Me revoilà !

22 mars 2017

 

 

Nooooon !.. Vous ne rêvez pas !

Je vous promets, c’est bien moi !

Bon, je sais, la dernière fois que je vous avais dit « A bientôt », c’était en décembre dernier et j’étais censée vous retrouver un mois plus tard… Hum. A ma décharge, les mois qui ont suivi les vacances de Noël ont été bien plus chargés que prévu. Biiiiieeeeen plus. J’ai pris dimanche dernier mon premier jour de repos depuis la reprise et je peux vous dire que je l’ai savouré. Comme je suis très gentille et que, surtout, vous m’avez beaucoup, beaucoup manqué (la vraie raison), j’ai bondi sur une petite heure de libre aujourd’hui pour revenir ici.

J’avoue que ça me fait même un peu bizarre. Comme si j’avais séché les cours et que je n’osais plus pointer le bout de mon nez à l’école après cette absence. Quand je relis toutes les belles promesses que je vous avais faites à la rentrée d’automne, j’ai un peu honte. Des articles plus réguliers, sur des sujets plus variés… A ma décharge, j’y croyais vraiment ! Et d’ailleurs, j’ai encore envie d’y croire ! Mais parfois, on est happé·e par le quotidien et je suis de celles qui adorent empiler les projets : c’est bien simple, je suis hyper enthousiaste et je ne sais pas dire non. Du coup, je me retrouve à jongler avec l’équivalent de deux ou trois jobs à plein temps, alors que je ne dispose toujours pas de retourneur de temps (Hermione, où es-tuuuu ?).

Bon, si ça peut vous rassurer, je n’ai pas juste fermé les portes de ce blog pendant ces dernières semaines : je me suis transformée en ermite totale, pour de vrai, avec des réserves de nourriture, les fesses vissées à mon fauteuil de bureau, les réseaux sociaux filtrés et ne parlons même pas de ma boîte de réception, odieusement abandonnée à elle-même (qu’elle le reste encore un peu, merci !).

Heureusement, il y a une très bonne raison à mon absence…

*

La fille qui fait semblant d’être inspirée par Rimbaud et qui a une couette sur sa table

*

J’ai écrit un livre ! 

Je crois que je n’en reviens toujours pas, d’autant – ne crions pas victoire trop vite – qu’il n’est pas encore tout à fait terminé et qu’il reste encore une bonne dizaine de jours à tirer avant qu’il ne parte à l’impression et que je puisse enfin souffler. Car, comme vous avez pu vous en douter, j’ai un peu l’impression d’avoir couru un très, très long marathon, dont je ressors aussi fourbue et courbaturée qu’heureuse et soulagée (on appelle ça du masochisme, non ?).

Il ne s’agit pas cette fois-ci d’un livre de cuisine, non, mais d’un bon gros bouquin avec plein d’idées dedans (et pas beaucoup d’images, mais des anecdotes croustillantes sur ma vie de folie – ça compense, non ?) que je rêvais d’écrire depuis un petit moment. Inutile de vous dire que je suis extrêmement impatiente (/ stressée / anxieuse / terrifiée / surexcitée) de vous le présenter. Celles et ceux qui me suivent sur Twitter et Instagram ont d’ailleurs pu assister en direct à l’écriture de ce livre et peuvent témoigner de mon épuisement enthousiasme face à la gestation de ce bébé ogre qui a accaparé tout mon temps libre et m’a privée de vie pendant trois mois que j’ai pris beaucoup de plaisir à écrire.

Allez, je ne vous en parle pas trop encore maintenant, car je vous le présenterai plus en détail lors de sa sortie, mais il est possible que vous en entendiez tout de même parler régulièrement ici dans les semaines à venir et que je vous en donne des petits aperçus en avant-première !

Et puisque vous allez très certainement me le demander : c’est un livre sur le véganisme (vous vous en seriez douté·e·s, pas vrai ?).

*

*

Voilà donc ce qui m’a occupée ces dernières semaines : passons maintenant aux semaines qui viennent, voulez-vous ?

Je vous avoue que je risque d’être bien prise encore dans le mois à venir. Pour la seconde année consécutive, j’organise une session sur le véganisme (enfin, deux cette fois-ci !) à une grosse conférence de sciences sociales aux Etats-Unis, ce qui veut dire que je passerai le début de mon mois d’avril de l’autre côté de l’Atlantique (et que j’ai beaucoup de travail pour préparer à la fois mon intervention et le bon déroulé des autres !).

Toutefois, ne vous inquiétez pas : j’ai déjà dressé la liste des articles que j’aimerais écrire pour ce blog (il y en a beaucouuuuup !) et je compte bien essayer de m’y tenir cette fois-ci ! Bon, vous me connaissez, je ne vous fais pas de promesse, c’est trop dangereux, mais je vais faire de mon mieux pour être un peu plus présente ici dans les temps à venir. On se retrouve d’ailleurs très vite pour un nouvel article !

*

A très vite !

*

  

49 commentaires
0

Vous aimerez aussi

49 commentaires

nadine06 22 mars 2017 at 18 h 39 min

Hâte de lire ce nouveau bébé !!!!!

Répondre
Résé 22 mars 2017 at 18 h 42 min

tkt !! on est sages et on t’attend (presque) tout aussi sagement !
et ……. MèèèR 2 pour la suite!! <3 <3 <3

Répondre
Antigone XXI 24 mars 2017 at 10 h 01 min

🙂 <3

Répondre
Lybertaire 22 mars 2017 at 18 h 42 min

Super nouvelle ! Au plaisir de te lire !

Répondre
melanie 22 mars 2017 at 18 h 42 min

Bonjour
J’habite à New York ! Ça me ferait plaisir d’assister à ta conférence. Je ne suis pas vegan mais je change à façon de consommer petit à petit en suivant ton blog.
Si je puis me permettre, je crois que l’on dit « courbatue » plutôt que « courbaturée ».
Très bonne continuation et bon courage pour cette naissance littéraire.

Répondre
kirkegaarde 22 mars 2017 at 19 h 02 min

Les deux se disent…et la différence est mince… 😉

Répondre
Emilie 22 mars 2017 at 18 h 53 min

Bon retour dans le quotidien ! Tu vas voir, sortir pour voir les premières fleurs (les magnolias approchent <3 ), discuter avec les oies de l'étang, dormir, c'est super chouette 😉
Bon courage Ophélie pour boucler la fin de ton livre (c'est toujours la fin le plus dur je trouve, tu as l'impression que tu es face à une asymptote horizontale, que ton travail n'aura JAMAIS de fin). Je suis très très curieuse de le découvrir en tout cas !
Je t'envoie de bonnes ondes, pleines d'énergie et colorées de l'or du forsythia de ma nouvelle maison 🙂 A très vite !

Répondre
Antigone XXI 24 mars 2017 at 10 h 06 min

Merci beaucoup Emilie ! Ouiiii, sortir enfin !!! 😀
Je suis d’accord, la fin est vraiment difficile, j’avais du mal à boucler les derniers chapitres et je repousse encore la rédaction de la conclusion générale… Allez, il faut que je me motive ! 😉
Gros bisous, hâte de te voir et de découvrir ta nouvelle maison ! Bon emménagement ! 🙂

Répondre
Claire 22 mars 2017 at 18 h 53 min

Ravie de te revoir 🙂

Répondre
Cécile DOHERTY-BIGARA 22 mars 2017 at 19 h 02 min

Ophélie! Je viens de commencer à écrire mon livre. J’ai l’impression qu’il va me dévorer! Je m’offre une pause internet et je tombe sur ton article – un signe. Félicitations pour ton bébé livre! Et mon Dieu comme c’est intense d’écrire! Je raconte mon histoire, celle d’un voyage en Inde, du yoga et de l’ayurveda dans ma vie, la spiritualité. C’est comme triturer mon cerveau et à la fois, c’est magique! Pfff – BRAVO pour ton livre que je me ferai un plaisir de trouver, de soutenir, de lire.

Plein d’amour,
Cécile – Le Palais Savant

Répondre
Antigone XXI 24 mars 2017 at 11 h 19 min

Merci à toi Cécile et tout plein de courage pour ton propre livre ! Nos livres nous dévorent, mais nous nourrirons tellement de personnes avec ! 😉

Répondre
Dina 22 mars 2017 at 19 h 07 min

Génial !!! Tu es toute pardonnée alors, j’ai hâte de découvrir ce petit bébé ogre ! 🙂

Répondre
Dominique PAIN 22 mars 2017 at 19 h 18 min

Le principal est que ça te remplisse de bonheur ! ça se voit ! mais quel plaisir de te lire

Répondre
Karinette 22 mars 2017 at 19 h 41 min

Qui pourrait t’en vouloir de céder à tes envies!! A plus forte raison quand nous en sommes les bénéficiaires.
Il me tarde d’avoir ce nouveau Graal entre les mains, et ravie de te retrouver, merci pour toutes ces belles nouvelles!

Répondre
poli 22 mars 2017 at 20 h 08 min

Ravie de te revoir ! Bon courage pour la suite de ton marathon !

Répondre
Delphine 22 mars 2017 at 20 h 55 min

Bonsoir Ophélie,

Je me sens un peu mal à l’aise à la lecture de tes excuses à propos de ton retard. Tu n’as pas à te justifier ! Ce blog t’appartient, il est super, plein de vie et de projets, comme toi. Il a aussi le droit de respirer. Nous ne te tenons pas en otage ! Et puis comme ça tes articles sont des surprises ! Ne perd pas de temps et d’énergie en excuses et fonce.

Il me tarde de découvrir ton livre, 3 mois pour l’écrire, tu doit encore avoir la tête et le poignet qui fument. Ahah.

Bonne soirée.

Delphine

Répondre
Antigone XXI 24 mars 2017 at 11 h 22 min

Merci beaucoup Delphine ! C’est plus que je m’en veux moi-même de ne jamais réussir à tenir mes promesses ! (mon propre perfectionnisme est un râleur) 😉

Répondre
etincellesdorganisations 23 mars 2017 at 7 h 37 min

Ravie de ton retour. Bon courage pour la suite de tes aventures

Répondre
barbalatruc 23 mars 2017 at 9 h 15 min

Waouh, félicitations Ophélie ! Ton absence est plus qu’excusée 😉 Que de beaux projets en cours. Du fond du cœur, je te souhaite tout le meilleur et encore plus ! Peace & Love <3

Répondre
Aline 23 mars 2017 at 10 h 13 min

Super nouvelle !!!
Je comprends ton trac …
Courage et bienvenu à ce « bébé ».

Répondre
aurorezlx 23 mars 2017 at 10 h 17 min

Que de bonnes nouvelles! Bon courage à toi, et au plaisir de te lire, on reste sages 🙂

Répondre
JOëlle 23 mars 2017 at 10 h 48 min

Plaisir de te retrouver, même pour un cours instant. De supers projets entre ton voyage et ton « œuvre ». Bonne continuation, on t’attend …

Répondre
valérie 23 mars 2017 at 11 h 11 min

Ophélie, bonjour,

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur votre prochain ouvrage? Les thèmes abordés, sa date de parution entre autre?
Pour la b12 il vaut mieux quelle forme s’il vous plait?
Très bonne journée.
Valérie

Répondre
Antigone XXI 24 mars 2017 at 11 h 23 min

Bonjour Valérie,
Je présenterai mon ouvrage en détail lors de sa sortie, en mai. Mais je peux d’ores et déjà dire qu’il aborde à peu près tous les termes liés au véganisme, de l’éthique animale à la nutrition (dont la B12, bien sûr !), en passant par les questions de communication, transition, intersectionnalité, vie en société, etc. Un peu de patience encore ! 🙂

Répondre
valérie 23 mars 2017 at 12 h 13 min

Ophélie,
Juste une question pratique si l’on peut dire. Mon fils végane passe l’agrégation d’histoire géographie en ce moment. Il veut être professeur et faire de la recherche mais en histoire et je pense que ça vous parle ce genre d’examen de 7 heures sans manger et en cogitant à fond.
Quels conseils donneriez-vous même si c’est personnel pour avoir assez d’énergie pendant ces 4 jours intensifs?
Comment faites-vous quand vous travaillez autant? Que mangez-vous? Prenez-vous des vitamines? Et pour le mental?
J’espère que vous aurez un peu de temps pour quelques conseils.
Très cordialement.
Valérie_

Répondre
Antigone XXI 24 mars 2017 at 11 h 31 min

Dans mon cas, les concours sont déjà loin (et je n’ai pas passé l’agrégation, j’ai préféré faire directement une thèse) et je ne sais pas si je pourrais donner des conseils dont votre fils n’a pas déjà connaissance. Je recommanderais surtout de bien dormir, de ne pas travailler ou réviser entre les épreuves, de manger des repas variés, équilibrés et qui se digèrent facilement. Pendant l’épreuve, on peut apporter un sandwiche, mais personnellement, j’attendais toujours la fin de celle-ci pour manger (cela dit, je n’ai jamais fait que des épreuves de 6h) : en revanche, apporter de l’eau, des fruits secs, du pain, des noix et des fruits frais (bananes, par exemple) est idéal ! 🙂 Sinon, essayer de se détendre entre les épreuves : aller se balader, courir, nager ou une petite séance de cinéma ne fait pas de mal ! 🙂
Bon courage à lui, surtout ! (et je croise les doigts pour ses épreuves de géographie !) 😉

Répondre
valérie 24 mars 2017 at 17 h 01 min

Ophélie,

Je vous remercie pour vos conseils et vos encouragements. Pendant l’épreuve pour l’agrégation il est interdit de manger même des noix, fruits etc … seulement boire donc le sandwich il le prend à 17 h.
J’ai hâte d’être en mai pour avoir votre ouvrage qui je pense serait très complet sur le véganisme.
Très bonne fin d’après-midi.
Cordialement.
Valérie

Répondre
Antigone XXI 24 mars 2017 at 17 h 23 min

Vous êtes sûre ? Cela me paraît très étonnant.
Il s’agit peut-être d’une mesure récente ou propre à son académie, car j’ai une amie qui a passé l’agrég à Paris l’an dernier encore et il n’y avait aucun problème pour manger pendant l’épreuve (avec discrétion et la bouteille d’eau devait être posée sous la table). Une telle mesure serait contre-productive : il y a risque de malaises et de discrimination envers les personnes qui font des hypoglycémies ou qui ont d’autres problèmes de santé … Vérifiez bien, car ça me paraît bizarre ! Courage à lui en tout cas ! 🙂

Répondre
Valerie Vasseur 25 mars 2017 at 8 h 56 min

Ophélie, bonjour,

En effet c’est ce que je pense, qu’il y a discrimination envers certaines personnes ne pouvant faire sans manger aussi longtemps et de plus c’est comme vous le dites une aberration car il faut être plus que productif dans ce genre d’épreuve et le cerveau a plus que besoin d’énergie pour carburer au mieux.

En fait, il n’a pas demandé mais aucun étudiant apparemment n’a mangé. Ils sont trop dociles à mon goût!!
Pourriez vous me donner une marque de boutique française qui fait des chaussures vegane ainsi que des vêtements?
Très cordialement.
Valérie

Antigone XXI 25 mars 2017 at 11 h 35 min

Oui, c’est étonnant et ce doit être terriblement fatigant, surtout !
Pour les marques véganes, j’en recense un très grand nombre dans mon livre ! En attendant, je vais peut-être faire 1-2 articles ici sur le sujet prochainement. Donc un peu de patience… 😉
Bon week-end !

nouchka 23 mars 2017 at 12 h 45 min

que dire si ce n’est félicitations, bienvenue au « bébé » et bon succès

Répondre
Sev 23 mars 2017 at 15 h 46 min

Ouiiiii!! Welcome back 🙂 Et hâte de faire connaissance avec le bébé ogre!

Répondre
Aline Boulérot 23 mars 2017 at 16 h 02 min

Tu le vois pas mais là je fais une petite danse de la joie! (j’en fais une dès qu’il y a un « truc cool » comme dit mon ado de fille;) Ophélie est revenuuuue! Tu passeras par New York? Ca serait bien, je pourrais venir te voir (j’y suis expat’) et il sors quand ton livre? Non parce que je dois commander longtemps à l’avance dans la seule librairie française qu’il y a chez moi, parfois même avant la parution… Bon courage pour ces 10 derniers jours de stress/boulot!

Répondre
Antigone XXI 24 mars 2017 at 11 h 32 min

Oh, merci pour cette petite danse et ces encouragements ! New York n’est pas prévu, mais Boston cette fois-ci ! Je n’ai pas encore la date précise de sortie, mais c’est prévu pour mai ! Dès que j’en sais plus, j’en ferai part ici 🙂

Répondre
stéphanie 23 mars 2017 at 21 h 11 min

géniiiiiiiiiiiiiiiiiial de te relire Ophélie!!! Trop hate de voir/lire ce nouveau bébé! 🙂 🙂 🙂

Répondre
Antigone XXI 24 mars 2017 at 10 h 05 min

Merci Mélanie ! La conférence aura lieu à Boston et, a priori, elle n’est ouverte au public que moyennant finances… mais si c’est pareil que celle de l’an dernier à San Francisco, il n’y a pas de contrôle aux entrées et tout le monde peut venir y assister…
Sinon, j’ai l’impression qu’effectivement, les deux se disent et que « courbaturée » est un peu plus courant, même si « courbatue » est plus ancien ! http://ameliorersonfrancais.com/article/le-bon-mot/courbatu-ou-courbature/ 🙂

Répondre
Wacek 2 avril 2017 at 13 h 48 min

« Courbatue » est me semble-t-il plus joli à l’oreille! moi aussi je vous suis depuis pas très longtemps mais utilise beaucoup vos conseils et apprécie de vous retrouver. Odile.

Répondre
Antigone XXI 24 mars 2017 at 11 h 21 min

Bonjour et bienvenue Sandrine !
Je suis sûre que ce livre pourra vous aider sur ce cheminement, car il s’adresse autant aux débutant·e·s de la première heure qu’aux véganes confirmé·e·s et j’y parle beaucoup de transition douce et progressive, justement ! 🙂

Répondre
Julie 24 mars 2017 at 14 h 53 min

quelle super nouvelle !! j’ai hâte de lire ce livre 🙂 bon courage pour les quelques jours qu’il reste avant que ça parte à l’impression !

Répondre
Martine Auriol 25 mars 2017 at 2 h 09 min

Courage Ophélie ! Tu tiens l’bon bout 😉 Ca fait très plaisir de te lire <3 Gros bisous et à bientôt !

Répondre
Valerie Vasseur 26 mars 2017 at 8 h 56 min

Ophélie, bonjour,

Peut on vous lire et donc retrouver vos articles ou intervention dans des magazines ou des revues française vendus en kiosque ou sur abonnement ? Si oui, pouvez vous me dire lesquels et où les trouver ? Je vous remercie.
Bon dimanche.
Valérie

Répondre
Cookies Rêvolution 30 mars 2017 at 10 h 59 min

Vraiment hâte de voir sous quel angle tu as choisis d’aborder la question. 🙂

Répondre
Marjorie 1 avril 2017 at 10 h 36 min

Bonjour ophelie, je ne vais pas être très originale mais merci beaucoup pour toutes tes recettes et tes astuces.
Je prépare actuellement pour ma sœur un coffret zéro déchet pour son anniversaire et je comptais lui fabriquer un tube de dentifrice maison (qui accompagnerait ta crème bonne mine, ton baume à lèvres vanille, ton « Nutella » et j’en passe 😉 et je voulais te demander quelques conseils d’association.
Est ce que selon toi je peux associer l’huile de coco, une pincée de charbon végétal actif, une pincée de bicarbonate, une pincée de xylitol, quelques gouttes d’extrait de pépin de pamplemousse, quelque ma gouttes HE de clou de girofle ainsi que quelques gouttes HE tea tree et menthe poivrée ?

Bonne continuation à toi,

Marjorie

Répondre
Flora 4 avril 2017 at 13 h 49 min

Bonjour,
Comme tu nous parles de ton livre qui traitera du veganisme je me permets de te poser une question qu’on m’a posée récemment mais à laquelle je n’ai pas su répondre : si tout le monde cessait l’exploitation animale, que deviendraient les animaux d’élevage ? Personne ne voudrait continuer à les entretenir pour rien, et les terres servant à les nourrir et même simplement évoluer seraient revendues. Du coup, quid de ces espèces?
Merci pour ta réponse,
Flora

Répondre
Antigone XXI 4 avril 2017 at 14 h 43 min

Bonjour Flora,
C’est justement une question à laquelle je réponds dans mon livre… encore un mois et tu sauras tout ! 😉

Répondre
Flora 4 avril 2017 at 19 h 33 min

Lol d’accord merci 🙂

Répondre
Amélie 5 avril 2017 at 16 h 46 min

She is back !
Bon retour à la civilisation, je suis impatiente d’en savoir plus sur ce super livre 😉

Répondre
Valerie Vasseur 16 avril 2017 at 10 h 05 min

Ophélie, bonjour,

Avez-vous vous plus de visibilité pour le titre et la date de parution de votre livre?
Pouvez-vous déjà nous donner des exemples du sommaire ou d’autres informations en attendant de se le procurer ?
A quand un article?
Quels chocolats vegan pour Pâques ?
Bon dimanche à vous.
Bien cordialement.
Valérie

Répondre
Antigone XXI 29 avril 2017 at 9 h 57 min

Oui, il sortira le 17 mai !
Je publierai le sommaire et présenterai le livre dans son intégralité peu avant sa parution ! 🙂

Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :