Mon produit vaisselle maison (super facile et méga efficace)

14 juin 2013

Bonjour !

Cela fait bien longtemps que je ne vous ai pas proposé un DIY, et il est grand temps que je me rattrape.  Avant de commencer, une petite devinette… A votre avis, quand on est blogueuse, qu’on aime tout autant concocter des recettes que les dévorer, quelle est le passage obligé qui signe toute fin de repas, de préparation ou de dégustation ?

Vous l’avez deviné… quand on met les mains dans le cambouis, on se doit de les laver ! Il en est, hélas, de même avec le service que l’on a sorti pour l’occasion, et je ne vous parle même pas de tous les ustensiles qui ont servi à décorer une ou deux photographies et qui se retrouvent fatalement, tout tachés qu’ils sont de sucre, farine ou éclats de chocolat, plantés dans l’évier quelques minutes plus tard.

Et oui, la vaisselle. Drame du gourmet, infortuné revers de bâton, malédiction pour la gourmande que je suis. Bon, j’avoue le subterfuge : c’est Tistou qui fait la vaisselle à la maison. Entendons-nous bien, je parle en son nom et compatis du fond de mon cœur (si, si, promis !). Mais dites-moi plutôt : faites-vous attention aux produits que vous utilisez pour laver vos casseroles ? Les mains sèches et crevassées après passage dans la crème à récurer, vous aimez ? Le formaldéhyde ? Le  méthylchloroisothiazolinone  ? Ça ne vous dit rien ?

Il est grand temps alors de vous bouger les membranes !

*

*

Saviez-vous que, tous les ans, en France, les accidents domestiques sont responsables de 12,000 morts ? Soit 4 fois plus que le nombre de décès dus aux accidents de la route ! Une partie importante de ces morts est directement due aux produits d’entretien ménagers

Bien sûr, on songe tout de suite aux produits particulièrement ‘dangereux’ ou étiquetés comme tels : les produits pour déboucher les canalisations qui peuvent causer des brûlures, l’eau de javel susceptible de provoquer des maux de tête et nausées, sans parler, bien sûr, de tous les insecticides dont les effets vont de la simple irritation des yeux et des voies respiratoires à l’augmentation du risque de développer un cancerEn 2007, une étude française parue dans Environmental Health Perspectives a ainsi montré que l’utilisation par des femmes enceintes d’insecticides ménagers doublait le risque pour l’enfant à venir de développer une leucémie ou un lymphome…

Nous sommes tellement habitués, dans le monde occidental moderne, à avoir recours à ces produits au quotidien que nous avons oublié le risque sanitaire qu’ils représentent. On croit s’en protéger en mettant des gants, ouvrant les fenêtres et les plaçant en hauteur pour éviter que des petites mains ne les prennent pour de jolis sirops, mais le risque quotidien induit par leur utilisation en reste néanmoins présent.

✏ Prenons le liquide vaisselle : saviez-vous qu’il est la principale cause des empoisonnements ménagers ?

Pas étonnant, quand on sait que la plupart des savons à vaisselle contient des détergents, autrement dit des composés chimiques dérivés du pétrole comme l’alkylbenzène-sulfonate ou le laurylsulfate, fortement susceptibles de causer des affections de la peau et des ulcères aphteux. Beaucoup contiennent aussi des agents chélatants – les ‘anti-calcaires’ – parmi lesquels les phosphates, ces composés dont l’excès est une cause majeure de la dégradation de l’environnement, voire sa dystrophisation (= mort des organismes animaux et végétaux). Ce n’est pas tout, hélas, puisque les savons ménagers contiennent également souvent des agents de blanchiment, qui peuvent réagir avec d’autres produits courants comme le vinaigre et produire des gaz toxiques, et qui, une fois relâchés dans les eaux usées, libèrent des composés toxiques pour les végétaux et animaux.

Parmi ces composés pas jolis-jolis, on retrouve notamment du 2-bromo-2-nitropropane-1,3-diol (clic) : il s’agit d’un produit susceptible de libérer du formaldéhyde, un composé volatil organique qui peut, à court terme, provoquer des irritations et entraîner la sensibilisation aux allergies, et qui, à long terme, est un cancérigène certain. Le formaldéhyde s’évapore en effet des produits le contenant et, à plus ou moins long terme, cette libération lente empoisonne les maisons. Parmi les liquides vaisselles en contenant, ceux d’enseignes bien connues, et même dans la gamme ‘écologique’ : l’Avenir en vert de Leader Price, Ecover, Monoprix Vert…

Le second composé dont on se passerait bien est celui qui répond au doux nom de méthylchloroisothiazolinone (clic) (on en vous en voudra pas si vous n’arrivez pas à le prononcer). Il s’agit d’un conservateur à l’effet antibactérien et antifongique, mais également d’un irritant cutané, susceptible de provoquer de graves brûlures, et il est surtout un puissant allergène auquel 2 à 3% de la population serait sensible. Si vous avez des mains rouges, de l’eczéma ou de l’urticaire après avoir fait la vaisselle, posez-vous la question. On en trouve malheureusement dans un très grand nombre de produits vaisselles, et ici, aussi, la gamme ‘écologique’ ne fait pas exception (notamment Uni Vert – Leclerc).


C’est moi, ou ce ne serait pas mieux de faire son propre produit vaisselle ? 

La recette que je vous propose ici est d’une extrême simplicité. Elle ne contient aucun produit dangereux pour votre santé ni néfaste pour l’environnement (l’un allant rarement sans l’autre…). Elle est donc d’une part écologique, mais aussi économique, puisque faire son propre liquide vaisselle revient beaucoup moins cher que d’en acheter.

Elle ne contient que des ingrédients que vous pouvez trouver facilement (en magasin bio principalement) et que vous pourrez réutiliser dans bon nombre de vos préparations ménagères maison. Si vous ne jurez que par Mr. Propre et le Pec citron, vous serez sans doute étonné d’ajouter à votre liste de course du vinaigre blanc ou du savon de Marseille… Pourtant, tous ces ingrédients qui constituent la base de nos ‘recettes de grand-mère’ ont fait leurs preuves et, vous verrez, vous ne pourrez bientôt plus vous en passer ! Promis, la prochaine fois, je vous dissèque ma recette, ingrédient par ingrédient, et vous explique tout ça.

*

* * *

Produit vaisselle maison

* * *

*

Pour 1 L. (tant qu’à faire, autant en faire beaucoup d’un coup)

*

Ingrédients  

  • 1 savon de Marseille / Alep (sans huile de palme) – 100 g.*
  • entre 0.8 et 1 L. d’eau
  • 2 CàS de vinaigre blanc
  • 2 CàS de cristaux de soude – à ne pas confondre avec la soude caustique ! (ou, à défaut, de produit vaisselle biologique)*
  • une vingtaine de gouttes d’huiles essentielles, au choix : teatree, citron, eucalyptus, thym, orange…
  • (opt.) 1 càc de lécithine de soja ou tournesol *

 

Notes : 

– Attention ! Pas de savon glycériné (faut de quoi, vous aurez un dépôt gras sur votre vaisselle). Vous pouvez utiliser également du savon noir, pour un résultat plus liquide, mais veillez à mettre moins d’eau au préalable, le savon noir n’ayant pas les propriétés solides du savon d’Alep ou de Marseille.

– Si l’eau de votre région est particulièrement calcaire, mettez davantage de vinaigre dans la recette ou bien ajoutez un peu de vinaigre dans votre eau de rinçage.

– Vous trouverez de la soude en cristaux en magasin bio, de la marque La droguerie Ecologique.

– La lécithine est optionnelle, mais elle permet d’éviter que le produit biphase (séparation de la phase aqueuse et de la phase solide), ce qui arrive parfois selon les ingrédients utilisés. A défaut de lécithine, si votre produit se sépare, il suffit soit de repasser un petit coup de mixer, soit de bien secouer la bouteille avant de l’utiliser. Dans tous les cas, cela n’entraîne pas de perte de qualité du produit.

*

 

Préparation :


1. Râpez votre savon (étape non nécessaire si vous utilisez du savon noir) :

2. Mettez-le dans une casserole, couvrez-le d’eau et faites-le fondre à feu doux-moyen, en touillant très régulièrement, jusqu’à obtenir un mélange homogène :

3. Ôtez la casserole du feu et ajoutez ensuite, en mélangeant à chaque fois, les autres ingrédients. D’abord, le vinaigre blanc :

5. Puis la soude en cristaux :

6. Et enfin, les huiles essentielles (10 teatree, 10 citron, 5 eucalyptus chez moi) :

7. Mélangez bien le tout (j’ai passé au mixeur par précaution/flemme) et mettez en bouteille une fois le mélange stable :

*

Je conserve mon produit maison dans un récipient en verre (en veillant à ne pas le remplir totalement), mais en verse une partie dans une vieille bouteille de liquide vaisselle du commerce avec bec à pompe verseuse : super pratique pour doser le produit ! J’ai fait une grosse quantité de produit vaisselle d’un coup, pour ne pas avoir à en refaire avant un certain temps, étant donné qu’il se conserve extrêmement bien malgré l’absence de conservateurs de synthèse, mais libre à vous de diviser les doses par deux pour un premier essai. Ce produit maison est un excellent dégraissant et un formidable anti-bactérien (au potentiel boosté selon les huiles essentielles utilisées). 

✏  Avis aux non-initiés : ce produit vaisselle mousse moins qu’un produit classique du commerce. Je sais, psychologiquement, c’est dur, mais ça ne change pas grand chose à son efficacité, promis ! Ce ‘produit’ vaisselle n’est également pas un ‘liquide’ vaisselle : sa consistance est davantage proche d’une crème dense, parfois solide selon le savon utilisé, ce qui en fait un produit plus concentré que ses compagnons du commerce. Libre à vous de le diluer davantage pour en faire un ‘liquide’ vaisselle, quitte à perdre un peu de son pouvoir dégraissant. Pour un résultat plus facile à utiliser, mettez-le en pot à large couvercle plutôt que dans un flacon à bec verseur et prélevez à chaque utilisation un peu de produit à l’aide de l’éponge ou d’une spatule.

Pour obtenir la sacro-sainte mousse et faire des économies de produit, ne faites pas comme une majorité de Français, à savoir : verser le produit à même les assiettes et couverts sales, robinet grand ouvert pendant toute la vaisselle ! Saviez-vous que, de la sorte, le débit est d’environ 15 L. d’eau par minute ? En 15 minutes, vous aurez utilisé 225 L. d’eau ! 

Le mieux est de prévoir un à deux bacs différents que vous aurez rempli d’eau au préalable et de déposer le produit vaisselle à même l’éponge. Vous pouvez également opter pour une méthode courante dans le sud de l’Europe, en remplissant un petit bol d’eau et d’une dose de produit-vaisselle, mélange concentré dans lequel on plongera régulièrement l’éponge pour la recharger en produit actif. Plus écologique et économique, qui dit mieux ?

Enfin, un dernier petit truc si vous souhaitez ôter toute trace de calcaire et de détergent sur votre vaisselle : ajoutez un filet de vinaigre blanc dans votre eau de rinçage. Assiettes brillantes et verres éclatants garantis !

Et vous, quels sont vos recettes maison favorites ? 


1 189 commentaires
14

Vous aimerez aussi

1 189 commentaires

Anma 18 décembre 2013 at 17 h 23 min

Bonsoir Antigone,
Quelle découverte ton site! De mémoire, je crois que je l’ai découvert en cherchant des infos sur les mooncup (^^) et me voila séduite par les différentes recettes à base d’huiles essentielles et autres que tu proposes.
J’avoue que le concept me plait beaucoup depuis pas mal de temps, mais que j’avais jamais vraiment plongé le nez dans des recettes maison… Du coup, je me suis dit pourquoi pas tenter ? J’ai attendu d’arriver à la fin de mon liquide vaisselle avant de tester cette recette.
Alors pour moi, ouf, pas de double couche! Le mélange est bien homogène et ça sent bon! Je l’ai testé et nickel. Ca mousse même, mais quand je mets le produit à même l’éponge (ce que, du reste, je faisais déjà avant).
Par contre, j’ai un peu eu la main lourde sur le tea-tree car le compte goutte coulait trop vite… Mais bon, ce n’est pas si grave. Mais je me demande, est-ce normal qu’il soit si épais ? Je ne parviens pas à le mettre en bouteille donc je dois trouver un moyen de le conserver dans un grand pot… A moins que je puisse y rajouter de l’eau et remélanger, mais je ne suis pas sûre qu’il aurait la même efficacité…
En tout cas, merci beaucoup de nous faire partager tes recettes et expériences. Mon prochain défi : SOS boutons et le gel magique, qui m’a l’air prometteur. Mais j’attendrais car le gel aloe vera à 99% que j’ai commandé s’est révélé être… du gel à boire, donc je suppose que ça n’est pas la même chose.
Bonne soirée!

Répondre
Antigone XXI 18 décembre 2013 at 17 h 38 min

Merci beaucoup Anma,
Non, effectivement, le gel d’aloé vera à boire et celui à se tartiner sur le visage n’est pas le même ! Celui à boire est bien plus fluide, mais il est très bon pour les muqueuses intestinales et en cas d’aphtes !
Super que tu n’aies pas eu le produit en mode bi-phase, je commençais à avoir peur… 😉 Il est épais ? C’est normal, c’est le savon qui fige en refroidissant. Personnellement, cela ne me gêne pas du tout, et j’ai l’impression qu’il n’y a qu’en France qu’on est habitué à du produit vaisselle ultra-liquide. Dans de nombreux pays, il contient moins d’eau (plus dense = plus efficace), et on le vend dans des petits pots : il suffit ensuite de frotter son éponge dedans ou d’en prélever une noisette à l’aide d’une cuillère, et la vaisselle peut se faire. Voilà, je pense qu’il faut juste s’y habituer, mais, bien sûr, si tu veux un produit plus ‘classique’ et liquide, rajoute de l’eau, remixe, et le tour est joué !

Répondre
Anma 9 janvier 2014 at 11 h 32 min

Hello Antigone,
Petite évaluation à bientôt un mois d’utilisation : J’avoue que la texture ne me dérange pas. Le fait que le produit ne soit pas liquide n’est pas un problème. Par contre, j’ai du mal avec l’aspect que le produit peut donner en fin de vaisselle : comme une couche de gras (mais ce n’est pas le cas car la vaisselle n’est pas graisseuse une fois sèche), mais comme une fine pellicule qui je pense est due au savon de marseille. Ca j’avoue, j’ai du mal à m’y faire et il m’arrive de ressortir mon liquide bio à l’occasion… Je ne vois pas trop comment changer ceci… Sinon, aucun soucis, même si la mousse sur l’éponge manque un peu…^^
Merci encore!

Répondre
Antigone XXI 9 janvier 2014 at 11 h 34 min

Alors, je pense que cette couche est due à ton type de savon de Marseille. En effet, les savons glycérinés sont susceptibles de laisser une telle couche, ce qui n’est pas le cas des savons de Marseille purs ou des savons d’Alep (ça ne m’est, par exemple, jamais arrivé). Je te conseille d’utiliser un savon bio et de vérifier les ingrédients avant d’en faire un produit-vaisselle.

Répondre
Anma 10 janvier 2014 at 19 h 21 min

Merci Antigone! Je prends note du conseil pour la prochaine fois, je ne baisse pas les bras! ^^

EloWey 23 décembre 2013 at 15 h 30 min

Bonjour Antigone,

J’ai essayé ta recette mais avec du savon noir liquide que j’avais sous la main, et le résultat est trop liquide. Du coup, quand on utilise un savon liquide, est-il utile d’ajouter de l’eau?
Merci d’avance!

Répondre
Antigone XXI 23 décembre 2013 at 15 h 36 min

Non, bien sûr, il faut adapter dans ce cas : l’eau sert ici à rendre le savon solide liquide… avec un savon déjà liquide, il faut veiller à diminuer les proportions d’eau ! Ce sera pour la deuxième fois ! 😉

Répondre
lefevre 28 décembre 2013 at 17 h 18 min

Au bout de deux heures, le savon -marseille 100% végétal de marque Apta- n’est toujours pas dissout; est-ce normal ou… Super Simple!?

Répondre
Antigone XXI 29 décembre 2013 at 19 h 29 min

Je ne connais pas cette marque, mais ce n’est pas (du tout) normal… Ton eau n’est peut-être pas assez chaude ? Ça doit prendre 10 minutes normalement…

Répondre
nicole 3 janvier 2014 at 15 h 52 min

Bonjour Antigone
En suivant un lien sur TerraEco j’ai découvert ton blog et ta recette du liquide vaisselle fait maison que je vais m’empresser de fabriquer. Je te donnerai mon avis après l’avoir tester. En tout cas merci de partager tes recettes.

Répondre
Antigone XXI 3 janvier 2014 at 21 h 17 min

Bonjour Nicole,
Attention, ce n’est pas un ‘liquide’ vaisselle… mais un ‘produit’ vaisselle ! A savoir, il vaut mieux s’attendre à une crème épaisse plutôt qu’à du liquide : avec moins d’eau que ses équivalents du commerce, il n’en est que plus efficace ! 😉

Répondre
doris degrenne 5 janvier 2014 at 16 h 29 min

peut-on mettre ce produit au lave vaisselle et quelle dose

Répondre
Antigone XXI 5 janvier 2014 at 16 h 50 min

Je n’ai pas de lave-vaisselle donc ne pourrai pas vous conseiller pour les doses.
En revanche, vous pouvez très bien l’utiliser au lave-vaisselle (voir également discussion plus haut).

Répondre
Lou 10 janvier 2014 at 15 h 28 min

Poussée par la découverte d’une « recette » de lessive maison chez Hélène de Green me up, je me suis lancée dans ton liquide/produit vaisselle maison!
Tu précises bien qu’il est plus concentré que celui du commerce, pourtant le mien est hyper liquide! J’ai mis 1L d’eau, pas plus, pourtant… Bizarre?
La prochaine fois j’utiliserai du savon de Marseille moins vert, parce que là mon bidule n’a pas fière allure ^^
Merci pour tous ces conseils – et pour tout le reste dans ton blog que je suis depuis longtemps. Il fait rêver.
Lou

Répondre
Antigone XXI 10 janvier 2014 at 15 h 37 min

Attends qu’il refroidisse ! 😉
Merci à toi, c’est très gentil.

Répondre
Lou 10 janvier 2014 at 16 h 23 min

Aaah, ok! J’aurais peut-être pas du le mettre dans un « pousse-mousse » du coup ^^

Répondre
Antigone XXI 10 janvier 2014 at 16 h 30 min

Disons qu’il va falloir que tu le secoue un peu… 😉

Répondre
Clarisse Shua 11 janvier 2014 at 11 h 39 min

Bonjour Ophélie, merci à toi pour cette recette et toutes les autres que je vais m’empresser d’essayer comme je te l’ai déjà fait savoir via Facebook ! Je commence par celle ci que je débute en ce moment même chez ma mère, après avoir vu son savon noir inutilisé qui trainait… Je vais donc revenir faire un retour dès que ça aura refroidit ! :p

Répondre
Antigone XXI 11 janvier 2014 at 14 h 20 min

Ah, le savon noir… mon savon préféré !
Il faut peut-être adapter la quantité de liquide quand on utilise ce type de savon : en mettre moins, je crois que je l’indique dans mon texte ! J’espère qu’il n’est pas trop tard pour ta recette…

Répondre
Louise 15 janvier 2014 at 1 h 17 min

Bonjour,

J’ai fait ton liquide vaisselle avec du savon d’alep de mon magasin bio mais depuis quelques semaines il se sèche beaucoup et n’est plus du tout liquide pourtant il reste fermé. Il faut le ramollir avec de l’eau chaud mais du coup c’est pas économique… ça te l’a fait aussi ?

Répondre
Antigone XXI 15 janvier 2014 at 8 h 11 min

Pas économique ? En un peu d’eau ajoutée ?..
Non, ça ne me le fait pas, sauf si j’oublie de fermer mon pot… mais ce n’est pas ton cas, donc je donne ma langue au chat !

Répondre
Louise 15 janvier 2014 at 13 h 19 min

Pas économique dans le sens où je dois faire tremper le pot dans l’eau très chaude tous les 3 jours mais on le ferme souvent pourtant. Peut-être pas à chaque fois en fait (je viens de demander à mon chéri xD). Merci de ta réponse en tout cas, on va rajouter de l’eau chaude directement pour essayer 🙂

Répondre
Antigone XXI 15 janvier 2014 at 22 h 32 min

De l’eau très chaude tous les trois jours ? Comme c’est étrange ! Il était un peu vieux ton savon d’Alep ?

Répondre
Louise 16 janvier 2014 at 0 h 40 min

Quelques mois oui, j’ai acheté le savon bio puis j’ai eu le courage de faire la recette bien après. Ca joue ?

Antigone XXI 16 janvier 2014 at 9 h 26 min

Non, je n’espère pas…

Kiki 15 janvier 2014 at 16 h 19 min

Je suis ravie de découvrir votre blog !! Merci.

Et peut-on utiliser la recette pour laver le sol ?

Répondre
Antigone XXI 15 janvier 2014 at 22 h 23 min

On peut, mais il faudra rincer et ce n’est pas très pratique ! Mieux vaut opter pour un nettoyant à base d’eau et de vinaigre blanc seulement (avec HE ou agrumes), ça marchera très bien !

Répondre
Kiki 16 janvier 2014 at 8 h 54 min

Merci 😉

Répondre
Frizapla 16 janvier 2014 at 16 h 38 min

Coucou Ophélie,
:o) Génial ton produit vaisselle, Frizapla

Répondre
Antigone XXI 16 janvier 2014 at 19 h 30 min

Merci Frizapla !

Répondre
Niphargus 20 janvier 2014 at 10 h 45 min

Bonjour, je serais très intéressé par ce fameux tableau d’huile essentielle utilisable pour des enfants ! Etant enceinte 😉

Autrement j’ai hâte de recevoir ma commande de « savon de Marseille and co » pour pouvoir tester cette recette ! Je vis en Allemagne et les produits de base (cristaux de soude, bicarbonate, savon de Marseille ne courent malheureusement pas les rues ici 🙁

Pour le savon de Marseille je recommande chaudement le Marius Fabre ! 100% Végétal, sans huile de palme, sans glycérine, non testé sur les animaux, etc 🙂 (c’est le seul fabricant que j’ai trouvé qui vend un savon de Marseille combinant l’absence de glycérine et d’huile de palme) La glycérine pour la vaisselle c’est à ABOLIR et c’est sans doute la responsable de cette pellicule de « graisse » !

Par ailleurs je répète des conseils sans doute déjà cité plus haut mais une fois le savon fondu dans l’eau il faut laisser le mélange refroidir absolument (pouvoir mettre les doigts sans se brûler). Les huiles essentielles aussi seulement à la toute fin, sinon elle « cuisent » et perdent leurs propriétés 😉

Et une dernière chose, je pense que l’huile essentielle de Tea trea n’est pas dangereuse pour les enfants 😉 (A moins que votre enfant de moins de 3 mois fasse la vaisselle hé hé hé ) Je prévois d’utiliser des couches lavables et cette huile est une des principales actrices pour la désinfection des couches 😉

Merci pour toutes ces précieuses informations et recettes 🙂

Répondre
Antigone XXI 21 janvier 2014 at 9 h 17 min

Bonjour Niphargus,
Est-ce que je n’ai pas déjà donné ce tableau quelque part dans les commentaires ou l’article ? A moins qu’il ne s’agisse d’un autre article, je ne me souviens plus… En tout cas, on peut en trouver facilement sur internet, ne t’inquiète pas.
Merci beaucoup pour ton lien vers ce savon de Marseille ! Enfin un savon de Marseille sans huile de palme ! C’est à marquer d’une pierre !.. 😉

Répondre
Niphargus 22 janvier 2014 at 14 h 02 min

Hé bien justement je ne le trouve pas … Peut être mon navigateur qui masque le lien ?

C’est bien ici que vous en parlez « Pour les HE autorisees chez les enfants, vous pouvez vous référer à ce tableau ! » sauf que je ne vois pas de tableau joint 🙁

Répondre
Niphargus 22 janvier 2014 at 14 h 05 min

Mais ce n’est pas bien grave, je m’en vais explorer le net 🙂

Répondre
Antigone XXI 22 janvier 2014 at 14 h 09 min

C’est corrigé ! 🙂

Répondre
Niphargus 26 janvier 2014 at 18 h 08 min

Ah Super ! 😀 Parce que je ne trouvais malheureusement pas grand chose sur le net …
Merci encore ^_^

Comolli 25 janvier 2014 at 17 h 25 min

Bonjour. Il me manquait le produit vaisselle à ma panoplie : ta recette est parfaite, onctueuse, efficace, douce, tout ce qu’il faut pour un dosage et lavage optimals…
enfin j’attends ce soir de voir la réaction de mon homme, – c’est son taf de faire la plonge – avant de m’enthousiasmer trop vite ! Passera ou passera pas le test ? Mais je sens bien qu’il va être bluffé ! Je fournis tous les produits ménagers à mes hôtes (eco gîte et chambres d’hôtes) et diffuse ainsi mes ecorecettes.
Pour mon produit lessive je fais sensiblement la même chose mais il y a là un truc pour obtenir une si consistance bien crémeuse.
Merci.
J’ai découvert ton blog à travers l’étonnante recette de tarte crue « chocoaddicts »… plus très sûre du nom mais sa saveur elle; est mémorable !

Répondre
Antigone XXI 25 janvier 2014 at 21 h 16 min

Et bien écoute, je croise les doigts pour que tu n’aies aucun problème en faisant ton produit-vaisselle maison !
Les miens sont presque toujours crémeux, mais chez certaines personnes, le produit a biphasé… J’espère que tout ira bien de ton côté !

Répondre
vanlerberghe 27 janvier 2014 at 11 h 32 min

bonjour,
adepte du bicarbonate de soude, du savon noir… je crée actuellement un projet de vente en écoproduits avec atelier démo « comment fabriquer ses produits d’entretien

Répondre
Nicolas 29 janvier 2014 at 22 h 18 min

Merci pour cette belle recette, doublée d’informations importantes.

Continuez de nous faire avancer 😉

Répondre
Antigone XXI 30 janvier 2014 at 8 h 31 min

Merci beaucoup à vous, Nicolas !

Répondre
rzk 1 février 2014 at 12 h 53 min

Excellent article ! Merci madame 🙂

Répondre
Antigone XXI 1 février 2014 at 12 h 54 min

You’re welcome ! 😉

Répondre
philip 4 février 2014 at 4 h 43 min

bonjour
dans les ingrédients vous marquez:
2 cas
???
quelle est cette unité??
merci pour votre réponse
bien cordialement
thierry

Répondre
Antigone XXI 4 février 2014 at 9 h 10 min

CàS = Cuillères à Soupe
càc = cuillère à café

Répondre
CWD 4 février 2014 at 14 h 05 min

Bonjour ! Merci pour ta recette, c’est juste ce que je cherchais. Je me repose de plus en plus sur les ingrédients de base que tu cites pour le ménage en général. Pour le liquide vaisselle, j’ai utilisé du savon noir solide, du bicarbonate et des cristaux de soude (je n’avais pas d’huiles essentielles sous la main). La texture est pas mal, je m’attendais pas du tout à ça (un peu plus épais qu’un prouit du commerce mais sinon très similaire).
Malheureusement, le résultat n’est pas à la hauteur de mes attentes… Le produit ne mousse pas du tout, bon ça à la limite c’est pas trop grave, mais j’ai l’impression qu’il s' »évapore » super vite ! J’en mets sur mon éponge, j’astique 1 verre et c’est comme s’il n’y avait plus rien. Du coup il faut utiliser une tonne de produit, et j’ai quand même l’impression que c’est moins efficace qu’un produit classique (notamment sur le gras).
Une idée pour améliorer l’efficacité du mélange ? Je n’ai peut-être pas été assez rigoureuse sur les proportions.
Si je ne trouve pas de solution qui me plaît je rachèterai un produit tout fait mais je trouve ça dommage…
Prochaine étape, la lessive maison !

Répondre
Antigone XXI 4 février 2014 at 15 h 11 min

En fait, ce n’est qu’une impression… trompeuse ! 😉
Comme cela ne mousse pas beaucoup, on a l’impression qu’il n’y a plus de produits, mais ce n’est pas le cas, il y en a toujours bel et bien ! Il ne sert donc à rien d’utiliser des tonnes de produit, juste une noisette suffit.
Peut-être devrais-tu essayer en ajoutant un mini-fond de produit vaisselle : tu perdrais moins tes repères grâce à la présence de mousse et verrait qu’il reste bel et bien assez de produit ! 😉

Répondre
Niphargus 4 février 2014 at 23 h 30 min

J’ai enfin pu fabriquer et tester votre produit vaisselle !

Pour ma part le produit était biphasique (comme la lessive en fait), mais bon pas de soucis un tit coup de « secouage » avant utilisation et hop c’est parti. J’ai pas eu de problème de solidification non plus …

Par contre j’ai eu moi aussi ce soucis de couche de gras sur ma vaisselle, et de tâches une fois sèche (malgré un rinçage dans de l’eau vinaigrée et chaude … ) Je pense qu’il va falloir que je sèche de suite certains ustensile pour éviter ce côté inesthétique des « tâches » (sur l’inox, sur les verres et les couverts).

Par contre pour le gras ça reste un peu embêtant … Même si je préfère n’avoir que ce problème et savoir que mon produit et ok pour la santé … Donc en attendant de trouver la parade il nous conviendra TRES BIEN et merci encore pour ce partage !

Du coup j’ai fais une tite recherche niveau liquide vaisselle écologique (dans l’idée dans rajouter une lychette dans le produit pour dissiper ce côté gras), et horreur ils contiennent TOUS au moins 1 ou 2 des ingrédients contre lesquels vous nous mettez en garde … O_o Mention spéciale à l’Arbre Vert qui ne note pas la présence de ces « petits chenapans » ouvertement, j’ai du cliquer sur un mini-lien tout en bas pour accéder à la liste complète des ingrédients … Et là BAM du SLS sous toutes ses formes v_v’

Bref … Je m’égare …

Tout ça pour savoir si vous connaissez les produits de la marque Lérutan ? (ils font aussi dans la lessive, nettoyant ménager, etc …) Et jusque là c’est le seul produit qui ne contient aucun des composés que vous citez dans votre article … MAIS je me méfie et peut être sauriez vous en plus sur cette marque ?

Merci par avance et désolée d’avoir écrit un roman (encore) :p

Répondre
Antigone XXI 5 février 2014 at 9 h 12 min

Alors, comme je l’explique dans le texte, le produit vaisselle ne doit pas laisser un dépôt gras : si c’est le cas, c’est parce que vous avez utilisé du savon glycériné.
Il ne faut en aucun cas utiliser ce type de savon, qu’on trouve souvent dans le commerce non-bio, mais opter pour un savon de Marseille ou d’Alep le plus ‘pur’ possible – à acheter en mag bio, par exemple.

Pour la marque Lérutan, non, je ne la connais pas, mais peut-être est-ce que parce que, d’une, je vis en Allemagne, et de deux, je n’achète pas de produits du commerce comme nettoyants ménagers, mais utilise des préparations que je fais moi-même.

Répondre
Niphargus 5 février 2014 at 10 h 44 min

Non savon sans glycérine ici 😉
Et Je vis aussi en Allemagne.

Merci 🙂

Répondre
Antigone XXI 5 février 2014 at 10 h 57 min

Bon, et bien je donne ma langue au chat…
Ne sachant pas quel savon tu as utilisé, c’est difficile pour moi de te conseiller. Tout ce que je peux te dire, c’est que ça ne doit pas laisser une couche de gras ! 😉

Répondre
Niphargus 5 février 2014 at 11 h 12 min

Nous sommes deux à la donner au chat ! Quel veinard ce félin ha ha ha

J’ai utilisé du savon de Marseille, sans glycérine donc, voilà sa composition :

Ingrédients (INCI) : Sodium olivate, Sodium cocoate, Aqua, Sodium chloride, Sodium hydroxide

Et il précise ceci aussi :

– Huile d’olive
– Huile de coprah
– Sans colorant, sans parfum, sans conservateur
– Sans additif chimique
– Garanti sans huile de palme

Et pourtant il y a cette couche de gras … :'(

Répondre
Antigone XXI 5 février 2014 at 11 h 19 min

Alors c’est peut-être l’huile de coco/coprah justement ?
Je n’ai jamais essayé des savons contenant cette huile pour faire du produit-vaisselle : j’ai fait une fois au savon de Marseille et puis je suis passée assez vite au savon d’Alep (olive + laurier) pour éviter l’huile de palme. En revanche, on m’a offert des savons faits maison contenant de l’huile de coco : j’ai remarqué que mes mains ne semblent jamais parfaitement ‘lavées’ comme avec du savon d’Alep. Il semble toujours qu’il reste une couche de gras sur mes mains. Comme sur la peau, ce n’est pas grave, et que j’ai même l’impression qu’ainsi l’épiderme est mieux protégé, je ne me suis pas posé la question. Mais maintenant que tu me dis utiliser du savon avec de l’huile de coco, alors je me demande si cela ne serait pas par hasard le facteur explicatif…
C’est une hypothèse, pas une affirmation ! 😉
Peut-être passe au savon noir ?

Répondre
Niphargus 5 février 2014 at 11 h 27 min

N’ayant jamais utilisé de savon d’Alep en effet je n’avais pas fait attention à ce détail (et c’est vrai que le savon de Marseille laisse une sensation « hydratée » très agréable sur la peau) …

Je m’en vais de ce pas tester le savon noir (mou) et je reviendrai vous raconter mon expérience 😀 (Sinon je testerai le savon d’Alep, je vais y arriver ! J’y crois ! :p )

Merci pour vos réponses toujours très rapide ! ^_^

Répondre
Antigone XXI 5 février 2014 at 11 h 31 min

Je t’/vous en prie, Niphargus ! (j’étais passée au tutoiement, j’espère ne pas avoir été trop directe !)
Le savon noir est top dans cette recette, il empêche un éventuel biphasage. Il faudra juste adapter les proportions d’eau en conséquent.
Bon courage ! 😉

Répondre
Niphargus 5 février 2014 at 11 h 39 min

Oh non le tutoiement c’est très bien 😉

Merci encore 🙂

Répondre
Niphargus 9 février 2014 at 17 h 34 min

Bonsoir 🙂

Alors me revoilà après avoir testé la recette avec le savon noir et j’ai toujours cette couche de gras 🙁

Et on se demande si ça ne serait pas tout simplement l’huile d’olive (?) contenu dans le savon qui ferai cet effet ? Aussi on est curieux de savoir la composition du savon que tu utilises ? Peut être aurions nous là une piste ?

Bref un peu déçue, mais ça fera un produit parfait pour laver le sol ! 😀

Répondre
Antigone XXI 9 février 2014 at 18 h 31 min

Bon… et bien je suis très déçue pour toi aussi 🙁
Dernière solution… le savon d’Alep ?
Je suis quand même vraiment étonnée, car mon dernier produit vaisselle est au savon d’Alep, donc, avec de l’huile d’olive (huile d’olive + laurier) et il n’y a aucune couche de gras… Je vais investiguer !

Répondre
Niphargus 9 février 2014 at 22 h 54 min

Oui je vais tenter le savon d’Alep ! Je baisse pas les bras 🙂

J’ai fouiné un peu, et quelqu’un sur le net parle de la dureté de l’eau qui neutraliserai le côté « dégraissant » de ce produit vaisselle … Et en effet ici l’eau est très dure ! Très calcaire ! Je pourrais remédier à ça en ajoutant du vinaigre à l’eau de vaisselle mais il faudrait bien le doser pour éviter que ce dernier neutralise lui aussi le « savon » …

Bref je creuse aussi de mon côté ! J’y arriverai ! Je suis trèèèès tétue :p

Merci encore pour tout en tout cas ^_^

Répondre
Antigone XXI 10 février 2014 at 11 h 43 min

Ah, peut-être bien oui, car l’eau dans ma région est très pure et pas du tout calcaire… Je n’ai pas essayé ailleurs, peut-être le résultat serait différent !
Tiens-moi au courant, ça m’intéresse !

Martin Sikkink 9 février 2014 at 14 h 49 min

Dites, faudrait peut etre demander à un chimiste son avis, mais il me semble que mélanger du vinaigre et du bicarbonate est une belle absurdité, l’un étant un acide et l’autre une base, il vont immédiatement réagir l’un avec l’autre et se neutraliser, pour donner un sel et de l’eau (http://en.wikipedia.org/wiki/Acid%E2%80%93base_reaction)

Je suis pas chimiste, et il y a surement plein de chose qui m’échappe, mais la c’est une réaction assez simple, et je ne vois pas trop ou serait la subtilité.

Répondre
Antigone XXI 9 février 2014 at 18 h 56 min

Sans être chimiste, je me suis fait exactement la même remarque il y a un petit moment de cela et j’ai comparé… Et bien, c’est tout de même le mélange avec le duo vinaigre/bicarbonate qui l’emporte en efficacité.
Pourquoi ? Mystère…

Répondre
ESTEVE 11 février 2014 at 11 h 08 min

j’ai réalisé exactement la recette .La vaisselle reste « grasse » !

Répondre
Antigone XXI 11 février 2014 at 12 h 46 min

Lisez les commentaires précédents, il y a plusieurs raisons à cela :
– savon glycériné
– eau calcaire
– savon à base d’huile de coco
etc.

Répondre
Seb 11 février 2014 at 20 h 05 min

Bonjour,
D’abord merci pour la recette.
J’ai fait cette recette une première fois avec du savon d’alep et sans cristaux de soude (je n’en avais pas).
Le produit n’était pas assez dégraissant à mon goût.

Je me suis procuré de cristaux de soude (de la marque St Marc) et je viens de réaliser un autre produit mais avec du savon de Marseille cette fois ci.
C’est un savon de Marseille à l’huile d’olive mais je vois sur l’étiquette qu’il contient de la glycérine.
Cependant lors de la fonte du savon dans l’eau il semblerait que la glycérine ne fond pas (se forme des sortes de boulettes gélatineuses) et en filtrant par la suite il semblerait qu’on puisse la séparer du produit final?
Quoi qu’il en soit dans les 2 formules j’ai une sorte d’eau marron qui s’accumule au fond du contenant du liquide vaisselle au bout d’un certain moment.
Puis quand je remue le contenant ce liquide se mélange au produit puis retombe au bout d’un certain temps (quelques minutes) séparant le produit en une mousse verte et cette eau marron en dessous.
Je ne comprends pas cette réaction.
Merci

Répondre
Antigone XXI 11 février 2014 at 20 h 13 min

Bonjour Seb,
Merci pour ton astuce ‘anti-glycérine’, cela aidera peut-être les personnes qui ont utilisé par mégarde un savon glycériné.
Sinon, il semblerait que le produit soit parfois bi-phase, je ne sais pourquoi, mais j’ai l’impression que c’est en lien avec la chaleur de la préparation au moment du mélange.

Répondre
Seb 11 février 2014 at 21 h 39 min

Re Antigone,
Attention je ne suis pas sûr de ce que j’avance sur la glycérine mais il me semblerait que ce soit ça vu la viscosité de ces boulettes.
Après ça dépend peut être aussi du type de glycérine dans le savon je ne sais pas.
En tout cas j’ai testé le produit et c’est super dégraissant bien plus qu’avant (sans les cristaux de soude) et avec un savon glycériné donc.

C’est ça c’est « bi-phase » comme tu dis.
Peut être j’ai trop chauffé l’eau je ré-essayerai en chauffant très bas (voir sans chauffer?).
Merci

Répondre
Niphargus 12 février 2014 at 22 h 27 min

Je reviens pour faire part d’une découverte 🙂

J’ai testé de faire la vaisselle avec le produit vaisselle (avec savon noir), sur une vaisselle non grasse (tasse à thé, bol de lait, récipient à biscuits sec,…) et aucune pellicule grasse à déplorer ! En revanche avec une vaisselle plus grasse (plat de pâte beurré ou plat à salade avec reste d’huile d’olive ou vinaigrette ) là je retrouve cette pellicule dérangeante.

Donc a priori cette couche grasse ne proviendrait pas du produit vaisselle, mais du gras de la vaisselle sale qui est mal « nettoyé » … Et le fait que l’eau ici soit très dure (très calcaire) doit y participé grandement !

Je pense donc tester à nouveau avec plus de savon noir et peut être plus de soude, faire un produit plus concentré en somme … Sachant que le fait que ça devienne solide ne nous dérange nullement, j’aime l’idée d’un « pain de vaisselle » 🙂

Je vais donc testé et vous raconter si cela fonctionne ou pas, si ma théorie est exacte 🙂

Répondre
Antigone XXI 13 février 2014 at 9 h 27 min

Ha ha, merci Niphargus, nous commençons à y voir plus clair !
Je pense que c’est donc essentiellement un problème d’eau calcaire, effectivement. Si tu veux un ‘pain’ de savon (moi aussi j’adore ça !), utilise du savon d’Alep (ou Marseille) et mets surtout moins d’eau, ça devrait marcher !
Merci pour tous tes tests !

Répondre
Niphargus 13 février 2014 at 18 h 12 min

Mais de rien, je m’amuse comme une gamine avec sa dinette !

Répondre
Antigone XXI 13 février 2014 at 18 h 14 min

Ha ha ha ! 😀

Répondre
Seb 13 février 2014 at 14 h 46 min

Je viens de laver mon sol avec ce produit: j’ai chauffé 1.5l d’eau, incorporé 6cuillères à soupe de cristaux de soude, ajouté du produit vaisselle, un peu d’eau froide et 30gouttes d’huiles essentielles de lavande.
Ca a l’air de bien fonctionné, j’ai jamais vu mon sol aussi propre.
Les cristaux de soude sont vraiment très efficaces, même les produits industriels ne nettoient pas aussi bien j’ai l’impression.
Puis le fait que le produit vaisselle ne mousse pas et pratique pour les sols.

Répondre
Antigone XXI 13 février 2014 at 16 h 23 min

J’utilise un autre produit naturel pour les sols, mais celui-ci est bien pratique aussi !

Répondre
Michael 13 février 2014 at 19 h 26 min

Je viens de le faire Wow, super, j’adore. Merci j’adore ce blog 🙂

Répondre
Antigone XXI 13 février 2014 at 20 h 12 min

J’en suis ravie, merci Michael !

Répondre
Céline 15 février 2014 at 10 h 55 min

bonjour,
tout d’abord, merci pour ce blog super sympa. J’ai essayé par 2 fois la recette Produit vaisselle maison, et malheureusement le produit se solidifie quand il est froid ! j’ai pourtant utilisé tous les ingrédients indiqués..je ne comprends pas. du coup, j’ai rajouté 1 l d’eau, je suis en train d’attendre le résultat…je m’amuse bien en tout cas..Céline

Répondre
Antigone XXI 15 février 2014 at 12 h 09 min

Le produit fini doit normalement avoir la texture d’une crème épaisse, et pouvoir être utilisé dans un ancien récipient à vaisselle avec bec verseur, donc pas solide tout de même… Au pire, faites-en un pain de vaisselle : moins il y a d’eau, plus c’est efficace 😉

Répondre
Seb 16 février 2014 at 18 h 37 min

Re,
A force de le remuer le produit n’est plus « bi-phasé » et reste homogène: une belle crème. onctueuse.
Donc si c’est bi-phasé au début ne vous inquiétez pas en mélangeant la texture s’améliorera.

Répondre
Antigone XXI 16 février 2014 at 18 h 59 min

Tout à fait !
Merci Seb ! 😉

Répondre
Knafou 17 février 2014 at 11 h 28 min

Salut,
J’espérais trouver ma réponse dans les commentaires, mais il y en a trop, j’abandonne.
On a essayé le produit vaisselle hier, et malheureusement il est très très solide. on y a déjà ajouté 0.5l en plus (pour 3l au total: erreur de parcours, on avait pas vu que c’était des cristaux de soude concentré… :))
On aimerait vraiment du liquide (et non de la crème), sais tu quelle est la solution? Rajouter de l’eau? mais à quel moment? quand le produit est froid ou chaud? et est ce que l’eau doit être chaude?
On a aussi peur d’en mettre trop (de l’eau) et que finalement l’efficacité ne soit plus la même.
Bref ça avait l’air facile, mais ça ne l’ai pas. Help….
Merci et bonne journée.
Sandrine et Chouchou

Répondre
Antigone XXI 17 février 2014 at 12 h 33 min

Si vraiment tu veux un produit liquide (et non crémeux), alors utilise du savon noir. Tu mettras moins d’eau et n’aura pas besoin de le faire fondre. Normalement, ça fonctionne bien.

Répondre
nb 18 février 2014 at 8 h 17 min

… cool, mais j’ai un lave vaisselle …

Répondre
Antigone XXI 18 février 2014 at 8 h 36 min

Voir commentaires plus haut pour le lave-vaisselle.

Répondre
Fashion Is Tam 18 février 2014 at 11 h 39 min

Bonjour ! bravo pour votre article. J’ai acheté le nécessaire hier à Bio coop et j’ai opté pour le savoir noir liquide que je pense plus pratique pour la recette. Sauf que j’ai été déçue par l’odeur. J’aurai du y penser ! car j’ai toujours détesté l’odeur des véritables savons de marseille/alep… J’ai mis une vingtaine de goutte d ‘HE mandarine (que j’avais déjà) mais rien y fait. Tu penses que l’eucalyptus ou une autre HE serait plus efficace pour masque l’odeur d’olive? Merci pour ton retour…

Répondre
Antigone XXI 18 février 2014 at 11 h 53 min

Quelles HE as-tu mis, au total, dans ton produit ?

Répondre
Louise 20 février 2014 at 15 h 27 min

Après le no-poo, la tarte poire-chocolat, la tarte forestière et la caramande, voici ton liquide vaisselle qui est testé et adopté ! D’ailleurs j’ai fait en même temps ma lessive maison avec les mêmes ingrédients (mais pas les mêmes quantités) => parfait 🙂
Quel merveilleux blog ! ! Merci Ophélie !

Répondre
Antigone XXI 20 février 2014 at 17 h 16 min

Oh, merci Louise, voilà un message qui me fait plaisir ! 😀

Répondre
Béné 24 février 2014 at 19 h 57 min

Bonjour,

Je viens juste de finir de réaliser la recette du liquide vaisselle. Il n’est pas du tout pâteux ou en crème mais vraiment liquide. Aurai-je loupé quelque chose? Pour info, j’ai divisé les doses par 2. Merci de votre aide et surtout merci pour cette recette! J’ai hâte de l’essayer!

A bientôt

Répondre
Antigone XXI 24 février 2014 at 20 h 22 min

C’est arrivé à d’autres : il vous suffit de remixer ou d’agiter le pot régulièrement pendant 2-3 jours et le mélange sera à nouveau homogène.

Répondre
Camelia 28 février 2014 at 10 h 32 min

Bonjour Antigone XXI

Je ne déscotche pas de ton blog depuis que je l’ai découvert il y a quelques temps, merci pour ton travail précieux et ce partage de tes recettes et astuces, c’est un bonheur de te lire. J’ai le même souci que Béné ci-dessus, mon mélange reste ultra liquide, peut-être ne l’ai-je pas mis sur le feu assez longtemps ? Le mélange doit-il « cuire » pour se solidifier ? (j’ai porté 1 litre avec 100 g de savon râpé sur le gaz environ 20 minutes, puis ajouté la dose d’ingrédients que tu indiquais). Je vais faire selon tes indications et bien agiter ma bouteille durant quelques jours.
Je te souhaite une douce journée et encore merci pour ton blog que j’aime tant parcourir ^^

Répondre
Antigone XXI 28 février 2014 at 18 h 04 min

Oh, merci Camélia !
Je ne comprends pas bien pourquoi cette recette donne des résultats si différents selon les gens… Je vais essayer de réfléchir pour en faire une plus stable, j’ai qqs idées… mais il faut attendre que mon propre produit soit fini pour en refaire ! 😉
Non, pas de cuisson, juste une fonte. Mais quand tu dis liquide, j’imagine donc que c’est biphase, non ?

Répondre
Camelia 28 février 2014 at 22 h 10 min

Merci pour ta réponse 🙂 alors non ce n’était pas biphasé, cela donnait un mélange savonneux mais liquide. En revanche je t’ai posé ma question trop rapidement (shame on me !!!) car en fait en refroidissant le mélange a BIEN solidifié (consistance d’une crème épaisse). Je l’ai testée pour la vaisselle ainsi qu’ en guise de nettoyant ménager tout à l’heure et c’est par-fait !!
Merci à toi pour cette super recette donc, j’aurais dû patienter jusqu’au refroidissement total de la préparation !

Je te souhaite une belle soirée 🙂

Répondre
Antigone XXI 1 mars 2014 at 10 h 21 min

Aaaah, super !
C’est normal, oui, au début, tant que le savon n’est pas froid, le produit est liquide : ce n’est qu’après qu’il prend la consistance d’une crème.
Ravie que ça ait marché alors ! 😉

Répondre
avocat divorce 28 février 2014 at 13 h 57 min

Après la lessive, les gels douches et les produits ménagers, il ne me manque plus que le liquide vaisselle pour compléter ma gamme homemade et enfin avoir l’impression d’être dans un environnement sain et pur, en tout cas merci pour ce partage.

Répondre
Lucie 2 mars 2014 at 18 h 02 min

Bonjour Antigone XXI !

J’ai testé cette « recette » hier, et chez moi ça a donné un produit très liquide (encore plus que les liquides vaisselle industriels), même après refroidissement… J’ai utilisé du savon de Marseille Marius Fabre (sans huile de palme), du liquide vaisselle bio à la place des cristaux de soude (que je n’ai pas pu trouver dans mon magasin bio), et de l’HE d’arbre à thé et de lavandin. J’ai par ailleurs aussi une sensation de film gras à l’utilisation. Tu as une idée d’où ça pourrait venir ? 🙂
Ceci dit, mis à part ces petits « problèmes », ça semble efficace !

Je voudrais par ailleurs profiter de ce message pour te remercier pour ce blog, que j’ai découvert il y a peu, mais qui est déjà devenu une source (presque) infinie d’inspiration pour moi ! J’étais déjà assez emballée par la coupe menstruelle, mais c’est après la lecture de ton article sur le sujet que je me suis décidée à en commander une. Je commence aussi à espacer mes shampoings en vue du « no-poo » (pas facile… 😉 Et tout ça n’est qu’un début ! =D

Encore merci et bonne continuation à toi !

Répondre
Antigone XXI 2 mars 2014 at 18 h 44 min

Alors je donne ma langue au chat… Je vais investiguer (et j’ai déjà investigué !), mais je ne sais pas pourquoi ce produit-vaisselle ne fonctionne pas toujours et qu’il est biphase chez les uns, solide chez les autres, liquide encore, et qu’il laisse parfois du gras… 🙁
Je crois que cela dépend de l’eau, également, et puis là, bon, sans soude, c’est sûr que le produit sera moins détergent : cela peut expliquer la couche de gras…

Répondre
Lucie 2 mars 2014 at 19 h 50 min

Merci pour ta réponse rapide !

Ça pourrait peut-être bien être l’eau, je n’y avais pas pensé mais elle est effectivement de très mauvaise qualité chez moi (dure et bourrée de nitrates, que du bonheur). Je testerai avec de l’eau filtrée la prochaine fois 🙂

Bonne soirée !

Répondre
Antigone XXI 2 mars 2014 at 20 h 03 min

Oui, mais dans ce cas-là, ça veut dire aussi que l’eau de vaisselle joue… J’ai l’impression que quand l’eau du robinet est particulièrement dure, alors il est bon d’ajouter un peu plus de vinaigre, soit au produit, soit à l’eau de vaisselle, soit lors du rinçage. Ça veut dire que tu peux encore rattraper le coup avec le produit que tu viens de faire !

Répondre
Lucie 19 mai 2014 at 19 h 38 min

Je viens de faire une deuxième tentative… et elle semble réussie ! 😀
Par rapport à la première fois, ce que j’ai changé :
– j’ai râpé mon savon plus finement (donc j’ai du chauffer moins fort et moins longtemps pour qu’il fonde) ;
– j’ai utilisé des cristaux de soude et pas de liquide vaisselle bio.
Je ne sais pas si le premier point a joué un rôle, mais en tout cas le produit a beaucoup plus belle allure que la première fois ! Reste à le tester sur une vaisselle bien grasse… :p
Bonne soirée !

Shamu 3 mars 2014 at 10 h 51 min

Bonjour,
Je viens de tester le produit vaisselle et une fois mis dans une bouteille en verre le produit s’est solidifié … Avez-vous peut-être une explication ? Merci ^^

Répondre
Antigone XXI 3 mars 2014 at 10 h 59 min

Lisez les autres commentaires + l’article. Selon la quantité d’eau, le produit peut être plus ou moins ferme. Il doit normalement être sous forme de crème épaisse.

Répondre
dussud dominique 3 mars 2014 at 13 h 36 min

voici mon produit vaisselle 6citrons coupés en petits morceaux avec la peau dans 1letdemi d’eau, cuire doucement un peu plus d’un quart d’heure, le tout passé et écrasé,pressé dans une passoire, ensuite j’ajoutes 3cs bicarbonate, , un verre vinaigre d’alcool,une poignee savon marseille rapé et qques huiles essentielles, voilà,je fais ce rpoduit pour un bon mois,tres satisfaisant,si une casserole est trop grasse, par exemple, j’ ai tjs a portée de main du bicarbonate, complément simple et idéal

Répondre
Antigone XXI 3 mars 2014 at 13 h 42 min

Merci beaucoup pour la recette, Dominique !

Répondre
ddominique 3 mars 2014 at 18 h 12 min

desolée, je suis une grande étourdie, car l’essentiel est 6 citrons et 200grammes sel gros, très bonne soirée

Répondre
ddominique 3 mars 2014 at 18 h 16 min

je ne peux m’empécher d’ajouter combien je suis contente de vous avoir découverte, cela fais un mois environ que je me lave mes cheveux courts comme vous l’indiquez, et le résultat est bluffant, plus de tignasse fade et raplpla, a très bientot

Répondre
Antigone XXI 3 mars 2014 at 18 h 17 min

Oh, merci, c’est très gentil !

Répondre
Arletha Bohnker 4 mars 2014 at 23 h 23 min

Merci pour cet article superbement redige. Et continuez comme ca!

Répondre
CHEVALON 9 mars 2014 at 12 h 36 min

Bonjour
Je viens de faire le produit vaisselle maison. C’est normal qu’il redurcisse très fort en refroidissant?
Dominique.

Répondre
Antigone XXI 9 mars 2014 at 18 h 18 min

Oui, c’est le savon.

Répondre
Lili2a 12 mars 2014 at 19 h 50 min

Juste pour que tu saches que ton blog me fait beaucoup réfléchir et changer mes habitudes !! Depuis 5 semaines, je ne me suis plus lavée les cheveux, j’ai mangé de tes « faux-mages », je fais ma vaisselle avec ta recette, j’ai goûté deux ou trois de tes pâtes à tartiner… Suite du programme : fabriquer mes disques démaquillants, tester ton chocolat cru et un de tes baumes à lèvres !
Merci de partager avec nous tout ton savoir et tes astuces 😉

Répondre
Antigone XXI 12 mars 2014 at 20 h 40 min

Waow, quelle exemplarité !
Bravo Lili, c’est formidable !
Merci à toi pour ton message, ça me fait très plaisir !

Répondre
Bouttier 17 mars 2014 at 13 h 47 min

Bonjour, Vous êtes formidable!C est astucieux et bien écrit, grâce à vous je me suis mise aux produits maison, fini les produits nocifs des grands groupes Industriels.Merci! Je vais continuer à suivre vos autres conseils.Cécile

Répondre
Antigone XXI 17 mars 2014 at 14 h 09 min

Merci beaucoup Cécile !

Répondre
vatel 18 mars 2014 at 16 h 00 min

BONJOUR JAI LU AVEC BEAUCOUP DATTENTION TOUT SE BLOG AVANT DE ME LANCER ET JE RESTE OPTIMISTE SUR LE RESULTAT MERCI A TOUS ET AU PLAISIR DE VOUS RELIRE crdt vatel

Répondre
Laurie 19 mars 2014 at 11 h 38 min

Bonjour,

Je viens de tester cette recette mais je rencontre un petit soucis technique : une fois le mélange réalisé, la solution se sépare en deux avec une partie épaisse qui surnage et une partie claire en bas de la bouteille…
Comment est-ce que je peux réussir à tout remélanger

Merci

Répondre
Antigone XXI 19 mars 2014 at 11 h 39 min

Bonjour Laurie,
Lisez les autres commentaires.

Répondre
vatel 19 mars 2014 at 14 h 05 min

BONJOUR JE PENSE QUIL FAUT REMUER ASSEZ LONGTEM UNE FOIS LE MELANGE EST ENCORE TIEDE C JUST UN CONSEIL SA NENGAGE QUE MOI ESSAYER ON VERRA A BIENTOT VATEL

Répondre
laetitia 19 mars 2014 at 21 h 28 min

super cette recette!!! merci bcp!!!! encore des economies de faites et des produits sans danger pour la santé ainsi que pour l’environnement!!! <3

Répondre
1 2 3 4 5 12

Répondre à Pops Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :