Mon produit vaisselle maison (super facile et méga efficace)

14 juin 2013

Bonjour !

Cela fait bien longtemps que je ne vous ai pas proposé un DIY, et il est grand temps que je me rattrape.  Avant de commencer, une petite devinette… A votre avis, quand on est blogueuse, qu’on aime tout autant concocter des recettes que les dévorer, quelle est le passage obligé qui signe toute fin de repas, de préparation ou de dégustation ?

Vous l’avez deviné… quand on met les mains dans le cambouis, on se doit de les laver ! Il en est, hélas, de même avec le service que l’on a sorti pour l’occasion, et je ne vous parle même pas de tous les ustensiles qui ont servi à décorer une ou deux photographies et qui se retrouvent fatalement, tout tachés qu’ils sont de sucre, farine ou éclats de chocolat, plantés dans l’évier quelques minutes plus tard.

Et oui, la vaisselle. Drame du gourmet, infortuné revers de bâton, malédiction pour la gourmande que je suis. Bon, j’avoue le subterfuge : c’est Tistou qui fait la vaisselle à la maison. Entendons-nous bien, je parle en son nom et compatis du fond de mon cœur (si, si, promis !). Mais dites-moi plutôt : faites-vous attention aux produits que vous utilisez pour laver vos casseroles ? Les mains sèches et crevassées après passage dans la crème à récurer, vous aimez ? Le formaldéhyde ? Le  méthylchloroisothiazolinone  ? Ça ne vous dit rien ?

Il est grand temps alors de vous bouger les membranes !

*

*

Saviez-vous que, tous les ans, en France, les accidents domestiques sont responsables de 12,000 morts ? Soit 4 fois plus que le nombre de décès dus aux accidents de la route ! Une partie importante de ces morts est directement due aux produits d’entretien ménagers

Bien sûr, on songe tout de suite aux produits particulièrement ‘dangereux’ ou étiquetés comme tels : les produits pour déboucher les canalisations qui peuvent causer des brûlures, l’eau de javel susceptible de provoquer des maux de tête et nausées, sans parler, bien sûr, de tous les insecticides dont les effets vont de la simple irritation des yeux et des voies respiratoires à l’augmentation du risque de développer un cancerEn 2007, une étude française parue dans Environmental Health Perspectives a ainsi montré que l’utilisation par des femmes enceintes d’insecticides ménagers doublait le risque pour l’enfant à venir de développer une leucémie ou un lymphome…

Nous sommes tellement habitués, dans le monde occidental moderne, à avoir recours à ces produits au quotidien que nous avons oublié le risque sanitaire qu’ils représentent. On croit s’en protéger en mettant des gants, ouvrant les fenêtres et les plaçant en hauteur pour éviter que des petites mains ne les prennent pour de jolis sirops, mais le risque quotidien induit par leur utilisation en reste néanmoins présent.

✏ Prenons le liquide vaisselle : saviez-vous qu’il est la principale cause des empoisonnements ménagers ?

Pas étonnant, quand on sait que la plupart des savons à vaisselle contient des détergents, autrement dit des composés chimiques dérivés du pétrole comme l’alkylbenzène-sulfonate ou le laurylsulfate, fortement susceptibles de causer des affections de la peau et des ulcères aphteux. Beaucoup contiennent aussi des agents chélatants – les ‘anti-calcaires’ – parmi lesquels les phosphates, ces composés dont l’excès est une cause majeure de la dégradation de l’environnement, voire sa dystrophisation (= mort des organismes animaux et végétaux). Ce n’est pas tout, hélas, puisque les savons ménagers contiennent également souvent des agents de blanchiment, qui peuvent réagir avec d’autres produits courants comme le vinaigre et produire des gaz toxiques, et qui, une fois relâchés dans les eaux usées, libèrent des composés toxiques pour les végétaux et animaux.

Parmi ces composés pas jolis-jolis, on retrouve notamment du 2-bromo-2-nitropropane-1,3-diol (clic) : il s’agit d’un produit susceptible de libérer du formaldéhyde, un composé volatil organique qui peut, à court terme, provoquer des irritations et entraîner la sensibilisation aux allergies, et qui, à long terme, est un cancérigène certain. Le formaldéhyde s’évapore en effet des produits le contenant et, à plus ou moins long terme, cette libération lente empoisonne les maisons. Parmi les liquides vaisselles en contenant, ceux d’enseignes bien connues, et même dans la gamme ‘écologique’ : l’Avenir en vert de Leader Price, Ecover, Monoprix Vert…

Le second composé dont on se passerait bien est celui qui répond au doux nom de méthylchloroisothiazolinone (clic) (on en vous en voudra pas si vous n’arrivez pas à le prononcer). Il s’agit d’un conservateur à l’effet antibactérien et antifongique, mais également d’un irritant cutané, susceptible de provoquer de graves brûlures, et il est surtout un puissant allergène auquel 2 à 3% de la population serait sensible. Si vous avez des mains rouges, de l’eczéma ou de l’urticaire après avoir fait la vaisselle, posez-vous la question. On en trouve malheureusement dans un très grand nombre de produits vaisselles, et ici, aussi, la gamme ‘écologique’ ne fait pas exception (notamment Uni Vert – Leclerc).


C’est moi, ou ce ne serait pas mieux de faire son propre produit vaisselle ? 

La recette que je vous propose ici est d’une extrême simplicité. Elle ne contient aucun produit dangereux pour votre santé ni néfaste pour l’environnement (l’un allant rarement sans l’autre…). Elle est donc d’une part écologique, mais aussi économique, puisque faire son propre liquide vaisselle revient beaucoup moins cher que d’en acheter.

Elle ne contient que des ingrédients que vous pouvez trouver facilement (en magasin bio principalement) et que vous pourrez réutiliser dans bon nombre de vos préparations ménagères maison. Si vous ne jurez que par Mr. Propre et le Pec citron, vous serez sans doute étonné d’ajouter à votre liste de course du vinaigre blanc ou du savon de Marseille… Pourtant, tous ces ingrédients qui constituent la base de nos ‘recettes de grand-mère’ ont fait leurs preuves et, vous verrez, vous ne pourrez bientôt plus vous en passer ! Promis, la prochaine fois, je vous dissèque ma recette, ingrédient par ingrédient, et vous explique tout ça.

*

* * *

Produit vaisselle maison

* * *

*

Pour 1 L. (tant qu’à faire, autant en faire beaucoup d’un coup)

*

Ingrédients  

  • 1 savon de Marseille / Alep (sans huile de palme) – 100 g.*
  • entre 0.8 et 1 L. d’eau
  • 2 CàS de vinaigre blanc
  • 2 CàS de cristaux de soude – à ne pas confondre avec la soude caustique ! (ou, à défaut, de produit vaisselle biologique)*
  • une vingtaine de gouttes d’huiles essentielles, au choix : teatree, citron, eucalyptus, thym, orange…
  • (opt.) 1 càc de lécithine de soja ou tournesol *

 

Notes : 

– Attention ! Pas de savon glycériné (faut de quoi, vous aurez un dépôt gras sur votre vaisselle). Vous pouvez utiliser également du savon noir, pour un résultat plus liquide, mais veillez à mettre moins d’eau au préalable, le savon noir n’ayant pas les propriétés solides du savon d’Alep ou de Marseille.

– Si l’eau de votre région est particulièrement calcaire, mettez davantage de vinaigre dans la recette ou bien ajoutez un peu de vinaigre dans votre eau de rinçage.

– Vous trouverez de la soude en cristaux en magasin bio, de la marque La droguerie Ecologique.

– La lécithine est optionnelle, mais elle permet d’éviter que le produit biphase (séparation de la phase aqueuse et de la phase solide), ce qui arrive parfois selon les ingrédients utilisés. A défaut de lécithine, si votre produit se sépare, il suffit soit de repasser un petit coup de mixer, soit de bien secouer la bouteille avant de l’utiliser. Dans tous les cas, cela n’entraîne pas de perte de qualité du produit.

*

 

Préparation :


1. Râpez votre savon (étape non nécessaire si vous utilisez du savon noir) :

2. Mettez-le dans une casserole, couvrez-le d’eau et faites-le fondre à feu doux-moyen, en touillant très régulièrement, jusqu’à obtenir un mélange homogène :

3. Ôtez la casserole du feu et ajoutez ensuite, en mélangeant à chaque fois, les autres ingrédients. D’abord, le vinaigre blanc :

5. Puis la soude en cristaux :

6. Et enfin, les huiles essentielles (10 teatree, 10 citron, 5 eucalyptus chez moi) :

7. Mélangez bien le tout (j’ai passé au mixeur par précaution/flemme) et mettez en bouteille une fois le mélange stable :

*

Je conserve mon produit maison dans un récipient en verre (en veillant à ne pas le remplir totalement), mais en verse une partie dans une vieille bouteille de liquide vaisselle du commerce avec bec à pompe verseuse : super pratique pour doser le produit ! J’ai fait une grosse quantité de produit vaisselle d’un coup, pour ne pas avoir à en refaire avant un certain temps, étant donné qu’il se conserve extrêmement bien malgré l’absence de conservateurs de synthèse, mais libre à vous de diviser les doses par deux pour un premier essai. Ce produit maison est un excellent dégraissant et un formidable anti-bactérien (au potentiel boosté selon les huiles essentielles utilisées). 

✏  Avis aux non-initiés : ce produit vaisselle mousse moins qu’un produit classique du commerce. Je sais, psychologiquement, c’est dur, mais ça ne change pas grand chose à son efficacité, promis ! Ce ‘produit’ vaisselle n’est également pas un ‘liquide’ vaisselle : sa consistance est davantage proche d’une crème dense, parfois solide selon le savon utilisé, ce qui en fait un produit plus concentré que ses compagnons du commerce. Libre à vous de le diluer davantage pour en faire un ‘liquide’ vaisselle, quitte à perdre un peu de son pouvoir dégraissant. Pour un résultat plus facile à utiliser, mettez-le en pot à large couvercle plutôt que dans un flacon à bec verseur et prélevez à chaque utilisation un peu de produit à l’aide de l’éponge ou d’une spatule.

Pour obtenir la sacro-sainte mousse et faire des économies de produit, ne faites pas comme une majorité de Français, à savoir : verser le produit à même les assiettes et couverts sales, robinet grand ouvert pendant toute la vaisselle ! Saviez-vous que, de la sorte, le débit est d’environ 15 L. d’eau par minute ? En 15 minutes, vous aurez utilisé 225 L. d’eau ! 

Le mieux est de prévoir un à deux bacs différents que vous aurez rempli d’eau au préalable et de déposer le produit vaisselle à même l’éponge. Vous pouvez également opter pour une méthode courante dans le sud de l’Europe, en remplissant un petit bol d’eau et d’une dose de produit-vaisselle, mélange concentré dans lequel on plongera régulièrement l’éponge pour la recharger en produit actif. Plus écologique et économique, qui dit mieux ?

Enfin, un dernier petit truc si vous souhaitez ôter toute trace de calcaire et de détergent sur votre vaisselle : ajoutez un filet de vinaigre blanc dans votre eau de rinçage. Assiettes brillantes et verres éclatants garantis !

Et vous, quels sont vos recettes maison favorites ? 


1 189 commentaires
14

Vous aimerez aussi

1 189 commentaires

Ben 9 septembre 2013 at 9 h 29 min

Bonjour ! merci pour votre recette. Je l’ai réalisé il y a peu mais le savon de marseille que j’ai fait raepr et fondre se resolidife dans la préparation en faisant des petit copeaux ! ne serait-ce pas plus pratique d’utiliser du savon de marseille liquide directement ?

Répondre
Antigone XXI 12 septembre 2013 at 9 h 00 min

Oh si, j’imagine que cela fonctionnerait très bien ! J’essaie plutôt de privilégier du savon d’Alep, dépourvu d’huile de palme, que je ne trouve pas en liquide…

Répondre
Ben 27 septembre 2013 at 9 h 48 min

Rebonjour,
j’ai vu du savon d’alep liquide chez naturalia, en petit flacon (mais je n’ai pas checké la composition), si cela peut vous aider!

Répondre
Antigone XXI 4 octobre 2013 at 14 h 22 min

Merci, c’est noté !

Répondre
marcodede 11 septembre 2013 at 17 h 55 min

la préparation n’est pas liquide pourquoi ? j’ai fait une erreur ?

Répondre
Antigone XXI 12 septembre 2013 at 8 h 39 min

Elle doit normalement être assez épaisse, pas liquide, c’est donc normal. Si vous préférez, diluez-la avec davantage d’eau.

Répondre
elise brouette 11 septembre 2013 at 22 h 08 min

salut, alors voila j’essaie ta recette, je passe de l’autre côté… et en faisant ma petite popote, je me dis, mais au fond, je croyais que les huiles essentielles ne supportaient pas la chaleur, et là, de me dire, est-il vraiment utile de mettre des huiles essentielles si elles perdent toutes leurs vertus ?

Répondre
Antigone XXI 12 septembre 2013 at 8 h 38 min

On ne met les huiles essentielles qu’au dernier moment, elles gardent ainsi leurs propriétés 🙂

Répondre
Sophie CASTALDI 13 septembre 2013 at 7 h 53 min

Genial pour moi qui fait de l’eczema aux mains je vais tester. Merci pour tous ces conseils.

Répondre
Antigone XXI 13 septembre 2013 at 17 h 33 min

De rien !

Répondre
Gwendoline 13 septembre 2013 at 18 h 49 min

Bonjour,
J’ai essayé ta recette qui est très efficace pour le nettoyage, mais comment l’utiliser? solide ou liquide? car si c’est liquide je ne voit pas comment car là il est solide comme une pâte. 🙁 pas facile pour utiliser dans un flacon doseur. Pourtant j’ai bien respecté les doses et le protocole.
Du coup je l’ai mit dans un bocal en verre et le jour où je m’en sert je le ferrai réchauffer au bain marie je pense :/ je ne suis pas sûre que ça marche.
Deuxième question: Combien de temps il se conserve?

Merci d’avance !

Répondre
Antigone XXI 16 septembre 2013 at 15 h 54 min

Bon, et bien, je ne comprends pas : chez moi, le résultat est assez liquide pour qu’il soit utilisé dans un flacon doseur. Ce doit dépendre du type de savon utilisé. Le mieux dans ce cas est soit de le mettre plutôt dans une boite et de s’en servir en frottant l’éponge contre la crème, soit d’ajouter davantage d’eau pour diluer la préparation.
Je dirais qu’il se conserve très, très longtemps !

Répondre
Antigone XXI 18 septembre 2013 at 9 h 43 min

Merci ! J’espère que ça marchera cette fois !

Répondre
Lilinette 18 septembre 2013 at 9 h 53 min

Merci pour cette recette ! Trop génial de faire son produit vaisselle ! Perso, ça m’a donné une grosse masse compact, alors j’ai rajouté de l’eau (beaucoup beaucoup) et un peu de vinaigre, remixé le tout et remis en bouteille! C’est redevenu compact:-( Il a la consistance d’un flanc ! J’ai l’ai mis dans un flacon de savon pour les mains et ça va bien pour la vaisselle, une pression sur l’éponge et hope:-)
Merci, vraiment !

Répondre
Antigone XXI 18 septembre 2013 at 9 h 55 min

Super ! Ce n’est pas grave si le produit reste assez dense : dans le commerce, on rajoute beaucoup d’eau pour en vendre moins pour plus cher !

Répondre
Elisabeth BORJA 20 septembre 2013 at 7 h 46 min

Merci pour cette recette que je vais essayer. Pour le moment, j’utilise les cristaux de soude dilués et je rajoute une noix de mon produit vaisselle bio pour que ça mousse.

Répondre
Antigone XXI 20 septembre 2013 at 9 h 32 min

Ce qui doit très bien marcher également !

Répondre
cerisah 2 octobre 2013 at 21 h 31 min

Coucou Ophélie !
Et oui, c’est encore moi !
Juste pour dire que j’avais testé ton liquide vaisselle et il est très bien mais on ne peut pas vraiment appeler ça un “liquide vaisselle” en fait parce qu’effectivement, c’est très gélatineux… C’est très compact chez moi donc difficile à utiliser… Peut-être que je devrais baisser la quantité de savon à mon prochain essai.
En tout cas, moi, je trouve qu’il mousse très bien donc ça me convient tout à fait !
Bisou miss

Répondre
Antigone XXI 4 octobre 2013 at 14 h 29 min

Oui, c’est pour cela que je ne dis pas ‘liquide vaisselle’ mais ‘produit vaisselle’ d’ailleurs ! 😉 C’est une texture plus épaisse que ceux du commerce, c’est sûr, mais c’est d’autant plus efficace (car moins dilué). Comme tout le monde s’inquiète de cet état final, je vais le préciser dans l’article, merci !

Répondre
Salomon 4 octobre 2013 at 2 h 35 min

Je viens de la réaliser et de l’utiliser, super
Par contre j’ai préféré ne pas ajouter d’huiles essentielles car j’ai des enfants en bas âge, et je me demande si ce n’est pas dangereux pour eux (notamment pour les biberons de mon bébé)
sont-elles indispensables pour l’efficacité du pdt ?
Merci pour ta réponse
Christine

Répondre
Antigone XXI 4 octobre 2013 at 14 h 18 min

Je dirais que, malheureusement, le produit vaisselle est moins efficace sans les huiles essentielles, mais je n’ai pas essayé sans donc je ne peux rien certifier… Pour les HE non-autorisées chez les enfants, vous pouvez vous référer à ce tableau !

Répondre
JuLY 7 octobre 2013 at 13 h 07 min

Bonjour, je suis toute nouvelle et peut ˆetre future adepte de ton blog…
Je viens d’essayere le “liquide” vaisselle.
Alors encore tiède il était pas mal (un poil liquide) et après avoir complètement refroidi il est plutˆot compact et difficile à utiliser.
Est-ce qu’il faut que je rajoute de l’eau ou c’est fichu ? Et je ne pense pas pouvoir faire refondre étant donné que certains mélanges sont à faire hors du feu (et je ne suis pas sure que je puisse faire sortir mon bloque du contenant… 😉

Sinon test vaisselle pas trop mal mais j’ai souvent besoin d’en remettre sur l’éponge (peut etre du fait que ça ne mousse pas, c’est le temps de s’y habituer)
En tout cas merci de partager toutes tes connaissances avec nous et je vais aller voir les autres posts.
Merci

Répondre
Antigone XXI 8 octobre 2013 at 9 h 06 min

Ce produit est plus crémeux qu’un liquide vaisselle du commerce : c’est pourquoi je l’appelle ‘produit’ vaisselle et non pas ‘liquide’ vaisselle dans mon article ! Un produit vaisselle moins liquide est donc plus concentré que les produits classiques, ce qui le rend plus efficace. Le mieux est de le diluer davantage si sa consistance ne te convient pas, ou bien de l’utiliser comme une crème en y frottant l’éponge directement ou en prélevant une petite quantité de produit à appliquer sur l’éponge.
Et pour le fait d’en remettre davantage sur l’éponge, je faisais la même chose au début, mais c’est psychologique ! 😉 C’est juste l’absence de mousse, ça marche sans trop en mettre !

Répondre
JuLY 9 octobre 2013 at 13 h 47 min

Merci !

Répondre
Ardwen 11 octobre 2013 at 8 h 15 min

Je viens de découvrir votre site c’est vraiment génial , merci mille fois de prendre le temps de partager ça avec nous , bon courage pour la suite 🙂

Répondre
Antigone XXI 11 octobre 2013 at 9 h 16 min

Merci, c’est très gentil !

Répondre
Fanny B. 14 octobre 2013 at 21 h 00 min

Ce produit vaisselle fait désormais partie de ma vie ! D’abord surprise par l’état solide du mélange, je le trouve pratique, efficace et économique. Je suis également satisfaite de ne plus avoir de flacon vide à jeter à chaque fois. Je passe certes pour une originale dans mon entourage, mais ça…
Mon prochain défi : la crème au chocolat pour le corps ! Ça m’intrigue beaucoup… Merci pour toutes ces bonnes idées !

Répondre
Antigone XXI 15 octobre 2013 at 7 h 42 min

Disons que c’est une ‘crème de vaisselle’ plutôt qu’un liquide vaisselle !.. 😉 En tout cas, je suis ravie qu’il te plaise ! D’ailleurs, mon pot vient de finir… il faut que je m’en refasse !
Oh, la crème au chocolat… on est surtout dans le registre gourmand : parfait pour les soirées cocooning en hiver ! 😉

Répondre
anne-catherine GIGOT 19 octobre 2013 at 18 h 15 min

je viens de faire la recette. Mon produit est plutôt solide. Il ne sort pas d’un flacon avec une pompe, trop dur !
Est-ce que j’ai loupé qqchose ? comment puis-je liquéfier un peu ?

Répondre
Antigone XXI 19 octobre 2013 at 18 h 26 min

C’est normal, la consistance épaisse est précisée dans mon article ! Ajoutez de l’eau et ce sera plus liquide !

Répondre
floreden 20 octobre 2013 at 17 h 54 min

Bonjour Antigone XXI,
je suis nouveau sur votre blog mais pour le peu que j’ai déjà lu, je le trouve super.
J’étais à la recherche d’infos sur le liquide vaisselle maison. J’avais eu une recette avec 1/3 de litre d’eau, 20 g de savon de Marseille, 1 càc de bicarbonate de soude et 1 càs de vinaigre blanc .
C’est nouveau pour moi et lorsque que je lave, les manches en plastique me semblent gras et une couche de graisse se fixe sur le pourtour du bac et sur l’éponge. Il y a même des traces sue la vaisselle sèches.
Je pense qu’il y a un Hic quelque part mais lequel.
Merci

Répondre
Antigone XXI 20 octobre 2013 at 17 h 58 min

Bonjour Floreden,
J’ai l’impression d’abord qu’il manque surtout de la soude à votre préparation : le vinaigre, le bicarbonate et le savon sont souvent suffisants, mais pour de la vaisselle très grasse, cela ne suffit parfois pas. D’autre part, pour la couche grasse… une autre personne a relevé la même chose dans un commentaire et je crois que c’est le type de savon utilisé qui est en jeu : le vôtre contient-il de la glycérine ? Si c’est le cas, ce pourrait être la fautive… Utilisez le savon de Marseille ou d’Alep le plus pur possible : bio et avec le minimum d’ingrédients.
J’espère que vous trouverez la solution !

Répondre
floreden 21 octobre 2013 at 7 h 29 min

Merci pour la réponse, j’avais entre temps recherché des infos sur le savon de Marseille. Effectivement c’est surement le savon qui est en cause. Dans ma recherche, j’ai découvert que tout et n’importe quoi pouvait s’appeler “Savon De Marseille”. Et le mien est du deuxième. Il est seulement indiqué 30% de savon. Il est en plus de couleur blanche. Je vais chercher du “Vrai” et j’essaierai une autre fois.

Répondre
Antigone XXI 21 octobre 2013 at 9 h 43 min

J’espère que tes prochaines tentatives auront plus de succès ! Je fais désormais le mien toujours au savon d’Alep et j’en suis très contente !

Répondre
Kate 29 octobre 2013 at 18 h 42 min

Je cherche également une recette de savon à linge. J’en ai facilement trouvé plusieurs, mais les produits suggérés ne sont pas facile à trouver au Québec. Une idée?

Répondre
Antigone XXI 29 octobre 2013 at 18 h 43 min

Article à venir ! 😉

Répondre
cilou 29 octobre 2013 at 23 h 37 min

coucou !!!

j’ai un petit soucis après avoir réalisée la recette :/
celle-ci est compact … ce matin après l’avoir faites elle avait l’aspect mousse et moussait énormément … mais là ce soir elle est quasiment solide :/
aurais-tu une recette miracle pour sauver mon premier essais ??
merci de ta réponse!!
et surtout merci pour ce délicieux blog !!! enjoy 😀

Répondre
Antigone XXI 30 octobre 2013 at 8 h 56 min

C’est normal, comme je l’explique dans l’article et c’est même plus rentable car il s’agit ainsi d’un produit plus concentré. Selon les savons utilisés, toutefois, cette consistance varie et tu peux avoir une consistance plus ou moins liquide. Avec du savon d’Alep, par exemple, c’est beaucoup plus liquide. Rajoute de l’eau et remixe le tout, ça ira mieux.
En revanche, ce n’est pas normal que ça ait moussé énormément, tu as dû verser le vinaigre directement sur le bicarbonate.

Répondre
cilou 30 octobre 2013 at 21 h 18 min

je vais voir ça alors 😀
j’ai mis dans le bon ordre mais c’est vrai que ça a bien moussé quand j’ai mis et comme je me lance dans la confection de produits maisons j’étais un peu perplexe ;D

en tout cas merci de ta réponse! bonne soirée

Répondre
Antigone XXI 30 octobre 2013 at 21 h 21 min

Je t’en prie !
Le vinaigre et le bicarbonate réagissent fortement ensemble, mais en les mettant dans un certain ordre, on évite la mousse !

Répondre
niska 31 octobre 2013 at 12 h 12 min

il faut recouvrir d’eau ou ajouter 1l comme dans la liste d’ingrédient sinon ça fait peu d produit?

Répondre
Antigone XXI 31 octobre 2013 at 12 h 18 min

Je ne comprends pas bien ta question ! La recette est prévue pour 1L de produit environ (ce qui fait beaucoup !)

Répondre
eclectik girl 4 novembre 2013 at 14 h 16 min

j’ai tout … excepté les cristaux de soude. mais, cette “recette” me tente bien. ecologique et économique, que demander de mieux ^^

Répondre
Antigone XXI 4 novembre 2013 at 14 h 25 min

Allez, file au magasin bio en trouver ! 😉

Répondre
Valérie Germain 6 novembre 2013 at 14 h 48 min

bravo ! j’ai à peu près la même recette pour une lessive home-made ! je vais tester ce produit de vaisselle (qui je pense vu ses ingrédients etc…. )devrait être une merveille !!!! Vive la vaisselle !!!!!

Répondre
Antigone XXI 6 novembre 2013 at 14 h 49 min

Oui, vive la vaisselle écolo ! 😉

Répondre
colikian 6 novembre 2013 at 18 h 35 min

j’ai essayé 2 fois selon cette recette, même proportion et le liquide vaisselle se “fige” et devient solide en refroidissant.

Répondre
Antigone XXI 6 novembre 2013 at 19 h 10 min

Oui, c’est indiqué dans l’article.

Répondre
maïwenn 7 novembre 2013 at 10 h 32 min

Autre recette que j’ai testée et qui est ma préférée pour le moment (super simple !!):
La vaisselle à la cendre
Pour ceux qui se chauffent au bois et vident régulièrement les cendres du poêle.

version rustique : je vide le bac à cendres de mon poêle dans une poche de tissu, que je mets dans un seau avec de l’eau bouillante. Je laisse infuser quelques minutes et je lave ma vaisselle dedans, en la rinçant dans un second bac.
C’est tout !!
Ça dégraisse bien, ça n’irrite pas mes mains, c’est gratuit et très très rapide. Seul “inconvénient” : l’eau obtenue est grise et opaque mais personnellement ça ne me gêne pas, étant donnée son efficacité.

version élaborée : on tamise la cendre avant l’infusion et on filtre après (au sopalin, filtre à café…), ce qui donne une eau transparente teintée de jaune.

Répondre
Antigone XXI 7 novembre 2013 at 10 h 34 min

Ah oui, j’en ai entendu parler mais n’ayant pas de cheminée ni de poêle, je n’ai pu essayer… je devrais piquer la cendre du poêle de mes beaux-parents !
Merci pour la recette, Maïwenn !

Répondre
christelle 8 novembre 2013 at 6 h 48 min

Un jour j ai manqué de produit vaisselle,un dimanche,j ai pri juste le savon de Marseille! Fabuleux!

Répondre
Antigone XXI 8 novembre 2013 at 8 h 18 min

Oui, le savon de Marseille, ça marche tellement bien ! Pour la lessive aussi !

Répondre
benoit corinne 8 novembre 2013 at 20 h 34 min

bonsoir, je viens de faire votre produit et moi, j’ai fais la moitié de la recette mais pour avoir un produit souple(et pas encore liquide), j’ai du mettre 1 litre d’eau je pense……car je me retrouve avec 1 litre de produit pour la moitié des ingrédients!!!!!les cuillerées n’étaient pas bombées du tout, heureusement. quel est le probléme?

Répondre
Antigone XXI 8 novembre 2013 at 20 h 36 min

Vous l’avez simplement beaucoup plus dilué qu’il n’était indiqué dans la recette. C’est normal d’obtenir sinon un produit assez épais, comme je l’ai indiqué dans l’article.

Répondre
raph 9 novembre 2013 at 11 h 15 min

j’ai fait ta recette ce matin, je vais la tester sur la prochaine vaisselle. MERCI! Petit bémol, pour les huiles essentielles l’arbre à thé (tea tree) me semble parfait, en revanche l’huiles essentielle de citron est une essence qui contient des monoterpènes et des coumarines ce qui pose des problèmes dermocaustiques et de photosensibilisation. Si bien qu’il ne faut pas s’appliquer d’essence de citron 6 heures avant exposition au soleil (=photosensibilisation= augmentation du risque de cancer de la peau) pour les monoterpènes c’est surtout pour les personnes présentant des allergies que ça risques de provoquer des réactions dermocaustiques … Après dans un litre de prépa les riques sont surement minim mais autant éviter… Si c’est l’odeur que tu aimes dans le citron tu peut remplacer par de l’eucalyptus citronné . L’ylang-Ylang, ma préférée… j’en met dans toute la maison tellement ça sent bon! Aucune propriété antibactérienne mais l’arbre à thé s’en charge! Et pis elle a d’autre propriété intéressante à donner à la vaisselle (anti dépressive, relaxante nerveuse…. et aphrodisiaque! Voilà de quoi transformer la vaisselle en un pur moment de plaisir! merci encore pour les recettes!

Répondre
Antigone XXI 9 novembre 2013 at 12 h 21 min

Merci pour toutes ces précisions, Raph, je sais que l’HE de citron est photosensibilisante (c’est pourquoi j’utilise avant tout la teatree ici), mais je me dis qu’il y a relativement peu de risques que les gens aillent bronzer au soleil juste après avoir fait la vaisselle… surtout le soir après dîner ! 😉 Et de toute manière, pour ma part, je me lave les mains au savon après avoir fait la vaisselle…
J’aime beaucoup l’ylang-ylang aussi !

Répondre
Demonte Isabelle 9 novembre 2013 at 17 h 29 min

Bonjour,

J’ai acheté tous les ingrédients pour faire cette recette: plus ça va plus j’ai envie de faire mes propres produits moi-même! Respectons notre planète!! J’ai cependant une question: ce produit convient-il à une machone à laver la vaisselle ou seulement pour la vaisselle à la main?
Merci par avance et surtout continuez votre blog: il est génial!

Répondre
Antigone XXI 9 novembre 2013 at 18 h 07 min

Bonjour Isabelle et bravo pour votre initiative !
Je crois que cette question a déjà été abordée à plusieurs reprises plus haut dans les commentaires… je sais que c’est long de les lire, mais je pense que vous y trouverez réponse à votre question ! 🙂

Répondre
marina 10 novembre 2013 at 17 h 06 min

Bonjour

juste envie de dire “J’adore j’adore j’adore”.super bien expliquer, agéable a lire….j’ai bien fais de tomber sur ce blog 🙂
bonne continuation

Répondre
Antigone XXI 10 novembre 2013 at 18 h 55 min

Merci Marina !

Répondre
Johan 12 novembre 2013 at 19 h 27 min

J’ai moi aussi envie de dire merci, il est vraiment sympa ce blog.
C’est bien la 1ère fois que j’ai hâte de faire la vaisselle !
Sais tu comment fabriquer des éponges ? 🙂

Répondre
Antigone XXI 12 novembre 2013 at 21 h 01 min

Merci Johan !
Ah, non, pas du tout, j’ai fait des disques démaquillants, mais pas des éponges… il faudra que je me penche sur la question !

Répondre
tyr magali 13 novembre 2013 at 3 h 28 min

pour faire une éponge il faut soit chercher tawashi dans le moteur de recherche soit aller sur les liens suivant si antigone me permet de les mettre : http://pyogazel.free.fr/journal/noncducrochet.php/2008/11/09/tawashi

Répondre
Antigone XXI 13 novembre 2013 at 7 h 55 min

Waow, super, merci Magali !

Répondre
tyr magali 13 novembre 2013 at 10 h 08 min

de rien c’est avec plaisir.

Répondre
Alexandra 13 novembre 2013 at 12 h 29 min

Bonjour, des produits vaisselle, j’en ai essayé une bonne vingtaine!!! Aucun, jusqu’à présent ne m’a satisfaite!! Je me réjouis d’eessayer celle-ci, car je n’ai pas encore essayé avec ces proportions et les autres étaient assez liquides… Mais bon, moi, tant que ça dégraisse, c’est bon!!! (surtout quand je dois laver les petits pots dans lesquels j’ai préparé le liniment pour bébé –> à l’huile d’olive –> quand c’est bien gras!!)

Merci pour cette recette! Je réalise, puis je vous tiens au courant…
Par contre, mes petites mimines sont assez horrifiées en voyant arriver les cristaux de soude!!! A quoi seeervent)ils exactement???

Répondre
Antigone XXI 13 novembre 2013 at 12 h 39 min

Bonjour Alexandra !
Ne confonds pas la soude caustique avec la soude en cristaux ! Comme je l’explique avec les liens auxquels je renvoie, si la première est extrêmement corrosive, ce n’est pas du tout le cas de la seconde, rassure-toi ! Les cristaux de soude (ou carbonate de sodium) existent à l’état naturel. On les fabrique à partir de craie et de sel. Ils ont surtout deux actions ici : un effet alcalinisant (donc super pour lutter contre l’eau calcaire) et ils accroissent le côté détergent du savon. N’aie donc pas peur, tu ne crains rien !

Répondre
Alexandra 13 novembre 2013 at 13 h 38 min

Merci pour cette réponse super rapide!!! Moi, mes cristaux de soude ressemblent à ceci http://www.passionsdo.be/product.php?id_product=61
Des cristaux bien gros et translucides, or je vois sur ta photo que toi, c’est plutôt de la poudre blanche.
Me suis-je trompée en achetant mes cristaux? C’est peut-être pour cela que mon mari ne supporte pas ma lessive liquide au savon de marseille dans laquelle j’ajoute ces cristaux (il attrappe des grosses plauqes rouges qui démangent!!)

Répondre
Antigone XXI 13 novembre 2013 at 13 h 42 min

Je dirais qu’il vaut mieux utiliser des cristaux de soude concentrés, comme on en trouve en magasin bio !

Répondre
Alexandra 13 novembre 2013 at 13 h 45 min

Merciiiiiiiiiiiii Antigone!!!
Par contre, je lisais plus haut que toi tu détestes te lancer dans des recettes cosméto compliquées!!! C’est plutôt ça mon truc à moi, lol, si je peux t’aider en quoi que ce soit!! J’aime renvoyer l’ascenseur quand on me donne un coup de mains 😉
A bientôt!!

Répondre
Antigone XXI 13 novembre 2013 at 13 h 47 min

Ha ha ! C’est vrai qu’en cosmétique, j’aime l’archi-simple ! 2-3 produits, issus de la cuisine de préférence, et hop, nous voilà beaux comme des anges ! 😉

Répondre
pain 14 novembre 2013 at 9 h 36 min

De la bombe cette recette !
Et les tonnes de savon de Marseille que mes parents me filent servent à quelques choses ! 🙂
Ca mousse cest cool ! Et oui ya beaucoup de psychologie derriere la vaiselle ! Si ca mousse pas… On decroche…
Merci ! du coup jai filé la recette a une amie qui n’en trouvait pas une moussante !

😉

Répondre
Antigone XXI 14 novembre 2013 at 9 h 37 min

Super, je suis ravie qu’elle te plaise !

Répondre
Johan 14 novembre 2013 at 12 h 58 min

Bonjour Ophélie,
J’ai moi aussi été un peu surpris d’avoir un résultat solide, je vais donc essayer de le diluer un peu plus.
Ayant mis exactement 850ml d’eau au départ, à ton avis il faudrait que je rajoute quelle volume d’eau pour obtenir un gel comme du liquide vaisselle ? Plutôt de l’ordre de 200ml ou 500ml ?
Sinon j’ai quand même testé le produit avec mon éponge, elle sent vraiment très bon mais par contre elle ne mousse pas… est ce normal ?

Répondre
Antigone XXI 14 novembre 2013 at 17 h 56 min

Oui, c’est normal, c’est précisé dans l’article. La mousse dépend du type de savon : certains mousseront plus que d’autres. Pour le liquide, vous pouvez ajouter 300 ml, ce sera moins ferme (mais moins concentré, aussi).

Répondre
Johan 14 novembre 2013 at 18 h 08 min

ok merci je vais donc faire ça.

Répondre
dousig 18 novembre 2013 at 19 h 07 min

Merci pour ces recettes maison moins polluantes. Un petit bémol cependant: les huiles essentielles. Une amie m’a fait remarquer récemment qu’il fallait une quantité énorme de plantes pour obtenir une mini quantité d’HE. Ne serait-il pas plus respectueux pour la planète et les belles ressources qu’elle nous offre de réserver l’usage des HE pour nous soigner et arrêter des les utiliser pour la cuisine ou le nettoyage? Ceci me semble demander réflexion…

Répondre
Antigone XXI 18 novembre 2013 at 20 h 37 min

Disons que, quand on sait que le produit vaisselle fait 1 L. et qu’il me permet de faire la vaisselle pendant 6 mois, je ne pense pas que la vingtaine de gouttes que je préconise ici (soit moins d’1 ml) soit énorme. Après, tout est question de priorités : mis à part ce produit, je n’utilise les HE que très sporadiquement (j’ai des flacons entamés depuis 2 ans), et je me dis que ne pas manger de produits animaux, ne pas avoir de voiture, ne pas acheter de vêtements neufs, trier mes déchets et faire mon compost, entre autre, sont autant d’actions qui me permettent d’être relativement respectueuse de la planète et de ses belles ressources.

Répondre
Maïyânne 23 novembre 2013 at 9 h 01 min

Bonjour Ophélie, contrairement à beaucoup, je n’ai pas découvert ton excellent blog grâce à ton no-poo ou à ton Nutella maison, mais parce que je cherchais une recette de liquide vaisselle maison. Alors petite question (que je me pose également pour ton no-poo que j’aimerai tester aussi) : je suis enceinte, puis-je quand même mettre des huiles essentielles dans mes produits ?

Répondre
Antigone XXI 23 novembre 2013 at 9 h 13 min

Alors, les HE à éviter pendant la grossesse sont : basilic, cannelle, cèdre, genièvre, jasmin, marjolaine, mélisse, menthe poivrée, muscade, myrrhe, persil, romarin, sauge sclarée et thym.
Il faut éviter aussi les 4 premiers mois : camomille, géranium, lavande et rose. Après, il n’y a plus aucun problème !
Tu peux utiliser sans souci les HE de benjoin, citron, cyprès, gingembre, pamplemousse, teatree, mandarine, palmarosa, patchouli et ylang-ylang + les 4 citées plus haut après les 4 premiers mois.
Si je ne me trompe pas, tu as le choix ! 😉

Répondre
Maïyânne 4 janvier 2014 at 16 h 23 min

Et voilà! Produit vaisselle fait, et tout m’a l’air parfait!! Merci beaucoup pour cette recette!!

Répondre
Antigone XXI 4 janvier 2014 at 17 h 01 min

Super ! Je suis ravie qu’elle te plaise !

Répondre
Eric 23 novembre 2013 at 14 h 40 min

Bonjour, avez-vous une recette pour confectionner des petits blocs pour le lave vaisselles ? Cela me serait très utile. Merci

Répondre
Antigone XXI 23 novembre 2013 at 15 h 01 min

Je crois qu’un lecteur ou une lectrice en propose une plus haut dans les commentaires.

Répondre
Laure 24 novembre 2013 at 10 h 53 min

Bonjour Ophélie,
Merci beaucoup pour cette recette de liquide vaisselle. J’ai testé plusieurs recettes sur différents sites, la tienne est vraiment la plus efficace et celle qui se rapproche le plus d’un liquide vaisselle (j’ai mis 1L d’eau), j’ai juste évité l’HE de citron car je fais beaucoup d’allergies :-(, nickel, chrome, cobalt, acariens, cyprès, parabens, je fais de la dyshidrose, eczema de contact en qqes sortes, j’ai tout essayé pour m’en débarrasser, même avec un liquide vaisselle écologique ou un shampoing cheveux bio, des vésicules sortent sur mes mains, il m’en vient même sous les pieds si je ne fais pas attention, cela a été ma principale raison en plus d’avoir été gravement malade durant 5 ans (maladie auto immune…) et avec le fait de vouloir arrêter tous ces produits ménagers ou d’hygiène, très nocifs pour tout. Depuis plusieurs mois, nous tentons avec mon chéri (en même temps pour essayer de préserver à notre niveau la planète et apprendre à notre petit garçon que l’on peut faire “nous mêmes” et ainsi faire attention à soi et à la nature) de changer nos habitudes alimentaires (végétarien pour moi (pas végan mon état de santé ne me le permet pas) et mes zhoms mangent très très peu de viande) mais aussi d’hygiène. Pour l’HE j’ai mis 25 gouttes de tea tree (je n’ai pas d’Eucalyptus mais j’en prendrai, c’est de saison 🙂 les rhumes sont arrivés !)
Disons que ce qui m’est arrivé avec ma maladie (pollution, alimentation, stress, une petite part génétique = mélange explosif !!), cela nous a ouvert les yeux sur certaines réalités d’aujourd’hui…
Ayant également un lave-vaisselle, je vais regarder plus haut si je trouve quelque chose d’efficace pour la vaisselle en machine, nous prélavons un petit peu quand même à la main avant de ranger dans le lave vaisselle, sinon le filtre s’encrasse beaucoup plus vite et au final la vaisselle n’est pas nettoyée correctement, il reste des résidus.
J’avais testé une recette de lessive liquide (il m’en reste encore un peu) sur un autre site mais elle ne m’a pas tellement satisfaite, je vais donc regarder sur ton blog pour en tester une autre.
En tout cas BRAVO pour ton blog et tous tes conseils très avisés (pour le nopoo, j’ai encore du mal 🙁 mes cheveux graissent beaucoup trop vite, j’avais testé le bicarb’ mais ça a été difficile de ne pas les relaver le lendemain car ils étaient bien gras aux racines gggrrrr). Il me reste bien des pages encore à lire sur ton blog 🙂 surtout celle sur la pâte à tartiner 🙂
Bon dimanche à vous tous !
Laure

PS : désolée de la longueur du comm’

Répondre
Antigone XXI 24 novembre 2013 at 15 h 03 min

Merci beaucoup Laure pour ton commentaire.
Pour le no-poo et les cheveux gras, ce n’est pas normal : comme je l’ai répété à maintes reprises, c’est très certainement que ton bicarbonate n’est pas assez fin. Il faut un bicarbonate suffisamment fin pour qu’il se dissolve dans l’eau et ôte le surplus de sébum. Pas besoin d’essayer s’il n’est pas fin comme du sucre glace ! Je suis sûre que si tu as le bon, ça marchera très bien.
En tout cas, bravo pour ta démarche ! Et dis-toi aussi qu’une alimentation végane sans gluten peut être particulièrement adaptée à une maladie auto-immune… (et je sais de quoi je parle ! 😉 ) Mais vas-y à ton rythme, c’est déjà très bien comme cela ! En tout cas, attention à ne pas trop consommer de produits laitiers de vache…
Bon dimanche à toi aussi !

Répondre
goun 24 novembre 2013 at 17 h 06 min

il ne me manque plus que les cristaux de soude à trouver
merci pour cette belle idée

Répondre
Antigone XXI 24 novembre 2013 at 21 h 00 min

Je vous en prie !

Répondre
Fanny G 26 novembre 2013 at 15 h 34 min

C’est drôle, j’ai la même recette quasiment pour ma lessive maison (le vinaigre en moins que je mets dans le bac adoucissant et les HE en moins, bébé à la maison donc prudence). Comme quoi, on peut faire plein de chose avec peu d’ingrédients. Je ne me lasse pas de lire tout tes articles.
Merci encore pour out ce partage d’infos, d’astuces et cie….

Répondre
Antigone XXI 26 novembre 2013 at 15 h 38 min

D’ailleurs, j’ai moi aussi une recette très voisine pour la lessive ! Les proportions changent mais, grosso modo, on en est proche ! 😉

Répondre
MULLER Marcel 27 novembre 2013 at 15 h 35 min

Bonjour, j’ai fait cette recette, mais c’est vraiment très très épais. Et quand je le dilue, le lendemain il s ‘est encore solidifié. Quelles seraient les proportions pour qu’il reste liquide du premier coup ? Merci de votre aide. PS: Je pense que c’est avec les cristaux de soude que cela s’épaissit, faut il vraiment en mettre ? ou moins ? Sinon merci pour ces recettes ainsi qu’à tous ceux qui les réalisent pour leur santé, leurs enfants, notre planète. Maintenant je cherche un gel douche, parce que dans le mien (pourtant cher) il y a un décapant industriel bon marché.

Répondre
Antigone XXI 27 novembre 2013 at 15 h 40 min

Non, pas du tout, c’est à cause du savon qui durcit en refroidissant que le produit est épais. J’ai d’ailleurs indiqué dans l’article que c’était un mélange épais, mais cela ne me pose pas de problème, personnellement, c’est plus concentré (et donc efficace) ainsi ! Ajoutez encore 200 ml. d’eau si vous le souhaitez, secouez bien si jamais il y a décantation et normalement, ça devrait marcher ! Si vous voulez vraiment un produit liquide, utilisez plutôt du savon noir à la place du savon de Marseille/Alep, vous n’aurez plus ce problème !
Pour le gel douche, rien ne vaut le savon d’Alep ! 😉

Répondre
Camillella 29 novembre 2013 at 11 h 31 min

Merci pour cette recette ! Votre blog est très sympa, il est définitivement dans mes favoris ! ^^
Je voulais savoir si l’on peut remplacer les huiles essentielles par du jus de citron ?
Merci pour votre réponse, et bonne continuation à vous !

Répondre
Antigone XXI 29 novembre 2013 at 11 h 34 min

Oui, tout à fait, aucun souci !
Merci beaucoup Camillella !

Répondre
Séverine 29 novembre 2013 at 18 h 22 min

Bonsoir Antigone,
Bouhhhh, je suis triste … J’ai tout suivi de ta recette et j’ai bien peur pourtant d’avoir tout raté !!
J’ai d’abord courru au magasin bio pour les ingrédients qui me manquaient, j’ai rapé le savon d’alep, fais fondre avec l’eau, retiré du feu puis ajouté les autres ingrédients, et enfin versé dans un bocal …. Mais comme le mélange était en train de se décomposer en 2 couches, bah, je l’ai passé au mixeur, et là …. Ça a moussé, moussé, moussé 🙁
J’ai un petit peu enlevé la mousse et j’ai remis dans mon bocal ( y’en a moins du coup !) mais ça se décompose à nouveau en 2 couches, comme de l’huile et de l’eau qui se sépareraient …. Bouhhhh
C’était mon premier essai de “produit tout bio tout fait toute seule “….. Je vais attendre un peu encore, mais je ne sais pas trop ce que ça va donner.
Bises et merci pour ton site que je ne me lasse pas de parcourir
Séverine
Ps : croisez les doigts pour moi car je vais me lancer dans ta recette de crème au chocolat et de démaquillant, j’espère que je ferais mieux 😉

Répondre
Antigone XXI 29 novembre 2013 at 18 h 25 min

Ce doit être parce qu’il y a eu interaction entre le bicarbonate et le vinaigre : dans ce cas, ça mousse énormément (mais rien de grave, ne t’inquiète pas).
Pour la texture biphase, ce soit être également parce que tu as versé le savon très chaud avec le reste, ça m’est déjà arrivé, ce n’est pas grave non plus : le mieux est de remixer le tout, même si je pense que ça se re-dédoublera à nouveau. Si tel est le cas, secoue et remue fortement avant d’utiliser le produit, ça ne change rien à sa qualité.
Allez, courage ! Si tu avais vu mon premier produit vaisselle… seulement à base de bicarbonate et de vinaigre : je te laisse deviner comment cela a inondé de mousse tous les murs de la cuisine… 😉

Répondre
Séverine 30 novembre 2013 at 14 h 39 min

Merci beaucoup pour ta réponse qui me rassure un peu,
Compte rendu après refroidissement toute une journée : les 3/4 du bocal c’est un liquide (très liquide !!) “marron couleur thé”, au dessus un dépôt avec des petites particules qui flottent (1cm environ) et encore au dessus une mousse bizarre 🙁
Quand je secoue, ça se mélange et ça se sépare à nouveau aussitôt .
Alors pour ne pas refaire ça la prochaine fois …. C’est que j’ai mis le vinaigre trop tôt ? Ou pas assez mélangé avant ? Ou trop chaud ou trop froid ? J’ai pas bien compris mon erreur en fait là ….. :p
Merci encore de ton aide et de tes bonnes idées 🙂
Séverine

Répondre
Antigone XXI 1 décembre 2013 at 8 h 57 min

Je ne sais pas, je ne suis pas chimiste et il faudrait moi-même que je refasse l’expérience pour voir ce qui n’allait pas. J’ai juste remarqué que quand on mélange les ingrédients quand l’eau du savon est bouillante, ça crée cette séparation. Tu as peut-être mis un peu trop d’eau également, non ?
Pour la mousse, c’est que tu as dû verser le vinaigre directement sur la bicarbonate de soude… ça peut facilement s’éviter ! 😉

Répondre
suez 5 décembre 2013 at 8 h 27 min

c’est l’idee que je cherchais ,MERCI

Répondre
Antigone XXI 5 décembre 2013 at 8 h 59 min

Je vous en prie !

Répondre
Utiliser la Permaculture pour se libérer de notre société de Consommation | Dur A Avaler 8 décembre 2013 at 6 h 41 min

[…] un tas de compost (dont la température peut atteindre les 80°C) ; faire son propre dentifrice ou liquide vaisselle avec des produits naturels, ou bien faire tourner sa machine à laver avec un vélo sont des idées qui rejoignent bien […]

Répondre
allix priscilla 8 décembre 2013 at 10 h 38 min

Merci pour la recette 😉
mais j’ai une question, est ce normal que ma préparation se divise en deux dès que j’ajoute le vinaigre?
Ainsi j’ai une parti ou ce n’est que de l’eau et l’autre que le savon!
De plus ma préparation est super liquide

Répondre
Antigone XXI 8 décembre 2013 at 16 h 02 min

Non, c’es bizarre. Il se peut que vous ayez agi un peu précipitamment lorsque vous avez mélangé le tout. Je crois que ce m’est arrivé une fois, comme je l’explique plus haut, mais je ne sais pas à quoi cela est dû, désolé ! Remixez le tout.

Répondre
Guti 8 décembre 2013 at 13 h 19 min

Peut-on utiliser cette recette pour le lave-vaisselle ?

Répondre
Antigone XXI 8 décembre 2013 at 16 h 10 min

Oui, et vous pouvez également en faire une version plus solide en mettant un peu moins d’eau et en la répartissant dans des petits moules pour faire des galets de lessive.

Répondre
Magalie AAO 14 décembre 2013 at 14 h 19 min

Ah génial, je suis justement en train de remplacer petit à petit tous mes produits ménagers et de toilette par du home made. Mon chouchou pour l’instant est un nettoyant multi usage à base de savon / vinaigre blanc et eau tout simplement !

Répondre
Antigone XXI 14 décembre 2013 at 15 h 24 min

J’ai le même à la maison, surprise ! 😉

Répondre
Auby 15 décembre 2013 at 19 h 53 min

bonjour!
je viens de tester ta recette de produit vaisselle (mon premier produit ménager home made) et j’adore!!!!
j’essaie de changer tout doucement mes habitudes que ce soit en matière de consommation (récup de meubles anciens par ex, ou couture pr certains de mes vêtements), alimentation ou produits ménagers, cosmétiques.
en tt cas merci bcp d’avoir partagé cette recette!! je vais suivre ton blog pour en trouver d’autres!

Répondre
Antigone XXI 16 décembre 2013 at 9 h 44 min

Bonjour Auby et merci beaucoup !
Bravo, c’est super, continue ainsi !

Répondre
1 2 3 4 12

Répondre à Buisson Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :