No-poo : toutes les réponses à vos questions

12 février 2014

 

Chose promise, chose due… voici enfin la FAQ du no-poo !

 

No-Poo - Antigone XXI

*

Vous trouverez ici la grande majorité des questions qui ont été posées à la suite de mon article Le jour où j’ai arrêté de me laver les cheveux. Cette FAQ n’est pas exhaustive, alors ne manquez pas de la compléter si vous avez des questions dont les réponses ne figurent pas ici ! Un immense merci à Delphine, qui a eu l’idée de cette FAQ et qui l’a relue avec attention, et à Raphaëlle sans qui cette FAQ, dont elle a rédigé la première version, n’aurait jamais vu le jour. Un très grand merci aussi à toutes celles qui m’ont très gentiment envoyé leurs photos pour les partager ici !

Petit rappel : je ne suis ni coiffeuse, ni trichologue, ni experte en soins capillaires. Comme je l’ai indiqué dans l’article du no-poo, si cette méthode me convient parfaitement, il n’est pas garanti que ce soit le cas pour vous. A vous de faire vos propres essais, en respectant les étapes et la méthode proposés ici. Je ne pourrais en aucun cas être tenue responsable en cas d’échec du no-poo sur vos cheveux.

J’ai ancré des liens au fil de la page, de sorte que vous puissiez vous rendre directement à la section de réponses de votre choix, et revenir en haut de page selon vos envies. Bonne lecture !

*

*

Table des questions 

*

*

No-poo le B.A.-BA

  1. Doit-on impérativement suivre l’ordre des étapes ?
  2. Peut-on commencer avec le mois sans rien ?
  3. A quelle vitesse espacer les shampoings et le no-poo ?
  4. Doit-on forcement passer par le mois sans rien ?
  5. Quand tu dis que tu ne les laves plus, cela signifie-t-il que tu ne les mouilles plus du tout ?
  6. Est-ce que les cheveux sentent mauvais ?
  7. Le bicarbonate de soude n’est-il pas mauvais pour le cuir chevelu ?
  8. Les cheveux lavés au no-poo donnent-ils la même impression de propreté que lors d’utilisation de shampoings traditionnels ?
  9. Est-ce que ça marche si on fait du sport tous les jours, y compris si on va à la piscine ?

No-Poo : y en a pour tous les goûts !

  1. Est-ce que ça marche pour toutes les natures de cheveux ?
  2. J’ai les cheveux bouclés, est-ce que ça marche pour moi ?
  3. J’ai les cheveux colorés, puis-je utiliser le no-poo ?
  4. J’ai des dreadlocks, puis-je utiliser le no-poo ?
  5. J’ai les cheveux crépus, puis-je utiliser le no-poo ?
  6. Ça marche sur des cheveux secs ?
  7. Puis-je appliquer cette méthode pour mes enfants ?
  8. Puis-je appliquer cette méthode si je suis enceinte ?
  9. J’ai les cheveux tout plats et sans volume, le no-poo ne va-t-il pas accentuer le problème ?*

No-Poo & Techniques :

  1. Puis-je préparer mon no-poo à l’avance ?
  2. Comment savoir si son bicarbonate est assez fin ?
  3. Dilues-tu beaucoup ton vinaigre ?
  4. Doit-on forcément combiner bicarbonate et rinçage au vinaigre ?
  5. Puis-je utiliser du vinaigre de cidre ?
  6. Puis-je utiliser du vinaigre blanc ?
  7. Dois-je rincer après le rinçage au vinaigre/huile essentielle ?
  8. Quelles huiles essentielles utiliser pour quels problèmes ?
  9. Le savon noir ça marche ?
  10. Où acheter tous ces ingrédients ?*

No-Poo & Brossage :

  1. Quel type de brosse doit-on utiliser ?
  2. Ma brosse est sale après le brossage… est-ce normal ?
  3. Ça sert à quoi de se brosser les cheveux ?
  4. Quid des nœuds ?
  5. Quand je me brosse les cheveux, ils deviennent raplapla: que dois-je faire ?*

No-Poo & Shampoings à sec :

  1. Comment dois-je appliquer le shampoing sec ?
  2. Puis-je remplace la fécule ou l’argile par autre chose ?
  3. Puis-je me faire des shampoings secs tous les jours ?
  4. La fécule me rend les cheveux gris, que faire ?*

No-Poo & Problèmes :

  1. J’ai les cheveux gras et poisseux après le lavage au bicarbonate, que dois-je faire ?
  2. Quand je me lave les cheveux au no-poo, j’ai des mèches qui restent poisseuses, que faire ?
  3. Depuis que je fais le no-poo j’ai le cuir chevelu qui me démange, que dois-je faire ?
  4. J’ai des pellicules avec le no-poo, pourquoi et que dois-je faire ?
  5. J’ai une frange qui regraisse vite que dois-je faire ?
  6. Je fais des bains d’huiles mais le bicarbonate n’enlève pas le gras, comment faire ?
  7. Décidément le bicarbonate ne fonctionne pas pour moi… que puis-je faire sans revenir au shampoing ?*

No-Poo & Perte de Cheveux :

  1. J’ai une nature à perdre mes cheveux : dois-je quand même les brosser tous les jours ?
  2. Est-ce que le no-poo peut m’aider à perdre moins de cheveux ?
  3. Y-a-t-il des aliments contre la chute de cheveux et pour une belle chevelure ?*

No-Poo – Divers :

  1. L’eau est très dure là ou j’habite, vaut-il mieux utiliser une autre eau de rinçage ?
  2. Et si je veux utiliser du gel ?
  3. Bonnets ou chapeaux tout l’hiver : ça ne favorise pas le graissage des cheveux ?
  4. Est-ce que le “no-poo” élimine la laque ?
  5. Comment faire chez le coiffeur ?
  6. Le secret ?

*

No-poo - Antigone XXI

Et si on arrêtait tous les shampoings ?*

*

No-Poo : le B.A.-BA

*

1. Doit-on impérativement suivre l’ordre des étapes ?

A moins d’avoir déjà l’habitude de peu se laver les cheveux (< 1/semaine) et d’être déjà aux moyens de lavage naturels (rhassoul, shikakaï…), oui, il faut suivre l’ordre des étapes, à savoir :

  1. Espacer les shampoings : arriver au moins à un shampoing par semaine seulement. On peut s’aider de shampoings à sec (fécule, argile) pour y parvenir. Se brosser les cheveux tous les jours.
  2. Une fois ce rythme obtenu, remplacer les shampoings par le no-poo. On peut continuer les shampoings à sec et/ou et se passer les cheveux à l’eau autant qu’on le souhaite. Essayer d’espacer de plus en plus.
  3. Une fois parvenu à 1 no-poo max. semaine, ne pas se laver les cheveux pendant 1 mois. On peut faire des shampoings à sec ou des lavages à l’eau. Toujours bien se brosser les cheveux et laver sa brosse tous les jours.
  4. Faire selon ses envies et nécessités : 1 no-poo / mois, lavages à l’eau seulement, etc.

*

2. Peut-on commencer avec le mois sans rien ?

Non. Sauf si vraiment on a l’habitude de ne pas se laver les cheveux plus d’une fois par semaine et qu’on utilise déjà des produits naturels.

*

3. A quelle vitesse espacer les shampoings et le no-poo ?

Si vous vous lavez les cheveux tous les jours, commencez par essayer de le faire tous les 2 jours seulement. Au bout de 2-3 semaines à ce rythme, passez à un tous les 3 jours, puis, au bout de 2-3 semaines encore, à un tous les 4 jours, etc., jusqu’à parvenir à 1 semaine au moins. Passez ensuite au no-poo, que vous pouvez alterner au début avec d’autres nettoyants naturels (rhassoul, shikakaï, etc.).

Une fois au no-poo, c’est pareil, on continue d’espacer. Au bout de quelques mois, si tout va bien, on est prêt pour le mois sans rien !

Il faut être patient, c’est une méthode lente et c’est pour cela qu’elle marche.

*

4. Doit-on forcement passer par le mois sans rien ?

Disons que ne pas se laver les cheveux pendant un mois aide vraiment à ce qu’ils re-graissent beaucoup moins vite par la suite. Pour ma part, je parvenais, avec beaucoup d’efforts, à espacer de 10 jours max. mes shampoings, et quand j’ai fait le mois sans rien, ça a tout changé par la suite.

*

5. Quand tu dis que tu ne les laves plus, cela signifie-t-il que tu ne les mouilles plus du tout ?

De mon côté, je ne les mouille plus beaucoup, non, car ils sont longs et c’est l’hiver, mais mon chéri, lui, se les passe à l’eau tous les jours.

*

6. Est-ce que les cheveux sentent mauvais ?

Non, non et non !

En raison de shampoings agressifs et trop fréquents, le cuir chevelu produit beaucoup plus de sébum qu’il ne devrait : c’est cet excès de matière grasse, ajouté aux éventuels résidus et poussières extérieures, qui peut produire une odeur marquée.

C’est pourquoi, dans un premier temps, je préconise d’habituer lentement le cheveu en espaçant les shampoings et, lors des lavages ensuite, d’utiliser des huiles essentielles. La question ne se pose donc pas vraiment car, au fur et à mesure de l’espacement, le cuir chevelu produit moins de sébum, et donc d’odeur. Quand il en produit encore beaucoup, je conseille de se laver les cheveux relativement souvent, de sorte qu’on ne laisse jamais le temps à une odeur désagréable de s’installer ! J’ajouterai que le bicarbonate ne se contente pas de nettoyer, il absorbe les odeurs, et les huiles essentielles laissent également un parfum persistant très agréable.

Il faut dire aussi que nous sommes tellement habitués aux parfums de synthèse et aux odeurs artificielles que nous ne savons plus ce qu’est une simple odeur de peau… et qu’elle peut être très douce et sensuelle. Enfin, un point important : avec une alimentation saine et essentiellement végétale, l’odeur corporelle est beaucoup moins chargée…

Si vraiment on connaît un problème d’odeur, alors on peut utiliser un vaporisateur maison avec de l’eau, un peu de vinaigre de pomme et quelques gouttes d’huiles essentielles, et vaporiser régulièrement le tout sur ses cheveux.

*

7. Le bicarbonate de soude n’est-il pas mauvais pour le cuir chevelu ?

D’abord, il faut savoir que le bicarbonate, ce n’est pas de la soude caustique ! Utilisé à bon escient et avec parcimonie, il n’est pas mauvais pour les cheveux.

J’insiste sur le à bon escient et avec parcimonie car certaines personnes ont tendance à commencer directement par le no-poo, sans avoir pris le temps d’espacer leurs shampoings au préalable. Résultat : ils se lavent au no-poo tous les jours ou presque, ce qui assèche excessivement leurs cheveux et risque, à terme, de déséquilibrer leur cuir chevelu. Il faut d’abord espacer les shampoings, de sorte à ne pas utiliser le bicarbonate plus d’une fois par semaine au maximum.

Si ma méthode fonctionne chez beaucoup de gens, dans certains cas et selon les types de cheveux, elle est moins adaptée. Sur certains cheveux fragiles et/ou secs, cette fréquence devra être plus importante et l’on pourra alterner avec d’autres nettoyants naturels. Mieux vaudra même dans certains cas opter pour un autre nettoyant naturel, comme le shikakaï (ou poudre d’acacia), le bicarbonate et les argiles (comme le rhassoul) pouvant avoir un effet asséchant. Je le répète : il faut faire ses propres expériences et voir ce qui est bon pour ses propres cheveux – pas ceux des autres, les siens. De mon côté, je me suis lavée les cheveux pendant plusieurs mois à raison d’un no-poo tous les 7 ou 10 jours, sans problème pour mes cheveux, mais je ne l’ai pas fait suivant une fréquence plus importante.

Enfin, il faut faire attention à ne jamais oublier de se rincer au vinaigre après un lavage au bicarbonate.

*

8. Les cheveux lavés au no-poo donnent-ils la même impression de propreté que lors d’utilisation de shampoings traditionnels ?

Oui, complètement. Sinon, c’est qu’il y a un problème (type de bicarbonate, mauvaise répartition du produit, etc.)

*

9. Est-ce que ça marche si on fait du sport tous les jours, y compris si on va à la piscine ?

Je fais du sport presque tous les jours, et vais à la piscine régulièrement et cela ne pose pas de problème, même si je transpire du cuir chevelu, moi aussi.

Ma technique est la suivante : après le sport, je me sèche les racines et les cheveux mouillés en tapotant avec une serviette, je laisse ensuite les cheveux s’aérer (détachés) en attendant qu’ils sèchent. Une fois mes cheveux bien secs, je fais un brossage minutieux, ce qui permet d’enlever l’excédent de sel. Et hop, ni vu, ni connu !

Quand on a les cheveux courts (comme mon amoureux), on peut se contenter de les rincer à l’eau, ça suffit amplement.

Pour la piscine, je procède différemment, comme le chlore est très asséchant : au lieu de me laver les cheveux avec un shampoing ou un no-poo une fois sous la douche, je commence par très bien rincer mes cheveux à l’eau, et puis, j’emporte toujours une petite bouteille avec un peu de vinaigre de pomme. Je la remplis d’eau et m’en rince les cheveux. Le résultat est parfait, et en plus, ça permet d’espacer encore plus les lavages.

Retour en haut

*

*

No-poo - Antigone XXI

Un petit lézard qui ne se lave plus les cheveux depuis longtemps… admirez le résultat !

*

No-Poo : y en a pour tous les goûts !

*

1. Est-ce que ça marche pour toutes les natures de cheveux ?

Oui, il suffit juste d’adapter la méthode à ses cheveux.

Les personnes aux cheveux bouclés ou crépus se brosseront moins les cheveux, mais les rinceront à l’eau plus souvent au besoin, que les personnes aux cheveux lisses. On peut voir cet article, où la jeune femme adepte du no-poo a l’air d’avoir de sacrées belles boucles, et cet autre article montre que la méthode marche aussi pour un couple aux cheveux très différents.

*

2. J’ai les cheveux bouclés, est-ce que ça marche pour moi ?

Oui, sans problème. Comme on ne peut pas se brosser autant les cheveux qu’avec des cheveux lisses, au risque de défaire ses boucles, on optera pour des rinçages à l’eau plus réguliers. Pour plus de détails, je vous renvoie vers cet article où la jeune femme a justement de belles boucles.

Vous pouvez, par exemple, peigner régulièrement vos cheveux, au moins avec les doigts, et, si vous les brossez à l’aide d’une brosse en poils (ce qui est mieux, quand même, pour la répartition du sébum), de les mouiller/passer à l’eau autant que nécessaire pour reformer les boucles. Et puis, ne pas hésiter à se brosser les cheveux avant le shampoing.

Une lectrice m’a également fait part de sa méthode : plutôt que se laver les cheveux au bicarbonate, elle se contente de masser ses cheveux avec de l’argile sous la douche deux fois par semaine. Selon elle, ‘je sens déjà la différence, ils graissent moins vite et mon cuir chevelu ne me gratte pas et je compte bien continuer tout le temps comme ça. ‘

Si en revanche, vous voyez qu’à terme, vos cheveux deviennent excessivement secs (ce qui est plus fréquent avec les cheveux bouclés), alors passez à un autre produit nettoyant naturel (shikakaï, sidr, rhassoul…).

*

3. J’ai les cheveux colorés, puis-je utiliser le no-poo ?

Oui, il n’y a pas de contre-indications à utiliser le no-poo dans le cadre de cheveux teintés. Vous trouverez de nombreux témoignages à ce sujet dans les commentaires à cet article. En revanche, si vous avez les cheveux décolorés et donc abîmés, le bicarbonate peut être trop agressif pour vous. Je vous conseille d’utiliser plutôt un autre nettoyant naturel doux, mais de faire, comme ici, des rinçages au vinaigre et des bains d’huile.

*

4. J’ai des dreadlocks, puis-je utiliser le no-poo ?

Oui, cette méthode marche très bien pour les dreads, sans brossage bien sûr, mais simplement avec du no-poo.

*

5. J’ai les cheveux crépus, puis-je utiliser le no-poo ?

Voici plusieurs pages où on parle du bicarbonate (et vinaigre) et des cheveux crépus : ici, et . Je pense donc que ça marche aussi !

*

6. Ça marche sur des cheveux secs ?

Alors, oui… et non.

Oui, car ce sont souvent les excès de shampoings conventionnels qui assèchent les cheveux, et cela peut alors leur faire du bien. Au début, cela surprendra forcément et il faudra un peu de temps pour que les cheveux s’habituent, mais en arrêtant de les laver ou, du moins, en les lavant beaucoup moins souvent et en les brossant bien, les cheveux devraient petit à petit perdre de leur sécheresse et gagner en hydratation.

Non, car si on a vraiment une nature de cheveux très sèche, alors le bicarbonate risque d’assécher encore plus les cheveux à terme. De même, on évitera alors le savon d’Alep. Il faudra sinon veiller à bien huiler les longueurs régulièrement en faisant des bains d’huiles : hydrater, c’est la clef ! *

*

7. Puis-je appliquer cette méthode pour mes enfants ?

Pour les enfants, je conseille surtout de ne pas prendre de mauvaises habitudes ! Mieux vaut laver les cheveux à l’eau seulement, c’est bien suffisant. En cas de désastre (peinture, chocolat ou boue dans les cheveux…), alors un no-poo est tout à fait envisageable.

La Maman du P’tit Pois a consacré un article spécialement à la question.

*

8. Puis-je appliquer cette méthode si je suis enceinte ?

Oui, bien sûr. Il faudra juste veiller à choisir les huiles essentielles compatibles avec la grossesse.

*

9. J’ai les cheveux tout plats et sans volume, le no-poo ne va-t-il pas accentuer le problème ? 

Non, au contraire même. Quand on les brosse bien (en aérant ses cheveux, dans tous les sens, y compris la tête en bas) on évite que le sébum ne ‘plaque’ les racines au crâne et on gagne en volume. Au début, bien sûr, le mois de transition sera difficile car les cheveux seront gras et assez plats, mais il faut passer ce mois !

Certaines lectrices, qui déploraient le manque de volume de leurs cheveux ont été très agréablement surprises par l’effet no-poo. C’est le cas de Raphaëlle : « J’avais les cheveux tout plats avant, et maintenant plus du tout! Pour être honnête je n’ai jamais eu de si beaux cheveux, moi qui désespérais de leur finesse et manque de volume… »

Retour en haut

*

* No-Poo - Antigone XXI

Les belles ondulations de Liane

*

No-Poo & Techniques

*

1. Puis-je préparer mon no-poo à l’avance ?

Oui, tout à fait : mettez la dose de bicarbonate et d’eau requise dans une bouteille, et secouez à chaque utilisation.

Pour que le bicarbonate soit bien dissout, vous pouvez également y verser de l’eau bouillante, et non simplement de l’eau froide (attention dans ce cas à ne pas utiliser de bouteille en plastique ! Choisir toujours du verre). Vous pouvez encore y ajouter quelques gouttes de vinaigre, ce qui permettra, non seulement de dissoudre le bicarbonate, mais également de faire tomber le pH du mélange. Attention toute fois à ne pas en mettre trop, histoire de ne pas vous retrouver simplement avec de l’eau salée…

*

2. Comment savoir si son bicarbonate est assez fin ?

D’abord, le bicarbonate ne doit pas rester en cristaux quand on le dilue à l’eau. D’autre part, , la sensation de ‘gommage’ du cuir chevelu n’est pas normale. Enfin, si vos cheveux restent poisseux, c’est qu’il n’est pas assez fin. Le bicarbonate doit absolument être extra-fin (voir photo).

*

3. Comment utilises-tu ton vinaigre ?

Je le dilue dans un verre d’eau froide environ, que je verse ensuite sur ma tête : cela ruisselle sur mes longueurs, sans trop ‘pénétrer’ le cuir chevelu (j’évite de masser ma tête avec le vinaigre, ce qui favorise l’apparition excessive de sébum). Je reverse ensuite de l’eau dans le verre, que je répands à nouveau sur mes cheveux. Je répartis bien, parfois j’ajoute encore un peu d’eau, et voilà le travail !  L’eau froide permet de  refermer le cuticule du cheveu et de le garder hydraté : pensez à bien finir votre lavage par de l’eau froide. Pas besoin de rincer davantage, il faut laisser l’eau vinaigrée agir sur les cheveux.

*

4. Doit-on forcément combiner bicarbonate et rinçage au vinaigre ?

Oui, c’est impératif. Il ne faut en aucun cas utiliser le bicarbonate seul, en raison de son pH basique, qui endommagerait le cuir chevelu. Le bicarbonate nettoie le cheveu, mais il faut l’utiliser en association avec le vinaigre, dont le pH acide rééquilibre le pH du cuir chevelu.

*

5. Puis-je utiliser du vinaigre de cidre ?

Le vinaigre de pomme et le vinaigre de cidre, c’est la même chose.

*

6. Puis-je utiliser du vinaigre blanc ?

J’avais tendance à dire auparavant que le vinaigre blanc n’est pas forcément adapté, mais j’ai vu récemment une spécialiste des cheveux l’utiliser… à vous de lui demander !

*

7. Dois-je rincer après le rinçage au vinaigre/huile essentielle ?

Comme précisé plus haut, il ne faut pas rincer, non. Un peu d’eau pour être bien sûr d’avoir réparti le mélange est suffisant.

*

8. Quelles huiles essentielles utiliser pour quels problèmes ?

Je vous renvoie pour cette question à cet article.

*

9. Le savon noir ça marche ?

Pour en savoir plus sur le savon noir… c’est ici.

Je n’ai moi-même jamais essayé le savon noir liquide sur mes cheveux (je l’utilise en ménage !) mais, comme il est plus nourrissant que le savon d’Alep et qu’il contient beaucoup de glycérine, alors oui, il pourrait être tout à fait adapté.

*

10. Où acheter tous ces ingrédients ?

Le bicarbonate de sodium s’achète en magasin bio ou en pharmacie.

On trouve du vinaigre de pomme en supermarché, mais il vaut mieux privilégier celui de qualité biologique, qui n’a pas subi de filtration et préserve ainsi ses qualités.

Les huiles essentielles se trouvent en magasin bio, dans des boutiques ‘naturelles’ (Nature & Découverte), ou en ligne (par exemple, sur Aroma-Zone). *

Retour en haut *

*

No-poo - Antigone XXI

Natasha, au fil des no-poo (je vous invite à lire son comte-rendu détaillé sur Echos Verts)

*

No-Poo & Brossage

*

1. Quel type de brosse doit-on utiliser ?

Il ne faut pas utiliser une brosse à picots, car celle-ci se contente de démêler, et ne répartit pas le sébum sur les longueurs. Il ne faut pas non plus utiliser une brosse aux poils trop doux, qui n’aurait que peu d’effet. Le mieux est une brosse type celle qu’on entraperçoit en photo dans cet article.

Les brosses en poils synthétiques fonctionnent parfaitement : il n’est donc pas besoin de brosse en poils de sanglier (ne sacrifions pas des vies pour nos cheveux !).

 *

2. Ma brosse est sale après le brossage… est-ce normal ?

Oui, parfaitement normal, surtout si vous êtes en train d’espacer les lavages et que vous vivez dans une zone urbaine ou polluée. C’est très important de la laver à l’eau avec du savon ou un peu de bicarbonate après chaque brossage. On la laisse ensuite sécher à l’air libre.

*

3. Ça sert à quoi de se brosser les cheveux ?

Se brosser les cheveux régulièrement aide à répartir le sébum sur les longueurs et donc à permettre que le cuir chevelu ne soit pas archi gras (et hop, on étale ! ) et que les pointes ne soient pas asséchées – ce qui est le résultat classique avec les shampoings conventionnels et trop fréquents. Au brossage s’ajoutent des rinçages à l’eau. Tous deux servent à éliminer les poussières, peaux mortes et petites saletés qui s’accumulent : c’est très efficace !

*

4. Quid des nœuds ?

Comme on se brosse tous les jours, on a beaucoup moins de nœuds, surtout si on se brosse avant le shampoing. Ensuite, on peut passer ses doigts dans ses cheveux sous la douche pour les démêler très doucement (on ne tire pas ! ), cela aide. Le vinaigre est également un très bon démêlant : le cheveu est comme ‘gainé’ et, plus lisse, il attache moins aux autres.

*

5. Quand je me brosse les cheveux, ils deviennent raplapla: que dois-je faire ?

Il faut se brosser les cheveux dans tous les sens, et surtout, la tête en bas. Je me brosse pour ma part le matin, mais certaines lectrices ont remarqué qu’en se brossant le soir avant le coucher, elles ont les cheveux beaucoup moins gras à la racine le lendemain matin.

Retour en haut

*

* No-Poo - Antigone XXI

Melle Pigut a arrêté les shampoings il y a bien longtemps et elle en est ravie !

*

No-Poo & Shampoings à sec

*

1. Comment dois-je appliquer le shampoing sec ?

Une petite quantité de fécule ou d’argile suffit amplement, même pour les cheveux longs : 1 cuillère à café rase, par exemple. Le mieux est d’éviter de se mettre la masse de poudre directement sur le cuir chevelu, mais de l’appliquer tout en haut des cheveux avec les mains, en s’approchant des racines doucement et en aérant les cheveux pour bien la répartir. On en met là où les cheveux sont sales, en répandant avec la paume de la main et frottant un petit peu. On évite surtout d’en mettre sur les longueurs et les pointes, le brossage répartira suffisamment. Après, on brosse, brosse, brosse ! Aucun rinçage n’est nécessaire.

Une astuce pour s’en répandre facilement : mettez votre shampoing à sec dans une bouteille au bouchon en plastique, faites un trou dans le bouchon d’1-2 mm, pour bien doser, il suffira alors de secouer la bouteille au-dessus de sa paume ou directement de ses cheveux pour se ‘shampouiner’ à sec.

Une autre astuce est d’utiliser un pinceau (comme ceux à blush ou fond de teint) pour appliquer le shampoing à sec : très pratique, car cela évite d’en mettre trop !

*

2. Puis-je remplace la fécule ou l’argile par autre chose ?

On peut choisir d’autres fécules que celle de maïs (pomme de terre, riz, etc.), ou bien encore du talc, mais c’est tout. Le bicarbonate ne fait pas un bon shampoing à sec, pas plus que l’argile blanche, moins absorbante.

*

3. Puis-je me faire des shampoings secs tous les jours ?

Non, il vaut mieux éviter car cela assèche beaucoup les cheveux. On en fait un, si nécessaire, entre deux lavages, mais pas plus.

*

4. La fécule me rend les cheveux gris, que faire ?

La fécule sur les racines peut laisser un certain ‘nuage’ légèrement blanc, ce qui n’est pas très agréable quand on est brune. Pour les brunes, on optera plutôt pour de l’argile verte avec un peu de cacao au besoin, et pour les blondes, on préfèrera la fécule, qui ne se voit pas sur les cheveux clairs.

Retour en haut

*

* No-Poo - Antigone XXI

Une maman et sa petite fille pleine de joie qui n’ont plus besoin de shampoing !

*

No-Poo & Problèmes

*

1. J’ai les cheveux gras et poisseux après le lavage au bicarbonate, que dois-je faire ?

Cela arrive uniquement lorsque le bicarbonate de sodium n’est pas assez fin. Il est impératif d’utiliser un bicarbonate extra-fin (ex. ici) : il doit être comme du sucre glace/farine et non comme du sel. On le trouve en pharmacie et magasins bio, ou en ligne, comme ici.

**

2. Quand je me lave les cheveux au no-poo, j’ai des mèches qui restent poisseuses, que faire ?

Cela peut arriver quand on n’a pas l’habitude de se laver les cheveux au bicarbonate, car on oublie des mèches ou des parties de son cuir chevelu. Le mieux pour s’habituer à bien répartir le bicarbonate, c’est d’ajouter soit un peu de savon d’Alep, soit une noisette de shampoing (bio) lors des premiers essais : la présence de mousse va aider à bien répartir le tout et n’oublier aucune région de son crâne !

Le mieux est d’ailleurs de se laver les cheveux au no-poo la tête en bas.

fdébut

3. Depuis que je fais le no-poo j’ai le cuir chevelu qui me démange, que dois-je faire ?

Si j’ai pu avoir des démangeaisons par le passé, c’était soit : 1. en raison du stress, 2. parce que l’eau était trop dure, 3. parce que mes shampoings agressaient mon cuir chevelu, 4. parce que je me grattouillais la tête. Ces démangeaisons ont passé depuis que je suis au no-poo. C’est aussi une question d’habitude, le temps que les cheveux se remettent des phases de lavages intensifs très agressifs pour le cuir chevelu.

Vous pouvez également, si votre eau est très dure, faire des rinçages ou passer vos cheveux au brumisateur avec un peu d’eau de source ou d’eau distillée (+ vinaigre, pour acidifier) ou bien opter pour des eaux florales apaisantes (fleur d’oranger, etc.).

Si vraiment vous voyez que le bicarbonate ne vous convient pas, que vos démangeaisons persistent et que vos cheveux s’assèchent, n’insistez pas : le bicarbonate n’est pas pour vous. Passez plutôt au rhassoul ou au shikakaï.

*

4. J’ai des pellicules avec le no-poo, pourquoi et que dois-je faire ?

D’abord, faites-vous bien le rinçage au vinaigre ? Le vinaigre régule le pH et permet, justement, d’éviter les pellicules.

D’autre part, depuis quand utilisez-vous le no-poo ? Si c’est encore récent, c’est normal : le cuir chevelu doit se rééquilibrer. Beaucoup de personnes n’ont justement plus du tout de pellicules après quelques no-poo. En revanche, si vous voyez que vos pellicules empirent depuis des mois et des mois de no-poo, et qu’elles ne surviennent pas au moment où vous tentez d’espacer beaucoup les lavages (par ex., pendant le mois sans rien), alors arrêtez le bicarbonate, vos cheveux sont trop sensibles et ont besoin d’un autre produit naturel (rhassoul, sidr…).

Enfin, il faut savoir qu’il existe plusieurs types de pellicules : sèches (elles sont très visibles et tombent en pluie) ou grasses (elles restent collées et grattent beaucoup). Demandez-vous d’abord si vous portez souvent des bonnets (surtout si c’est l’hiver) ou des casques (moto…), si vous passez du temps dehors dans le froid mais que votre intérieur est bien chauffé, si vous aviez l’habitude de vous faire beaucoup de shampoings, des teintures ou des brushings, ou encore si vous vous mettiez/mettez de la laque ou du gel. Tous ces facteurs peuvent jouer sur vos pellicules.

Les pellicules ne sont pas une fatalité et vous pouvez y remédier par quelques astuces :

– faites attention à frotter les racines avec le bicarbonate, mais d’éviter le crâne directement. – faites des gommages du cuir chevelu au marc de café ou au gros sel gris (avant lavage) – appliquez du vinaigre de cidre non dilué sur le cuir chevelu, en le faisant bien pénétrer, et laissez agir 1/2h-1h avant de laver. – choisissez des HE adaptées : cannelle, orange, bois de rose, genièvre, tea-tree, eucalyptus, lavande, romarin, pépin de pamplemousse. – faites un masque à base d’huile de germe de blé ou d’olive, et d’HE de tea-tree, en faisant bien pénétrer le tout dans le cuir chevelu. Gardez 30 à 60 minutes le masque sous une serviette chaude (ou toute la nuit) et lavez-vous les cheveux ensuite.

*

5. J’ai une frange qui regraisse vite que dois-je faire ?

Utilisez les ‘shampoings’ à sec maison : fécule ou argile, ça marche très bien !

*

6. Je fais des bains d’huiles mais le bicarbonate n’enlève pas le gras, comment faire ?

Le bicarbonate suffit normalement à rincer l’huile, sinon utilisez du savon d’Alep. Le mieux pour que les bains d’huile soient bien efficaces, bien absorbés par le cheveu et facilement nettoyables, c’est de le faire la veille au soir et de laisser poser toute une nuit.

*

7. Décidément le bicarbonate ne fonctionne pas pour moi… que puis-je faire sans revenir au shampoing ?

Il y a plusieurs possibilités :

Vous pouvez utiliser du savon d’Alep, mais en veillant à en choisir un riche en huile de laurier (plus doux) et à ne pas oublier de faire des rinçages au vinaigre pour rééquilibrer le pH. Le savon d’Alep utilisé trop souvent ou seul peut être asséchant pour les peaux et cheveux secs et/ou sensibles, mieux vaut ne l’utiliser alors qu’à petite dose. Le savon d’Alep va bien fonctionner sur un cuir chevelu gras, mais attention à ne pas en mettre trop sur les pointes, cela risque de les assécher. Si jamais avec ce savon, vous avez le cuir chevelu qui gratte, alors passez à autre chose.

Le rhassoul est une bonne alternative également : il s’agit d’une argile qu’on utilise de la même manière que le bicarbonate, diluée dans de l’eau. Utilisé de façon excessive sur des cheveux secs et sans faire de bains d’huile au préalable, il peut, comme le bicarbonate ou le savon d’Alep avoir un effet asséchant. Il faut donc veiller à faire des masques ou bains d’huile au préalable.

Sinon, on peut encore utiliser d’autres moyens naturels : shikakaï, sidr, farine de pois chiche ou de lentille… mais je n’ai pas essayé !

Retour en haut

*

* No-Poo - Antigone XXI

Des cheveux, encore des cheveux, toujours des cheveux… mais des beaux & sans shampoing !

*

No-Poo & Perte de Cheveux

*

1. J’ai une nature à perdre mes cheveux : dois-je quand même les brosser tous les jours ?

Comme l’explique Lili, ancienne coiffeuse :

« Il faut savoir que l’on perd entre 50 à 100 cheveux par jour (cela varie selon la masse capillaire, la forme des cheveux,…). Donc pas d’inquiétude si tu penses être dans cette fourchette. Il y a problème si ta chute de cheveux est plus importante que ces 100/jour. Pour que ton estimation soit bonne il te faut les brosser au moins une fois par jour, sans ça les cheveux de la veille et ceux d’aujourd’hui sont pris ensemble et cela peut fausser l’estimation. Donc un bon brossage par jour t’aidera à y voir clair.

Ensuite il y a la chute diffuse des cheveux, c’est une chute qui touche 30% des femmes à un moment dans leur vie, celle-ci peut être causée par : le stress, la fatigue, le surmenage, la prise de médicaments, les déséquilibres alimentaires, les suites d’accouchements, la pollution,… Mais en général cette chute est plus impressionnante qu’une simple chute. »

On peut également avoir l’impression de perdre davantage ses cheveux car on se les brosse tous les jours et on ‘récolte’ donc un certain nombre de cheveux dans la brosse. Ce peut être impressionnant, mais il faut se dire que ces cheveux seraient tombés de toute façon, dans la journée ou lors d’un shampoing, donc pas de souci à avoir : moins on se lave les cheveux avec des shampoings agressifs, moins on risque de les voir tomber.

Si l’on est sujet à l’alopécie, il faut être précautionneux quand on se les brosse. On se brosse très doucement, et non à grands coups de brosse, comme on voit parfois des gens le faire. On commence donc par les pointes, en tenant bien ses cheveux attachés d’une main et en brossant de l’autre. On peut aussi peigner au préalable, en cas de cheveux très emmêlés. On remonte ensuite tout doucement vers les racines, et le tour est joué !

*

2. Est-ce que le no-poo peut m’aider à perdre moins de cheveux ?

Le no-poo n’est pas un remède miracle à la perte de cheveux, qui est naturelle. S’il y a véritablement alopécie, alors le fait de ne plus se laver les cheveux peut tout au plus limiter la casse.

Les cheveux peuvent aussi être agressés par des shampoings nocifs et excessifs. Depuis, par exemple, que Tistou a arrêté ces shampoings, il ne perd plus du tout ses cheveux.

C’est aussi une question de nature de cheveux, mais aussi de stress et d’alimentation.

*

3. Y-a-t-il des aliments contre la chute de cheveux et pour une belle chevelure ?

Depuis que j’ai arrêté la viande et les produits animaux, mes cheveux (et ongles) sont beaucoup plus solides qu’avant. Il y a encore quelques années, je perdais mes cheveux par paquets et j’avais sans cesse les ongles qui se dédoublaient… Pour une belle chevelure, on privilégiera les légumineuses (fer + protéines, indispensables à la kératine), des fruits et légumes crus (pour les vitamines), des oléagineux (vitamine E + magnésium) ainsi que des noix du Brésil (sélénium), et, bien sûr, des graines de lin, chanvre ou chia (oméga-3). Une telle alimentation aide à avoir de beaux cheveux !

Retour en haut

 *

* No-poo - Antigone XXI

Je me ferai un plaisir de les ajouter à cette FAQ !

*

No-Poo – Divers

*

1. L’eau est très dure là ou j’habite, vaut-il mieux utiliser une autre eau de rinçage ?

De l’eau de pluie, de l’eau de source, de l’eau distillée… si l’eau du robinet est très dure dans votre région, alors il vaut mieux se tourner vers une autre eau si cela est possible. Sinon, les rinçages au vinaigre vont déjà aider à rééquilibrer le pH de ton eau.

*

2. Et si je veux utiliser du gel ?

Il n’y a pas de contre-indications, mais tu peux opter pour une solution naturelle. Pourquoi ne pas essayer le gel d’aloé vera, par exemple ? Ça fait très bien office de gel, c’est naturel et ça ne salit pas les cheveux ! Oui, tu peux d’ailleurs trouver une recette (ultra simple) de gel coiffant maison à base d’aloe vera ici.

*

3. Bonnets ou chapeaux tout l’hiver : ça ne favorise pas le graissage des cheveux ?

Si, un peu, mais à moins de passer sa vie sous son bonnet, de faire du sport et d’aller au hammam avec, on peut tout de même parfaitement espacer les lavages en hiver. Et puis, ça peut aussi aider à cacher ses cheveux un peu gras au début ! 😉

*

4. Est-ce que le “no-poo” élimine la laque ?

Oui, de même que les shampoings à sec.

**

5. Comment faire chez le coiffeur ?

Il faut juste éviter d’aller chez le coiffeur pendant la période de transition (le mois sans rien), et sinon, demander soit à faire une coupe sans shampoing, soit simplement à les passer à l’eau. On peut aussi aller chez un coiffeur bio, il aura des produits naturels et comprendra certainement mieux la démarche !

*

6. Le secret ?

Patience, constance et persévérance ! Et surtout trouver la méthode qui marche le mieux pour soi.

Et j’ai oublié de vous dire : si vous avez des questions, rejoignez le groupe Facebook No-Poo & Water Only !

Retour en haut

**

*    *    *

N’hésitez pas à me signaler les questions oubliées !

*    *    **

  

748 commentaires
1

Vous aimerez aussi

748 commentaires

Biquette 3 mai 2017 at 10 h 03 min

Rinçage au vinaigre :
J’ai cherché une astuce car j’ai beaucoup de cheveux et j’ai toujours été confrontée au problème que pour répartir le vinaigre sur l’ensemble de ma chevelure, c’était compliqué ou qu’il en faudrait beaucoup. Ma solution : mettre le mélange dans un vaporisateur, ça marche super bien, un pschit dessus, un dessous, je passe mes doigts dans les cheveux pour répartir et démêler un peu et c’est réglé !

Répondre
Hélo 12 mai 2017 at 12 h 39 min

Bonjour,

Petite question qui va évidemment sembler surprenante…. : j’ai beaucoup de cheveux blancs et pas encore 35 ans, je ne me sens pas prête à avoir les cheveux gris et arrêter les couleurs. Par contre je passerai bien au no-poo (ce serait déjà ça!). Est-il possible de faire une couleur sans faire de shampooing derrière chez le coiffeur. Et est-ce que les produits de la coloration “réactivent” le cuir chevelu??
Merci d’avance pour votre réponse

Répondre
Iris 14 mai 2017 at 12 h 10 min

Bonjour !

J’ai une question par rapport au shampoing sec et je n’ai pas vu de réponse dans la FAQ…
Je viens de me mettre au no-poo, donc pour l’instant j’utilise le shampoing sec pour espacer les shampoings industriels. Après le shampoing sec, mes cheveux sont poisseux et en même temps rêches et lourds on dirait de la paille. Je n’ai pas du tout la sensation agréable dont j’ai entendu parler un peu partout sur les blogs qui en parlent. Visuellement, ils ne font plus “cheveux gras”, mais cela me donne envie de les laver juste après tellement la sensation est désagréable.

Avez-vous déjà entendu des témoignages semblables? Une idée de ce que je ne fais pas comme il faut?

J’utilise un mélange maÏzena / argile verte + huile essentielle de pamplemousse (c’est ce que j’avais sous la main). Comme j’ai les cheveux roux (teinture au henné), je rajoute également de la cannelle.

Répondre
Guimarães 15 mai 2017 at 10 h 34 min

Bonjour,
J’essaie depuis quelques mois le no poo, c’est vraiment difficile car j’ai une sacrée tignasse. Bien que j’ai remarqué très vite de bons effets, moins de démangeaisons, j’ai l’impression qu’ils sont toujours gras… Je transpire beaucoup la nuit, ce qui n’arrange rien. J’ai du coup essayer de faire des shampoings secs que je laisse agir la nuit, mais vous conseillez d’en faire peu.
Bref que me conseillez vous, j’aimerais tant poursuivre cette méthode car je suis convaincue que c’est bien sous tous les points.
Isabelle

Répondre
Pamplemousse 15 mai 2017 at 17 h 37 min

Bonjour,
Merci pour cet article complet. Si j’ai bien compris le bicarbonate nous irrite le cuir cheveux, d’où l’utilité d’habituer sa chevelure et de réduire la fréquence des lavages.
Et si on commencait directement au Rhassoul? Plus besoin de période d’espacement des lavages avant de sauter le pas non?

Répondre
Remplissez votre quotidien de fleurs ! - 11 juin 2017 at 15 h 03 min

[…] est de revenir à des méthodes naturelles et plus douces pour les cheveux (plus d’infos par ici ). Au-delà d’avoir amusé mon entourage avec mes tests, cet essai s’est révélé riche […]

Répondre
Summer 2 juillet 2017 at 10 h 25 min

Déjà, merci pour tous ces conseils, astuces et autres.
Les vacances approchent à grands pas et étant adepte du no-poo depuis 8 mois, je me demandais comment faire pour ne pas me priver de baignades en mer tout en n’abîmant pas mes cheveux et en ne retombant pas dans un cycle de lavage quotidien, alors que j’en suis à une fois par semaine (exploit énorme me concernant).
Si vous avez des retours d’expérience, des trucs, je suis preneuse.
Merci infiniment.

Répondre
Charles 18 septembre 2017 at 18 h 39 min

Bonjour, j’ai pour ma part pas du tout fait d’étape je me l’avais les cheveux au head and shoulders tout les 2 jours puis les vacances arrivées j’ai arrêter totalement en ne me lavant les cheveux à l’eau uniquement, pour linstant j’ai tenu 3 mois sans rien du tout et durant ces 3 moi j’ai été 3 semaines à l’océan en me baignant tout les jours plusieurs heures, en rentrant je me rinçait les cheveux à l’eau et ça n’a pas abîmé mes cheveux et ils ne paraissaient jamais sec ni sales
Bonne continuation

Répondre
Pianiste du 01 11 juillet 2017 at 18 h 46 min

Bonjour à tous. Cela fait plusieurs mois que j’essaye le no poo. Seulement il me reste un dernier problème qui m’empêche de totalement sauter le pas. Je me lave les cheveux au rhassoul dès que je peux et j’essaye de transformer cela en un tout le temps mais dès que je me fait des bains d’huile je suis obligé de repasser aux shampooing du commerce (bio mais bon) et cela m’embête énormément… En effet j’ai beau me faire de nombreux shampooings au rhassoul (6 la dernière fois) j’ai toujours les cheveux gras après et c’est très désagréable et inesthétique. Auriez-vous des solutions pour continuer à me faire des bains d’huile (puisque j’ai les cheveux secs) sans repasser aux shampooings du commerce ? Merci beaucoup d’avance !

Répondre
Pianiste du 01 11 juillet 2017 at 18 h 52 min

Bonjour,
Je tente le no poo depuis quelques mois et je me lave les cheveux au rhassoul. Cela me convient très bien mais dès que je me fais un bains d’huile ce n’est pas assez “puissant” et je suis obligé de repasser aux shampooing biographie du commerce. Si je ne le fais pas j’ai les cheveux gras et c’est assez inesthétique… Auriez-vous des solutions pour remédier à ce problème et me permettre de passer définitivement au no poo ?
Merci beaucoup d’avance !

Répondre
Des cheveux et des solutions – La lyonne 20 juillet 2017 at 11 h 27 min

[…] tout un processus, il faut s’habituer à cette nouvelle méthode. Pour plus d’infos, cet article est très […]

Répondre
Maheu Stephanie 26 juillet 2017 at 19 h 58 min

Bonjour Ophélie.
Je tente l’aventure du no poo depuis 1 mois et suis très enthousiaste. Mais je me pose une question: est-il vraiment possible d’arriver à ne se laver les cheveux qu’à l’eau lorsqu’on habite en ville, la pollution étant liposoluble, le brossage suffit-il à l’éliminer?
Merci pour ton site c’est un vrai plaisir.

Répondre
Jacquart 9 août 2017 at 18 h 12 min

Bonjour ! Pour le mélange avec de lot et du bicarbonate, il faut qu’il soit nécessairement liquide, il ne faut pas Quilier de Grain ? Pourquoi pour les shampooing sec, pour une brune avec des cheveux gras, la farine de pois chiches, ce n’est pas l’idéal c’est ça ? Il vaut mieux de l’argile verte ? ?

Répondre
Go go no-poo ! Or not ? | Madame Chérichoux 11 août 2017 at 15 h 50 min

[…] Antigone XXI t’explique ça très très bien dans sa FAQ spéciale No-poo. […]

Répondre
Des cheveux et des solutions 4 septembre 2017 at 10 h 28 min

[…] tout un processus, il faut s’habituer à cette nouvelle méthode. Pour plus d’infos, cet article est très […]

Répondre
Arrêter le shampoing | Les ptits bonheurs 5 septembre 2017 at 11 h 47 min

[…] pour une soirée en amoureux au coin du feu. J’ai alors commencé à me renseigner sur le No Poo et à tenter des expériences rigolotes (et parfois poisseuses voir pelliculeuses, beurk). Il faut […]

Répondre
Diane 26 septembre 2017 at 19 h 48 min

Bonjour Ophélie,
Est ce que tu pratiques encore le no-poo aujourd’hui?
Merci!
Bonne continuation!

Répondre
Céline 5 octobre 2017 at 16 h 56 min

Bonjour,
j’utilise les plantes ayurvediques à la place des shampoings, et fait des colorations végétales. Est-ce que le shampoing à base de bicarbonate ne risque pas “d’effacer” ma couleur ?
Merci pour la réponse et bravo pour ce blog !
Céline

Répondre
Noémie 26 octobre 2017 at 19 h 48 min

Bonjour!

Je souffre de Psoriasis, heureusement ce n’est pas “intense”, mais seulement j’aimerais savoir si c’est quand même bon pour moi le no-poo? Est-ce que ça peut augmenter les démangeaisons?

Merci!

Répondre
Pianiste du 01 27 octobre 2017 at 15 h 27 min

Bonjour,
J’ai moi même du psoriasis et bien que je me lave les cheveux au rhassoul je n’ai pas noté une augmentation des démangeaisons. Mais je ne sais pas si le bicarbonate de soude et le vinaigre de cidre auront le même effet.
De plus pour l’instant je ne peux pas espacer mes shampoing de plus de deux semaines car au- delà mon cuir chevelu me démange trop…
En espérant que mon commentaire aide…

Répondre
Asmaa 5 février 2018 at 16 h 54 min

Moi également je souffre de psoriasis
Je ne peux jamais depasser 3 jours sans me laver les cheveux sinon ca gratte bcp et LES PELLICULES qui étouffent mon cuir chevelu
J essayé tt types de shampoo…RIEN! maintenant je fais le noo poo mais avec un gel prescrit par mon médecin (dermoval gel) que j’appliquait au debut tout les jpurs (mnt j’en applique tt les semaines pr garde l’effet )et je me sens tres tres satisfaite,mnt je px me laver les cheveux tt les 15 jours

Répondre
Kate 4 novembre 2017 at 20 h 10 min

Hello,
Merci pour tous ces détails précieux. Quel dosage de bicarbonate appliques-tu?
Merci pour ta réponse.
Kathleen

Répondre
Jojo 14 novembre 2017 at 11 h 42 min

Bonjour et merci pour ton blog. J’ai pratiqué le no poo pendant 4 ans (enfin je me lavais les cheveux une fois par mois, voire toutes les 5 ou 6 semaines avec du rhassoul ou du bicarbonate), et ça marchait très bien. Maintenant, je ne sais pas ce qui se passe mais j’ai les cheveux très gras et sales au bout de 4 jours. Je tiens une petite semaine sans les laver (en me retenant de le faire plus souvent pour ne pas aggraver la situation) mais je ne peux plus du tout faire comme avant. Je ne sais pas pourquoi. As-tu une idée de la raison de ce changement ?

Répondre
Anais 10 décembre 2017 at 3 h 04 min

Bonjour, merci pour toutes ces réponses sur le no poo ^^. Très instructif. Pour ma part, cela fait à peu près un an que je suis au no poo et tout se passait plutôt bien jusqu’à ces 2 dernières semaines où tout comme JOJO j’ai les cheveux qui se sont mis à régraisser hyper vite (dès le lendemain du lavage !) Si quelqu’un a un début d’explication je suis preneuse. Pour info, j’ai testé dans l’ordre les poudres indiennes, l’argile, le bicarbonate et la farine de pois chiches.

Répondre
Asmaa 5 février 2018 at 16 h 48 min

Salut,merci pour tes conseils
J’utilise le no poo depuis presque 4 mois
J’ai les cheveux de nature un peu secs et bouclé ,je n’utilise pas du bicarbonate de soude (sauf si je met un bain d’huiles) mais j’ai opté pour le gel de lin….c’est magnifique
Maintenant j les cheveux qui graissent un peu (d’une facon normale)vers la racine,chose que j’admire ils se brossent facilement, moins de frisottis…
J’ai une seule question,je voudrai essayer le soin taninoplastie ou la keratine pour soigner la longueur de mes cheveux qui est un peu fourchus et sec encore,vu l’etat catstrophique dans la quelle etaient mes cheveux avant qu j’adopte le no poo
Je me demandais si cette technique ne faisai pas perdre le soin,vue qu’on doit se laver les cheveux avec des produists specifiques après le lissage a la keratine,qu’en pense tu??

Répondre
Emeline 5 février 2018 at 18 h 30 min

Bonjour,

Merci pour votre site et vos informations qui m’ont aidé à franchir le pas, site qui est d’ailleurs la référence pour la plupart des autres ^^.

Deux mois viennent de se passer depuis le début de ma démarche no poo. Pour le contexte, je suis rousse cheveux mi-longs (en dessous des épaules), je tiens beaucoup à mes cheveux et me débats donc depuis longtemps dans les “cosmétiques” capillaires.
Ma routine était 2 shampooings bio par semaine puis j’ai grillé toutes les étapes et suis passée directement au massage du cuir chevelu avec un après-shampoing bio et bon rinçage 1 fois par semaine avec un brossage matin et soir. Mes cheveux ont bien graissé mais au fur et à mesure des semaines ils sont devenus plus hydratés, plus facile à coiffer, un bon début. Ma fille m’a même demandé si j’avais été chez le coiffeur.

Au début du mois de janvier, j’ai arrêté l’après-shampooing et suis passée au Water Only 2 fois par semaine en continuant le brossage régulier. Mes cheveux sentent bon, se coiffent bien. Par contre évidemment le matin avant brossage ce n’est pas très joli, et ils s’alourdissent un peu, beaucoup. J’ai me suis décidée donc à poursuivre le WO en ajoutant un lavage avec du rhassoul (si possible 1 par mois on verra), ce que j’ai fait hier. Le résultat est assez incroyable, cheveux légers, doux, brillants et faciles à coiffer mais légèrement secs.
La recette :
La préparation : 40g de rhassoul, eau chaude, une cuillère à café d’huile de ricin, une cuillère à café d’aloe vera, qlq gouttes d’huile essentielle d’ylang ylang.
Pour le rinçage : eau froide, deux cuillères à soupe de vinaigre et qlq gouttes d’ylang.
Je me suis lavée aussi le corps avec le reste de préparation, agréable et nettoyant et pas asséchant pour peau.

Le mois prochain, je recommencerai en utilisant peut-être plus d’huile et moins de vinaigre, ça décape un peu trop.

Voilà, j’espère que cela aidera pour tous ceux qui veulent s’informer car merci aussi à ceux qui commentent leurs expériences car cela a été aussi pour moi une vrai mine d’informations. Peace.

Répondre
Rigonnaud 12 février 2018 at 12 h 00 min

Bonjour, je voulais savoir si le bicarbonate de sodium pour les dents est le même que celui que vous utiliser ds le no poo?

Répondre
Antigone XXI 12 février 2018 at 13 h 41 min

Oui ! 🙂

Répondre
Charlotte Bassier 10 mars 2018 at 16 h 55 min

Bonjour Ophélie,
J’aimerais te demander conseil. J’ai commencé le no poo il y a un et quatre mois et cela ne fonctionne pas par ma faute je suppose, car je n’ai pas respecté l’étape 1. Je suis passée directement à un shampoing naturel par semaine avec de l’alep d’abord, ou du rhassoul, puis ta recette. Je suis retournée au rhassoul, avec un shampoing sec argile verte entre deux lavages, et rinçage à l’eau plusieurs fois par semaine pour tenir un peu péniblement la semaine. J’ai fait deux fois le mois sans rien qui n’a au aucun effet. J’hésite à poursuivre encore sur les six/huit prochains mois en refaisant un nouveau mois sans rien en avril, ou recommencer depuis le début avec un shampoing bio. Peux-tu me conseiller? Ton aide me serait précieuse.
Merci 🙂 🙂

Répondre
Yaël 13 mars 2018 at 10 h 45 min

Bonjour Ophélie,
J’aurai besoin aussi d’un conseil. J’ai commencé il y a presque 2 ans. Je pense que je n’ai jamais vraiment bien suivi les étapes mais ça m’a jamais vraiment dérangé. Depuis peu, je travaille en ville et dans un restaurant. J’ai porté un bonnet. Parfois, je récupère un peu de nourriture de mon boulot, qui n’est bien sûr, pas la plus saine, et l’eau est très dure où je suis. Et depuis quelques semaines (je dirai 1 mois et demi ou 2 mois), j’ai des pellicules à la lisière du front et sur quelques centimètres en arrière qui me démangent ! Bien sûr, mon alimentation actuelle joue forcément un rôle + l’endroit est chauffé = depuis que je suis ici, mes cheveux graissent beaucoup et en plus, ils sont tout le temps attachés au boulot (je ne les attache pas trop serrés). Ces pellicules restent sur mon crâne mais tombent en pluie. J’utilise du gel dAloe Vera qui me soulage. J’ai aussi utilisé 2 fois en 1 mois une base lavante neutre de AromaZone. Penses-tu que je devrais utiliser du vinaigre de cidre, comment et à quelle fréquence ? J’ai aussi des huiles essentielles d’arbre à thé et de petit grain bigarade. Merci par avance de ton aide !
Yaël.

Répondre
Jo 19 mars 2018 at 13 h 05 min

Bonjour Ophélie,

Merci pour le guide. Par contre, je suis un peu perdu. Le ‘no poo’ consiste à ne plus utiliser de shampoing ?

Dans tous les cas, le combo bicarbonate, vinaigre (bi/vi) sert-il de shampoing naturel ?

Je pose ces questions car dans l’évolution vers le no poo, tu dis qu’il faut passer par l’étape 2 shampoing naturel / Semaine pour se diriger vers 1 par semaine. Dans ces deux étapes, l’utilisation du combi bi/vi compte comme shampoing?
J’en suis à l’étape 2x shampoing naturel par semaine mais je ne comprend pas trop où se situe le combo bi/vi et à quoi il sert?

Merci.

Répondre
No-Poo, Kesako ? - Une vie plus simple 3 avril 2018 at 11 h 02 min

[…] fois, tu me diras. Et à cette époque, on en entendait beaucoup moins parler, mais heureusement le blog d’Antigone existait déjà […]

Répondre
Francois 24 avril 2018 at 18 h 21 min

Bonjour,

Voilà 2ans que je suis au nopoo. Enfin je pense. D ailleurs un tout grand merci pour vos articles qui m ont été bien précieux.

Où en suis je?
Actuellement, je me lave les cheveux au rhassoul une fois tous les 3-4mois.
Tous les jours ils sont mouillés et massés. Ils sont brossés 2x par jour.

Quel est le problème?
Voilà quelque temps qu ils deviennent vite rèches et poisseux.
J ai essayé de juste les passer au vinaigre entre les lavages au rhassoul mais ca ne fonctionne pas mieux.

Pourquoi poissent t ils ainsi? deviennent ils si rèchent (alors qu ils etaient si doux)? Et surtout que faire?

Un tout grand merci pour votre aide.

Répondre
Réduire ses shampoings / Reducing your shampoos | Tribulations d'un chapati ambulant 29 avril 2018 at 17 h 59 min

[…] Il y a un tas de sites et de partages d’expériences sur le « no poo », mais le top 3 de ceux que je trouve très bien faits et utiles : http://planetaddict.com/no-poo/ https://echosverts.com/2015/01/27/no-poo-recettes-astuces-et-ressources/ https://antigone21.com/2014/02/12/le-no-poo-toutes-les-reponses-a-vos-questions/ […]

Répondre
Où acheter du bicarbonate de soude ? (et 12 super exemples d'utilisations !) - Radin Malin Blog 4 juin 2018 at 15 h 54 min

[…] Tout le monde est différent, et si cette technique a du succès et fonctionne chez beaucoup de gens, ce ne sera peut-être pas votre cas. Pour aller plus loin, je vous conseille donc l’excellent article détaillé d’Ophélie du blog Antigone XXI ainsi que sa FAQ détaillée sur le no poo. […]

Répondre
Ma salle de bain verte – Céline in green 5 juin 2018 at 16 h 46 min

[…] La méthode du « No Poo » (contraction de « no shampoo » en anglais) qui consiste à laver ses cheveux uniquement au bicarbonate de sodium et vinaigre de cidre (explications de Antigone21 : Le No-poo) […]

Répondre
En mode blogueuse: ma routine « tête présentable » – Maman Budette 4 septembre 2018 at 13 h 57 min

[…] trop me les laver. Deux ou trois fois par semaine au maximum. J’ai essayé à un moment le no poo, mais je n’ai pas été assez courageuse… Ça m’a en revanche permis de prendre […]

Répondre
Pauline Gueguen 9 octobre 2018 at 21 h 08 min

Je me lave les cheveux au pH neutre du coup il régressé plus pellicule…. Avant jachetai du heald ans shoulders ils étaient sublimes puis peu a peu j’en ai perdu…

Répondre
amir 17 octobre 2018 at 21 h 49 min

No no-poo. Cela fait 25 ans qui je ne lave mes cheveux qu’avec de l’eau, aussi souvent que je le veux. Ils ne sont ni gras, ni secs, ni cassants et j’en ai toujours autant.

Répondre
Le no poo : mode d'emploi • Riding Through This World 10 novembre 2018 at 13 h 19 min

[…] étant au rendez-vous. Vous pouvez trouver plein de conseils et d’astuces supplémentaires par ici. Et si vous avez des questions ou voulez partager un témoignage, n’hésitez pas à utiliser les […]

Répondre
Salle de bain Zéro Déchet (ou presque) #1 : savons et shampoings solides 10 janvier 2019 at 11 h 42 min

[…] la base je voulais tenter le no-poo (tendance découverte chez Antigone XXI il y a quelques années). Pour éviter la pollution des […]

Répondre
1 6 7 8

Répondre à Kate Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :