Bûche végane de Noël

16 décembre 2013

 

Attention, fermez les yeux…

 

Surprise !

*

La bûche de Noël - Antigone XXI *

J’ai toujours été une grande gourmande, alors il fallait absolument que je profite de ma série de Noël pour vous proposer une bûche.

Oui, parce qu’il faut bien que je vous l’avoue : je vous abreuve de longs discours sur Noël depuis le début du mois, mais à dire vrai, Noël ou pas, cela m’importe peu. Mon Noël pourrait très bien se passer en tête-à-tête avec mon amoureux, sur une île déserte, en plein mois de mai ou au fin fond des montagnes, ça m’est bien égal.

Pour moi, c’est surtout parce que je déteste ce que Noël est devenu dans notre société occidentale que j’avais envie de faire cette série. Pour que, tous ensemble, nous mettions en oeuvre un autre Noël, un Noël loin de la grande ballade des -tions (accumulation, commercialisation, complication, dépersonnalisation, obnubilation, ostentation, standardisation, surconsommation…) et des -ismes (consumérisme, égocentrisme, gigantisme, matérialisme, narcissisme, nombrilisme, panurgisme, spécisme, traditionalisme…) mais, au contraire, un Noël plein de rimes en -ité :

Authenticité, félicité, frugalité, générosité, humanité, jovialité, originalité, rusticité, sensibilité, simplicité, solidarité, sociabilité, spiritualité, universalité et tout-végé !..

(Note : ne croyez pas non plus au fatalisme des terminaisons, je vous ai épargné agressivité, lubricité ou promiscuité…)

*

La bûche de Noël - Antigone XXI

*

Tout cela pour dire que je suis loooooiiiiin d’être à cheval sur les traditions et que si bûche il y a, c’est plus pour le prétexte de s’en mettre plein la panse que de respecter les sacro-saintes règles de notre pays.

Je n’ai pas fait dans l’hyper-originalité : j’avais des envies de bûche orangée, façon kaki-potimarron-mandarine, ou bien de bûche épicée, châtaigne-pomme-caroube… Mais c’est sans compter une donnée de taille : nous ne sommes que deux à la maison, et tant qu’à faire une bûche pour dix, autant qu’elle soit mangée avec envie matin, midi et soir une semaine entière. Or mon chéri aime les dessert classiques : dans son monde de babines pourléchées, cela veut dire… au chocolat.

Pourtant, il me fallait ma dose d’excitation, le petit :

‘Allez, dis !.. tu devines pas ce qu’il y a dedans, hein ?.. Allez, devine !.. Tu devineras jamais !’

*

La bûche de Noël - Antigone XXI

*

Parce que, c’est vrai, je suis incorrigible…

J’adore semer des ingrédients mystères un peu partout, des ingrédients qu’on ne s’attend pas à voir dans tel ou tel plat, parfois clairement (oh, mes petits choux-fleurs chocolatés !..), parfois insidieusement (mon très décadent smoothie au chocolat !).

Et vous, si je vous demande de quoi la crème au chocolat de ma bûche (végane & sans gluten) est faite, vous avez une petite idée ?

Allez, je prends les paris !

Un indice : non, ce n’est ni du tofu, ni des courgettes, ni des épinards

Si j’ajoute que c’est sans gluten, très populaire en Asie, riche en zinc, en protéines et en fer, et que je les adore aussi en brownie ?..

Alors, vous donnez votre langue au chat ?

*

La bûche de Noël - Antigone XXI

*

Et oui, ce sont les adzukis !

Mes petits haricots préférés… si délicieux que les cuisines asiatiques ont compris bien avant nous qu’on pouvait en faire de savoureux desserts, si riches au point de vue nutritionnel (regardez-moi ces taux de protéines, fibres, vitamine B9 [folate], fer, magnésium, phosphore, potassium, zinc, cuivre et manganèse !), et si polyvalents !

Et bien voilà, si votre belle-mère vous demande par quoi remplacer sa traditionnelle bûche au beurre et au foie-gras, dites-lui qu’une crème aux haricots fera parfaitement l’affaire !

Et, promis juré craché, on ne s’en doute pas du tout.

*

La bûche de Noël - Antigone XXI

*

La bûche de Noël - Antigone XXI

*

La bûche de Noël - Antigone XXI

*

La bûche de Noël - Antigone XXI

*

La bûche de Noël - Antigone XXI

*

* * *

★  Bûche de Noël  

Chocoladzuki, Poires et Oranges Confites

* * *

*

Pour 8-10 personnes

*

Ingrédients 

Pour la crème :

  • 300 g. d’adzukis secs (770 g. cuits)
  • 185 ml. [3/4 cup] de lait végétal
  • 20 petites dattes (140 g.)
  • 35 g. [1/3 cup] de cacao en poudre
  • 1 càc rase de café soluble (opt.)
  • 135 g. [3/4 cup] de sucre complet ou de coco
  • 1 belle CàS de purée de noisette (30-40 g.)
  • 80 g. d’orange confite en dés (= 1 orange entière)
  • 2 poires
  • 1 càc de vanille
  • 1 belle pincée de sel
 *
*

Pour la couche ‘biscuitée’ :

  • 40g.  [1/3 cup] de fèves de cacao (à défaut, de pépites de chocolat)
  • 60 g.  [1/3 cup] de noix de Brésil (ou noisettes/amandes rôties)
  • 40 g. [1/4 cup] de grains de kasha ou sarrasin
  • 1 càc bombée (10 g.) d’huile de coco
  • 1 CàS bombée (35 g.) d’édulcorant naturel liquide*

* Mieux vaut opter pour un édulcorant assez dense, comme du sirop de riz ou de malt d’orge.

**

Pour le glaçage :

  • 100 g. de chocolat noir à l’orange (ou chocolat noir + HE orange)
  • 90 ml. [1/4 cup + 2 Tbps] de lait végétal
  • 1 càc (10 g.) d’huile de coco

*

Préparation : 

  1. La veille, faites tremper vos haricots dans de l’eau. Le lendemain, rincez bien et faites cuire dans une grande quantité d’eau pendant 45 minutes. Les adzukis doivent rester entiers (pas de la purée, quoi). Égouttez bien. Si nous n’avez pas un mixer puissant, mettez les dattes à tremper 2-4h avant, ou bien faites-les bouillir 10 minutes dans le lait végétal.
  2. Mixez les haricots cuits avec le lait végétal, le café et les dattes.
  3. Versez dans un grand saladier. Ajoutez le reste des ingrédients, à l’exception des poires, et mélangez bien à l’aide d’une cuillère en bois (on se muscle !).
  4. Répartissez la moitié de la crème obtenue dans un plat à cake (en silicone ou revêtu de papier cuisson pour un démoulage facile). Répartissez les poires coupées en lamelles, puis ajoutez le reste de la crème.
  5. Hachez grossièrement les fèves de cacao et les noix. Mélangez ensuite intimement (ça veut dire avec les doigts) l’ensemble des ingrédients de la couche biscuitée. Répartissez sur la crème du moule à cake en tassant bien (oui, ça colle, prétexte de plus pour se lécher les dits doigts).
  6. Laissez ensuite reposer 1-2h au frais.
  7. Faites fondre le chocolat au bain-marie. Ajoutez le lait et l’huile en remuant bien pour obtenir un coulis homogène.
  8. Démoulez la bûche (normalement, c’est très facile car elle se tient bien), versez dessus le glaçage au chocolat. Servez immédiatement pour un contraste de sensations ou bien entreposez au frais en attendant l’heure du dessert…

* La bûche de Noël - Antigone XXI *

Quelques petites choses :

  • Cette bûche est vraiment facile à réaliser, malgré les différentes étapes. Il faut juste un robot pour mixer les haricots, et encore… vous pourriez les réduire en purée à la main, et utiliser de la pâte de datte ou des dattes réhydratées, ça prendrait juste un peu plus de temps, mais ce n’est pas bien dur.
  • Dans une autre version, je verrais bien les adzukis remplacés par des châtaignes : purée (sans sucre) ou châtaignes entières/flocons réduits en purée.
  • Contrairement aux versions classiques, cette bûche est légère et très digeste : peu riche en sucres et gras, elle est surtout idéale dans le cadre d’une cure hyper-protéinée ! (si vous la faites avec mon rôti  de Noël,  vous explosez tous les scores et prenez dix jours d’avance sur les apports journaliers recommandés).
  • Pour moi, un bon dessert se définit par des saveurs raffinées, mais aussi par une alternance des textures : tiercé gagnant ici avec le fondant de la crème, la fraîcheur des poires, les petits dés gourmands d’orange, le glaçage chocolaté et, bien sûr, le croustillant du biscuit. Si vous avez la flemme toutefois de faire cette couche biscuitée, vous pouvez la remplacer par du pain d’épice, des biscuits, des simples noix hachées, des spéculoos, de la nougatine, ou même l’omettre. Mais bon…. elle est si facile à faire qu’il serait bête de s’en passer !
  • En toute modestie, cette bûche est vraiment à tomber.

*

The butter-bûche is dead… Long live the veggie-bûche !

*

La bûche de Noël - Antigone XXI

*

*

Et vous, quelle est votre botte secrète pour le dessert de Noël ? 

  

163 commentaires
0

Vous aimerez aussi

163 commentaires

30 recettes originales pour un Noël sans viande | Journal des bonnes nouvelles 10 décembre 2014 at 8 h 53 min

[…] Bûche de Noël – chocoladzuki, poires & oranges confites […]

Répondre
Anonyme 16 décembre 2014 at 20 h 27 min

[…] […]

Répondre
Pas Mat 25 décembre 2014 at 4 h 50 min

From Québec with love – Stop – Bûche la plus follement délicieuse que nous ayons mangée de notre vie – Stop – Et tellement trippante à faire ! Mille fois merci!

Répondre
Charlotte C. 25 décembre 2014 at 22 h 58 min

Bonsoir Antigone !
Au menu de ce midi, pour Noel, je me suis lancée dans la confection de cette délicieuse bûche, et c’était un véritable succès ! J’ai récemment découvert ton blog, et je n’en démords pas : tes recettes sont géniales. 😉 Hier soir, 24 décembre, nous nous sommes aussi régalés de ta superbe Linzer Torte. Merci !
Et j’aime tout autant les autres rubriques de ton blog : merci pour tes articles très complets !
Joyeuses fêtes à toi !
Charlotte, 20 ans, fraîchement végétalienne et bientôt vegan, sans aucun doute (et grâce à toi) !

Répondre
en e-bullition 29 décembre 2014 at 21 h 25 min

A la recherche d’un dessert à amener pour le 31, cette buche me tente drôlement, même si Noël est passée !!
Où trouve-t-on ces petits haricots magiques ??? Sinon, la purée de châtaignes peut mes remplacer comme tu le precises ??

Merci pour toutes ces recetted, le vg estnun.nouveau monde pour moi, je suis bien loin d y être mais tes recettes vont simplement envie 😉 vg ou pas !

Répondre
Lumineuse idée, les légumineuses ! | CitéGreen | Renseignez-vous sur l’actualité Ecolo ! 25 février 2015 at 14 h 45 min

[…] Pour les experts : Bûche de noël aux haricots Azuki par Antigone XXI […]

Répondre
Un Noël vegan? | Noël dans le monde 26 novembre 2015 at 23 h 21 min

[…] Bûche de Noël – chocoladzuki, poires & oranges confites […]

Répondre
Menu VG du vendredi 4 Décembre *Noël* | Make me green 4 décembre 2015 at 8 h 10 min

[…] La Bûche de Noël Chocoladzuki, Poires et Oranges Confites « Antigone […]

Répondre
Menu VG du vendredi 4 décembre 2015 {Pour un noël Végane} | Loetitia Cuisine Vegan 4 décembre 2015 at 8 h 10 min

[…] La Bûche de Noël Chocoladzuki, Poires et Oranges Confites « Antigone […]

Répondre
Le menu VG du vendredi – 136 – Attention Noël approche !!! | cheekymuffin 4 décembre 2015 at 8 h 15 min

[…] DessertLa Bûche de NoëlChocoladzuki, Poires et Oranges Confites« Antigone XXI » […]

Répondre
Menu VG de Noël du 4 Décembre | Vegan Freestyle 4 décembre 2015 at 8 h 33 min

[…] La Bûche de Noël Chocoladzuki, Poires et Oranges Confites « Antigone […]

Répondre
Menu Vg du vendredi 04/12/2015 *Menu Noël* | Le carbet de kkwet 4 décembre 2015 at 17 h 29 min

[…] La Bûche de Noël Chocoladzuki, Poires et Oranges Confites « Antigone […]

Répondre
alarcon 18 décembre 2015 at 14 h 43 min

J’ai testé, un vrai régal on s’y casse le nez, j’ai remplacé les poire par une crème praliné maison olala!!

Répondre
Roxane 23 décembre 2015 at 20 h 25 min

Bonsoir ! Je me réjouis à l’avance à l’idée de goûter cette merveille… mais avant de la dévorer, il faudrait d’abord réussir à la fabriquer ! Justement, j’ai une petite question technique…
– quel lait végétal préconises-tu? J’imagine bien que c’est au goût mais certains se marient peut-être plus que d’autres aux saveurs… j’ai en stock noisette ou avoine, mon coeur balance!
– pour le glaçage, as-tu également une préférence entre la version “froide” (le chocolat devient croquant alors?) ou chaude (un peu + technique pour un repas de noel mais ça se tente) ?

Merciii d’avance pour ta réponse et j’espère arriver à un résultat aussi sublime que toi! (même avec un petit mixer tout pourri où je dois mixer en plusieurs étapes puis revenir sur l’ensemble avec un “mix-soupe” pour bien mélanger… ahlalala les joies de la cuisine d’étudiant!)
et beau Noël à toi (et à Tistou!) (oui oui, à force de lire ton blog, c’est presque comme si je vous connaissais) (pas du tout flippant nan?)
🙂

Répondre
mayakirman 24 décembre 2015 at 12 h 41 min

Je pense que je vais tenter cette bûche mais que je vais utiliser ta recette de beurre de coco pour faire un glaçage personnalisé ! Bon réveillon et merci pour toutes tes idées !

Répondre
Pauline 25 décembre 2015 at 10 h 43 min

Merci beaucoup Ophélie pour cette recette ! Je l’ai testée et approuvée pour le Réveillon. Tu es vraiment géniale, ton blog me permet de manger avec toutes mes intolérances alimentaires (blé, oeuf, lait de vache…) ! Bonne continuation et bonnes fêtes de fin d’année

Répondre
Antigone XXI 24 janvier 2016 at 21 h 50 min

Oh, merci Natasha ! Je suis ravie que ma bûche vous ait plu, à toi et tes invités, et surprise également qu’il n’en soit rien resté ! Tu me donnes terriblement envie de la refaire, en tout cas ! 😉
Merci à toi pour tes petits messages et tes retours, tu ne peux pas savoir combien ils me touchent et me font plaisir !

Répondre
★ SIMPLEMENT NOËL ★ LA B&Uci... 2 février 2016 at 14 h 13 min

[…] * Attention, fermez les yeux… * Surprise ! * * J'ai toujours été une grande gourmande, alors il fallait absolument que je profite de ma série de Noël pour vous proposer une bûche. Oui, parce qu'il faut bien que je vous l'avoue : je vous abreuve de longs discours sur Noël depuis le début du…  […]

Répondre
Un Noël responsable et solidaire? Mais oui c'est facile - Natifs 7 décembre 2016 at 1 h 53 min

[…] de panais / roti de dinde vegan / buche de noel […]

Répondre
Partageons des fêtes véganes ! Dessert : layer cake chocolat, châtaignes, oranges, et autres gourmandises ! | MllePrune 18 décembre 2016 at 14 h 35 min

[…] Bûche chocoladzuki, poires et oranges confites chez Antigone XXI […]

Répondre
pauloetlutine 21 décembre 2016 at 20 h 02 min

Bonjour,
Faites vous cuir le kasha pour le biscuit?
Cela se mange comme ça?

Répondre
pauloetlutine 21 décembre 2016 at 20 h 03 min

Bonjour,
Faites vous cuire les kasha?
Ça se met directement dedans?

Merci d’avance
Lucie

Répondre
Jo 5 mars 2017 at 7 h 13 min

Habituellement, si je ne me trompe pas, le Kasha est en réalité le grain du sarrasin grillé: il n’est dont pas nécessaire de le faire cuire. Pour le sarrasin cru, personnellement, je l’activerais avant (ca serait mon genre de le faire germé et sécher, en fait). Sinon, essayé aussi cru, et ou voir commentaire ci-haut que je n’ai pas eue le temps de lire.

Répondre
Jo 5 mars 2017 at 7 h 08 min

Ca semble assez décadent comme désert! 🙂

Répondre
julia marine Chamodon 18 décembre 2017 at 16 h 32 min

Bonjour ! Merci beaucoup pour cette recette qui a l’air délicieuse. Si on la fait le jeudi pour la manger à Noel le dimanche soir, c’est ok niveau conservation ?

Merci 🙂

Répondre
perrucheG 23 décembre 2017 at 23 h 57 min

Bonsoir, au régime sans oeuf et sans PLV j’ai tenté la recette. Mais j’avoue que je n’ai pas trop aimé, trop sucré et une texture trop pâteuse à mon goût, bien que j’ai respecté à la lettre la recette.
En revanche j’ai créé une couche croquante avec chocolat, graines de tournesol, petits bruns et huile de coco et j’ai adoré !
Merci en tout cas pour ce site d’une grande qualité.
Je vous souhaite de joyeuses fêtes !

Répondre
Cuisiner les légumineuses – astuces et recettes 18 juin 2018 at 10 h 02 min

[…] Bûche au chocolat, à la poire et aux haricots azuki […]

Répondre
40 idées de recettes végétales pour les menus de réveillons | La marmotte chuchote 17 décembre 2018 at 9 h 50 min

[…] Bûche végane de Noël […]

Répondre
1 2

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :