Le jour où j’ai arrêté de me laver les cheveux

23 octobre 2013

*

Bonjour, je m’appelle Ophélie et je ne me lave pas les cheveux.

*

Le jour où j'ai arrêté de me laver les cheveux

*

Sujet sensible.

Je vous imagine déjà, un petit air de dégoût au visage, mi-intrigués, mi-écœurés, en train d’essayer de vous imaginer l’état de ma chevelure et de plaindre inconsciemment l’homme de ma vie.

Bon, je tiens à vous rassurer : mes cheveux sont propres, ils sentent bon et même mon chéri ne se lasse pas d’y passer la main. Ça vous va ?

Et si je vous explique mes motivations et ma démarche, on est toujours amis ?..

Vous n’en avez jamais eu assez, vous, de voir sans cesser vos cheveux regraisser à peine le premier shampoing réalisé ? De supporter ces racines toutes grassouillettes, luisantes à s’en rendre phosphorescentes dans l’obscurité ? Cette tignasse raplapla sitôt le lendemain arrivé et que vous tentez vainement de cacher derrière un élastique bien serré ou un gros bandeau sévèrement noué ? Et c’est sans compter les pointes ! Vous savez, ces foutues pointes qui n’en ont pas fini de sécher et de finir en branches de râteau, à force d’être raclées à grand renfort de shampoo-après-shampoo-baume-éclatant-coloration-béton-crème-à-défrisotter-huile-de-foie-de-morue-kératinée ?

Et bien moi, à un moment, j’ai dit STOP.

J’en ai eu assez. Assez de claquer de l’argent dans des produits qui semblaient faire plus de mal à mes cheveux que de bien. Assez de passer une heure dans la salle-de-bain sitôt la séance de sport écoulée. Assez de ne pas aller à la piscine parce que je ne savais que trop dans quel état serait mon scalp à la sortie d’un bain prolongé dans l’eau chlorée. Assez de griller sèche-cheveux sur sèche-cheveux. Assez de me les peler quand le dernier décida de rendre son âme à Dieu (mauvaise idée quand le chauffage de l’appart peine à lutter contrer les -10°C dehors). Bref, tout simplement assez d’allouer autant de temps et d’argent à une partie de mon corps d’une importance, somme toute, non vitale, et d’utiliser des produits ni bons pour ma santé, ni pour la planète.

Alors, un jour, j’ai décidé de tout arrêter.

Et vous savez quoi ?

Ça a l’air de marcher.

*

SONY DSC

*

Pour quelles raisons se passer de shampoing ?

*

  • Les shampoings et autres produits capillaires n’ont, pour la plupart, rien de naturel : prenez la première bouteille de shampoing (non biologique) qui est à votre portée, et lisez le détail des ingrédients : hmm… sulfates, silicones, alcool, parabens… tous ces produits qu’on retrouve sur la liste des Cosmétoxics, des produits au mieux irritants et allergènes, au pire perturbateurs endocriniens et cancérogènes.
  • Ces produits ont souvent tendance à abîmer le cuir chevelu : vous n’avez jamais remarqué que, plus vous vous lavez les cheveux, plus ils semblent se salir vite ? Les shampoings respectent la stratégie d’incitation à la consommation à la lettre, et ceci a une raison : quand on se shampouine les cheveux, les produits agressifs contenus dans les shampoings ôtent le sébum (= huile naturellement produite par le corps) nécessaire à la protection du cuir chevelu. Résultat ? Et bien, pour compenser, notre corps va en produire beaucoup plus ! Welcome racines grasses… et pointes sèches, puisque le sébum n’a pas l’occasion d’être réparti sur les longueurs.
  • Shampoings, après-shampoings, baumes protecteurs, soins régénérants, huiles hydratantes… tout cela a un coût : ces produits coûtent cher. Et ils coûtent d’autant plus cher qu’on se fait souvent avoir par les sirènes des grandes marques ou se laisse convaincre par son gentil coiffeur – qui place fidèlement ses sponsors – qu’on ne saurait vivre sans le dernier conditioner de chez Grasnier ou l’incroyable baume enjolivant de chez Jacques (Julian ?) Assanges. 
  • Ces produits sont mauvais pour l’environnement : non seulement ils contiennent des composés extrêmement polluants, mais ils sont tous contenus dans du plastique (oups, j’ai parlé de PET ou de BPA ?..) et que dire des litres l’eau gâchée à chaque shampoing ?

Bref, voilà un paquet de bonnes raisons, en plus de la flemme personnelle, pour arrêter de vous shampouiner la tignasse. J’avais, tout comme vous, de gros doutes… surtout avec ma chevelure à la Raiponce, lisse, raide et très longue (70 cm,), et pourtant…

Croyez-moi, les résultats sont épatants.

*

Le jour où j'ai arrêté de me laver les cheveux

*

Comment procéder ?

*

Arrêter de se laver les cheveux ne se fait pas du jour au lendemain, surtout si vous êtes un habitué du Head&Shoulder chaque jour avant le petit-déjeuner, et que vous n’imagineriez pas sortir sans le cheveu lavé. Il faut procéder avec patience et sans se décourager.

  1. Pour les addicts de la mousse chimique, il faut commencer par espacer les shampoings. C’est primordial : si vous vous lavez les cheveux tous les jours, faites-le tous les deux jours ; si c’est deux fois par semaine, essayez de ne le faire qu’une fois tous les 5 jours, etc. Attendez d’avoir bien espacé (au min. 1 semaine) pour passer à l’étape 3.
  2. Ensuite, brossez-vous les cheveux : certains vous diront d’utiliser une brosse en poils de sanglier… honnêtement, j’ai une brosse en bois en poils synthétiques et ça marche très bien aussi ! Brossez-vous les cheveux chaque matin pendant 2 à 3 minutes, du sommet du crâne jusqu’aux pointes et dans tous les sens (tête en bas…) : il s’agit de répartir le
    sébum sur toutes les longueurs. Je vous conseille par la suite de laver votre brosse tous les jours : on enlève tous les petits poils au peigne, et on frotte à l’eau avec un peu de bicarbonate ou du savon, rien de plus simple. Bon, bien sûr, si vous n’avez que 5 mm sur le caillou, sautez cette étape. Si vous avez également les cheveux bouclés et peur d’une coupe à la Jackson 5, démêlez vos cheveux avec un peigne en bois et mouillez-vous les cheveux après le peignage/brossage pour reformer vos boucles.
  3. Supprimez votre shampoing et n’utilisez plus que mon super produit de lavage naturel (recette plus bas) : c’est ce qu’on appelle le ‘no-poo’ (pour ‘no-shampoo’). Certaines personnes préconisent un lavage à l’eau pure seulement, mais je pense que lorsqu’on sort à peine des shampouinages biquotidiens, c’est psychologiquement infaisable. Tandis que ma recette miracle, et bien, elle fonctionne comme un vrai shampoing, mais exit tous les inconvénients : que des bénéfs, je vous dis !
  4. L’étape la plus difficile… ne vous lavez pas les cheveux pendant 1 mois. Oui, je sais, c’est presque impensable, mais pour vous aider, faites des shampoings à sec : pour cela, pas besoin d’aller en acheter au prix fort, il vous suffit simplement de fécule (de maïs par exemple, la ‘Maïzena’) ou bien d’argile verte (ce n’est pas une invention, la fécule est d’ailleurs souvent l’ingrédient n°1 des shampoings à sec !). Répartissez-en 1 càc sur le haut des longueurs puis brossez bien : votre chevelure sera comme neuve ! Vous pouvez également profiter d’une longue période en solitaire : j’ai de mon côté profité des vacances ! Je ne sais pas pour vous, mais chez moi, le sel marin donne un côté ondulé et un peu sauvage à ma tignasse d’écolière, alors un shampoing de plus ou de moins… on n’y voit que du feu ! 
  5. Et après ? Brossez-vous les cheveux tous les jours, lavez-les avec mon produit naturel une fois toutes les 3 à 4 semaines, puis de moins en moins souvent et tout simplement à l’eau !

Et, tout de suite, la recette magique…

*

Le jour où j'ai arrêté de me laver les cheveux

*

La recette du no-poo

*
*
Ce qu’il vous faut : 
  • du bicarbonate de soude/sodium alimentaire (impérativement extra-fin – pas en cristaux !)
  • du vinaigre de pomme/cidre (ou du jus de citron)
  • (opt.) de l’huile essentielle d’Ylang-Ylang

*

Procédé : 

  1. Mélangez 2 CàS de bicarbonate (1 CàS seulement si vous avez les cheveux courts) dans un tout petit fond d’eau : vous obtenez une pâte plus ou moins liquide (à vous d’en rajouter ou non, c’est selon vos préférences).
  2. Mouillez-vous bien les cheveux et procédez ensuite avec la pâte obtenue comme un shampoing traditionnel. Attention, il faudra vous y faire : ça ne mousse pas ! Massez votre cuir chevelu avec de petits mouvements circulaires, passez entre chaque mèche, de sorte à ne rien oublier. Le plus simple est de le faire la tête en bas pour viser les cheveux, et non directement le cuir chevelu. Eviter les longueurs et les pointes qui n’ont pas besoin d’être récurées à chaque passage à l’eau.
  3. Rincez-vous ensuite bien les cheveux.
  4. Dans un petit verre, versez 2 CàS de vinaigre de pomme et ajoutez de l’eau, froide de préférence (plus ou moins, vous allez voir ce que vous préférez au fur et à mesure). Ajoutez 2 à 3 gouttes d’HE d’Ylang-Ylang.
  5. Versez le vinaigre dilué doucement sur vos cheveux, laissez ruisseler les longueurs, ne massez pas le crâne. Répartissez bien (attention les yeux, ça pique !)
  6. Au choix : rincez abondamment après avoir attendu 2-3 minutes, ou bien rincez brièvement. Pour ma part, je passe un tout petit peu d’eau encore, mais je ne rince quasiment pas. Rassurez-vous : l’odeur de vinaigre disparaît très rapidement !
  7. Et voilà le travail !

*

Mes astuces :*
  • Je me brosse les cheveux à sec, avant de faire mon shampoing : en effet, lorsqu’ils sont mouillés, les cheveux gonflent et deviennent plus fragiles et cassants – le meilleur moyen pour s’arracher la moitié du crâne !
  • Vous pouvez sans souci vous passer les cheveux uniquement à l’eau pendant et après la période de transition.
  • J’ai utilisé au départ, en alternance, un peu de savon d’Alep ou de rhassoul (argile du Maroc) : ces produits moussent/crèment – psychologiquement, ça aide.
  • Si vraiment vous avez du mal, même avec le savon d’Alep ou le rhassoul, à bien étaler votre bicarbonate, alors ajoutez-y pour commencer une petite noisette de shampoing bio : cela moussera et vous permettra de mieux répartir le no-poo sans rien oublier. Attention, c’est juste pour commencer, après, on arrête !
  • Je fais du sport tous les jours et voici comment faire pour garder une tête propre malgré la transpiration : sécher ses racines après le sport en tapotant doucement le cuir chevelu à l’aide d’une serviette, laisser ensuite sécher ses cheveux à l’air libre et, une fois secs, bien brosser pour ôter le sel.
  • Je n’ai plus du tout les pointes sèches depuis que je n’utilise plus de shampoing, mais si tel était le cas pour vous, utilisez de l’huile de coco : la veille de votre lavage de cheveu, répartissez de l’huile de coco sur les longueurs des cheveux et laissez poser toute la nuit. Vous pouvez également faire un masque à base de lait de coco (celui en boîte ou carton du supermarché, oui oui !), que vous laisserez également poser une nuit. Si vous avez très peur de salir votre oreiller, recouvrez-le d’une serviette ou enrubannez vos cheveux dans un tissu fin.
  • Si vous êtes brune, n’hésitez pas à ajouter 1 càc de cacao en poudre à votre shampoing à sec, afin d’atténuer l’effet couvrant et mieux faire ressortir votre véritable couleur.
  • Attention : si jamais vous trouvez que vous avez les cheveux légèrement poisseux ou lourds après le no-poo, c’est certainement parce que votre bicarbonate n’est pas assez fin, ou que vous n’avez pas assez bien nettoyé vos cheveux avec, ou que vous ne les avez pas assez rincés ultérieurement ! Concentrez-vous sur les racines (pas les pointes, cela ne sert à rien), massez intensément avec la pâte de bicarbonate, ajoutez-en au besoin, rincez bien et, surtout, n’oubliez rien ! Au tout début, il pouvait m’arriver de découvrir une mèche collante, au niveau des racines : c’est parce que le bicarbonate n’était pas passé par là. Massez-vous la tête intensément et ne laissez pas un millimètre vous échapper !

*

Le jour où j'ai arrêté de me laver les cheveux

*

Comment ça marche ?

*

Le bicarbonate est un produit qu’on ne présente plus, et, appliqué aux cheveux, il est un excellent soin antipelliculaire et vous permet également de débarrasser vos cheveux de tout résidu de saleté, laque ou autre produit. Les cheveux sont plus propres plus longtemps et regraissent moins vite.

Le vinaigre, grâce à son pH, va redonner un peu d’acidité au cuir chevelu : les shampoings, même bio, ont un pH supérieur au cuir chevelu, et lorsque le pH des cheveux devient trop alcalin, cela donne… des pellicules ! Le vinaigre est donc un bon anti-pelliculaire, lui aussi, en plus de rendre les cheveux particulièrement brillants et légers.

L’Ylang-Ylang est, quant à lui, le produit de choix pour les cheveux : cette huile renforce et protège le cuir chevelu, en même temps qu’elle en nourrit les bulbes. Et en plus, elle sent divinement bon ! Vous pouvez cependant facilement la remplacer par une autre huile, comme le gingembre, la lavande ou le géranium (pour plus de détails, n’hésitez pas à regarder cet article).

*

Voilà, que dire de plus sinon que je ne peux que vous conseiller d’arrêter de vous shampouiner !.. J’étais réticente au départ, tout comme Tistou, et pourtant, qu’est-ce que je suis contente maintenant ! Je pensais qu’il fallait avoir les cheveux bouclés ou courts pour que cette méthode (que je n’ai pas inventée !) fonctionne : j’étais dans le faux !

Même avec ma longue chevelure, celle aux pointes grasses à toujours cacher, celle aux brins fins à protéger, celle si prompte à s’emmêler… et bien, ça marche ! Et avec la petite tignasse fine et fragile de mon amoureux, et bien, ça marche aussi ! Et c’est d’ailleurs peut-être lui qui a été le plus vite conquis… Soyez patients surtout : c’est une méthode qui fait ses preuves sur le long terme. Cela doit faire 6 mois à 1 an que Tistou et moi sommes dans le wagon du ‘no-poo’ : j’en suis à 4 semaines sans rien,  mon chéri 6 semaines environ, et très bientôt à l’eau seulement… nous ne pourrions plus revenir en arrière ! 

Edit février 2014 : j’en suis à 2 mois sans rien !

Edit avril 2014 : après plus de 4 mois sans rien, on peut dire que je suis parvenue à mon but – je n’ai plus besoin de laver mes cheveux du tout !

Je ne garantis pas que cette méthode soit adaptée à tous les types de cheveux, mais ça vaut le coup d’essayer : à bas les shampoings, vive la liberté !!!

*

Pour plus d’infos, retrouvez-moi en interview spécial no-poo sur FémininBio ! 

*

Alors, à votre tour ?.. 

 

*

Des questions ? 

N’hésitez pas à consulter la FAQ :

No-Poo : toutes les réponses à vos questions

*

Vous avez encore des questions ? Parcourez les commentaires ou faites une recherche par mot-clef, faites Ctrl + f et tapez votre requête. Ex. : si vous vous posez des questions parce que vous avez les cheveux colorés, tapez ‘coloré’ ou ‘coloration’. 

  

3 354 commentaires
17

Vous aimerez aussi

3 354 commentaires

Tanya 23 octobre 2013 at 19 h 09 min

J’ai les cheveux qui frisent!! mes boucles ne restent pas bouclées pendant 3 à 4 semaines… est-ce que je pourrais les mouiller pour leur redonner du frisé ou c contre indiqué dans le passage au no-poo!!

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 33 min

Oui, aucun souci pour les mouiller ! Je viens d’ajouter une note là-dessus à l’article ! (mon chéri les mouille presque tous les jours !)

Répondre
Barral 30 octobre 2013 at 14 h 01 min

merci pour cet article !!!! je ne me lave les cheveux longs bouclés et frisés que tout les 15 jours depuis des années hélas avec des sampoo du commerce, et et ils sont beaux quant je les remouille entre temps ,
je vais essayer le no-poo et ils seront encore plus beaux j’en suis sure car effectivement les produits de la recettes sont top !!!

Répondre
THERESE DE BEAUFFORT 13 novembre 2013 at 12 h 44 min

C’est en effet génial et je fais la même chose. Je varie selon mes envies les HEssentielles, du ylang-ylang, du patchouli,.. Par contre, mon but n’est pas d’arrêter de me laver les cheveux car j’adore ce moment privilégier de calme, de massage crânien mais j’espace le temps de lavage. Ma chevelure est magnifique et abondante et en plus, cela ne coûte vraiment pas cher. Je fais la même chose pour les produits de nettoyage…moins cher, plus sain et plus du tout polluant pour l’eau qu’il faut préserver. Très belle journée 🙂

Répondre
Ja No 13 mars 2014 at 20 h 47 min

Quand il te met une giclée ? Le cochon ! Je suis sûr qu’il s’essuie dans ta tiniasse après !!!

Répondre
Antigone XXI 13 mars 2014 at 20 h 51 min

J’ai hésité à publier ce commentaire grossier au possible, mais je le fais, juste pour que tu aies une honte infinie quand les gens le liront et iront regarder sur ton profil Facebook qui est l’auteur de ce chef d’oeuvre.

Répondre
Akhesa 14 mars 2014 at 12 h 29 min

malheureusement, c’est le genre de gars qui n’est pas perturbé par la honte… la c….rie est trop dominante pour cela !

En tout cas merci pour cet article, j’en suis à 5 mois de grossesse et mes cheveux sont déjà moins gras qu’avant juste grâce à mon “état”… je vais donc continuer sur cette voie. Mes cheveux sont tellement fragiles, ça ne pourra leur faire que du bien, même si je fais un shampoing par mois !

Antigone XXI 14 mars 2014 at 14 h 31 min

Non, je crois bien… mais bon !
Je t’en prie, Akhesa, continue ainsi !

Ja No 14 mars 2014 at 19 h 03 min

J’assume pleinement mon humour décalé (qui fait rire peu de monde je te l’accorde) et je sais que tu ne publieras pas ce commentaire. Plus sérieusement, il est sympa ton article. Je suis moi même dans le même délire, je n’utilise plus que des produits naturels, fini les produits chimiques ! Et je m’alimente principalement avec des jus de légumes et de fruits bio que je fais moi même grâce à un extracteur de jus. Désolé si je t’ai offensé avec mon comm. Bonne soirée !

Antigone XXI 14 mars 2014 at 19 h 09 min

Attends, un commentaire aussi grossier et sorti de nulle part, je ne pouvais pas ne pas le publier tout de même ! 😉
Bon, faute avouée à demi pardonnée, on va dire ! Merci d’être repassé par ici et d’avoir mis une note explicative un peu moins cracra là-dessus, et puis, de t’être un peu excusé aussi.
C’est les jus de légumes qui te creusent le ciboulot comme ça ? Mince, j’espère qu’à force d’en boire, je ne vais pas finir par avoir le même humour que toi… 😛

Ja No 14 mars 2014 at 19 h 17 min

Non t’inquiètes, je suis comme ça depuis toujours ! Mets des racines de curcuma et de gingembre dans tes jus, ça donne un goût sympa et c’est très bon pour l’organisme 😉

Antigone XXI 14 mars 2014 at 19 h 18 min

Avec du poivre noir, ça permet d’absorber encore mieux la curcumine ! 😉

Ja No 14 mars 2014 at 20 h 14 min

Merci du conseil, je ne savais pas ;). Buvons un jus à la santé de Thierry !

enpassant 10 juillet 2014 at 21 h 28 min

Ah, ça c’est pour assimiler le curcuma en poudre. Pas nécessaire pour le curcuma frais.

nanaturo 7 août 2014 at 22 h 22 min

Le gingembre permet de mieux absorber la curcumine et est recommandé en lieu est place du poivre noir qui est inflammatoire pour les intestins malheureusement…

nanaturo 7 août 2014 at 22 h 25 min

assimiler, en fait ça potentialise la curcumine, et évidemment lieu ET place, il est tard…

Delphine De Lège 16 septembre 2014 at 11 h 45 min

Et tu as bien fait 😉

vincent 19 novembre 2013 at 18 h 11 min

dans le fond si vous suiver ceci vous pouver aussi avoir un autre coupe de cheveux totalement naturel.. il vous suffit d’acheter un shampooing naturel sans silicone ect ou dutiliser une recette maison qui sont similaires decrit ci dessus avec sel de mer, fecule de mais, biere, herbe naturelles, ect.. tout ce qu’il y a a faire cest de ce laver les cheveux 1 jours sur 3 ou 5, les humidifier au 2 jours et surtout ne pas les brosser. si vous etes patient, moi j’ai commencer ca en avril dernier maintenant jai une dizaine de dreadlocks naturel, propre, sans-bebitte a cause de la cire, et sans endommagement capilaire prononcer (pas de twistage de cheveux/pas de cire) ca prend du temps mais cest propre et ca marche

Répondre
Pirate 16 décembre 2013 at 19 h 53 min

À quel point tu dilues le vinaigre avec de l’eau, genre 50/50?

Répondre
Antigone XXI 16 décembre 2013 at 20 h 38 min

Comme je l’explique dans mon article, 2 CàS pour 1 petit verre d’eau.

Répondre
adeline 16 décembre 2013 at 20 h 41 min

jujupsi en magasin bio c’est moins de 5€ le kilo!

Répondre
Antoto 7 janvier 2014 at 21 h 16 min

Je vais commencer cette été car comme tu le dis je suis dans le cercle vicieux des cheveux qui regraissent trèèès vite.
Merci pour cet article très intéressant

Répondre
Julie 28 mars 2014 at 11 h 58 min

Bonjour Ophélie,

Je suis tombée sur ton blog en flanant un peu trop sur les profils de personnes que je ne connais pas sur facebook.
Je suis en train d’essayer de ne plus me laver les cheveux comme toi. J’en suis à la phase oú j’espace mes shampooings et pour le moment je suis à un shampooing par semaine. Du coup je n’ai les cheveux détachés que le jour oú je me suis lavé les cheveux. Comme j’ai les cheveux bouclés (souples d’après les coiffeurs) je ne les trouve beaux lachés qu’après le shampooing.
Est-ce qu’on est obligé de tout arrêter et de passer par la phase un mois sans rien ou est-ce que se laver les cheveux une fois par semaine c’est deja bien?
Sachant que j’ai les cheveux mechés, je vais chez le coiffeur en gros toutes les 6 semaines pour les meches donc ils seront lavés quoi qu’il arrive.

Et en ce qui concerne ton article sur le textile bio etc, je trouve que les vêtements sont très chers… Ekyog (je ne sais plus comment ça s’écrit) c’est 100€ chaque article, meme le petit short… J’aimerais bien faire l’effort d’acheter des vetements de ce type mais ça m’a l’air hors de prix!

En tout cas merci pour ton blog, il est très intéréssant!

A bientôt,

Julie

Répondre
Antigone XXI 28 mars 2014 at 12 h 04 min

Bonjour Julie,
Euh… tu m’as déjà écrit la même chose en mail, non ?
Préfères-tu que je te réponde en privé ou public ?

Répondre
Julie 28 mars 2014 at 14 h 47 min

Oui je ne pensais pas que tu répondrais au mail 🙂 Je prefere par mail juste parce que c’est plus pratique! Là j’ai du descendre toute la page haha! Merci beaucoup!

Répondre
Antigone XXI 28 mars 2014 at 14 h 49 min

Pourquoi m’envoyer un mail, alors ? 😉
Je réponds par mail, mais ça prend juste plus de temps…

Julie 28 mars 2014 at 17 h 48 min

J’avais envoyé le mail avant mais je me suis dis après que tu étais surement débordée et que donctu n’utilisais plus l’adresse mail.
Ah ok, bah si tu preferes repondre ici. Vas y…
Désolée…

Antigone XXI 28 mars 2014 at 18 h 00 min

Alors,
– Pour les cheveux : tu fais comme tu veux, certains se satisfont de faire une fois par semaine ; perso, je préfère me les laver le moins possible, mais c’est un choix personnel, surtout que, moins on les lave, plus ils sont beaux longtemps.
Pour le coiffeur, j’ai donné des astuces dans la FAQ, mais tu peux aussi avoir des shampoings là-bas, c’est, une fois encore, toi qui choisis !

– Pour les vêtements, lis peut-être mon dernier article où je conseille d’avoir très peu de vêtements et d’opter la plupart du temps pour de l’occasion.

Voilà ! 🙂

Julie 28 mars 2014 at 20 h 04 min

Ok merci beaucoup! Je vais essayer le vrai no poo alors, lorsque j’aurai fini mon shampooing! Enfin avant je vais essayer de trouver le bicarbonate extra fin…
Pour les vetements oui j’aime bien l’occasion donc ça devrait aller 🙂

Sirène Bio 23 octobre 2013 at 19 h 10 min

Ohoh ! Tu sais quoi ? Tu m’as donné envie d’essayer 😉 Super !

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 26 min

J’espère que ça marchera pour toi ! 😉

Répondre
Emmanuelle 31 octobre 2013 at 19 h 13 min

Même chose ici!!

Répondre
mijnzeep1 23 octobre 2013 at 19 h 12 min

Superbe ton article, Antigone! J’ai compris à quel point le shampoing commercial est mauvais surtout quand j’ai commencé à ‘lire’ ses ingrédients. Depuis lors, je lave mes cheveux avec un savon fait par moi-même( + rinçage au vinaigre de pomme/ jus de citron) et je suis plus que contente.
Merci pour ta recette, je l’essayerai, promis!

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 32 min

Merci beaucoup ! Oh oui, le shampoing du supermarché, bon débarras ! 😉

Répondre
destiny 16 janvier 2014 at 2 h 36 min

Je suis curieuse.. est-ce que ca fait vraiment le même look frais que lorsque l’on vient de sortir de la douche et de se les sécher ?
Je comprend que le cheveux reste propre et tout le tralala. Mais la sensation de passer ses mains dans ses cheveux après une bonne douche, lorsqu’il sont bien séché.. Ca fait tellement du bien ! Est-ce à ce point là ?

Répondre
Antigone XXI 16 janvier 2014 at 9 h 28 min

Oui, un look magnifique ! Sublime ! Incroyable !
😉
Honnêtement, je ne sais plus quoi dire… oui, les cheveux sont beaux et légers, bien sûr, ils sont propres, pas sales, si tu veux. Mais bien évidemment, il faut les habituer, au départ, et bien, c’est comme entre deux shampoings, ils finissent toujours par regraisser. Il faut apprendre à espacer, et cela prend du temps.

Répondre
Juliec 26 octobre 2013 at 1 h 47 min

Coucou mijnzeep1, on doit rincer uniquement avec le vinaigre de pomme seul ? Ou en rinçant avec le vinaigre, on doit ensuite passer de l’eau pour finir le rinçage ? Merci beaucoup

Répondre
Antigone XXI 26 octobre 2013 at 8 h 08 min

C’est expliqué dans l’article : vinaigre dilué dans de l’eau.

Répondre
mijnzeep1 26 octobre 2013 at 11 h 56 min

Juliec, non! Je melange le vinaigre de cidre ( ou le jus de citron- mon préféré) avec de l’eau. Pour mes cheveux longs, j’utilise 1 – 2 citrons.

Répondre
Gwen 23 octobre 2013 at 19 h 14 min

éhéh, moi j’aime trop fabriquer mes cosmétiques capillaires pour me passer de shampoing et tout et tout, mais de toute façon, le plus souvent, c’est avec un œuf que je le fais…( j’en ai a dispo donc ça aide… 🙂 ) et il n’y a plus un truc de chimiques qui se retrouvent sur moi de toute façon !
et puis, je n’ai pas de problème de cheveux gras non plus… je me les lave 1 fois par semaine…2 parfois, de ce coté la je suis chanceuse…
Mais c’est vrai que ça me fait un peu rire les gens qui se lavent TOUS les jours les cheveux parce qu’ils regraissent vite, c’est un cercle très vicieux !

J’espere que ton article en convaincra plusieurs. 🙂
et …. tu es superbe ! si si, vraiment. 🙂

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 30 min

Ah oui, effectivement, pour les adeptes des produits de beauté maison, ne plus en faire, c’est la torture ! 😉
Je connaissais de mon côté une fille qui se lavait les cheveux 2 fois par jour !
Et merci beaucoup, tu es adorable !

Répondre
Cécile 23 octobre 2013 at 19 h 14 min

Bonsoir ! Article vraiment très intéressant, je te remercie !
J’ai malgré tout une petite question avant d’essayer : mon addiction à moi c’est pas le shampoo, la mousse etc, c’est plutot le fait de me mouiller les cheveux et la tête en entier. Un vrai bonheur, une grande relaxation. Alors ma question est : comment faire si je veux bien me passer de me laver les cheveux pour avoir une chevelure plus saine mais que je ressens le besoin de juste les tremper entièrement ? Et puis à la piscine aussi… comment faire ? Juste les mouiller doit sûrement les abimer non ?

Merci pour cet article en tout cas ! 🙂

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 29 min

Oui, je viens de rajouter une petite note là-dessus : aucun souci pour se mouiller les cheveux ! D’ailleurs, je l’ai fait pendant mon mois de transition (j’étais à la mer) et mon chéri se passe très fréquemment les cheveux sous l’eau.

Répondre
rourou 23 octobre 2013 at 19 h 15 min

Encore un bel article, précis et argumenté j’adore!!!(tout comme l’ensemble de ton blog!)

ayant les cheveux ondulés/bouclés, je ne les brosse que quand je les lave (tous les 4-5 jours avec un shampooing solide à base d’argile) sinon j’en ressors avec une touffe énorme et non de jolies boucles dessinées avec un séchage naturel…

du coup je cherche des témoignages de bouclé-e-s qui auraient testé le no-poo ???

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 26 min

Voici cet article témoignage ! 🙂

Répondre
Morgane Petit 24 octobre 2013 at 22 h 24 min

Je suis exactement dans la même situation, je vais lire cet article de ce pas 🙂

Répondre
Antigone XXI 25 octobre 2013 at 7 h 42 min

🙂

Répondre
gAlly Yokosuka 15 novembre 2013 at 13 h 22 min

idem je vais le lire

Senee agnes 7 janvier 2014 at 9 h 56 min

Bonjour Antigone,

Je viens de tomber sur ton article et je suis épatée.

Celui ci est très bien construit et argumenté !

Cela me donne vraiment envie de l’essayer immédiatement.

Aurais tu des conseils pour ne pas trop abîmer les cheveux lors de l’application d’une couleur (cheveux blancs obligent) ? Sur cheveux mi long et boucles ?

Merci mille fois pour tes astuces,

Bien à toi

Répondre
Antigone XXI 7 janvier 2014 at 14 h 49 min

Bonjour Agnès,
A priori, le no-poo ne pose pas de problème pour la coloration, de même que ta nature de cheveux.
Je te conseille de parcourir les commentaires à la recherche de réponses à tes questions, qui ont déjà été traitées plusieurs fois. Pour aller plus vite, fais une recherche par Ctrl + F ‘coloration’, ‘bouclés’ ou ‘teinture’.

Répondre
Laurie 29 mars 2014 at 20 h 02 min

Bonjour Antigone , j ai beaucoup aime ton article , j emet quand même une grosse réserve au sujet des colo/mèches ….si ces techniques sont pratiquées avec des produits oxydants , il faut obligatoirement derrière stopper l action d oxydation et rétablir le ph de la fibre , donc cela implique un shampooing spécifique post technique …de toute façon , les mèches et colo ” chimiques” vont à l encontre de la démarche non polluante,non agressive etc…signé une vilaine méchante coiffeuse !!!!!

Melle Pigut 23 octobre 2013 at 19 h 16 min

Les expériences sur cheveux, j’en ai fait ces dernières années et j’en suis venue à la même conclusion que toi : le shampoing saymal et çasertàrien !
J’utilise en général du rhassoul dans un peu d’eau (ça mousse pour toi ???) et je termine avec une pointe de vinaigre. Je me fais de temps en temps un petit coup de bicarbonate et parfois j’essaie de terminer le dernier shampoing bio qui squatte ma salle-de-bain depuis genre… 2 ans ?!?
Et dire qu’il y a quelques années, je ne pouvais pas ne pas me laver les cheveux tous les matins :-p

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 25 min

Oui, le rhassoul mousse un peu dans l’eau tiède… mais peut-être que c’était quand il était utilisé avec le savon d’alep en fait ! 😉
En tout cas, chez moi, c’est la méthode qui a marché pour n’avoir à me laver les cheveux que tous les mois… mais en fait, si ça se trouve, tu n’as fait que de te dire quand on s’est vues : ‘Mais qu’est-ce qu’elle a les cheveux sales, celle-là !’ 😉

Répondre
Melle Pigut 24 octobre 2013 at 10 h 44 min

Non ! Tu avais les cheveux plus propres que les miens ! Tu es officiellement ma déesse des cheveux, moi qui pensait avoir beaucoup expérimenté, voilà que j’ai un nouveau défi à essayer éclairée de ton expérience. 😀
Sinon, je pense que c’est peut être le savon d’alep qui faisait l’aspect légèrement moussant parce que le rhassoul seul avec de l’eau c’est plutôt crémeux.

Répondre
Antigone XXI 24 octobre 2013 at 10 h 47 min

Ha ha ha, je n’avais pas remarqué ça, en tout cas ! 😀
Tu es chou, et j’ai hâte de connaître ton avis si tu tentes.
Le rhassoul… crémoussant, non ? 😉

Répondre
sedia 26 octobre 2013 at 17 h 39 min

Bonjour, normalement le rhassoul ne mousse pas. Je ne sais pas sous quelle forme vous l’achetez mais celui que j’utilise sous forme de pierres ne mousse pas.
Encore merci pour cette recette.

Antigone XXI 26 octobre 2013 at 18 h 06 min

Si, il peut mousser, exemple ici.

Elodie 23 octobre 2013 at 19 h 17 min

C’est pas possible o.O incroyable ton article !
Me cheveux ont tellement triste mine que ça me donne bien envie d’essayer cette expérience… Une fois mon stock de poo terminé…

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 23 min

Allez, on se lance ! 😉

Répondre
artemis987 23 octobre 2013 at 19 h 17 min

Ah ouais!!! Là je reconnais qu’on touche un sujet sensible, et les réactions à la lecture sont…épidermiques!
Merci d’avoir essayé ça et de nous en rendre compte, les photos sont convaincantes. Je me dis depuis longtemps que le shampooing quotidien qui me fait tant de bien n’était peut être pas si bénéfique sur le long terme, mais de là me lancer dans la désaddiction et le no-poo… Ne serait-ce que par curiosité, et parce que ça va dans le sens du plus naturel, j’essaierai certainement un jour, mais en hibernant c’est clair!

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 26 min

Petit à petit, il faut y aller doucement… j’espère que tu te laisseras tenter !

Répondre
Noix de Coco 23 octobre 2013 at 19 h 18 min

Intéressant; mais je me demande si les cheveux ne régraisse pas lorsque l’on fait du sport tous les jours, y compris dans la piscine? Et dans ce cas, avec la transpiration, comment ne pas se laver les cheveux?

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 23 min

Je fais du sport tous les jours ! Et je vais aussi fréquemment à la piscine ! 😉
Je suis une cracra, n’est-ce pas ? Mais honnêtement, sport ou pas, ils ne regraissent pas !

Répondre
Noix de Coco 31 octobre 2013 at 10 h 50 min

Super! Bon à savoir ! Je vais donc me lancer dans l’aventure no-poo 😉

Répondre
Pandore 16 novembre 2013 at 16 h 49 min

Bonjour Antigone et les lectrices,
Je fabrique mes propres shampoings depuis des années (donc pas de mousse!), et je suis une adepte du rinçage au vinaigre… Malgré cela, mes cheveux sont horriblement moches, gras, plats, ternes, fins … Je ne sais plus quoi faire !
J’avoue que j’ai du mal avec l’idée de ne plus les laver… Parce que je transpire beaucoup la nuit et le matin mes cheveux puent … Mouaih, c’est charmant !
C’est vraiment une histoire de croyances à faire tomber….

Je suis tentée d’essayer mais j’ai du mal à me dire que ça va le faire pour les odeurs de transpiration sur la tête ….quoique le bicarbonate de soude est le meilleur désodorisant du monde ….
Je vais donc me lancer avec circonspection ….

Merci Antigone…je découvre ton blog vraiment sympa !

Répondre
Pandore 16 novembre 2013 at 16 h 54 min

Zut…j’ai oublié… Je vis dans une région froide..ce qui signifie bonnets ou chapeaux tout l’hiver : ça ne favorise pas le graissage du cheveux ?

Antigone XXI 16 novembre 2013 at 21 h 13 min

Tu transpires beaucoup la nuit… trop de chauffage ou de couette ? dérèglement hormonal ? as-tu une idée de ce qui pourrait expliquer ce phénomène ? (chez moi, c’est quand je me couvre trop la nuit ou quand mon chéri essaie de se coller un peu trop près… c’est un vrai radiateur ! 😉 )
Tu devrais alors les laver à l’eau plus souvent, bien les brosser pour ôter le sébum et utiliser des HE désodorisantes. Petit à petit, ça devrait aller !
Et je vis aussi dans une région froide ! (d’ailleurs, on annonce de la neige pour la semaine prochaine !)

QUANTIN 23 novembre 2013 at 10 h 31 min

Pour ma part, je fais une lotion à base de fleurs de sureau pour le rincage et ils sont brillants et sentent bon
la recette : de la lotion de rincage, tonique pour l’épiderme :
faire une infusion avec 2l d’eau bouillante et 4 poignées de fleurs fraiches de sureau. Laissez refroidir et ajouter le jus d’un citron avant de verser dans de petits flacons étanches. une tasse de cette lotion dans la dernière eau de rincage permet d’avoir des cheveux brillants et toniques!

Antigone XXI 23 novembre 2013 at 10 h 42 min

Et en plus cette lotion doit sentir divinement bon !
Merci beaucoup !

Laura 14 mai 2014 at 12 h 02 min

Salut!
J’ai aussi les cheveux très fins mais j’ai trouvé quelque chose qui fonctionne bien sur moi : l’argile blanche! J’en mélange avec de l’eau chaude et des huiles essentielles selon mes envies et n’en met que sur le sommet du crâne. Ça aspire l’excès de sébum, fait gonfler ton cheveu et lui donne plus de volume. Attention à ne pas en mettre trop sur les pointes par contre…

Merci Antigone, je vais aussi essayer d’espacer au maximum. Mes colocs (mâles) ont les cheveux très fins, très gras et assez longs et se les lavent tous les jours. Ils n’ont pas du tout la fibre écolo, comment tu fais pour convaincre les garçons de se prêter à l’expérience???

Antigone XXI 14 mai 2014 at 12 h 25 min

Honnêtement, si tu dis à un garçon qu’il pourra moins se laver les cheveux, je crois qu’il n’y en a pas beaucoup qui refuseront ! 😉

Linda Louis 23 octobre 2013 at 19 h 20 min

Que du bon sens cet article 😉 J’utilise la même recette pour réaliser mon produit d’entretien maison. On peut remplacer l’huile essentielle d’Ylang-Ylang par l’he de lavande aspic (antiseptique, anti-infectieuse, antidémangeaisons et adoucissante) pour les cheveux infectés par les poux (ça a marché sur ma fille, dilué dans un shampoing bio à l’argile verte). J’ajouterai enfin qu’autrefois, nos mères se lavaient les cheveux avec du savon de Marseille, ou d’Alep et se faisaient des bains de vinaigre pour avoir les cheveux brillants. Et ça marchait très bien, donc je te fais confiance et vais suivre tes conseils 😉 Pas dit que mon ado me suive par contre !

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 20 min

Merci beaucoup Linda. Ah, mais je savais bien que mon cuir chevelu fonctionnait à peu près de la même manière que tes éviers et carrelages ! 😉
Oui, la lavande serait très bien ici aussi (mais je n’aime pas trop son odeur… j’ai tendance à ne l’utiliser qu’avec d’autres HE). Je rajoute parfois une petite goutte d’orange, juste pour le parfum !

Répondre
gAlly Yokosuka 15 novembre 2013 at 13 h 26 min

Moi j’utilise de l’HE d’orange douce mélangée à de l’HV de ricin (j’ai les cheveux bouclés et secs). Apparemment l’alliance des deux aide à la pousse. Je ne sais pas si c’est le changement de shampoing (“non commercial”) il y a plusieurs années ou l’arrêt de produit sans rinçage, ou cette combinaison HV ricin + HE orange, mais j’ai els cheveux qui poussent bien vites! 🙂

Répondre
héohélo 23 octobre 2013 at 19 h 21 min

Tu m’as convaincu d’essayer,je n’en peux plus des pellicules et je crois que j’ai tout essayer pour m’en débarrasser! A suivre donc!

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 19 min

Courage et, surtout, sois patiente ! 😉

Répondre
Bulle 23 octobre 2013 at 19 h 23 min

Tentant… Je vais peut-être essayer 🙂

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 18 min

Tu me diras ce que tu en auras pensé !

Répondre
dadadoldol 6 janvier 2015 at 12 h 48 min

Oh moi aussi !!!! :ààà))))

Répondre
Rose Citron 23 octobre 2013 at 19 h 23 min

Oh, j’avais lu un témoignage de “non lavage de cheveux” sur un blog, sans l’étape no poo, juste brossage et rinçage à l’eau une fois touts les deux semaines. J’étais sceptique… A la lecture de ton article, je le reste un peu… Pas sur la théorie, ni sur ton expérience, mais sur le fait que ça soit adapté à ma nature de cheveux (comme tu le soulignes en fin d’article). J’ai les cheveux souple, qui ont tendance à onduler. Et la brosse est mon pire ennemie : elle défait mes modestes ondulations et rend mes cheveux mousseux… Je ne l’utilise qu’avant le shampooing ou sur cheveux mouillés. Et bien évidemment, je suis passé au bio pour ma tignasse depuis belle lurette (et au homemade!). Je testerais ton no poo quand même! Et je confirme que l’huile de coco est top en avant shampooing, c’est la seule qui ne sature pas mes cheveux!
(tu es toute jolie sur les photos 🙂 )

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 22 min

Mais non, mais non, ne sois pas dubitative ! Enfin, je te comprends, je l’étais, moi aussi… 😉
Rose a proposé un article où une fille aux cheveux bouclés ne jure plus que par le no-poo, et en voici un autre avec un gars aux cheveux ondulo-bouclés. Il faut se lancer !
Et merci beaucoup, tu es choupinou ! 😉

Répondre
Rose Citron 24 octobre 2013 at 18 h 36 min

Je suis allée lire les deux articles que tu as mis en lien, mais la grosse différence par rapport à ta méthode, c’est qu’il ne se brossent pas les cheveux! Ils utilisent juste le lavage/rincage bicar+vinagre à la place de leur routine habituelle, donc, je reste dubitative sur le fait de me brosser les cheveux et d’avoir toujours des ondulations… mais quoi qu’il en soit, je testerais vraiment cette méthode de lavage, bien plus économique que les shampooings en plus!
(bon courage pour répondre à tous tes commentaires 😉 bises!)

Répondre
Antigone XXI 24 octobre 2013 at 19 h 57 min

Oui, tu as raison, et je ne sais pas d’ailleurs dans quelle mesure ils espacent les shampoings : je pense plutôt qu’ils ont adopté le no-poo ‘comme’ un shampoing traditionnel… tandis que le but de ma méthode et du brossage, c’est, justement, d’apprendre à ne plus se laver les cheveux, que ce soit avec du no-poo ou du shampoing classique. Je n’en suis pas encore là, j’ai encore besoin de mon no-poo une fois par mois, mais je sens que c’est de moins en moins nécessaire et Tistou, lui, le fait quasiment plus que des rinçages à l’eau… le no-poo, c’est une fois toutes les 6 semaines, et encore… Pour garder les ondulations, tu devrais passer tes cheveux à l’eau plus souvent, ça marche bien pour les boucles, non ?
Merci (oui, ça fait beaucoup de commentaires d’un coup !) 😉

Répondre
Rose Citron 24 octobre 2013 at 21 h 01 min

Oui, en effet, ça serait la solution pour eliminer les effets néfastes du brossage (et puis ça me sauverait ma frange, parce que le matin, je ressemble à tintin!), du coup, ça me dit trop rien avec l’hiver qui approche (du coup, je vois peu le bénéfice – je sais pas si je suis claire…). Mais bref, le bicar, c’est mieux que le shampoo, je vais m’en tenir à ça dans un 1er temps 😉

Antigone XXI 25 octobre 2013 at 7 h 53 min

Sinon, tu peux aussi faire des pré-démêlages avec un peigne en bois, j’y pense. Pour l’hiver et les cheveux mouillés, pas besoin peut-être de les tremper non plus, et tu peux tapoter avec une serviette pour les sécher un peu (mon Dieu, ça a l’air compliqué les cheveux bouclés ! 😉 ). Oui, commence déjà par le no-poo !

tyr magali 13 novembre 2013 at 21 h 56 min

je ne sait plus ou j’ai lu qu’il fallait choisir sa brosse a cheveux en fonction de sa nature de cheveux … j’ai un peu cherché et j’ai trouvé ça : http://www.plurielles.fr/beaute/comment-bien-choisir-une-brosse-a-cheveux-conseils-wcod145509.html
et ça : http://emotiondesmots.over-blog.com/pages/bien-choisir-sa-brosse-a-cheveux-3859897.html

Répondre
Antigone XXI 14 novembre 2013 at 8 h 51 min

Merci pour les liens !

luna 23 octobre 2013 at 19 h 28 min

Alors là je dis Wowwww….
Je vais essayer de suite, j’en ai tellement ras le bol des shampoings et des cheveux qui graissent de plus en plus alors que je mange plutôt sainement ! Je dis wowwwww parce que en plus tu es très jolie !!!
Et que pour moi cet article tombe à pic !!!
Enorme merciiiiiiiiiiiiiii !!!

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 18 min

Oh, merci beaucoup, c’est très gentil !
J’espère que tu seras satisfaite… surtout, sois patiente ! 😉

Répondre
luna 26 octobre 2013 at 12 h 17 min

Et ben je redis wowwwww pour ce superbe blog !
Je viens de lire tes commentaires sur le cru et je suis très heureuse de tant de lucidité !
Je te tiens toi, je te lâche plus !!! lol !

Répondre
Antigone XXI 26 octobre 2013 at 12 h 43 min

Oui, je me suis fait assassiner par pas mal de crudis, d’ailleurs… 😉

Répondre
luna 26 octobre 2013 at 15 h 57 min

Hum ça devient une habitude chez eux et c’est limite “facho” ! Je me demande dans quelle mesure cette communauté s’aime réellement parce que : si t’abandonnes ou pire tu critiques tu te fais “assassiner” (voir différents témoignages). On est loin de la tolérance et de l’amour de son prochain ! Ôh pis autant que je te dise, ce qui m’agace peut être le plus c’est cet air entendu qu’is se donnent !!! D’un ridicule, lol !
A te suivre donc !

Antigone XXI 26 octobre 2013 at 16 h 01 min

Ton message m’a fait rire, car, pour avoir farfouiné un peu près dans qqs groupes crus… j’ai trouvé chez certains un petit côté stalinien 😉

Marie 23 octobre 2013 at 19 h 34 min

Et bien moi , je dis oui! je vais tester ta méthode. Pour l’instant je fais mon shampooing 1 fois/semaine avec un savon spécial cheveux! Tu as raison : vive la liberté!

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 17 min

😉

Répondre
LN 23 octobre 2013 at 19 h 36 min

Oh comme tu tombes à pic! Je me disais ce matin encore que j’en avais ras le bol de les laver tous les jours et je faisais l’autruche en n’osant regarder les ingrédients de mon shampoing (pourtant bio!)… Je pense que les cheveux courts ne graissent pas de la même façon que les longs (j’alterne toujours les deux, tous les 2 ans à peu près et le pire ce sont les mi-longs je trouve; tu te passes toujours les mains dans les cheveux…). Après il y a aussi les casques de moto et vélo… et ça c’est fatal pour la tignasse…
Bref, j’avais tenté le savon d’Alep; mais après deux mois, je me grattais la tête : trop sec, des pellicules alors que je n’en ai jamais… bref, pas concluant! Donc dès demain je commence avec ta potion!! Merci beaucoup!….
Autre question, l’ylang-ylang, pour les femmes enceintes, c’est possible ou pas ? Sinon j’attendrai quelques mois encore….

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 17 min

Oui, le savon d’Alep pur peut être trop asséchant, surtout sur peau sensible, mieux vaut éviter de l’utiliser trop longtemps.
L’HE d’Ylang est déconseillée les 3 premiers mois de grossesse, tu peux la remplacer par de la lavande.

Répondre
Aum_ishvara 19 janvier 2014 at 14 h 29 min

Bonjour,
Merci pour ton article ♡ je cherchais pour ma petite dernière de 20 mois une methode de shampooing sec et pour moi une nouvelle façon de me laver les cheveux sans produits nocifs et testés. Du coup j’ai tout je me lance ! 🙂
Pour les femmes enceintes et les enfants ça Craint pas l’HE de lavande alors ?
Est ce que le bicarbonate n’est pas trop “dangereux” pour les cheveux des touts petits ?
Merci encore 🙂

Répondre
Antigone XXI 19 janvier 2014 at 22 h 27 min

Bonjour,
Pour ta petite, je conseille surtout de ne laver ses cheveux qu’à l’eau : c’est bien suffisant et autant ne pas commencer de mauvaises habitudes !
Pour l’HE de lavande, jamais pendant le 1er trimestre, après c’est bon pour la lavande aspic et la lavande fine.

Répondre
Aum_ishvara 22 janvier 2014 at 21 h 50 min

Merci 🙂

Céline d. 22 mars 2014 at 23 h 44 min

Bonjour,
J’ai des problèmes de cuir chevelu et j’ai donc tenté aussi le savon d’Alep que j’utilisais déjà en savon. Le résultat a été super sur mon cuir chevelu et je ne me lavais les cheveux plus qu’une seule fois par semaine… Par contre au bout de presque un an quand je me suis fait couper les cheveux et je ne les attachais plus, je me suis rendu compte qu’ils étaient dans un état pas possible… du foin. Après avoir essayer l’huile de coco, le lait de coco et autres, j’ai laissé tomber et je suis repassée a un shampooing certes moins commerciale mais pleins de lauryl sulfate quand même. Du coup shampooing tous les trois et cuir chevelu tout abimé. Je suis tentée par l’article que j’essayerai cet été pendant les vacances. Merci beaucoup pour tous ces conseils.

Antigone XXI 23 mars 2014 at 10 h 36 min

Pour le savon d’Alep, en raison de son pH basique (comme le bds), il faut impérativement l’utiliser avec du vinaigre, pour rééquilibrer le pH. Sinon, cela peut, à terme, abîmer tes cheveux.
Pour ‘sauver’ tes cheveux qui ont l’air assez endommagés, privilégie des bains d’huile, des rinçages au vinaigre et un lavant plus doux type shikakaï ou sidr.

Rose 23 octobre 2013 at 19 h 51 min

Et j’ai racheté une bouteille de shampoing hier, c’est malin tiens ! :p

Tu m’as définitivement convaincue ! J’avais entendu parler de ces méthodes naturelles sans vraiment y prêter attention. Tes explications et la simplicité des ingrédients m’ont séduite. Je pense essayer une première fois pour voir comment mes cheveux réagissent (moi aussi j’ai les cheveux longs, je les perds BEAUCOUP – vive le ménage, et même si ma tignasse n’était pas très épaisse en France, c’est pire depuis mon arrivée en Suède il y a 2 ans et demi). Bref, j’ai hâte d’essayer ! Merci pour ton partage 🙂

Une petite question au fait : pour l’étape 4 avec les shampoings à sec pendant 1 mois. De la fécule sur les longueur, sec donc ? Et rien sur les racines ?

Roh, j’ai hâte de voir la magie opérer 😉

Bises Ophélie ! Et contente de voir ton petit minois 🙂

Répondre
Rose 23 octobre 2013 at 19 h 53 min

Tiens, voici l’article que j’avais en tête, si ça t’intéresse :
http://cherryandtea.wordpress.com/2012/08/29/le-secret-de-ma-tignasse-no-poo-routine/

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 07 min

Elle a l’air d’avoir de sacrées belles boucles !

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 15 min

Ah bah mince alors, vite, laisse-la à ton chéri ! 😉
Tistou a les cheveux blonds très fin et il les perdaient pas mal quand on s’est rencontré… maintenant, honnêtement, il ne les perd plus du tout. Il se passe souvent les cheveux à l’eau en se douchant (ce que je ne fais pas : avec mes longueurs, il faudrait attendre des heures pour que ça sèche). Après, cela dépend aussi de la qualité de l’eau… là où le vinaigre peut faire la différence d’ailleurs !

Pour le shampoing à sec, en fait :
– la fécule sur les racines peut laisser un certain ‘nuage’ légèrement blanc, ce qui n’est pas très agréable (ce que ne fait pas l’argile en revanche), c’est pourquoi je préfère éviter les racines.
– ensuite, j’aurais un peu peur que cela n’assèche trop le cuir chevelu (et donc que cela n’engendre une production excessive de sébum)
Après, le mieux à faire est d’éviter de se mettre la masse de poudre directement sur le cuir chevelu, mais tu peux t’approcher des racines doucement, je crois que ça ne posera pas trop de problème.

Bises à toi ! 🙂

Répondre
Valentin 23 octobre 2013 at 19 h 51 min

Eurhg c’est cracra! (Pouvais-je ne pas faire ce genre de remarque… Trop facile)
Ça fait quelques mois que je me mousse les cheveux au savon de Marseille pur que je frotte tel quel dessus. Ça mousse ça graisse, c’est fresh en sortant. Mais quelque chose me titille quand même. J’avais déjà lu un livre d’une experte en HE qui disait quelque chose comme toi tu le fait dans cet article. Je n’en suis pas encore là mais j’ai bien envie d’essayer d’autres voies. Effectivement avant j’avais des soucis (si on peut appeler ça de la sorte) capillaires : très gras, épisode avec pellicule, fourches. Et si je prenais un shampoo spécialement adapté aux symptômes et bien… C’était pire. Maintenant avec le savon naturel ethik et ecologic que j’utilise plus de problème, vraiment. Mais j’ai la sensation que c’est pas l’idéal et que je me lave trop souvent les cheveux. Mais j’ai peur.. Lol. Grosse ironie. Ok donc j’essaierais la méthode qui tue le shampoo indus voir le shampoo tout court 😉 Merci!
Et ylang ylang n’y a t-il pas d’autres suggestions que tu pourrais nous faire… A tout hasard? Thx!

Ah oui j’ai bien envie de m’acheter un peigne poils de sangliers manche en ivoire… (Humour)

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 35 min

Oh, les shampoings ‘spéciaux’ sont souvent les pires, tu as raison ! J’ai utilisé quelques temps des shampoings bio (j’en utilisais justement un au rhassoul, c’est ce qui me l’a fait découvrir) mais c’est vrai que je suis vite passée au bicarbonate+vinaigre, je ne me souviens même plus d’avant ! 😉
Et la lavande, ça marcherait aussi très bien !

Répondre
Coline 5 août 2014 at 22 h 14 min

Coucou!

Dans mon no-poo (qui n’est pas tout à fait le même que le tiens Ophélie) Je met de l’HE de tea tree. c’est préconisé contre les pellicules et pour moi ça fonctionne très bien et j’adooooore l’odeur ^^

Ps: Je viens de découvrir ton site et demain je dévalise le magasin BIO lol
Bonne continuation et merci 😉

Répondre
Thomas 23 octobre 2013 at 19 h 54 min

J’ai tout les ingrédients chez moi alors j’essaye dès ce soir !
Merci 🙂

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 06 min

J’espère que tu seras content !

Répondre
Peuvent-ils souffrir ? 23 octobre 2013 at 19 h 58 min

Ah j’aime j’aime j’aime ce genre d’astuces, que dis-je de révélation !

Je suis assez tentée, par contre j’ai les cheveux épais et bouclés (tendance sèche donc), du coup pas les même soucis que toi (je crains plutôt la sècheresse, les frisotti et le trop-de-volume) mais je suppose que la base est bonne pour tous types de cheveux. Non ?

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 08 min

Bah, Rose vient justement de me transmettre cet article, où la jeune femme adepte du no-poo a l’air d’avoir de sacrées belles boucles, et dans cet autre article, cela marche aussi pour un couple aux cheveux très différents.

Répondre
Peuvent-ils souffrir ? 23 octobre 2013 at 20 h 10 min

Merci à toutes les deux ! Ca me rassure avant d’essayer 🙂

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 15 min

Au plaisir !

Répondre
natacha 23 octobre 2013 at 20 h 03 min

Ca a l’air sympa mais pourquoi doit on rester un mois sans se laver les cheveux ? De plus, je vis dans une ville très polluée et je ne pense pas que la brosse seule enlèverait toutes les particules toxiques que je récolte en me promenant sous les nuages toxiques…peut-être existe-t–il un moyen de couper la poire en 2 et de se laver plus souvent. Sur ce, je me souviens que ma grand mère (née en 1911) ne se lavait pas les cheveux petite. L’usage était de se coiffer soigneusement avec un peigne très fin, qui ne devait pas être en plastique à cette époque….j’utilise du henné et aussi un mélange de plantes d’une marque indienne, je sais qu’il y a de l’ortie. J ai aussi lu que l’on pouvait faire des teintures à base de cannelle, gingembre…je pense que je devrais aussi faire des recherches car mes cheveux sont en souffrance….Bises.

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 09 min

Disons que ne pas se laver les cheveux pendant un mois aide vraiment à ce qu’ils regraissent beaucoup moins vite par la suite. Pour ma part, je parvenais, avec beaucoup d’efforts, à espacer de 10 jours max. mes shampoings, et quand j’ai fait le mois sans shampoing, ça a tout changé par la suite.

Répondre
kareva 23 octobre 2013 at 20 h 06 min

Eh bien,je vais bien me laisser tenter! vu ce que mes pauvres cheveux ont déjà subi, ce ne peut qu’être bénéfique (de toute façon,en Afrique,dans beaucoup de pays,ils se lavent les cheveux en faisant des masques à l’argile donc..).Par contre,que pensez-vous des peignes en corne naturel (pas agréable pour se coiffer mais soit-disant stimulant pour la fabrication de sébum)?merci de l’astuce;).Kareva

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 10 min

Et bien, disons que je suis végane, donc la corne naturelle, j’évite !… 😉 du coup, j’avoue que je ne peux pas répondre à cette question, j’ai un peigne en bois qui me convient parfaitement.

Répondre
Fleur 23 octobre 2013 at 20 h 11 min

Super article, merci! Juste une question : est-ce que tu te mouilles les cheveux entre deux nettoyages?
La grand-mère de mon ami, coiffeuse de son état, conseille souvent de se mouiller les cheveux sous la douche (sans produit) pour ensuite les frotter vigoureusement avec une serviette. D’après elle, ça active la circulation sanguine et ça réparti le sébum tout en permettant d’espacer les shampoings.

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 16 min

Je ne le fais pas car ils sont très longs et je n’aime pas, quand il fait froid, avoir les cheveux mouillés longtemps, mais quand je faisais ma période de transition, j’étais à la mer et donc ils étaient tous les jours mouillés. Mon amoureux les passe très souvent sous l’eau, lui.

Répondre
silvia 23 octobre 2013 at 20 h 22 min

Ca fait des mois que je lutte déséspèrement avec mes cheveux sans réussir à trouver un équilibre, avec le shampoing pour cheveux gras, j’ai des pellicules, avec le shampoing pour les pellicules, j’ai les cheveux gras… Et je me dis à chaque fois, c’est pas possible, il doit bien y avoir une solution!
Je n’avais jamais entendu parler de ta méthode en effet surprenante mais ça fait renaître l’espoir en moi de régler enfin mon problème, dès demain fini le shampoing, pour longtemps je l’espère 🙂
(J’adore lire ton blog, ça fait plaisir de voir de nouveaux articles!)

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 28 min

Oui, à bas le cycle des cheveux gras et pelliculés ! Je ne garantis pas que cette méthode marche pour tout le monde, mais sur mon chéri et moi, ça a été épatant !
Courage !

Répondre
Surpries 31 octobre 2013 at 13 h 47 min

Pour ma part, ils sont toujours aussi gras 🙁 donc hier, je suis retournée pour la première fois en un an chez un coiffeur… j’ai coupé, dégradé et effilé (pas le choix vu la casse qu’il y avait)… il a trouvé mes cheveux fort secs et regraissant trop vite (la veille j’avais fait un lavage avec ta recette bicarbonate puis vinaigre et bizarement j’ai appliqué les conseils à la lettre mais mes cheveux sont restés gras) En discutant avec le coiffeur, lui aussi conseille s’espacer un max les shampooint mais préconise un soin en spray (moins lourd pour les cheveux gras) … bref, je continue à suivre tes conseils mais à mon avis le bicarbonate excite trop mon cuir chevelu donc je vais essayé en massant moins peut-être…

Répondre
Antigone XXI 31 octobre 2013 at 14 h 02 min

Pour des cheveux qui restent gras malgré le no-poo, je t’invite à lire de nouveau mes astuces (updatées) et la recette (bicarbonate ultra fin).

Répondre
venusbenefits 23 octobre 2013 at 20 h 27 min

Pfiou ! C’est surprenant au départ mais c’est vrai qu’on se dit.. Pourquoi pas ? 🙂
Ca marche si, en temps normal, on ne se brosse pas souvent les cheveux ? :S

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 31 min

Se brosser les cheveux régulièrement aide à répartir le sébum sur les longueurs et donc à permettre que le cuir chevelu ne soit pas archi gras (et hop, on étale ! 😉 ) et que les pointes ne soient pas, elles, asséchées.

Répondre
Cindy Elle 2 novembre 2013 at 23 h 44 min

Question comme ca, j’ai les cheveux très courts (à la Miley Cyrus), je ne suis pas porté à me les brosser à tous les jours, alors je ne sais pas si cela va changer quelque chose?

Sinon, j’ai essayé à l’instant (les cheveux dans la serviette en écrivant), et la texture après est assez étrange… indescriptible, le plus près je pourrais dire granuleux et pas lisse du tout (mes cheveux sont aussi plats que toi)… Pourtant j’ai rincé pendant au moins un bon 5 minutes après en massant et tout. Je ne sais pas si c’est à cause de mon habitude au savon à rendre mes cheveux immédiatement doux, mais pour l’instant ça me laisse perplexe!
Et petite question, tu le fais dans la douche ou dans le lavabo?

Sinon bah j’espère que c’est normal, je déteste tellement me laver les cheveux, j’essaie d’espacer le plus possible mes shampooings! Merci pour ton super article! 🙂

Répondre
Antigone XXI 3 novembre 2013 at 6 h 08 min

Granuleux ?!? Extrêmement étrange… Ça laisse les cheveux tout doux normalement. Quel type de bicarbonate as-tu utilisé ? J’ai peur qu’il ne soit pas assez fin et qu’il en reste sur ta tête ! Tu n’as rien changé du tout au reste ? Mets un peu moins de vinaigre sur cheveux courts.
Je me les lave sous la douche, pourquoi ? Je trouve le lavabo pas du tout pratique… Ça ne permet pas bien de rincer (dans mon cas en tout cas).

Répondre
Cindy Elle 3 novembre 2013 at 18 h 16 min

C’est quand ils sont encore mouillés, ça donne une étrange texture!
Mais bon une fois secs, ils sont super doux! J’ai par contre l’impression de pas les avoir super bien nettoyer avec le bicarbonate, ils sont encore légèrement gras. La technique va surement venir avec le temps haha.
Et puis le bicarbonate est très fin, comme du sucre en poudre. Pour la recette j’ai suivi celle du gars que tu avais mis son lien (l’article en anglais) puisqu’il a les cheveux courts!

Sinon bah c’était par curiosité, j’étais pas trop certaine avec les pots de mélange, les trainer dans la douche. J’aime mieux trop en savoir! 🙂

Merci beaucoup, à date (jour 1) je suis satisfaite, on va voir dans une semaine! XxOxX

Antigone XXI 3 novembre 2013 at 18 h 19 min

Oui, tu n’as pas dû les laver à fond, mais ne t’inquiète pas, ça arrive et on se fait vite la main !
Parfait pour la recette de (never)homemaker, je ne comprends juste pas pourquoi il se rince les cheveux à l’eau ensuite… ça enlève une partie des bienfaits du vinaigre !

Sib 23 octobre 2013 at 20 h 48 min

Je suis très intriguée ! Je connaissais le no poo mais avec l’après-shampoing. Ce n’est que très récemment que j’ai découvert une recette à base de vinaigre de cidre et de bicarbonate. j’ai essayé le no poo mais à l’époque j’avais un après-shampoing contenant des actifs occlusifs donc je ne te dis pas le carnage… ! Je n’ai pas retenté depuis. Il faudrait surtout que mes cheveux ne sont pas biens et regraissent vite en ce moment !

Par contre ayant les cheveux bouclés je ne les brosse que quand je les lave sinon je casse les boucles. Du coup je ne sais pas trop si ça pourrait me convenir ! Surtout que je ne peux pas faire de shampoing sec pour les même raisons. Je ne peux pas les brosser -_____- Donc le mois sans shampoing serait compliqué !

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 52 min

Aïe, oui, j’ai entendu parler aussi du ‘no-poo’ en mode ‘après-shampoing’, mais ça ne me tentait pas trop…
Le mois sans lavage ?.. Disons que tu porterais beaucoup de bonnets ! 😉

Répondre
Sib 23 octobre 2013 at 20 h 57 min

Oui mais compliqué de porter un bonnet tout le temps 😀

Tu ne connaîtrais pas des personnes ayant les cheveux bouclés et appliquant cette méthode ? Histoire de les inonder de questions 😀 Tu parles justement de cheveux bouclés et courts dans ton article.

Au sinon je sais que des personnes ne font que mouiller leurs cheveux sans les shampouiner juste pour refaire les boucles. Je vais étudier la question !

Répondre
Antigone XXI 24 octobre 2013 at 8 h 42 min

Effectivement, mais les bandeaux et foulards aussi, c’est joli ! 😉
Oui, à la base d’ailleurs, je connaissais surtout cette méthode sur cheveux bouclés, et j’avais peur pour moi… Voici un article puis un autre pour les minois aux belles boucles !

Répondre
Olivia 23 octobre 2013 at 20 h 48 min

Super ton article Ophélie, tjs au top !
Je note la recette du shampooing naturel, je vais tester c’est sur. J ai les cheveux super longs et devoir les laver est une corvée… J’avais remarqué comme tu l’expliques que plus on se lave les cheveux, plus ils regraissent de plus en plus vite ! J essaie donc d’espacer d’environ 4 a 5 jours les lavages, j’en profite pour me faire des chignons ou des nattes a partir du 3ème jour. Je vais tester ta methode pour espacer ces lavages encore plus et pourquoi pas passer au no-poo ! Pas bete la technique pour nettoyer la brosse au bicarbonate… Je suis friande de toutes tes petites astuces et recettes de produits de beauté naturelle, j’ai prévu de fabriquer mon propre démaquillant selon ta recette dés que j’aurai terminé mon vilain flacon chimique… Merci pour tout Ophélie
Bisous !

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 53 min

Merci beaucoup Olivia ! Comme toi, cheveux très longs et donc grosse flemme de devoir trop souvent les laver… J’espère que ma méthode te conviendra, n’hésite pas si tu as des questions !
Bonne soirée !

Répondre
Céline 23 octobre 2013 at 20 h 51 min

Je suis très surprise et je dois bien l’avouer: un peu sceptique… Mais tu me donnes envie d’essayer!
Je termine mon shampoing en cours (n’aime pas gaspiller des produits ouverts et si jamais j’estime ne plus en avoir besoin grâce à ta méthode… arf! :-D) et j’essaie.
Merci pour cette découverte 🙂

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 52 min

Il faut juste être patient, ne pas craquer, se dire que ça ne marchera jamais… parce que ça finit par marcher ! 😉

Répondre
Enfant végé 23 octobre 2013 at 20 h 52 min

Vu ma longueur de cheveux et la corvée (et le temps) que représente le lavage deux fois par semaine… je suis tentée d’essayer, mais pas sûre de réussir! Merci pour cette astuce!

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 55 min

Qui ne tente rien n’a rien ! On est surpris au début et puis après, ravi !

Répondre
Pau po 23 octobre 2013 at 20 h 52 min

Technique que je ne manquerais pas de tester tiens ! 🙂
Question sans doute bête, mais le vinaigre de pomme peut être remplacé par du vinaigre de cidre ? (A moins que ce soit la même chose en faite…)
J’utilise déjà ce dernier pour des petits soucis de cuir chevelu 🙂

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 54 min

Oui, c’est la même chose ! 😉

Répondre
Beauté et Frivolité (@BeauteFrivolite) 23 octobre 2013 at 20 h 53 min

Sympa ton article. J’avais tendance à me laver les cheveux tous les jours et j’essaie d’espacer. C’est pas évident au début car j’ai l’impression d’avoir les cheveux sales mais c’est un cercle vicieux alors je tiens et au final ca commence à porter ss fruits. Je vais peut etre tenter ta technique.

Répondre
Antigone XXI 23 octobre 2013 at 20 h 54 min

Il faut persévérer ! Les premiers jours/semaines sont les plus durs, mais le shampoing à sec aide bien !

Répondre
Tim-Tim 23 octobre 2013 at 20 h 57 min

N’existe-t-il pas une solution analogue pour éviter de se laver régulièrement ? le savon m’assèche la peau, et plus je frotte, plus vite et plus fort ca se remet à sentir. Je peux témoigner des bienfaits des bains de mer à la fois pour les cheveux et le moral. Je vais dès à présent me mettre au bicarbonate/vinaigre pour faire un sort à mes pellicules.

Répondre
Antigone XXI 24 octobre 2013 at 8 h 45 min

Et bien, le savon peut assécher effectivement, ce que ne fait pas le duo bicarbonate + vinaigre, et puis, l’habitude surtout !

Répondre
Cascades 6 novembre 2013 at 7 h 44 min

Pour ma part, je ne me lave plus que les parties intimes et les pieds quand ils sont vraiment trop sales. Le reste est rincé tous les jours. Plus de savon, plus besoin de crème hydratante (sauf vacances à la mer). J’ai suivi et adopté le traitement qui avait été prescrit pour mon bébé qui faisait de l’eczema.
Pas de problème d’odeur, pas de souci, et des savons qui durent, qui durent…
Ca me donne envie d’essayer le no-poo, tiens…

Répondre
tyr magali 13 novembre 2013 at 22 h 15 min

les dermatologue s’accorde sur le fait que prendre un douche tous les 2 ou 3 jours doit normalement suffire sauf au cas d’un travail salissant

Répondre
JOëlle 23 octobre 2013 at 20 h 59 min

J’ai essayé de faire mon liquide vaisselle, pas super concluant, reste un peu gras.
Mais j’ai abandonné les teintures chimiques j’utilise les pigments logona et mes cheveux sont magnifiques. Je suis tentée par ta recette ! je vais essayer …
merci pour le partage de cette astuce.

Répondre
Antigone XXI 24 octobre 2013 at 8 h 39 min

Ah, cela dépend sûrement du type de savon utilisé : il faut un savon de Marseille ultra pur (et non ceux qu’on vend en supermarché, à la glycérine et autres joyeusetés) ou bien un savon d’Alep, sinon, ça laisse du gras !
J’espère que le no-poo te plaira !

Répondre
Elho 23 octobre 2013 at 21 h 02 min

Enfin, je me sens moins seule à lire ça ! J’ai arrêté le shampoo il y a plus de deux ans et je m’en porte mille fois mieux ! Mais la période de transition a été ardue, surtout à la fac.. Je ne me lavais les cheveux “que” deux à trois fois par semaine, et j’ai décidé d’arrêter net. J’ai tenu 2 mois mais je n’en pouvais plus. A partir des deux mois, j’ai lavé une dernière fois et hop, plus jamais ni shampoo ni bicarb’ ni rien, juste de l’eau chaude. Comme tu le dis très justement dans ton article, le truc c’est de se brosser longuement les cheveux de haut en bas, plusieurs fois par jour si nécessaire, et de per-sé-vé-rer !
Maintenant j’ai des dreads (baaah des dreads, c’est sale :p) et je suis passée au bicarb’ de temps en temps quand même, et ça marche !
Bref, comme d’habitude, un article super et plein d’astuces, un vrai régal :).

Répondre
Antigone XXI 24 octobre 2013 at 8 h 44 min

Oui, ce n’est pas facile au début, surtout quand on passe de tout à rien ! 😉
Je suis de plus en plus à l’eau simplement, et je vois que ça va de mieux en mieux. Pour les dreads, oui, le bicarbonate, c’est l’idéal aussi !
Merci beaucoup à toi, Elho !

Répondre
Rosalie 12 novembre 2013 at 23 h 55 min

Bonjour!
Merci MILLE FOIS d’écrire ce genre d’article (en français en plus, c’est merveilleux, moi qui suis une quiche en langue *-*)

J’ai des dreads, et le shampooing, c’est mal, je sais. Mais il se trouve que je n’ai pas l’intégralité de la tête dreadée, j’ai une sorte de “mèche” (un truc informe en fait) de cheveux naturels, du coup je continue à faire des shampooing. Jusqu’ici j’ai réussi à baisser à un shampooing par semaine maxi, mais je sais bien qu’à la fois pour mes dreads et pour mon crâne, c’est vraiment moyen.

La technique m’intéresse, mais je n’ai strictement pas le droit de me brosser les cheveux, alors… Je suis un peu paumée ><

Est-ce que je dois rincer mes cheveux au vinaigre et au bicarbonate? (si c'est anti-pellicules ça m'arrange, mais est-ce que ça va pas me décaper le crâne?…). Je comprends pas bien (je suis un peu tarte), si quelqu'un avait la gentillesse de m'expliquer un peu…

Merci mille fois Ophélie, ton blog est génial (et plus t'as de beaux cheveux!)

Baisers!

Répondre
Antigone XXI 13 novembre 2013 at 8 h 07 min

Bonjour Rosalie et merci !
Alors, cette méthode marche très bien pour les dreads, sans brossage bien sûr, mais simplement avec du no-poo. Aucun souci pour que ça te décape le crâne, ça va au contraire faire du bien à tes cheveux.
Si tu lis les commentaires, tu trouveras des témoignages de personnes ayant des dreadlocks à qui le bicarbonate réussit très bien !

Répondre
Mnêmosunê 23 octobre 2013 at 21 h 09 min

Je trouve l’idée intéressante, mais pour l’instant je ne sais pas si j’arriverai à passer le cap là maintenant (je suis beaucoup en clientèle avec mon boulot).
Déjà, je suis passée à des compos de shampoing beaucoup moins agressives et j’espace mes shampoings autant que je le peux (avant je pouvais me laver deux fois par jour, maintenant j’en suis à une fois tous les 2 ou 3 jours).
C’est un peu bête, ce sont sans doute des a priori, mais ne plus me laver les cheveux, pour l’instant je n’en suis pas capable. Je fais petit à petit.
Par contre je retiens les astuces, et je vais essayer de penser à nettoyer ma brosse à cheveux, que je ne dois pas nettoyer assez souvent, et en profiter pour plus me brosser les cheveux 🙂

Répondre
Antigone XXI 24 octobre 2013 at 8 h 41 min

C’est chouette, tu arrives à commenter sur mon blog maintenant ! 🙂
Oui, c’est difficile pour l’étape de transition quand on a un travail très ‘public’ : dans ce cas, attends peut-être les vacances ou bien porte des bandeaux (mais si, ça peut être très joli !), et commence, tout doucement, à espacer… Tu peux aussi faire 1 fois sur 2 pour débuter : no-poo / shampoing naturel, et voir le résultat déjà !

Répondre
Aline - La Homemade Box 23 octobre 2013 at 21 h 10 min

J’avais déjà entendu parler de cette technique sur des forums anglophones mais aimant tester les shampoings, je voulais pas arrêter… (oui ptet un peu superficielle moi xD) sauf que je commence à en avoir marre des cheveux gras et pleins de pellicules alors ta recette ce no-poo me tente bien!

Répondre
Antigone XXI 24 octobre 2013 at 8 h 38 min

Allez allez, il faut se lancer ! 😉

Répondre
Pastille 23 octobre 2013 at 21 h 12 min

♥ J’ADORE ! ♥ J’ADORE ! ♥ J’ADORE ! ♥

Je te dirai ce que ça donne sur ma tignasse indisciplinée ! ^^

Répondre
Antigone XXI 24 octobre 2013 at 8 h 38 min

Je veux tout savoir ! 😉

Répondre
buyse 23 octobre 2013 at 21 h 14 min

Bravo ! Une belle illustration à ce que j’enseigne plus de trente ans !
Il est important de savoir que les cheveux ont un processus d’auto-nettoyage qui est détruit par notre éducation et qu’en appliquant les facteurs essentiels de vitalité, notre corps retrouve ce processus lentement mais sûrement. Il n’est alors même plus besoin d’appliquer ces petites recettes, qui quelque part, nous rassurent au début !

Répondre
Antigone XXI 24 octobre 2013 at 8 h 43 min

Merci ! Oui, plus besoin de rien du tout au bout d’un moment !.. Le bicarbonate + vinaigre est super au début, mais je sens bien qu’avec un bon brossage et simplement de l’eau, petit à petit, c’est suffisant !

Répondre
tyr magali 13 novembre 2013 at 22 h 22 min

je n’osait pas passer au “plus rien” j’en suis depuis pas mal d’années a un shampoing par mois pour enlever la poussière et la pollution ! c’est possible alors de ne plus se laver les cheveux du tout simplement en les brossant tous les jours ?

Répondre
Antigone XXI 14 novembre 2013 at 8 h 50 min

Oui !

Répondre
delphine 23 octobre 2013 at 21 h 43 min

oui oui je vais essayer ! merci de tous tes conseils.
Delphine

Répondre
Antigone XXI 24 octobre 2013 at 8 h 45 min

Au plaisir !

Répondre
Taïa 23 octobre 2013 at 21 h 44 min

Super article, génial génial!! De mon côté je me lave les cheveux grand Max une fois par semaine avec le logona à l’ortie et j’en suis très contente. Je vais probablement essayer ta méthode dans les mois qui viennent (ça tombe très bien car en hiver avec le froid, c’est juste l’enfer d’avoir les cheveux mouillés). Je viens de faire lire ton article à mon homme (qui jusqu’à la semaine dernière se lavait les cheveux au head ans shoulders justement (!!!) pour cause de “mais les shampoings bio ça marche pas aussi bien et j’ai des pellicules). Et bien même lui a l’air ouvert à tes propositions, si c’est pas la magie Ophélie ça!!!

J’en profite pour te demander si tu as lu le livre de Bea Johnson “zéro déchet”? Depuis, je traque encore plus qu’avant ma production de déchets et je me suis même fabriqué des sacs en tissu pour remplacer les sacs papiers des achats en vrac…

En tout cas je suis vraiment ravie de l’évolution faite depuis plusieurs mois(en grande partie grace à tes articles: déo maison (dont même l’homme est adepte!!), ménage au vinaigre blanc, achat de nourriture (99% vegan) en vrac, et j’oublie sûrement plein de trucs.
Vive la révolution Antigone!

Répondre
Antigone XXI 24 octobre 2013 at 8 h 37 min

Merci, merci beaucoup Taïa ! 🙂

Je ne connais pas le Logona à l’ortie, mais l’ortie, c’est top pour les cheveux, le corps et la santé aussi ! Mon amoureux a abandonné le H&S depuis belle lurette et il en est ravi ! Si ma méthode peut marcher sur ton chéri, j’en serais super contente aussi !

Chut, j’ai commandé ‘Zéro Déchet’ pour l’anniversaire de Tistou… mais je ne l’ai pas encore reçu ! 😉 J’ai hâte de le lire, mais mon chéri est déjà tellement minimaliste, que j’ai un peu peur de ne plus avoir droit à rien dans ma cuisine (il n’aime pas les robots ménagers !)

Pour ce qui est des sacs, ton idée est géniale : de notre côté, nous réutilisons les sacs en papier des magasins bio jusqu’à ce qu’ils soient en lambeaux, mais j’aime vraiment l’idée du tissu, il faudrait que je prenne le temps d’en faire, merci !

Répondre
babette 23 octobre 2013 at 21 h 46 min

Tiens, je ne savais pas que le fait de brosser les cheveux aidait à répartir le sébum. Je ne sais pas si j’aurais le courage de traverser ce processus… avant, je me lavais les cheveux toutes les semaines, mais maintenant, il faut que je le fasse au moins deux fois par semaine.

Répondre
Antigone XXI 24 octobre 2013 at 8 h 32 min

Si, le brossage est une étape-clef du procédé ! C’est un cercle vicieux, les shampoings, une fois qu’on commence à trop se les laver, difficile d’arrêter !

Répondre
lauraveganpower 23 octobre 2013 at 21 h 52 min

Bah moi aussi tu m’as donné envie, je déteste me laver les cheveux, car ils sont long et ça me casse le dos de me pencher au dessus de la baignoire, car je n’aime pas du tout me laver en même temps que de laver ma crinière.
Donc je vais suivre ton remède, vu l’état de tes cheveux en photos ça semble juste super bien marcher, tu m’as convaincue et si grace à toi je suis débarrassée des shampoo alors tu seras ma sauveuse ahahahaha

Merci pour ton expérience, encore une fois c’est bien écrit et ça donne envie 🙂

Répondre
Antigone XXI 24 octobre 2013 at 8 h 31 min

Merci beaucoup Laura !
Oh oui, c’est tellement pénible de se laver les cheveux longs et puis, attendre qu’ils sèchent, quelle plaie en hiver ! Et bien, écoute, j’espère que ça marchera pour toi. J’étais dubitative au début, et un peu impatiente, mais il faut persévérer et y croire. Maintenant, ce qui est sûr, c’est que je ne retournerais pour rien au cycle shampoing/après-shampoings quasi quotidiens !..

Répondre
Amywield 13 novembre 2013 at 17 h 05 min

J’ai également les cheveux longs (et bouclés, qui plus est!), et je revis depuis que j’ai acheté la serviette à cheveux en bambou ! http://www.tendances-emma.fr/linge-de-toilette-eco-logis/65-serviette-a-cheveux.html
Je ne suis pas pro-pub, mais là vraiment, le temps de séchage de mes cheveux a au moins été divisé par 4 ! J’essore mes cheveux, je pose la serviette, je la laisse un quart d’heure, et quand je la retire, pffiou, presque sec ! 10 minutes à l’air libre et c’est bon 🙂 Bonne continuation Antigone, c’est toujours un délice de te lire 🙂 Et je vais de ce pas essayer ta formule magique !

Répondre
Antigone XXI 13 novembre 2013 at 17 h 24 min

Je ne connaissais pas du tout, merci pour le lien !

Répondre
Hélène 23 octobre 2013 at 22 h 14 min

Hum, comment dire… j’ai l’impression que c’est l’article que j’ai toujours voulu lire sans jamais l’avoir lu ! Moi, mon problème, c’est un boulot stressant qui me donne un cuir chevelu qui gratte et des cheveux qui tombent par épisodes (et avec ma longueur, ça fait beaucouppp de paquets blonds au fond de la douche). Quant aux shampooings, ma maman dermato m’a fait passer des années à utiliser les shampoings “adaptés”, qui calment en effet mais ça re-démange trois fois plus 24h après (et c’est la fête des parabens, silicones et autres délices moléculaires). J’ai essayé les poos bios sans sulfates, à l’argile, aux HE, mais pas possible, ça dessèche à mort les longueurs et je les perds encore plus.

Alors ça allait mieux depuis 18 mois car avant le shampooing, je fais un bain de crâne au bicarbonate – ça apaise – et je rince avec du vinaigre de cidre (et le soin à l’huile de coco la nuit, c’est magique aussi, sûrement les propriétés anti-bactériennes et anti-fongiques de l’huile doivent être utiles lorsqu’on a le scalp déséquilibré). Du coup, tout ce que tu nous dit est cohérent, j’ai juste à zapper l’étape mousse entre les deux !

J’essaierai… donc ! La fécule, ça ne fait pas un effet cheveux blancs ? Je crains un peu pour le mois sans lavage, j’avoue, au travail ça pourrait être préjudiciable 😉

Merci, merci, merci 😀 et oui, t’es vraiment belle !

Répondre
Antigone XXI 24 octobre 2013 at 8 h 53 min

Hi hi, ça me fait plaisir que tu me dises, ça, Hélène, c’est super gentil ! 🙂

Oui, le stress au boulot peut hélas beaucoup jouer sur les cheveux et, surtout, les faire tomber (mais quand est-ce que tu changes de boulot, alors ? 😉 ). Je me fais de temps à autre des gommages au café (avec du café ‘frais’, vu que je n’en bois jamais et que j’ai une boîte depuis 4 ans dans mes placards à écouler) : ça vivifie beaucoup le cuir chevelu aussi et élimine bien les matières mortes (miam !).

Je dirais aussi qu’il faut… éviter de gratter, même si c’et difficile ! Quand j’étais en prépa, j’avais les cheveux courts, mais je me grattais tout le temps la tête quand je travaillais, c’était presque un tic : mes cheveux étaient alors tout pelliculés et mon crâne me grattouillait tout le temps, c’était horrible ! Je me suis quasiment attaché des mitaines aux mains pour arrêter cette manie, et ça a fini par marcher ! Bien sûr, si ton cuir chevelu est irrité sans que tu y touches même, alors il faut vraiment essayer de l’apaiser : tu as essayé peut-être l’eau de fleur d’oranger ? Je suis sûre que ça ne leur fera pas de mal… Il ne faut pas oublier que l’eau à Paris est très dure : peut-être pourrais-tu essayer de les laver/rincer avec un peu d’eau distillée (et du vinaigre, bien sûr) ?

Et si, attention à la fécule, ça vous vieillit une jeune femme en deux temps trois mouvements ! Je préfère l’argile verte, j’avoue…

Répondre
Hélène 24 octobre 2013 at 10 h 14 min

Ah oui, trop bien pour le café, j’ai déjà vu en pharmacie des gélules antichute à base de caféine ^^ Alors le café directement sur le cranium, encore mieux ! Germes de blé, levure de bière sont mes alliés, également.

Pas résisté, ce matin j’ai essayé la fécule (bah oui, mon dernier poo remonte à mardi soir ! Quand j’y pense, quel scandale !). En brossant bien, c’est aussi efficace que les shampooings secs du commerce (qui irritent à mort, d’ailleurs). Je suis blonde, ça ne se voit pas du tout.

Je vais déjà tenter de tenir jusqu’à samedi ou dimanche avec ça (une grande première). Je ressemblerai peut-être à un cake pas cuit avec de la pâte à gâteau dans les cheveux ^^ Mais je me souviens que ma grand-mère se lavait les cheveux 2 ou 3 fois par mois, en réalité… Et quand elle est morte à 89 ans, elle avait une crinière étonnante.

Sinon, comme soin pour les cheveux, je te recommande un mélange d’huiles (sésame, germe de blé, amande douce, camélia) que fabrique mon coiffeur et qu’il pose sur mes longueurs avant d’éclaircir mes mèches (oui, j’avoue, je cherche les ennuis…). Je l’ai reconstitué à la maison, avec de l’huile de coco, et c’est super agréable.

Ton article a déclenché une grande discussion avec mon amoureux hier, je lui ai tout expliqué (ça lui a fait un peu peur : “non, tu vas quand même pas ne pas te laver les cheveux pendant 1 mois ?”) mais j’ai enchaîné sur ton article sur les poils et là, il était d’accord pour dire que les femmes ont la vie dure… et qu’un peu de duvet sur les pattes, ça ne gêne personne.

Répondre
Antigone XXI 24 octobre 2013 at 11 h 39 min

Oui, j’use et abuse des germes de blé et de la levure de bière : je ne sens pas trop l’acidification extrême de mon corps (hum!), mais plutôt que mes cheveux et mes ongles sont en super santé ! 😉

Super que tu aies déjà essayé le shampoing à sec maison ! Et c’est vrai que, quand on a les cheveux clairs, la fécule doit être plus discrète que sur ma tignasse ébène, c’est pratique ! Mardi soir pour le dernier poo ? Boooouh, Hélène, espace-moi un peu tout ça ! 😉

Les shampoings sont une invention relativement moderne (juste avant-guerre je crois) : comment faisaient les gens auparavant ? Et pourtant, comme tu l’écris au sujet de ta grand-mère, ils n’en avaient pas moins de beaux cheveux ! Bon, il faut dire qu’on colorait très certainement moins les cheveux à l’époque, ou du moins avec des procédés plus naturels… Je ne te jette pas la pierre pour les mèches, j’ai eu moi-même des pointes colorées (rouges !) pendant 10 ans : je ressemblait à Harry Potter version Halloween ! 😀

L’huile d’amande, j’ai tenté également et c’est vrai que c’est idéal pour les cheveux sensibles. J’avoue qu’en ce moment, j’ai un peu la flemme et je n’éprouve pas le besoin de me huiler beaucoup les cheveux, mais avec l’hiver, il me faudra peut-être recommencer de temps en temps (euh… une fois par mois ? 😉 ). Je n’ai pas tenté les huiles de sésame et de germes de blé – que je garde pour ma peau ! – mais avec la vitamine E qu’elles contiennent, je suis sûre qu’elles font merveille pour les cheveux !

Pour finir, tu m’as fait bien rire pour ton amoureux ! Il faut que tu profites, Hélène : ton chéri est ouvert et en plus, tu es blonde ! Un duvet clair et des cheveux où la fécule ne se voit pas, c’est tout bénéf pour foncer vers la liberté pileuse & capillaire !

Répondre
Hélène 24 octobre 2013 at 14 h 40 min

Moui, mais plus de 10 ans d’épilation sont passés par là ^^ Heureusement, je peux quand même espacer toutes les 5 ou 6 semaines, alors je ne me gêne pas pour la jouer authentique :-p

Je te tiendrai au courant pour ce que ça donne cette semaine, mes tifs au maïs (quelle chance tu as ^^).

Sinon, juste pour info, il me semble que dans ton footer, il y a un “S” qui se balade après le nombre de commentaires (genre 190S commentaires). Mais bon, je n’ai peut-être toujours rien compris à WordPress…

Antigone XXI 24 octobre 2013 at 14 h 46 min

Pour le footer, je ne sais pas ce qui se passe, mais j’ai vu ça aussi ! En revanche, je l’ai vu sur d’autres blogs wordpress… peut-être un bug généralisé ? (ou sélectif : il ne touche que les blogueuses qui ne se lavent pas les cheveux ! )

Tu me rappelles que je suis très, euh, authentique… depuis mon retour de vacances, la faute à l’absence d’instituts d’esthétique dans ma petite ville et à ma grande flemme de me tirer les poils régulièrement… il faudra que j’y remédie un de ces jours ! Mais bon, maintenant que je fais partie du groupe ‘A poil pour tous !’ sur FB, je ne dois pas clamer cela haut et fort, chut !.. 😉

Et oui, tiens-moi au courant pour ta petite tignasse de maïs !

mampetitpois 5 novembre 2013 at 23 h 01 min

Salut Ophélie,
Après avoir lu l’article dès sa parution, je lis désormais TOUS les commentaires. Ya du boulot ! je compatis pour toi…
Tu parles ici de germes de blé et de levure de bière. J’utilise très rarement l’un et l’autre. Pas d’idées, pas le réflexe. Tu les ingères comment ? saupoudrés ici et là ou dans des préparations. Mes cheveux sont assez secs (bouclés/frisés comme bon nombre de tes lectrices… il faudrait faire des statistiques ;-)) et mes ongles tous moches comme avec des vagues (certes, seulement les pouces). Ça me tenterait bien de les voir plus sains.
Merci de tous tes articles. Tu es ma gouroute d’une vie alternative !! Grâce à toi, je suis désormais adepte de la cup.
Je tente le bicarbonate + vinaigre demain.

Antigone XXI 6 novembre 2013 at 8 h 11 min

Waow, quel courage ! Je t’admire !
Oui, c’est très simple à utiliser : je saupoudre l’un et l’autre sur nombre de mes repas. La levure maltée donne un petit goût fromager, qui convient parfaitement aux gratins, soupes ou pâtes, tandis que les germes de blé ont une saveur plutôt biscuitée, qui fait merveille sur les salades et dans des desserts crus. Attention, il faut éviter de les cuire l’un l’autre car certaines de leurs vitamines sont sensibles à la chaleur (vits. B). Si tu veux, tape ‘levure maltée’ ou ‘germes de blé’ dans le moteur de recherche de mon blog et tu verras combien je les utilise souvent et dans quel type de recettes.
Merci à toi !

Mathieu 23 octobre 2013 at 22 h 21 min

vive le shampoing naturel :), à mort le bourage de crâne d’unilever et l’oréal 😛

Répondre
Antigone XXI 24 octobre 2013 at 12 h 54 min

😉

Répondre
Vanessa 23 octobre 2013 at 22 h 29 min

Bonjour Ophélie et merci pour cet article!
On a du mal à croire que ça puisse marcher, mais c’est vrai que mes cheveux regraissent plus vite avec le temps, avant j’étais à deux shampoings par semaine, maintenant que je bosse c’est tous les deux jours et malheureusement le 2e jour ils sont déjà assez gras aux racines…
Une chose me turlupine quand même et je n’ai pas vu la question posée dans les commentaires… quid des noeuds ? Parce que c’est LE gros souci avec mes cheveux : ils m’arrivent un peu plus bas que les omoplates en ce moment et je dois vraiment utiliser pas mal d’après shampoing et la brosse sous la douche pour réussir à les démêler, sinon je pleure en sortant (je les laisse toujours sécher à l’air, même l’hiver, pas le temps pour le sèche-cheveux!) au moment de recoiffer tout ça. Chez le coiffeur, on me croit rarement et c’est le supplice pour les démêler. Ce no-poo agit-il sur les noeuds ? En tout cas tes cheveux sont superbes (et toi aussi), je vais tester ça (mais le mois sans lavage ça paraît difficile quand on côtoie des gens tous les jours au bureau :/ mieux vaut peut-être attendre les vacances, comme toi!)

Répondre
Antigone XXI 24 octobre 2013 at 8 h 29 min

Merci beaucoup Vanessa !
Je crois que je t’ai répondu sur FB, je n’avais pas encore pris le temps de traiter ton message (il y a tellement de commentaires ! 😉 ). Comme on se brosse tous les jours, on a beaucoup moins de nœuds, surtout si on se brosse avant le shampoing. Ensuite, tu peux passer tes doigts dedans sous la douche pour les démêler très doucement (on ne tire pas ! 😉 ) et je trouve que le vinaigre est très efficace contre les nœuds : le cheveu est comme ‘gainé’ et, plus lisse, il attache moins aux autres. En tout cas, chez moi, c’est comme ça !

Répondre
Fatima 23 octobre 2013 at 22 h 49 min

J’ai vraiment hâte de tester ta méthode . Depuis que je me suis mise a la cosmétique home made , j’essaie de rayer au fur et a mesure tous les produits du commerce . Merci pour cet article 🙂

Répondre
Antigone XXI 24 octobre 2013 at 8 h 22 min

C’est un plaisir, merci à toi Fatima !

Répondre
Jessica Eagle 23 octobre 2013 at 22 h 58 min

Ohhhh wow !!! Vraiment super intéressant cet article. Et ouffff…révolutionnaire à fond, pour ma part. J’t’avoue que ce serait tout un changement ici, mais je suis prête à essayer. En fait, je vais devoir commencer par essayer un shampooing à sec. Ouais…j’n’ai même jamais essayé ce truc encore, alors tu vois, j’viens de loin. Je vais avoir du chemin à faire, mais je crois que ça vaut le coup à lire ton expérience à toi et ton homme. Au moins, ça m’encourage de voir que vous tenez le coup et vivez cet expérience depuis déjà 6 mois, alors…!!!

Merci beaucoup Ophélie pour cet article. Tu m’ouvres de nouvelle horizon…j’adore !!! Je garde ton message précieusement pour tranquillement commencer à mettre tes trucs en pratique. Tranquillement…!!!

Répondre
Antigone XXI 24 octobre 2013 at 8 h 26 min

Merci Jessica ! Oh oui, plus de 6 mois en fait, puisque je suis passée au no-poo il y a presque un an déjà, mais je faisais encore des lavages 1 fois par semaine environ. Après mon mois de ‘rien’, ça a tout changé !
J’espère que ça te plaira, chez moi, ça a été révolutionnaire ! 😉

Répondre
Andaelia 23 octobre 2013 at 23 h 03 min

Quand tu dis qu’il faut persévérer et utiliser du shampooing à sec les premières semaines, c’est parce que les cheveux se salissent ? Ou juste parce que c’est trop dur psychologiquement de ne pas se laver les cheveux ? ^^
Merci pour cet article, je tenterais bien le coup aussi 🙂

Répondre
Antigone XXI 24 octobre 2013 at 8 h 22 min

D’une, c’est parce que, psychologiquement, c’est dur de ne pas se laver les cheveux, on a tjs l’impression d’être une crado… et de deux, c’est parce que, oui, ils se salissent et c’est normal, ils n’ont pas encore l’habitude ! Les semaines qui suivent ce mois sans lavage sont très différentes ensuite : les cheveux ont pris le pli, et, au fur et à mesure, ils tiennent bien plus longtemps !

Répondre
GIRAUDO catherine 25 novembre 2014 at 10 h 47 min

Bonjour
Si je peux me permettre, je vous dirais que j’ai volontairement zappé l’étape bicar+eau vinaigrée. Donc, water only immediately!
Il n’y a aucun mérite à celà : je n’aimais pas l’idée du bicar en raison de son fort pouvoir desséchant parce que j’avais déjà un cuir cheveulu -disons- sec et crispé, et l’odeur du vinaigre rejaillit (ça, j’ai testé!) en effluves coriaces dés que l’hygrométrie dépasse un certain taux. Comme il pleut à seaux sur ma région, qui plus est côtière, vous imaginez le fumet!
Donc, pas de phase transitoire avec les substituts. Ainsi aucun problème de cheveux mal rincés ou autre. De l’eau, tout simplement. Une fois par semaine.
Au début, la crinière est alternativement lourde puis sèche puis hirsute puis grasse puis cartonnée.
Le scalp démange (de toute façon, il démangeait aussi et surtout avec le shampoing …)
J’attache mes cheveux en chignon. Je n’ai d’ailleurs pas le choix en raison de ma profession (infirmiere).
Ce cirque a duré 2 mois et demi puis, j’ai franchi un cap probablement de nature psychologique. En observant mon chat…. Eh oui, c’est tarte mais les déclics tiennent souvent à peu de chose.
Je me suis dit qu’il ne se shampoinait jamais : ni au shampoing, ni au bicar, ni à l’eau, ni à la poudre… Rien.
Par contre, il lisse son pelage et je le brosse souvent! C’est un angora turc entièrement blanc. Avec une fourrure!!!!! Épaisse, soyeuse. Une merveille!
Je me suis décidée pour le même “‘pelage”…. Donc…..sebum only!!!! Le Graal en quelque sorte!!
Vous me croirez ou pas…. Ça marche!!!!
Je n’ai jamais eu de ma vie des cheveux pareils!!! Souples, doux , odorants comme une fourrure propre!!
Exit les fourches.
Je fume… Et… celà ne pue pas!! J’ai même demandé à ma mère qui possède ce qu’on appelle “du nez” de bien vouloir snifer : elle m’a demandé comment j’avais fait pour sentir de nouveau le bébé propre et bien tenu à 44ans!
Une “contrainte” cependant : le brossage avec la Rolls des brosses nylon + sanglier 3 fois par jour.
Mais, je vous assure que le résultat est là.
On n’est pas sale : on fait autrement avec des bénéfices bien plus intéressants que ceux promis par l’industrie cosmétique.
Le plus dur est de se défaire de l’addiction (oui, le mot est sûrement excessif…) aux shampoings et au rituel qu’ils induisent.

Bises à tous.

Répondre
isazouzi 27 novembre 2014 at 19 h 29 min

Trop fort, je me suis justement fait la même réflexion aujourd’hui au sujet de mon chat ! Les grands esprits se rencontrent !
Perso, j’ai essayé le bicarbonate, mais ça me dessèche complètement les cheveux, qui le sont déjà pas mal à la base, contrairement par exemple au shikakai qui les rend souples et doux. Mes cheveux ne graissant pas vite (je les lave une fois par semaine seulement, soit au shikakai, soit au shampooing bio), je me dis que je devrais tenter la “cure de sébum” pour voir si ça améliore vraiment leur état. Mais il faut d’abord que je trouve une bonne brosse, parce que ma brosse à picots en bois ne répartit pas bien le sébum, et ma brosse en poils de sanglier ne pénètre pas bien ma chevelure assez épaisse, donc ça marche pas non plus.
Bref, it’s a work in progress.

Répondre
Anne 24 octobre 2013 at 1 h 16 min

ouh lala tous ces comms.. pas pu tous les lire…
Je suis en changement d’alimentation depuis quelques semaines: je m’intéresse à l’alimentation crue, et découvert une super site sur ça, sur l’hygiénisme. ça parle donc des soins naturels, de pas de gels douches, de lavages du corps à l’eau, et de pas de shampooings. Pour le corps, par exemple je peux ne me laver que à l’eau, quand je ne suis pas très sale; idem pour les pieds, si j’ai envie de les passer sous l’eau, juste l’eau suffit et on se frotte chaque pied l’un contre l’autre, avec les mains si on veut.
Pour les cheveux, j’ai diminué ma fréquence de lavages, par flemme notamment, parce que aussi, j’ai une salle de bains et une douche qui ne donnent pas envie, pas très confortable, et il y fait froid.
J’ai les cheveux très courts depuis quelques mois, parce que je ne pouvais plus supporter ma crinière trop volumineuse, je me sens donc nettement mieux, même si je rêverais d’avoir de beaux cheveux longs bien lisses et sans volume…
J’ai acheté la fleur de shampooing de Douce Nature, spéciale cheveux gras, que j’avais déjà prise il y a quelques années…(ou de nombreux mois…), hé bien sitôt cette fleur ré-adoptée, sitôt les problèmes commencent: cheveux gras dès les heures qui suivent le shampooing… en plus il n’est pas facile à appliquer sur les cheveux… Et comme j’ai la flemme de me faire deux shampooings de suite dans la douche, je n’en fais qu’un, ce qui veut dire qu’il reste toujours du sébum sur mes racines à la fin de l’unique shampooing que je fais. Bon dieu ça fait 2 semaines que j’ai les cheveux pourris…
Le shampooing à l’argile verte, mes cheveux apprécient un peu…
Voilà…c’était mon témoignage…

Répondre
Antigone XXI 24 octobre 2013 at 8 h 20 min

Ah, je ne connais pas la fleur de shampoing de Douce Nature, mais, d’après ce que tu dis, ça n’a pas l’air d’être très bénéfique pour les cheveux… 🙁
J’espère que tu trouveras ton bonheur, Anne, merci pour ton témoignage !

Répondre
1 2 3 30

Répondre à Où acheter du bicarbonate de soude ? (et 12 super exemples d'utilisations !) - Radin Malin Blog Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :