min

Bonjour à toutes et tous, je vis sous les tropiques ou il est fait toujours beau et ou l’eau de pluie est en abondance et pas froide (pour vous embêter). Pourriez vous m’indiquer si le rinçage des graines germées peut s’effectuer avec de de l’eau de pluie? Je découvre les graines germées et j’aime beaucoup!!!!

Reply
melanie 3 mars 2015 - 13 h 05 min

Bonjour, je souhaiterais me lancer dans la germination et cet article est très complet pour quelqu’un comme moi qui n’y connaît rien mais j’ai tout de même une question : quand vous dites l’ail par exemple, il s’agit de graines spéciales pour la germination ? ou bien Est-ce que je mets direct la gousse d’ail? même question avec le blé je sais pas trop si je dois prendre des graines « spécial blé-germination » ? desolée pour les questions un peu bête

Reply
veny 6 mars 2015 - 5 h 24 min

Bonjour et merci.
Si je comprends l intérêt du rincage pour réveiller les graines, j ai un doute sur l intérêt de récupérer certains jus pour les faire monter en neige.
C est juste peu digeste ?

Reply
cecile2004 11 mars 2015 - 13 h 24 min

Bonjour!
Je vais me lancer dans la germination du haricot mungo. J’ai le trac! 😉
Est-ce que tu as une idée de la quantité de graines nécessaire pour obtenir 100g de graines germées? et est-ce que ça vaut pour toutes les graines, ou cela varie-t-il en fonction de la grosseur de la graine?
Dis, est-ce-que tu pourrais rajouter à l’article un complément qui dirait quelles graines germées il faut absolument cuire? Please!!!!! 😀
Merci
Cécile

Reply
Cath 4 avril 2015 - 10 h 53 min

Ah oui, super idee!
ce serait ideal d avoir une liste des graines germées qu il est nécessaire de faire cuire ! merci d avance

Reply
cecile2004 11 mars 2015 - 13 h 30 min

Pardon, j’ai oublié de te demander: si on utilise un bocal, le haricot mungo a assez de place pour germer? Car le germe est un plus gros que le alfalfa par exemple…
Les feuilles peuvent être mangées crues? Et si on ne veut pas de feuille, il faut faire germer dans le noir?
Bon, j’arrête là!!! 😛
Bonne journée!
Cécile

Reply
LOUIS-JEAN 18 mars 2015 - 3 h 49 min

Bonjour;
La germination du haricot mungo est l’une des plus faciles. Personnellemnt, je mets à tremper 1 c a s au frigo pendant 12h au frigo, je rince bien et je mets dans le germoir ou dans un bocal. C’est du pareil au même. 2 principes ; les 1eres 24H je mets un torchon , après ça germe en 3 jours et les feuilles commencent au bout de 2 jours. Il ne faut surtout pas oublier de rincer 2 fois par jour mini.
Perso, je préfère le bocal, c’est plus rapide pour rincer et la méthode d’Antigone est impec.
1 c a s pour 100g, ça paraît correct.

Reply
maariioon 26 mars 2015 - 15 h 33 min

Coucou !
Je suis une fan de noix, céréales, légumineuses … il y a peu je me suis faite envie de graines germées ! Je me suis donc lancée avec beaucoup d’entrain … j’ai fait germer un mélange de graines (mélange du soleil de PRIMEAL il me semble) ! et là, déception totale … même dégoûtée je dirais ! incapable de les manger, au point même où le gout m’est resté sur la langue et au palais jusqu’au soir !!! un goût très très fort … insupportable ! je n’ose même pas retenter l’expérience !
y a t il quelque chose que j’aurais pu mal faire ? sachant que j’ai rincé mes graines, puis je les ai faites tremper une nuit, puis placer dans un germoir « bocal », rincer 2 fois par jour et consommer le 4ème jour …
j’aimerais avoir des conseils ou bien dois-je commencer par goûter une autre graine ? j’aimerais tellement intégrer les graines germées à mon alimentation pourtant !!!
merci

Reply
ALARROUY 27 mars 2015 - 21 h 53 min

EST CE QU IL EST POSSIBLE ET INTERESSANT DE FAIRE CUIRE DES GRAINES AGERMER QUI SONT TROP VIEILLES POUR GER

Reply
Cath 4 avril 2015 - 10 h 51 min

Bonjour,
merci pour ce super travail !! c est trop genial.
chia, lin, pois chiche sont en train de trempés
belle journee

Reply
lilith 8 avril 2015 - 21 h 16 min

Bonjour Ophélie, et merci pour ton blog que je découvre ces jours-ci et qui est vraiment très intéressant. Jai été pendant quelques années végétarienne et puis enceinte et jeune mère et jai subi quelques pressions (médicales, familiales…) qui ont fait que jai repris la consommation de produits animaux, éh oui on a souvent peur de se tromper quand on est jeune maman…Bref, mes enfants ont maintenant 2 et 3 ans et jaimerais changer doucement les habitudes nutritionnelles de la famille. Il y a quelques années javais engendu dire que les graines germées et le soja sous toutes ses formes étaient déconseillés aux femmes enceinte et jeunes enfants, qu en penses-tu? Merci ďavance si tu trouves un peu de temps pour me répondre 🙂

Reply
Je suis accro aux graines germées | 25 avril 2015 - 13 h 42 min

[…] commencé il y a quelques mois, par curiosité et après avoir lu un article d’Antigone xxi, que je vous conseille de lire pour en savoir plus sur ce procédé. J’ai commencé avec trois […]

Reply
1 2 3 4