Concours Lamazuna – gagnez des shampoings naturels personnalisés !

19 mai 2015


Grand jeu Lamazuna - Antigone XXI

 

Bonjour mes cœurs !

Je ne vous ai pas donné grand signe de vie la semaine dernière, mais c’était pour la bonne cause : j’étais en plein déménagement ! Pour me faire pardonner, je vous ai concocté un petit jeu-concours pour gagner des produits écolos et durables… ça vous dit ?

Aujourd’hui, je vous présente donc une marque que j’aime beaucoup, Lamazuna, spécialiste de cosmétique naturelle, végane et faite à la main en France… objectif Zéro Déchet !

Quand Laëtitia, la créatrice de Lamazuna, m’a contactée au début de l’année pour me proposer de tester ses produits de beauté, j’ai été enchantée. Tout d’abord, il faut savoir que la spécialité de Lamazuna, ce sont les produits solides, à savoir des produits de beauté conçus sans eau, ce qui leur permet d’être bien plus concentrés que les produits classiques (composés majoritairement d’eau) et d’être bien plus écolo, car qui dit solide, dit aussi absence d’emballage plastique et de déchets énergivores.

*

Grand jeu Lamazuna - Antigone XXI

*

J’ai donc testé avec enthousiasme leur déodorant solide (petit, mais costaud ! et à la durée de vie hyper longue), leur dentifrice solide (sans fluor et hyper doux pour les dents), leurs shampoings solides (utilisables même en cas de no-poo car n’assèchent pas le cuir chevelu et ne génèrent pas de production à l’excès de sébum), leur savon noir à la rose et au litchi (au parfum enchanteur !) et, mon grand chouchou, le beurre de cacao à la frangipane (di-vin !).

Il faut savoir que Lamazuna offre également à la vente d’autres produits écologiques, à l’exemple de la coupe menstruelle, des lingettes démaquillantes (qui ne nécessitent aucun produit démaquillant) ou du savon d’Alep.

 *

J’ai eu la chance de poser quelques questions à Laëtitia et d’en apprendre ainsi davantage sur la cosmétique naturelle et sur le Zéro Déchet. J’espère que cette petite interview vous intéressera (et pour les plus pressés, filez à la fin pour gagner des produits de beauté Lamazuna !).

*

Bonjour Laëtitia, est-ce que tu pourrais te présenter ?

Je viens d’avoir 30 ans (mais j’ai dit que je restais à 25 !). Il y a cinq ans je t’aurais répondu que mes hobbies étaient la lecture, les voyages en sac à dos ou les balades en bord de mer, mais désormais tout ce qui me vient à l’esprit est Lamazuna ! Je n’ai pas abandonné le reste, mais ce zèbre rose occupe toutes mes pensées, le coquin ! Concurrencé depuis quelques mois, il faut l’avouer, par ma chienne Holy, laquelle se trouvant toute la journée à moins d’un mètre de mes pieds.

*

Grand jeu Lamazuna - Antigone XXI

*

Quand, comment et pourquoi as-tu décidé de fonder Lamazuna ?

J’ai toujours su que je voulais monter ma propre entreprise, trouver une idée qui allait révolutionner un détail de notre quotidien. Sans doute à cause d’une phrase de mon père alors que je devais avoir dix ans : “tu imagines celui qui a inventé lapince à linges ? Ça, c’est ingénieux !”. J’ai donc monté plusieurs sites Internet avec un ami en parallèle de nos études, puis commencé à distribuer les sacs à dos solaires d’une amie Américaine (c’était le début des iPhones avec leurs batteries ne tenant pas une journée). Ensuite, j’ai lancé une marque de tatouages éphémères destinée à faire discuter les inconnus entre eux en soirée (et ça fonctionnait !) puis un matin, totalement par hasard, j’ai découvert le principe de mes lingettes : démaquiller juste avec de l’eau et être réutilisables. Je me suis immédiatement sentie bien avec cette idée, qui allie l’écologie à la simplification d’un geste pas très marrant du quotidien. C’était il y a près de cinq ans.

 *

Que souhaitais-tu en lançant ta propre marque de cosmétiques bio et vg ? et quel est aujourd’hui ton but ?

Il a fallu développer d’autres produits en parallèle des lingettes pour que Lamazuna survive. J’ai pas mal tâtonné, jusqu’à trouver ce qui allait devenir une véritable mission : supprimer tous les déchets dans la salle de bain. J’y suis quasiment parvenue aujourd’hui. Je me suis ajoutée d’autres contraintes qui coulaient de source : le 100% naturel pour les cosmétiques et le véganisme pour toute la gamme. Pourquoi faire bien quand on peut faire très bien ?!

*

Grand jeu Lamazuna - Antigone XXI

*

Concrètement, comment est conçu, fabriqué et préparé un produit Lamazuna ?

Pour fabriquer les shampooings solides, je travaille avec une savonnière. Elle en avait déjà un modèle qui nous a servi de point de départ. Je lui ai demandé des modifications sur la texture, la densité, la couleur et en tout dernier le parfum. Sauf que l’huile essentielle utilisée pour parfumer peut modifier les réactions des autres ingrédients entre eux, il a donc fallu réaliser encore quelques ajustements avant d’arriver à la recette parfaite. Cette recette doit ensuite être validée par une toxicologue qui, une fois que tout est ok, va la déposer sur le portail européen des produits cosmétiques. Cela signifie que je peux vendre mes shampooings dans toute l’Europe. Si je veux les distribuer aux Etats-Unis ou au Japon, je devrai faire réaliser de nouveaux tests, car chaque pays a ses propres contraintes.

En parallèle, il fallait préparer les boîtes (la plupart des boutiques refusent de commander sans emballage car elles ont peur que les produits ne prennent la poussière ou que les clients ne les touchent). J’ai donné mes idées à ma graphiste, avec qui nous avons choisi les pictogrammes et ajusté la mise en page. Une fois les boîtes validées, elles ont du être relues par la savonnière, qui s’assure que toutes les informations légales y figurent. Si vous voulez vendre votre propre shampooing, il faudra également penser à réserver des codes barres.

*

Le Zéro Déchet, selon toi, c’est possible ?

Oui, le zéro déchet est possible, dans le sens où nous en avons quelques exemples, mais il me semble surtout que le “moins de déchet” est facile à réaliser par tout le monde et à nous, en tant qu’entrepreneurs, de faciliter les choses. Je lisais qu’une boulangère de La Rochelle essayait de ne plus du tout distribuer d’emballages à ses clients, les incitant à revenir avec des sacs à pain en tissu qu’elle leur a offerts. Il est temps également que l’on réalise que les emballages ne sont pas gratuits, chaque carton de céréales jeté à la poubelle, c’est quelques dizaines de centimes, chaque emballage de plaquette de chocolat, chaque bouteille en plastique, nous payons tout ça. Il y a une différence d’un euro entre mes shampooings vendus nus et ceux emballés : c’est le coût d’une boîte avec la marge du commerçant et la TVA – c’est énorme. Donc à chacun d’apporter sa boîte en plastique pour se faire servir des nems à emporter au restaurant chinois ou de refuser le tube en papier dans lequel le sandwich est glissé par réflexe : il y a beaucoup à faire très facilement.

Un dernier exemple qui me rend dingue : les pommes emballées par quatre dans une barquette en polystyrène avec film plastique. Quel producteur de fruits et légumes a eu cette idée absurde ? Aucun, j’en suis certaine, car le surcoût doit être astronomique. Mais la grande distribution a dû le leur imposer afin d’avoir des fruits qui brillent en rayon et qui risquent moins de se contaminer les uns les autres. Donc à nous de ne pas choisir les carottes en sac, vive les carottes libres !

*

Grand jeu Lamazuna - Antigone XXI

*

Que dirais-tu aux gens qui utilisent des cosmétiques conventionnels pour les convaincre de se tourner vers le bio et l’écolo ?

Tu remarqueras que mes packagings sont différents de ceux des marques bio habituelles, ils sont notamment plus colorés. Malheureusement, les boutiques bio sont du coup plus difficiles à convaincre, donc pourquoi ce choix ? Pour inciter toutes les personnes qui ne sont pas sensibles aux produits bio à y passer, sans qu’ils aient l’impression de devoir changer leurs habitudes. C’est comme ça que l’on fera vraiment bouger les choses, lorsque l’écologie se montrera aussi cool que lasurconsommation. D’ailleurs un très bel exemple de changement de perception a eu lieu il y a quelques mois avec la cup. Lorsque je la proposais sur des salons ou marchés, la plupart des femmes répondaient d’un “beurk” avec un air choqué, mais depuis la vidéo publiée par le site Madmoizelle, les jeunes filles interpellent leurs copines, très heureuses de voir en vrai une fameuse cup !

*

Voilà, un grand merci à Laëtitia pour ses réponses ! Et maintenant… les cadeaux ! 😉

Pour gagner un shampooing solide personnalisé, il vous suffit de répondre en commentaire sous cet article à la question suivante :
*

Quelle est votre geste clef pour tendre vers le Zéro Déchet ?
**

Le concours est ouvert au monde entier (!) jusqu’au mardi 26 mai à minuit. Trois d’entre vous recevront chacun un shampoing solide personnalisé à leur type de cheveux.

➡ Et pour ne pas faire de jaloux, Laëtitia a créé le code promo ANTIGONEXXI qui donne droit à 10% de réduction sur tout le site jusqu’au 31 mai. Elle est pas belle, la vie ?

*

A vos claviers !

 

550 commentaires
1

Vous aimerez aussi

550 commentaires

Saulnier Marie-Laurence 19 mai 2015 at 18 h 28 min

bonjour
j’utilise des lingettes démaquillantes et la cup féminine .
Merci pour ce concours très sympa

Répondre
olive 19 mai 2015 at 18 h 29 min

Acheter en vrac céréales, légumineuses, fruits secs, et bien sûr légumes et fruits

Répondre
marydor 19 mai 2015 at 18 h 30 min

Mon geste clef pour tendre vers le “zéro déchet”? C’est à chacun de mes achats, si possible. Le plus significatif a été un simple détour, celui qui passe par l’AMAP de mon secteur au lieu du supermarché. Ensuite, sur internet, le choix d’un site qui privilégie le recyclage : colis en carton usagé, produits protégés avec de vieux journaux… Mais je reste réaliste: je n’aurai pas trop de la vie qui me reste pour faire le tour de la question!

Répondre
As 19 mai 2015 at 18 h 31 min

La fabrication maison avec des produits “simples”

Répondre
Carolineeeeee 19 mai 2015 at 18 h 32 min

Pour tendre vers le zéro déchet je garde tous les bocaux en vert, boîtes plastiques ou carton pour ensuite y mettre mes préparations ou mes courses en vrac, et même mes cosmétiques home made!
Sinon je me suis présentée au CE de ma boîte pour que la cafétéria du midi arrête de nous refiler des couverts en plastique, on a aussi banni les gobelets des fontaines à eau, et je me promène toujours avec mon verre en..verre! Cela fonctionne parce que nous ne sommes pas une grosse société et que nous avons un stock de vaisselle mais tant mieux si cela sensibilise aussi les autres employés 🙂

C’est marrant j’ai passé ma première commande chez Lamazuna il y a deux semaines (shampooing solide, lingettes démaquillantes réutilisables et coupe menstruelle). Moi qui suis au no poo je suis bluffée ;), mes cheveux brillent, sentent bons et sont doux, mieux que mes poudres ayurvédiques !

Répondre
Belinda 19 mai 2015 at 18 h 34 min

ohlala une très très belle occasion, merci beaucoup à toutes les deux :-D. Alors mon geste zéro-déchets consiste en beaucoup de chose à vrai dire. Je suis entrain de coudre des lingettes lavables pour réduire notre consommation de coton (d’ailleurs je compte lui commander des oriculis pour limiter les cotons-tiges ^_^). Je mets un maximum de choses au compost, essaie de m’approvisionner avec le minimum d’emballages, je prépare le plus possible du fait-maison (shampooing anti-chute, hydratant visage, mais aussi les recettes de cuisine….), on y arrive doucement mais sûrement et on s’en rend bien compte avec nous poubelles hebdomadaires (oui nous sommes à la campagne et le camion ne passe qu’une fois par semaine 😉 ). Prochaine étape : finir le stock de dentifrice tube (bouuu pas bien :p) et acheter un solide chez Lamazuna. Bref plusieurs gestes pour un seul global ^_^

Répondre
maja 19 mai 2015 at 18 h 35 min

bonjour! pour tendre vers le moindre déchets dans ma salle de bain, je suis déjà passer au savon d’alep plutôt que le gel douche depuis 5 ans au moins et aux lingettes en coton ! et je ne connaissais pas le shampooing solide donc ça m’interesse!!!
merci pour ce chouette concours

Répondre
Marine Guipet 19 mai 2015 at 18 h 36 min

Mh…je dirais se poser une question, rapide et efficace en toutes circonstances : comment faire autrement ?

Répondre
Louicie 19 mai 2015 at 18 h 37 min

pour le zéro déchet j’utilise une cup, j’ai des sac réutilisables pour mes légumes, j’emporte mes boites en verre pour faire les courses , je suis passée au no poo (merci Ophélie ) et je cuisine quasiment tout sauf le pain ( pas le temps et un super boulanger bio a coté de la maison !) … Voila et merci pour ce concours !

Répondre
Délia 19 mai 2015 at 18 h 37 min

Je suis très tentée aussi bien par leur déo solide que leurs lingettes sans produit, alors autant te dire que les voir sur ton blog est plaisant! J’adore l’identité visuelle des produits!
Pour tendre vers le zéro déchet? Je ne prends jamais de sac pour peser mes produits, et quand c’est le cas, je les réutilise pour aller à la cueillette près de chez moi (dans une ferme du réseau chapeau de paille, qui fonctionne de façon raisonnée).
C’est un petit geste, mais si tout le monde arrêtait le sac en plastique pour ses légumes, ce serait bien plus cool 😀
Bisous et merci bicoup bicoup pour ce chouette concours!

Répondre
Victoria 19 mai 2015 at 18 h 37 min

Quand je fais mes courses j’ai toujours avec moi mes propres sacs en tissu ou un bon sac à dos. Je refuse tous les emballages que l’on me propose.
Et je fonce sur le site Lamazuna tant l’artilcle est alléchant 🙂

Répondre
Fab 19 mai 2015 at 18 h 37 min

Je mange le maximum de fruits et légumes parce-que c’est bon pour dans mon p’tit corps et que les rares déchets filent au composte. Des légumineux en vrac que je mets dans les sachets en papier que je rapporte à chaque fois. Et uniquement du savon d’Alep dans la sale de bain pour le corps et les cheveux 😉

Répondre
Audrey 19 mai 2015 at 18 h 38 min

Bonjour,

Un grand merci pour cette belle découverte et ce concours!

Mon geste clef pour tendre vers le zéro déchet est la slow cosmétique et l’utilisation de lingettes démaquillantes.

Grâce à cette article, j’envisage de tester le dentifrice solide pour poursuivre ma démarche tendant au zéro déchet.

Répondre
Armelle 19 mai 2015 at 18 h 40 min

acheter des produits en vrac dans les épiceries bio (pour l’instant dans un sac)
ainsi que des recharges (lessive, savon)
j’ai vu plusieurs magasins où l’on arrive avec ses contenants mais comme il n’y a pas encore je vais patienter
l’idée du savon shampooing a l’air top (en plus facile pour les voyages)

Répondre
Emilie 19 mai 2015 at 18 h 40 min

Je suis ravie de découvrir l’incroyable créatrice de Lamazuna ! Merci Ophélie d’avoir interviewé cette éternelle jeune femme de 25 ans 😉
Le zéro déchet à la salle de bain, on y approche ! Pas de maquillage, des soins épurés avec huiles végétales et essentielles, du savon solide, pas de cup mais des serviettes lavables. Ne nous manquent que le dentifrice solide, le shampooing et le déodorant que j’ai envie de tester 😉
Je me ferai donc un plaisir de profiter de ce code promotionnel (je laisse de côté le concours), je comptais justement passer commande ce soir !
Merci à vous et belle soirée 🙂

Répondre
maud camden 19 mai 2015 at 18 h 41 min

Hello !
Pour le zero déchet j’utilise mes cotons démaquillants lavables (je n’utilise plus de protections feminine car plus de périodes menstruelles …. économiiiiiies), des sacs de courses en tissu, et j’ai remplacé les contenants de ma cuisine par des pots en verre et il m’arrive de recycler mes vieux vêtements pour en faire des nouveaux ou comme chiffons.

Super en tout cas ce concours et les produits ont l’air top !

Répondre
Chloé 19 mai 2015 at 18 h 41 min

Oohh génial ce concours !! Ça fait quelques temps que je meurs d’envie d’essayer cette marque =D

Alors alors je suis loin d’être encore Zéro Déchet mais j’essaye de le plus possible ! Ne plus prendre de sacs en plastique pour les fruits et légumes (j’en cherche en coton bio pour remplacer d’ailleurs), j’essaye de consommer le moins de cosmétiques possibles et j’essaye de les faire moi-même, malheureusement je ne trouve pas trop de vrac en Roumanie mais quand j’en trouve, j’en prends =) . Quoi d’autre … Le compost est mon meilleur copain et ça aide bien pour réduire mes poubelles car avec deux lapins, il y en a de la litière ! Oooh évidemment la cup menstruelle qui a changé ma vie (si si je peux dire ça =P) ! Et voilà, je ne sais pas trop quoi d’autre ..

J’ai hâte de finir les cours et de revenir en France pour acheter ton nouveau liiiiiivre !

Répondre
Vinciane 19 mai 2015 at 18 h 42 min

Quant à moi j’ai fabriqué des sacs en tissu pour y mettre mes légumes et fruits achetés en vrac chez le fermier bio du coin.Plus d’emballage papier. Je rince les sacs ou les lave si nécessaire. C’est beau Lamazuna, merci à toi de nous l’avoir fait connaître, je vais partager ce lien sur FB.

Répondre
Valérie 19 mai 2015 at 18 h 43 min

Tendre vers le moins de déchets en achetant le plus possible en vrac avec des sacs en tissus faits maison, voilà ma petite contribution. Je n’achète plus de déodorant je le fabrique avec ta recette Ophélie : toute la famille l’adore ! Ma dernière de 14 ans a lu ton article sur le no-poo, ça l’a tellement intéressée que ça fait maintenant 3 semaines qu’elle utilise cette méthode et je dois dire que je suis agréablement surprise du résultat. Chacun avance à sa manière vers la réduction des déchets et c’est tant mieux. Je ne connaissais pas la marque Lamazuna : je file regarder leur site.

Répondre
Anaelle 19 mai 2015 at 18 h 46 min

Hier je regardais justement le site et était curieuse d’en savoir un peu plus sur sa fondatrice…et boilà! Merci beaucoup pour ce petit article!

Mon geste clé pour tendre vers le zéro déchet est l’observation. Je regarde d’abord ce qui m’entoure pour décider sur quoi mes efforts vont se tendre. Là par exemple je termine mon mascara bio et ensuite j’essaierai de ne plus en utiliser, tout simplement! Car les mascaras sont tous en plastique, et je n’ai pas trouvé de mascara bio efficace sans emballage nuisant à l’environnement.. Donc cette observation se fait pour chaque petit objet utilisé au quotidien, et ça prend forme! 🙂 Bientôt je testerai le déodorant…

Répondre
vava54 19 mai 2015 at 18 h 47 min

bonjour et merci a vous fan de bio et de nature . j utilise que des coton eco maison e une lessive eco merci a vous a tres vite

Répondre
Marie Hélène 19 mai 2015 at 18 h 48 min

Merci pour cette découverte!
J’essaie de tendre vers le zéro déchet petit à petit. Et ça passe par la coupe menstruelle, les lingettes demaquillantes lavables, la recup des pots en verre pour stocker les céréales et légumineuses achetées en vrac, shampooing solide…
Moi qui pensais ne pas faire beaucoup de choses en ce sens, j’en fais de plus en plus. 🙂
Merci pour ce concours!

Répondre
geromine 19 mai 2015 at 18 h 48 min

J’en ai cherché longtemps et partout, vraiment partout ! C’était un peu comme le saint Graal pour moi, le dernier produit à remplacer pour avoir une salle de bain et une routine beauté zéro déchet. Les plus déterminés me disaient qu’il fallait simplement que je m’en passe, les anciens me disaient d’aller en pharmacie. Après plusieurs mois de recherches infructueuses j’ai failli laisser tomber. Mais c’était compter sans Lamazuna ! Oh joie quand j’ai découvert ces parfaits petits oriculis, qui font l’oreille proprette en un tour de main ! Adieu les cotons-tiges et adieu la poubelle dans la salle de bain 😀

Répondre
tittounett 19 mai 2015 at 18 h 49 min

Mon geste phare est d’utiliser des couches lavables pour mes jumeaux. J’ai aussi arrêter d’acheter des produits ménagers tout pourri pour ne privilégier que le naturel basique (vinaigre, bicarbonate etc ..).
Merci de me faire connaître Lamazuna, je sens que ça va me plaire !

Répondre
Ori 19 mai 2015 at 18 h 50 min

J’achète des produits en vrac, je trie tout sauf les déchets organiques, malheureusement. Maintenant, j’ai envie de voir ce que je peux faire dans ma salle de bain, mais je trouve ça plus difficile.

Répondre
Clémentine 19 mai 2015 at 18 h 52 min

Hello, je fais plusieurs petits pas au niveau cosmétique pour tendre vers le zéro déchet et surtout le meilleur pour ma santé et celle des autres : ne plus se laver qu’avec des savons (plus écolos/écono, plus agréable aussi), avoir des lingettes démaquillantes réutilisables, acheter de bons produits naturels (aloé vera, huiles, HE) en formats qui durent longtemps, passer au shampooing grand format 100% naturel… et je viens de commander une cup, j’attends qu’elle arrive (et les règles aussi hein) pour voir si ça me convient. Voilà, voilà, pas mal pour une débutante de 24 ans je crois =)
PS : Ophélie j’adore tes muffins…

Répondre
dupuis claire 19 mai 2015 at 18 h 52 min

mon geste pour le zéro déchet c ne pas me contenter de faire des gestes mais c surtout d’ éduquer mes enfants aux enjeux pour la planète et la vie ! le zéro déchet ne fait pas en solo !

Répondre
Louise 19 mai 2015 at 18 h 54 min

Quelle question difficile, un seul geste clef … Pour moi je dirais surtout une attitude : repenser, refuser, prendre du recul. Refuser les surplus d’emballages, les sacs. Repenser certaines habitudes (se mettre au vrac, tendre vers le réutilisable, le durable). Un des gestes qui a beaucoup réduit mes déchets c’est de passer aux mouchoirs en tissus. Mon nez est une vrai fontaine toute l’année (allergies et autres joyeusetés), avec les mouchoirs en tissus la poubelle déborde moins 😉

Répondre
Claire 19 mai 2015 at 18 h 54 min

Hello !!
Mon geste le plus important tendant vers le zéro déchet est le passage au naturel incluant la fabrication de cosmétiques maison! Je trouve aussi que le passage à la coupe menstruelle est un grand pas vers le zéro déchet 😀

Répondre
Luce 19 mai 2015 at 18 h 55 min

Mon geste clef ? Je dirais la coupe menstruelle qui a vėritablement changé ma vie !

Répondre
Coco 19 mai 2015 at 18 h 56 min

Mes Actions Zéro Déchet:
Je refuse les poches, sacs…. je me balade toujours avec des sacs réutilisables, ou sacs tissus.
J’achète le plus d’aliments en vrac: légumineuses, pates, céréales, fruits secs… (vive les pots en verre!)
Je fabrique mes cosmétiques maison (dentifrice, crème, shampoing sec)
Je me démaquille avec des lingettes lavables et réutilisables.
Et quand je n’ai pas le choix, je privilégie les emballages en verre, ou en carton.
Et je veux tester les produits lamazuna !!!!!!!!!!!!!!!!!!
🙂

Répondre
kokechic 19 mai 2015 at 18 h 56 min

Chaque mois j’utilise des serviettes hygiéniques lavables et elles sont toujours efficaces depuis 10 ans.

Répondre
grainedememere 19 mai 2015 at 18 h 59 min

Un maximum de fait-maison, autant en cuisine (yaourts, pain…) qu’en produits ménagers et de beauté ! Merci pour ce concours et pour les astuces et adresses que tu nous transmets régulièrement 🙂

Répondre
Lauzan 19 mai 2015 at 18 h 59 min

Pour le zéro déchet j’utilise toujours mes sacs à main au supermarché, j’utilise aussi une cup, et je cuisine quasiment tout à la maison, même le beurre végétale! Merci pour ce concours !

Répondre
julie doré 19 mai 2015 at 19 h 00 min

je vous suis toutes les deux avec une grande attention ! merci pour vos articles (écrits et fabriqués) car ils m’ont vraiment changé la vie… J’ai commencé par les couches lavables et lingettes lavables pour mes enfants, je suis passée à la coupe menstruelle pour moi et PSL : nous continuons maintenant dans le minimalisme, les produits cosmétiques réduits et sain (on teste d’ailleurs depuis 2 jours le dentifrice de Lamazuna – le shampooing on a testé plusieurs marques _ pas celle de Lamazuna _ et pas convaincus donc on est toujours à la recherche de la perle rare), on est revenu aux mouchoirs en tissu, serviettes de table, produits nettoyants maison ! Mais il y a encore beaucoup de travail à faire…

Répondre
cilouetsesaiguilles 19 mai 2015 at 19 h 00 min

Merci pour ce concours !
Pour tendre vers le zéro déchet j`utilise des lingettes tissus que je couds moi même et des gels douche et shampoing en très grande contenance !

Répondre
Bouvier 19 mai 2015 at 19 h 00 min

Un geste ? C’est plutôt tout plein de petits gestes et de l’envie 😀
Mais plus globalement : faire les bons choix de produits et surtout recycler pour donner à chaque chose une nouvelle vie ! 😀

Répondre
Loo Van Burns 19 mai 2015 at 19 h 03 min

Au fin fond de mon Andalousie ( je viens aussi de déménager – près de Grenade), j’ai trouvé un hypermarché proposant du vrac. Autrement, j’ai toujours mes sac en tissu pour les courses, ramené du Dublin où j’ai vécu 3 ans et bien-sûr, j’utilise du savon d’Alep et du savon noir, des huiles naturelles (jojoba, avocat, d’amande douce, de coco, d’olive etc… ), de l’Aloe Vera, de la crème de Karité, des hydrolats, du henné, bref tout ce qui est naturel…Mon corps, mes cheveux et mon eczéma me disent Merci! J”ai une collection de pots en verre qui sert pour presque tout et je trie plastique, carton (de moins en moins, d’ailleurs).

Répondre
fée clochette 19 mai 2015 at 19 h 04 min

Bonjour bonjour je suis ravie de participer à ce concours j’ai récemment essayé un des produits de cette marque notamment le déodorant au palmarosa je suis fan et leur packaging et tellement joli!
Pour moi le passage au zéro déchet et depuis longtemps est de tout faire moi même jusqu’aux cosmétiques et de me tourner vers des producteurs bio bien sûr 🙂

Répondre
Charlotte 19 mai 2015 at 19 h 08 min

Je fais un maximum de choses moi même (lessive, adoucissant, produits ménagers, cosmétiques, cuisine etc…) ça permet de faire moins de déchets, moins de dépense, de me réapproprier des fonctionnements simples et efficaces (estime personnelle!)(expérimentations, création, …c’est ludique!), j’essaie d’être le plus consciente possible de mes comportements et de leur incidence, et de modifier doucement mais surement afin d’intégrer et pérenniser ma démarche. Je transmets ses valeurs à mes enfants, qui en font leur sauce à eux, aux amis et collègues, famille etc… je sème… surtout en moi, afin d’incarner ma citoyenneté.

Répondre
Maëlle 19 mai 2015 at 19 h 09 min

oh super !! Merci pour cette découverte. Je ne connaissais pas ce joli zèbre rose. Mon geste clef pour tendre vers le zéro déchet c’est, j’en ai 2 en fait, l’espacement des shampoings avec le savon d’alep ( Je me les lave 2 fois moins et en plus le savon dur plus longtemps que les shampoings liquide) et l’utilisation de la cup et ça y’a pas photo, la poubelle de la salle de bain ne se remplit presque pas…
Merci pour ce concours

Répondre
Nathalie 19 mai 2015 at 19 h 09 min

Bonsoir et merci pour ce concours. Et pour la découverte de la vidéo sur la coupe menstruelle, elle m’a bien fait rire (même si pour moi, c’est un peu tard, la ménopause arrive, OUF !!) mais je vais donner l’idée à ma belle-fille, voire même, lui en acheter une ! Je n’en suis pas encore au no-poo mais je ne me lave plus les cheveux qu’une fois par semaine avec un shampoing solide (bio ?) acheté sur internet. J’utilise aussi un déo solide et je confirme, c’est très efficace et ça dure super longtemps ! J’ai d’abord hésité à cause du prix, mais en fait, ça revient très vite beaucoup moins cher que toutes les cochonneries qu’on trouve au super marché (et qui en plus ne sentent pas bon !!) Je suis également repassé au bon vieux savon (bio et sans parfum) plutôt qu’aux gels douche et ma peau est beaucoup moins sèche (je ne mets pas de crème et je ne me maquille pas). Je fais du compost dans mon jardin (donc les déchets organiques ne vont pas dans la poubelle) je me bagarre pour que le tri soit fait correctement à la maison, je ne prends pas les sacs en papier à la pharmacie… Bon il y a encore beaucoup à faire pour arriver au zéro déchet, mais un jour peut-être ? Bonne soirée à tous et à toutes.

Répondre
Naude 19 mai 2015 at 19 h 10 min

Bonjour! Merci beaucoup pour cet article je connaissais la marque de nom mais dans mon esprit elle faisait uniquement des lingettes démaquillantes lavables ^^! (Il faut dire que cette info remonte à il y a un peu plus de 3 ans quand j’ai commencé a me renseigné sur les cotons lavables).
Je m’égare du coup…mon geste clef pour passer au zéro déchet je pense que le premier que j’ai eu a été de refuser systématiquement les sacs plastiques ou échantillon en grand magasin et au marché. Je pense que c’est un geste que chacun peut faire facilement. Puis est venu le temps des lingettes lavables (démaquillantes et pour le change de ma fille) puis les achats vrac et aujourd’hui je suis en plein benchmark pour remplacer l’essui tout! Mon seul regret est de ne pouvoir passer a la cup a cause du stérilet… en tout cas je vais de ce pas fouiner sur le site! Merci encore!

Répondre
lynette abelle 19 mai 2015 at 19 h 12 min

bonsoir, j’essaie de faire plus possible de choses moi meme, mais je n’ai pas toujours les bons gestes et des conseils seraient pas de refus.

Répondre
claire 19 mai 2015 at 19 h 12 min

Vraiment contente de découvrir ces produits !
L’un de mes petits gestes pour tendre vers le zéro déchet c’est d’utiliser des produits lavables. J’ai découvert tout ça en même temps que mon rôle de maman et du coup toute la famille y passe progressivement (couches, lingette, carré démaquillant etc..)

Répondre
Ber 19 mai 2015 at 19 h 13 min

Merci pour ce concours 😀 <3
je suis une décroissante 🙂 je boycotte les grandes surfaces depuis des années,aucuns produits chimiques à la maison,je fais tout moi-même.Je cuisine frais et bio depuis toujours et tous les jours.J'utilise une coupe menstruelle.Pas d'emballages,je répare au maximum pour ne pas gaspiller et éviter l'obsolescence programmée ,j'ai un minimum d'appareils ménagers…..bref!!!! 😀

Répondre
Let's Lounge Baby 19 mai 2015 at 19 h 15 min

Bonjour,c’est une belle attention à laquelle je prends donc part.
Moi déjà je cuisine par moi même donc moins de déchet d’emballage.
Et je fais du terreau avec les épluchures
Merciiii 😉
chouca@live.fr

Répondre
boissonnat gaelle 19 mai 2015 at 19 h 15 min

j’ai cousu mes lingettes démaquillantes, j’achète mes fruits et légumes en vrac sans sachets plastiques beurk et je lave les fesses de bébé avec du savon et un gant( pas de lingettes jetable qui pollue et qui sont toxique pour bébé)

Répondre
sophie 19 mai 2015 at 19 h 18 min

J’achète des produits en vrac, j’utilise des sacs recyclables, je consommes des produits bio, je trie tout sauf les déchets, j’ai un composteur et 4 jolies poules dans le jardin. Chaque jour je réfléchis à de nouvelles manières de consommer mieux, d’être plus responsable de mes achats de ne pas céder à l’impulsion du moment; je note sur une feuille l’achat que je souhaite faire et me laisse 10 jours pour y réfléchir, si au bout de 10 jours l’achat me parait cohérent je fonce, sinon ce n’était q’une impulsion passagère …

Répondre
Valérie Legros 19 mai 2015 at 19 h 18 min

J’achète autant que possible en vrac avec des sacs réutilisables
Je dis non quand on me propose un sachet
Je favorise le verre autant que possible
Cuisiner autant que possible pour éviter les emballages
D’autres habitudes viendront avec le temps (produits ménagers fait maison, etc.)
Merci pour ce chouette concours et cette belle découverte 🙂
Bonne chance à tous et toutes 🙂

Répondre
1 2 3 11

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :