Tout quitter pour faire un tour du monde minimaliste et végé

by Antigone XXI

*

{I DID IT!} Tout quitter pour faire un tour du monde minimaliste et végé - antigone21.com

*

Aujourd’hui, je suis très fière de vous annoncer un nouveau témoignage I dit it!

Et pas des moindres, car cet témoignage est, je crois, l’un des plus beaux et des plus complets jamais publiés sur ce blog (tout simplement !). Car quand l’art s’allie au voyage, et la simplicité à l’authenticité, seul quelque chose de très chouette peut en sortir ! Je vous présente donc l’histoire de Delphine et Nirvân, jeune couple végé et engagé qui a tout quitté pour faire le tour du monde.

La passion de Delphine, le dessin, et celle de Nirvân, la boulangerie, ont donné naissance à une belle aventure tout autour du globe et à un blog, TATUP, qui allie récit de voyage, découvertes engagées, galeries de photos et, bien sûr, illustrations et bandes-dessinées.

Dans ce beau témoignage, Delphine raconte l’émouvante genèse de ce voyage et elle nous livre aussi tous ses secrets pour un tour du monde minimaliste et végétarien ! A vos backpacks, les amis !

*

{I DID IT!} Tout quitter pour faire un tour du monde minimaliste et végé - antigone21.com

*

Tout a commencé, quand…

*

{I DID IT!} Tout quitter pour faire un tour du monde minimaliste et végé - antigone21.com

*

Nous habitons alors en montagne, non loin de Chambéry, dans notre petit village de 450 habitants et notre maison en pierres, vieille de 400 ans et mal isolée. Nous sommes insouciants, nous n’avons pas de frigo (si, si, c’est possible !), pas de télé, pas de micro-ondes. L’été, nous cultivons des petites tomates et des aromates dans notre mini-jardin, et nous dégustons les petits plats de Nirvân (il aime cuisiner et j’aime manger, ça tombe bien !). En hiver c’est le poêle à bois qui déverse sa chaleur dans la kitchenette et fait frémir nos potages réconfortants.

Quand je rencontre Nirvân fin 2010, je suis une omnivore ‘normale’, arrière-petite-fille de bouchers, amatrice de petits plats du terroir et des bons vins de mon papa. Nous réfléchissons tous deux au végétarisme, et Nirvân dit souvent : ‘Je dois apprendre, non pas à ne plus manger de viande, mais à aimer ne plus en manger’. Et puis, je lis Faut-il manger les animaux ? et je tombe des nues. L’été qui suit, je fais mon overdose de viande : un hamburger bien gras et savoureux, en pleine après-midi ensoleillée, qui ne passe pas. Je le sens ‘dans ma peau’ : je ne peux plus manger de viande. Je décide d’arrêter pour de bon et de sauter le pas. La pression est forte autour de moi et on pense, à ma place, que ma santé est en danger.

*

{I DID IT!} Tout quitter pour faire un tour du monde minimaliste et végé - antigone21.com

*

Nirvân, de son côté, continue à manger de la viande, jusqu’à ce qu’à l’automne, il arrête également toute consommation de viande et de poisson. Nous sommes tous les deux plus forts face à la désinformation des convives lors d’un repas et plus heureux dans notre végétarisme. Quand on nous parle de carences, Nirvân rappelle qu’on pourrait aussi parler ‘des excédents en gras, en sel et en sucre’ que tout le monde semble oublier rapidement. Il pratique des sports intensément et peut parler de son état énergétique ; moi, je récupère plus vite après mes sessions de pilates. Travaillant alors dans la moto – un univers de testostérone – Nirvân doit faire face aux jugements mordants de ses collègues, et pourtant, cela ne nous empêche pas de devenir végétaliens à la maison, même si par commodités, nous mangeons végétarien à l’extérieur.

Notre façon de vivre concorde à merveille, et même Scampi, notre chat, seul omnivore de la maison, est aussi nourri d’une meilleure façon : pas de boîtes classiques mais du thon ou des terrines (des restes à nous, des cadeaux de fin d’années…), des croquettes bio pour dépanner et bien sûr, la chasse, qui reste son mode d’alimentation favori (son passe-temps : me ramener des souris décapitées sur le pas de la porte – j’adore !).

*

{I DID IT!} Tout quitter pour faire un tour du monde minimaliste et végé - antigone21.com

*

Août 2012, j’ai droit à une demande en mariage presque inattendue !

L’année 2013 commence avec des préparatifs fastidieux, mais en mai, trois mois avant le mariage, une nouvelle va faire basculer nos vies. Indira, la maman de Nirvân a un cancer du pancréas, on nous annonce cinq mois maximum. Sans plus attendre, nous annulons tout. Nirvân part un mois s’occuper de ses parents. Nous décidons alors de célébrer notre union à l’île Maurice selon la tradition hindoue pour faire honneur à la maman de Nirvân. Pour une Maman hindoue, marier son unique garçon « dans cette vie » relève de l’accomplissement !

En un mois, nous organisons ce mariage fort en émotions et en spiritualité. Mes parents, mon frère, quelques amis se joignent à nous. Indira est incroyablement rayonnante jusqu’au mariage ; après quoi, c’est le déclin. Elle succombe un mois pile après les noces. Je rentre en France deux jours avant que la nouvelle ne tombe, car l’année scolaire recommence déjà. Je suis seule à nouveau pour trois semaines. Nirvân traverse les longues et lourdes cérémonies de funérailles et, à son retour,  il ne peut plus mettre son rêve de côté : devenir boulanger.

*

{I DID IT!} Tout quitter pour faire un tour du monde minimaliste et végé - antigone21.com

*

Les mois passent, Nirvân part se former en boulangerie bio et nous nous voyons peu. Nous reparlons de ce tour du monde. Nous avons à cœur d’aller répandre les cendres d’Indira dans le Gange, en Inde. Plus nous en parlons, plus nous nous décidons : quitte à partir, autant y aller à fond !

Pendant 8 mois, nous préparons nos destinations, décidons des trajets à effectuer, du nombre de pays, des assurances… C’est toute notre épargne que nous décidons de mettre en jeu. En juin 2014, Nirvân quitte son travail et nous vendons tout. Nous quittons notre location en montagne, faisons les brocantes et éliminons le superflu amassé au fil des années. Ca y est, notre départ est prévu : ce sera le 2 septembre !

*

{I DID IT!} Tout quitter pour faire un tour du monde minimaliste et végé - antigone21.com

*

Je me rends compte à travers nos recherches que, parmi les blogs de backpackers partis en voyage un an ou 6 mois, rares sont ceux qui partent seulement avec des petits sacs à dos peu chargés. Car c’est mon nouvel objectif : voyager minimaliste.

Nous décidons de créer un site web où raconter notre périple. Il sera tourné sur la boulangerie car Nirvân entend partir à la découverte des techniques traditionnelles de fabrication du pain, mais aussi sur l’art, avec mes dessins et mes découvertes artistiques, car je suis illustratrice indépendante (cf. mon site !). C’est grâce à la société de webdesign Zapilou que notre site TATUP prend vie : Tatup pour ‘Terre autour d’un Pain’ ou ‘Traversée aux traits d’un Pinceau’. Bien sûr, il s’agira aussi d’un voyage 100% végé !

*

{I DID IT!} Tout quitter pour faire un tour du monde minimaliste et végé - antigone21.com

*

Quand on décide de voyager léger, tout un tas de questions passent par la tête :

  • Qu’est-ce qu’on emmène pour un an de voyage ?
  • Et si j’ai froid ? Et si on sort ?
  • Et si j’en ai marre du rose ?
  • Est-ce que j’emmène mon petit pull préféré ?
  • Est-ce que je vais rester en baskets (roses !) pendant un an ?

Point fort : l’année précédente je me suis lancée dans le ‘no-poo’ grâce au blog d’Antigone XXI. Plus de shampoing, nous sommes libres du cheveu ! Juste des rinçages à l’eau de temps en temps. Et comme je suis plutôt genre nature, je n’emporte aucun maquillage.

{I DID IT!} Tout quitter pour faire un tour du monde minimaliste et végé - antigone21.com

*

Côté menstruation, j’ai une mooncup depuis bientôt 10 ans et deux serviettes lavables en gore-tex hyper absorbantes. J’emmène aussi avec moi un cure-oreille : pratique pour éviter les cotons-tiges jetables ! Nous avons aussi des serviettes de bain PackTowl, un type de serviette hyper légère qui sèche très rapidement. Un autre truc qui peut sauver la vie parfois : un pisse-debout lavable pour fille  !

*

{I DID IT!} Tout quitter pour faire un tour du monde minimaliste et végé - antigone21.com

*

Dans le reste de nos sacs, on trouve :

Vêtements

  • ELLE : 2 pantalons, 2 t-shirts*, un débardeur, 2 t-shirts manches longues, 3 culottes, 1 pull, 1 doudoune TATUP sur mesure et étanche à base de coton recyclé, 1 paire de tongs, 1 paire de baskets, 1 maillot de bain, 1 petite paire de gants en soie, 1 protection de pluie pour sac, 1 sac de couchage léger en lin, 1 mouchoir en tissu.
  • LUI : 2 pantalons, 2 t-shirts, 2 pulls, une doudoune, une veste de pluie de running, 1 paire de chaussures doigts de pied Vibram, 1 mini-tondeuse rechargeable multifonction, sac de couchage léger. (1) 1 paire de baskets étanches tout terrain (qu’on nous a volées au temple, en Inde…).

* un certain nombre de nos habits sont en laine mérinos, biologique et ‘éthique’ (nous comptons nous en rendre compte de nous-mêmes lorsque nous passerons en Nouvelle-Zélande) car il s’agit d’une matière très légère et qui laisse la peau respirer, portable 3 jours de suite sans odeurs.

Objets 

  • 2 tablettes/ordinateurs, 2 appareils photos (1 reflex et un compact semi-pro + un télé-objectif et un petit trépied), 2 disques durs externes, des câbles, 2 chargeurs, 1 liseuse électronique, 2 carnets à dessins, 1 petite trousse, une tente light (900g), nos cartes de visites, 1 pack d’autocollants Tatup, des mini-pots de peinture naturelle (cadeau de mon prof de  »miniature painting » à Jodhpur en Inde), 1 lampe frontale rechargeable en mini-USB, cordes, 1 boussole, 1 petite chaîne, 1 petit couteau (à acheter sur place après l’avion).

Bilan : j’ai un sac de 24L, de 8 kg en général. Nirvân a un sac de 30 L, de 12 kg max (il porte les 2 ordis et son reflex).

Avec ça, on vit très, très bien. En avion, nous avons toujours nos sacs en cabine, ce que je voulais vraiment. C’est encore un peu lourd à cause de l’électronique, mais on ne peut pas trop y échapper si on veut tenir notre blog et si je veux continuer à travailler en même temps. Il y a des choses qu’on n’utilise pas ou peu. C’est le fameux rapport des 20/80 : 20% qu’on utilise 80% du temps, 80% qu’on utilise 20% du temps.

*

{I DID IT!} Tout quitter pour faire un tour du monde minimaliste et végé - antigone21.com

{I DID IT!} Tout quitter pour faire un tour du monde minimaliste et végé - antigone21.com

*

Transports et trajets

De septembre à janvier, nous décidons d’aller d’abord voir nos proches, pas encore en mode minimaliste, mais avec une valise chacun. Nous nous rendons sur l’île Maurice pour voir le papa de Nirvân, devenu lui aussi quasi végétarien et que Nirvân épaule dans l’élaboration d’un compost. Ensuite, c’est le départ pour Madagascar, où nous rejoignons ma famille, puis pour la Côte d’Ivoire, où habite mon frère.

Enfin, le 28 janvier, nous commençons notre vrai périple en sac à dos. Direction l’Inde, après une escale à Rome de deux jours et dix jours au Sri Lanka. Nous passons deux semaines au Népal, pile avant le tremblement de terre (un article hommage va paraître sur Tatup et dans le Dauphiné Libéré). Ensuite, 10 jours à Bangkok, le temps de prendre nos visas pour le Myanmar pour 20 jours. Retour prévu en mars 2016 après la Malaisie, Singapour, l’Indonésie, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, Bali, le Mexique, l’Equateur, les Etats-Unis, le Canada, l’Irlande, le Royaume-Uni… Pour l’Islande, on verra en fait !

Même si nous utilisons beaucoup l’avion, nous sommes majoritairement tributaires des transports en commun. Nous songeons également à embarquer à bord d’un voilier : avant de partir, nous avons passé nos permis Bateau en caressant le rêve de naviguer sur les flots.

*

Hébergement

L’option Couchsurfing s’est avérée compliquée (certaines personnes font payer l’accueil d’une manière détournée !). Dans les pays où le coût de la vie est bas, on profite de guest-houses ou de petits hôtels propres (entre 4 et 8 euros/nuit). C’est surtout grâce à Nirvân, qui a le sens du contact, que nous rencontrons beaucoup de gens et que l’on nous ouvre des portes. Les gens sont gentils et apprécient notre curiosité. Ils n’hésitent pas à se plier en quatre pour nous aider parfois.

*

Manger végé

On peut penser que manger végé n’est pas simple en voyage, surtout dans les pays où nous ne parlons pas la langue et où la viande règne en maître… et pourtant, au fil des pays, nous sommes bien obligés de l’admettre : nous nous régalons !

*

{I DID IT!} Tout quitter pour faire un tour du monde minimaliste et végé - antigone21.com

*

L’Ile Maurice est un endroit où l’on ne se pose pas de questions sur la nourriture, car les restos, très abordables, cuisinent naturellement végétarien, un héritage de la culture hindoue très présente. Quand nous partons pour Madagascar, nous appréhendons car on nous dit qu’il va très compliqué de manger végétarien là-bas. En réalité, sur place, c’est le bonheur ! Avec tous ces fruits, ces gâteaux et beignet, nous ne savons où donner de la tête ! Ma famille découvre avec nous de nouvelles saveurs, comme les brochettes de fruits et légumes au barbecue. Et même si nous mangeons beaucoup de patates, de manioc et de bananes plantains (alloco) en Côte d’Ivoire, nous nous faisons également de belles ventrées d’ananas, papayes, mangues, avocats et bananes sans parler du jus d’hibiscus ! En Inde, tout est délicieux… mais un peu trop épicé !

*

{I DID IT!} Tout quitter pour faire un tour du monde minimaliste et végé - antigone21.com

*

Il faut bien avouer qu’on a parfois rencontré des petits soucis…

Par exemple, une fois en Thaïlande où nous demandons à la gérante de notre guest house de nous écrire des phrases ‘nouilles’, ‘tofu’, ‘riz’ ou ‘légumes’ en Thai pour que l’on puisse manger végétarien. Elle énonce brièvement ce qu’elle écrit et nous arrête tout de suite quand nous essayons de répéter : notre accent est trop mauvais ! Plus tard, Nirvân essaie quand même de s’exprimer devant une échoppe où l’on sert des soupes de nouilles de riz : ‘maikingasat ?..’ En face, c’est le silence complet… La marchande ne comprend rien.

Nous lui montrons alors notre carnet où sont griffonnés les mots de la gérante. Son visage s’illumine. Nous rentrons tout contents de cette trouvaille, nos petits sachets de riz, de bouillon et de légumes avec nous. Nirvân prépare nos bols et me sert en premier. Miam, je salive à la vue de ce bouillon aux champignons chinois et à la coriandre ! Et puis, ‘pouf, pouf, pouf !’ : trois petites boules un peu louches tombent dans mon bol. Je goûte et… c’est du porc ! Qu’on ne nous y reprenne plus : depuis, nous montrons toujours nos cartes Végé ! (que j’ai dessinées et fabriquées moi-même)

*

{I DID IT!} Tout quitter pour faire un tour du monde minimaliste et végé - antigone21.com

*

Loin de nos famille et amis, nous nous laissons porter par le voyage et nous imprégnons des cultures et de la vie des gens. Nous ouvrons les yeux sur nous-mêmes, devenons plus tolérants, sortons de notre zone de confortet devons nous accommoder constamment de nouveaux repères. Nous apprenons aussi nos limites dans la simplicité. Nous essayons encore plus de suivre notre idéal de vie : faire ce que l’on dit, penser à ce que l’on fait et vivre chaque jour comme si c’était le premier et comme si c’était aussi le dernier. Nous essayons également de travailler sur notre spiritualité.

Nous pensons aussi à notre retour, l’an prochain. Après le voyage, Nirvân veut monter sa boulangerie de pains naturels au levain (avec également des pains sans gluten !) et, plus tard, se lancer dans la petite restauration végane. Nous réfléchissons aussi à notre maison, que nous voyons complémentaire de notre projet de vie. En bref, notre objectif est de fabriquer nous-mêmes notre habitat dans des matériaux naturels afin d’atteindre un niveau d’autonomie quasi-totale d’ici quelques années.

Mais avant cela, nous avons encore de nombreux mois de voyage devant nous…

☛ Si vous voulez, vous pouvez suivre nos aventures sur TATUP en BD et en photos ! Nous en profitons pour lancer un petit appel aux lecteurs qui pourraient nous offrir le gîte durant notre périple. Nirvân s’engage à faire du pain ou des chapatis en échange ! 🙂 Et si vous voulez nous rencontrer lors d’un de nos voyages, n’hésitez pas à et écrivez-nous à contact@tatup.fr !

*

{I DID IT!} Tout quitter pour faire un tour du monde minimaliste et végé - antigone21.com*

Tampon4

*

Voilà, j’espère que vous avez aimé ce témoignage autant que je l’ai aimé !

Un IMMENSE merci à Delphine (alias Chklé !) et à Nirvân pour ce texte fort et généreux, et pour ses superbes illustrations inédites. Je vous enjoins vraiment à suivre nos deux héros à travers les réseaux sociaux  :

N’hésitez pas à les soutenir et à leur laisser un petit mot !

*

Bon voyage !

*

LAISSEZ UN COMMENTAIRE ! <

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

90 comments

Armelle 11 mai 2015 - 19 h 43 min

très belle aventure en effet.
je rêve de le faire et eux le réalise. bravo, je vais les suivre 🙂

Reply
Loetitia Cuisine Vegan 11 mai 2015 - 19 h 47 min

Magnifique ce I did it ! Mais je suis fan des I did it !!! <3 JE vais de ce pas voir leur blog ! Merci Ophélie !

Reply
Rosenoisettes 11 mai 2015 - 19 h 52 min

Quel superbe article et reportage !
C’est une expérience fantastique et cela donne considérablement un nouvel oeil sur le tourisme. En effet, le plus important quand on voyage est de profiter, de s’immerger dans la culture local. Peu importe le superflu, les habits, accessoires et le reste.
Se sentir proche de ce pays, des coutumes et surtout de l’environnement est le plus beau voyage que l’on peut faire 🙂

Reply
Prisci 11 mai 2015 - 20 h 00 min

Très beau récit! Quelle force!

Reply
Shaloth 11 mai 2015 - 20 h 14 min

J’espère que vous reviendrez vous installer en Savoie! Le bon pain et le restau Vegan ca m’intéresse 🙂 En tout cas si vous passez vers Albertville, venez manger à la maison c’est Végé 😀

Reply
Delphine 12 mai 2015 - 16 h 46 min

Salut Shaloth !
C’est avec plaisir que nous viendrons manger Végé à Albertville !
Faudra attentre printemps 2016 environ 😉

Merci de ton soutien !

Reply
Pou. 11 mai 2015 - 20 h 21 min

Génial ! Un témoignage sur mesure qui correspond à toutes mes réflexions du moment : végétarisme, minimalisme, auto-éco-construction, voyage (de préférence en bateau)… Merci de relayer cette perle !

Reply
vegancoco 11 mai 2015 - 20 h 23 min

Superbe témoignage, et sympa les illustrations, je suis conquise par le pisse debout (acheté!)…je les suis dans leur tour du monde. Merci Ophélie de nous faire rencontrer des gens chouette!

Reply
Théa Oz 11 mai 2015 - 20 h 34 min

Merci Antigone pour cette très belle découverte !
Et merci à Nirvan et Delphine de nous faire voyager avec vous… c’est rare que « j’aime » les blogs de voyage, je suis souvent déçue car je n’y retrouve pas les sensations que j’ai pu avoir en voyageant au long cours. Et pourtant, là, si 🙂

Reply
Delphine 12 mai 2015 - 16 h 48 min

Bonjour Théa !

Merci de ces encouragements !
je suis ravie que notre blog te parle 🙂
Et peut etre que ça te donnera envie de re-voyager !

🙂

Reply
Zaidstyle 11 mai 2015 - 20 h 36 min

waaaa…. juste waaaa!

Reply
Delphine 12 mai 2015 - 16 h 54 min

Merci !
ça fait chaud au coeur !
🙂

Reply
Karen 11 mai 2015 - 20 h 36 min

C’est beau, c’est tendre, magique ! Merci !

Reply
Delphine 12 mai 2015 - 16 h 54 min

Merci !!!!
On va finir par pleurer de joie tellement c’est touchant d’avoir de telles réactions 🙂

Reply
Marina 11 mai 2015 - 20 h 43 min

Super récit, très inspirant, je leur souhaite beaucoup de bonheur et de belles découvertes ! Si je peux me permettre une question, je pars bientôt en voyage aussi, et quand vous parlez de laine mérinos éthique, vous parlez de quelle marque ? Merci et bonne route !

Reply
Delphine 12 mai 2015 - 16 h 56 min

Marina,
on a choisit la laine merinos de chez Ice beaker et Smartwool.
Il y a une tracabilité sur les T shirt et on compte bien aller voir comment ça se passe l’élevage des moutons en Nouvelle Zelande !

Reply
Bador 11 mai 2015 - 20 h 56 min

Je vous accompagne par la pensée, et si vous passez par Lyon, venez me voir, je vous héberge avec grand plaisir….. ANNICK
aliromak@gmail.com

Reply
Delphine 12 mai 2015 - 16 h 57 min

Bonjour Annick,

on garde votre mail sous le coude pour notre retour … vers le printemps 2016 ! 🙂
Merci de votre proposition, c’est touchant 🙂

Reply
Gwen 11 mai 2015 - 21 h 35 min

Belle histoire ! Et super idée les cartes « végé » en voyage !! Je vais m’en faire… Belle aventure à eux deux.

Reply
Kris 11 mai 2015 - 21 h 39 min

Wouahhh ca donne envie, super parcours 😀
Si vous avez envie de passer par l’Allemagne je vous accueille sans probleme 😉 sans rire meme dans ma petite ville de Ulm, il y a 2 restaurants exclusivement vegan et beaucoup d’endroits propose des plats vegetaliens. Les allemands sont assez avancés sur la question ! Bon voyage profitez à fond !

Reply
Delphine 12 mai 2015 - 16 h 59 min

Bonjour Kris,
l’Allemagne on va trop y passer après le tour du monde !!!
ça sera le tour d’Europe ! :p
Tu peux nous envoyer ton email par ..email ?
contact@tatup.fr

🙂

Reply
les toiles des neiges 11 mai 2015 - 21 h 41 min

quel article ! à la fois drôle, dépaysant, courageux, bref un sacré voyage ! merci pour cette découverte et bonne route !

Reply
Delphine 12 mai 2015 - 17 h 02 min

Merci !!!
j’aime bien quand c’est drôle alors si ça fait rire, je suis contente 🙂

Reply
axelle et ses caprices 11 mai 2015 - 21 h 49 min

Super témoignage ! Ça a l’air fantastique de faire le tour du monde, mais surtout découvrir de nouvelles cultures.
Moi j’ai du mal a bouger de chez moi, j’ai besoin d’un environnement familier, alors partir autant de temps .. je ne pense pas que ce soit pour moi. Peut être ne choisir qu’un pays à la fois, et revenir en france entre temps, mais bon niveau budget etc ça serait vraiment compliqué. Mais je crois que je suis plutôt faite pour des petites vacances à droite à gauche, pas pour les grandes aventure aha
Bisous, Axelle

Reply
Maud 11 mai 2015 - 22 h 24 min

Vachement chouette cet article ! Merci 🙂
PS: Si jamais il y a un endroit où l’on peut récupérer les vignettes de commodités de voyage, ça m’intéresserais ! Elles sont super et très pratiques.

Reply
Elle 12 mai 2015 - 6 h 58 min

Une très chouette expérience! 🙂 Ça me tente depuis un moment, à voir! C’est dommage cette histoire de Couchsurfing, je le pratique beaucoup, dans les deux sens, et je n’ai jamais vu ça. Il faudrait prévenir le site car se faire rémunérer est interdit (ou laisser un commentaire négatif pour prévenir les suivants et éviter ça). C’est la meilleure méthode pour aller à la rencontre des autres, il serait dommage d’abandonner à cause de personnes qui ne respectent pas le principe.

Reply
Delphine 12 mai 2015 - 17 h 04 min

Bonjour Elle,

on a prévenu le site couchsurfing justement car cette pratique s’est faite à Rome et en Inde !
En Birmanie, on a retenté le couchsurfing chez une Coréenne, c’etait magique !
Donc on a de l’espoir 😉

Reply
miZenblog⎜Sylvie Amilien 12 mai 2015 - 7 h 03 min

Découvrir le monde par soi-même. Un couple d’explorateur du XXe siècle dans toute sa splendeur.
Je m’en vais partager sur mon blog, tellement leur aventure me tient à cœur.
Et merci pour la découverte (ça sert à ça de s’abonner au blog qu’on aime 😉 )
Belle journée

Reply
Delphine 12 mai 2015 - 17 h 04 min

Merci pour ton message et ces encouragements !!!

Reply
miZenblog⎜Sylvie Amilien 12 mai 2015 - 7 h 04 min

Je vouslais dire : XXIe siècle !

Reply
Échos verts ❀ Natasha 12 mai 2015 - 7 h 13 min

Merci Ophélie d’avoir publié ce superbe témoignage : chaque article ‘I did it’ est vraiment passionnant à lire, mais c’est vrai que celui-ci est particulièrement inspirant, et comme tous, il m’a mis la larme à l’oeil…

Merci Delphine et Nirvân d’avoir pris le temps de partager votre parcours et votre aventure… je suis toute émue par votre histoire et vraiment inspirée par votre détermination, votre créativité et toute la beauté qui émane votre relation.

J’adore tes dessins Delphine et votre blog et vraiment très sympa ; c’est avec plaisir que je suivrai le reste de votre voyage ! Je sais que l’Allemagne ne fait pas partie de votre itinéraire mais si jamais vous avez envie de passer par Freiburg, c’est avec plaisir qu’on vous accueillerait ! Sinon, sur la suite de votre itinéraire, j’ai de très bons amis au Mexique et en Irlande donc n’hésitez pas à me contacter si vous aimeriez que je vous mette en contact (echosverts(@)gmail.com).

Je vous souhaite plein de belles découvertes et de bonheur pour la suite de ce merveilleux voyage…

PS : Le pisse-debout, quelle découverte !!

Reply
Échos verts ❀ Natasha 12 mai 2015 - 7 h 24 min

PS1 : J’oubliais, j’ai aussi de très bons amis au Canada, en Angleterre (deux pays où j’ai habité plusieurs années) et en Australie, donc vraiment, n’hésitez pas à me dire si vous avez besoin de contacts sympas là-bas.

PS2 : quelle bonne idée ces petites cartes avec des dessins pour expliquer clairement ce que l’on cherche 🙂

Reply
Delphine 12 mai 2015 - 17 h 10 min

Bonjour Natasha !
Merci pour ce long message 🙂
A force, on va pleurer avec ces commentaires touchants 🙂 Enfin, surtout moi !
Après le tour du monde, y a quelques pays d’Europe qui nous disent bien dont… L’ALLEMAAAAGNE !
Alors ça sera avec plaisir de passer par chez toi !
🙂

Reply
Naturelle Islands 12 mai 2015 - 8 h 01 min

WOoO !!!! Je suis subjuguée par cet article! Par la foi et le mental de ce couple ! <3
Ébahie par ses petites illustrations, surtout la création de ses cartes de dialogue !! NON CHAPEAU !!!!!
Je vais m'abonner de suite !!!
Merci Antigone XXI pour ce partage, tu es une femme merveilleuse!!

Reply
emma bouriffe 12 mai 2015 - 8 h 46 min

superbe histoire bravo.
je ne suis pas voyageuse, je voyage dans les livres, à propos ce dernier livre je me suis jetée dessus et acheté un super blender. j’ai égaré le tout petit livre et j’aimerais retrouver la recette savon noir et henné pour la peau. si vous pouviez…
merci

Reply
DESSIN ⎜illustration | miZenblog 12 mai 2015 - 9 h 20 min

[…] TATUP Project sur FB ⎜source […]

Reply
Emilie 12 mai 2015 - 9 h 23 min

Quand je lis ça, ça ravive mon envie de mettre les voiles et de partir à la rencontre des autres et de la vie.
Leur blog est une super découverte et leur histoire est franchement émouvante, vibrante et pleine de vie, c’était un plaisir de découvrir leur parcours.
Bon vent Delphine et Nirvân, je vous souhaite de superbes découvertes et plein de pains de tradition pour parsemer vos routes 😉
Merci également pour les jolies astuces ( les cartes sont superbes, c’est une idée géniale! et le pisse-debout, je connaissais, je trouve ça super pratique et ça a bien fait rire mon Amoureux ^^).
Merci Ophélie pour cette rubrique pleine de motivation et d’enthousiasme, elle permet de bien commencer la semaine 🙂

Reply
Jennifer 12 mai 2015 - 10 h 09 min

Ce témoignage m’a beaucoup émue, merci Ophélie du partage !
Et bonne route à Delphine et Nirvân, dont le(s) projet(s) me parle(nt) beaucoup…

Reply
Delphine 12 mai 2015 - 10 h 34 min

J’adore cette rubrique, elle fait réfléchir, elle fait rêver et elle me permet surtout de me dire : c’est possible ! Elle me donne des ailes. <3
Merci Delphine et Antigone pour ce témoignage !

Reply
Colline GK 12 mai 2015 - 10 h 46 min

merci de nous faire rêver. l’Homme a besoin de penser à des choses qui lui semblent hors d’atteinte… pour pouvoir s’élever.

Reply
savourelavie 12 mai 2015 - 12 h 36 min

Un témoignage poignant, c’est génial que voir qu’ils réalisent ce grand rêve!!

Reply
Missmu 12 mai 2015 - 13 h 34 min

Ce matin, je me suis inspirée d’une de vos recettes de muffins végétaliens pour me régaler. En revenant pour vous laisser un message, je découvre ce témoignage… Quelle belle rencontre !! Merci à vous et à eux pour cette histoire digne d’un conte magnifique et passionnant ! Je vais suivre leur aventure. Quel soleil !!! Bonne journée et encore merci 🙂

Reply
LnaB 12 mai 2015 - 16 h 35 min

Quel beau témoignage, qu’on a envie de suivre. Merci beaucoup pour ce partage.

Reply
Kahlan 12 mai 2015 - 17 h 58 min

Méchante va ! Ça me fait tellement rêver qu’après je déprime sur ma vie… :-p
Très belle histoire, merci. ^^

Reply
blogplanetaddict 12 mai 2015 - 18 h 05 min

Belle histoire avec de bonnes astuces de voyage minimaliste! Merci pour la découverte, je vais suivre leur aventure de ce pas!

Reply
Deborah 12 mai 2015 - 18 h 54 min

Je ne résiste pas à l’envie de vous faire part de mon admiration! Je m’en vais faire un tour sur votre blog. Et sinon, elles sont pas roses tes baskets 😉

Reply
Delphine 13 mai 2015 - 17 h 43 min

Salut Déborah,

C’est vrai.. Mes baskets sont grises en fait.. Avec des lacets roses!
🙂

Reply
Mama'nonyme 12 mai 2015 - 19 h 32 min

Wahou, quelle bouffée d’inspiration! Bravo à eux 🙂

Reply
Iloo 12 mai 2015 - 22 h 03 min

C’est vraiment un témoignage très impressionnant! Bravo à Delphine et Nirvân pour leur détermination ! J’aime tant voir qu’il existe des personnes porteuses de si belles valeurs! Par contre, une question me taraude depuis le début de l’article : où est le chat?? 😀

Reply
Delphine 13 mai 2015 - 17 h 45 min

Pas d’inquiétude ! Le chat est gardé par mes parents !
🙂

Reply
delphine 13 mai 2015 - 2 h 59 min

Je n’ai pas l’habitude de laisser des commentaires mais votre projet m’a vraiment enthousiasmé ! Vous n’êtes pas les premiers à partir faire le tour du monde en backpack mais j’aime particulièrement vos valeur et l’état d’esprit qui accompagne ce voyage . En plus les dessins sont très drôles, bravo ! C’est une super idée les petites cartes pour se faire comprendre…J’ai même forcé mon copain à vous lire ! En tout cas si vous passez par le canada, en particulier Montréal, on vous accueillera avec grand plaisir !
J’en profites pour remercier Antigone XXI pour son blog, grâce à elle je fais presque tous mes cosmétiques et je convertis mes amies…

Reply
Cherry Zombie 13 mai 2015 - 6 h 28 min

Bel article merci, les voyages vg c’est le bonheur (Je suis actuellement en voyage en Amérique Latine pendant 1 an et les bons petits plats ne manquent pas!) 🙂

Reply
Carole 13 mai 2015 - 13 h 53 min

Merci pour ce magnifique témoignage ! Respect, il n’y a pas d’autre mot. Carole

Reply
La Sardine 13 mai 2015 - 15 h 03 min

Waaah quel bel article, vous faites rêver !! j’aurais aimé faire un tour du monde aussi mais quand on est maman c’est un peu plus compliqué !! 😉 vous formez un très beau couple ! et sinon j’aurai aimé savoir comment et avec quels matériaux vous construiriez votre future maison ? je ne suis pas végan (mais peut être qu’un jour je lirai aussi ce fameux livre) mais fabriquer sa propre maison avec des matériaux naturels ça me parle ! j’ai déjà lu qq articles à ce sujet. Donnez des news ! je me suis abonnée au blog Tatup et aussi sur fb :). Ah et encore une question sur quel site tu achètes les serviettes gore tex et la mooncup ? merciiii !

Reply
Delphine 14 mai 2015 - 12 h 05 min

Bonjour La sardine !

On peut acheter des cup et serviettes lavables sur le site français Plim.fr
🙂

Reply
Caroline 13 mai 2015 - 18 h 21 min

Magnifique histoire, témoignage et démarche!
Une aventure qui vous marquera à vie!
Je serai heureuse de vous accueillir dans le 78!
Bonne continuation!
Merci Antigone pour le partage.

Reply
Sarra B 13 mai 2015 - 18 h 42 min

En lisant ce témoignage, la machine à rêves a tourné à plein régime… Vous visitez tellement de pays, vous découvrez tellement de cultures, et tout ça comme des vrais warriors, avec trois fois rien et une alimentation vgr 😀 Whaouh, ça montre qu’il y a des gens qui ne font pas qu’y penser et qui le font vraiment…

Reply
Soe 14 mai 2015 - 16 h 23 min

Mais, mais … Ya pas de chaussettes dans leur paquetage ! 😉

Reply
Delphine 14 mai 2015 - 17 h 46 min

Salut Soe!
J’ai oublié les chaussettes !!!
On a 2 paires chacun mais Nirvan s’étant fait voler ses chaussures de marche, il continue le voyage avec ses vibram.. Sans chaussettes !
🙂

Reply
Sonia 14 mai 2015 - 20 h 08 min

Joli témoignage.
Bon voyage aux amoureux!

Reply
Nelly Passé Rimlinger 15 mai 2015 - 14 h 21 min

Un magnifique projet très intéressant que je vais suivre sur leur blog. J’ai eu une démarche un peu inverse , nous sommes partis en tour du monde en famille (avec 3 enfants) et en revenant on essaie de pousser un peu plus loin la démarche minimaliste. On commence aussi à modifier notre alimentation qui faisait la part belle aux protéines animales. Merci Antigone pour ton site qui nous permet d’avancer dans notre nouveau mode de vie.

Reply
Emilie 16 mai 2015 - 9 h 09 min

Merci pour tous ces témoignages vraiment inspirants! Mais à quand celui d’une maman ayant réussi à surmonter les réticences de ses enfants et de son mari? Moi qui ne mange plus de viande depuis plus de 10 ans et qui progresse doucement vers le végétalisme, je galère à convaincre mon mari qui me réclame du poulet à cor et à cri et mes deux filles qui font la grimace devant le tofu et mettent systématiquement de côté le moindre morceau de poireau ou de brocoli. Ils m’accusent souvent de prendre toute la famille en otage et j’ai beau essayer des recettes sympas, créatives, saines, simples et de saison, ces réactions me laissent un certain sentiment de frustration. J’adorerais avoir des astuces…

Reply
Nirvan 19 mai 2015 - 12 h 26 min

Le témoignage, ça pourrait être le tien !
Il faudrait justement que tu mettes à profit ce qui t’arrive pour trouver l’équilibre qui pourrait fonctionner. Convaincre les autres ne marche jamais.  »Convaincre » c’est se mettre à n croisade. Donner un exemple est la seule chose productive qu’on peu faire.
Il se peut que si le but de réaliser ce témoignage publique devient une réalité familiale, peut-être que ta famille se comportera alors différemment.
Mais il faut accepter que tout le monde n’aie pas les mêmes aspirations.
Parfois, nous végé, prenons effectivement en otage nos convives omnivores. Bon, ils le savent et sont consentants. Mais c’est une réalité avérée. Parfois, la tolérance amène la tolérance aussi. Demander aux autres de changer c’est aussi leur donner l’impression qu’on ne les aime pas pour ce qu’ils sont… Et réciproquement…
Bon courage à toi.
😉
Nirvân de TATUP.

Reply
Matamune 16 mai 2015 - 22 h 01 min

Une belle aventure… La transformation intérieure par le mouvement extérieur.
Côté pratique, vous arrivez à vous passer de matelas? Quelles gourdes utilisez-vous?
Comment faites-vous quand vous transportez de la nourriture? Pour moi c’est toujours une galère avec le sac déjà plein.
Quelle modèle de tente avez-vous pour tenir dedans à 2 pour 900g? La mienne fait 2 kg et je voyage seul ^^’
Pour ce qui est de la trousse de toilette / trousse à pharmacie, il est possible de tout remplacer par Amaroli (voir les vidéos de Freedom Generation sur youtube si vous voulez découvrir), ce qui représente un allègement considérable pour le sac.
Je vous envoie mon contact, si jamais vous passez sur Grenoble un jour.

Reply
Delphine 17 mai 2015 - 5 h 14 min

Bonjour Matamune,
on a quand même des matelas dans les hotels pur l’instant.
Pour la tente, on en a choisi une très legere chez « le vieux campeur ». On rentre dedans à 2 mais c’est petit quand même .

Pour la nourriture, on evite de trop en transporter quand on se déplace. On a juste un sachet de thé pour dépanner.
En Asie, c’est moins cher de prendre de la « street food » que de se faire à manger.

On n’a pas de gourde, on a pris des pastilles pour rendre l’eau potable si jamais on a des doutes 🙂

Merci pour la vidéo, on regardera ça 🙂

Reply
Angélique 17 mai 2015 - 11 h 26 min

J’adore leurs petites cartes pour communiquer ! Une belle idée !

Reply
marielaine 18 mai 2015 - 10 h 51 min

que de bonnes idées dans ce témoignage.Merci pour cet article précieux. Je dois rejoindre ma fille et son compagnon en Australie pour une partie de randonnées dans quelques mois et je pense m’inspirer des bagages pour ne pas trop me charger… Merci beaucoup et à bientôt

Reply
Marion 20 mai 2015 - 9 h 25 min

Magnifique aventure! Merci pour ce témoignage qui fait rêver 🙂

Reply
1 2